DIAPO-cours 3-04

DIAPO-cours 3-04

-

Documents
37 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Cours n°3COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKYAnnée : 2004/2005Chaire D’immunologie MoléculaireIII. REPRODUIRE OU AMELIORER LES DEFENSES INNEESA. IntroductionB. Les récepteurs de type Toll (TLR)C. Autres senseurs et signaux de l’immunité innée1Cours n°3COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKYAnnée : 2004/2005Chaire D’immunologie MoléculaireA. Introduction1. Les invertébrésUne énorme diversité d’espèces (plusieurs millions) doublée d’une gigantesque diversité relationnelle entre agents infectieux et hôtes• Kovalchuk I, Kovalchuk O, Kalck V, Boyko V, Filkowski J, Heinlein M, Hohn B. - Pathogen-induced systemic plant signal triggers DNA rearrangements. - Nature. 2003 Jun 12;423(6941):760-2• Yao MC, Fuller P, Xi X. - Programmed DNA deletion as an RNA-guided system of genome defense.- Science. 2003 Jun 6;300(5625):1581-4• Couillault C, Pujol N, Reboul J, Sabatier L, Guichou JF, Kohara Y, Ewbank JJ. - TLR-independent control of innate immunity in Caenorhabditis elegans by the TIR domain adaptor protein TIR-1, an ortholog of human SARM. Nat Immunol. 2004 May;5(5): 488-94.• Hoffmann JA. - The immune response of Drosophila.- Nature. 2003 Nov 6;426(6962):33-8.2Cours n°3COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKYAnnée : 2004/2005Chaire D’immunologie MoléculaireLa comparaison des voies Toll (champignons et bactéries + -gram ) et Imd (bactéries gram ) avec les voies constituéesdes gènes orthologues chez la souris et chez l’homme montre une ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 59
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
III. REPRODUIRE OU AMELIORER LES DEFENSES INNEES
A. Introduction
B. Les récepteurs de type Toll (TLR)
C. Autres senseurs et signaux de l’immunité innée
1
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
A. Introduction 1. Les invertébrés Une énorme diversité d’espèces (plusieurs millions) doublée d’une gigantesque diversité relationnelle entre agents infectieux et hôtes • Kovalchuk I, Kovalchuk O, Kalck V, Boyko V, Filkowski J, Heinlein M, Hohn B. - Pathogen-induced systemic plant signal triggers DNA rearrangements. - Nature. 2003 Jun 12;423(6941):760-2
• Yao MC, Fuller P, Xi X. - Programmed DNA deletion as an RNA-guided system of genome defense - Science. 2003 Jun 6;300(5625):1581-4 .
• Couillault C, Pujol N, Reboul J, Sabatier L, Guichou JF, Kohara Y, Ewbank JJ. - TLR-independent control of innate immunity in Caenorhabditis elegans by the TIR domain adaptor protein TIR-1, an ortholog of human SARM. Nat Immunol. 2004 May;5(5): 488-94.
• Hoffmann JA. - The immune response of Drosophila.- Nature. 2003 Nov 6;426(6962):33-8.
2
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
La comparaison des voies Toll (champignons et bactéries gram+) et Imd (bactéries gram-) avec les voies constituées des gènes orthologues chez la souris et chez l’homme montre une re-composition de celles-ci.
3
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
2. Les « modèles» des vertébrés
Le poisson zèbre
Cours n°3 Année : 2004/2005
• Trede NS, Langenau DM, Traver D, Look AT, Zon LI. - The use of zebrafish to understand immunity. Immunity. 2004 Apr;20(4):367-79
La souris est un modèle peu prédictif pour l’homme, et que l’on cherche depuis longtemps à « humaniser »
• Traggiai E, Chicha L, Mazzucchelli L, Bronz L, Piffaretti JC, Lanzavecchia A, Manz MG. - Development of a human adaptive immune system in cord blood cell-transplanted mice. - Science. 2004 Apr 2;304(5667):104-7.
4
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
D'importants progrès ont été faits dans les techniques d'imagerie in vivo
Marx J.Imaging. Animal models: live and in color. Science. 2003 Dec12(265;03-2.188052):
La validité du "modèle humain" qui reste indispensable pour comprendre les infections naturelles
Casanova JL, Abel L.The human model: a genetic dissection of immunity to infection in natural conditions. Nat Rev Immunol. 2004 Jan;4(1):55-66
5
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
3. Des clés évolutives manquantes
Cours n°3 Année : 2004/2005
L'apparition de l'immunité adaptative est (un peu) éclairée par la découverte, chez l’urochordée Ciona intestinalis, de protéines de membrane de type ig ayant des homologies avec des molécules d'adhésion servant de récepteurs viraux. Ces protéines auraient été recrutées dans l'immunité adaptative, après l'introduction de la machinerie de recombinaison, en impliquant la voie NF−χΒutilisée par l'immunité innée.
Du Pasquier L. Innate immunity in early chordates and the appearance of adaptive immunity. C R Biol. 2004 Jun;327.01-6915:)6(
6
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
ƒBejerano G, Pheasant M, Makunin I, Stephen S, Kent WJ, Mattick JS, Haussler D. - Ultraconserved elements in the human genome.- Science. 2004 May 28;304(5675): 1321-1325)
ƒLevine M, Tjian R. - regulation and animal Transcription diversity. - Nature. 2003 Jul 10;424(6945):147-51
ƒChothia C, Gough J, Vogel C, Teichmann SA. Evolution of the protein repertoire.- Science. 2003 Jun 13;300(6562:)71103-.
7
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
4. Les modes de discrimination entre soi et non soi par l immunité innées (rappel)
Medzhitov R, Janeway CA Jr. - Decoding the patterns of self and nonself by the innate immune system. - Science. 2002 Apr 12;296(5566):298-300. 
a) La reconnaissance du non soi microbien
b) La reconnaissance de l’absence de marqueurs du soi
c) La reconnaissance de marqueurs anormaux du soi
8
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
d) Il apparaît de plus en plus clairement
Cours n°3 Année : 2004/2005
- que beaucoup de motifs reconnus par les récepteurs de reconnaissance peuvent être des motifs du soi, les motifs microbiens n’étant, par ailleurs, pas toujours strictement distincts de l’hôte
- que la reconnaissance du « stress » au sens large joue un rôle physiologique
- que cette reconnaissance fait intervenir un quatrième mode de spécificité : celle de la localisation spatio-temporelle
9
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
Cours n°3 Année : 2004/2005
L'une des clés évolutives est peut être à rechercher dans l'hydrophobicité.
ƒSeong SY, Matzinger P. Hydrophobicity: an ancient damage-associated molecular pattern that initiates innate immune responses. Nat Rev Immunol. 2004 Jun;4(6):469-78
10
COLLÈGE DE FRANCE - Philippe KOURILSKY Chaire D’immunologie Moléculaire
L'hypothèse resitue l'immunité innée dans sa double fonction
- physiologique (réparation et remodelage des tissus, développement, transport des lipides du sang, élimination des débris cellulaires)
- de défense contre les agents infectieux.
Cours n°3 Année : 2004/2005
11