Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie : bilan des données scientifiques

-

Documents
396 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Que sait-on à l'heure actuelle de l'acquisition « normale » du langage, de l'apprentissage de la lecture, de l'orthographe et du calcul, pouvant éclairer la compréhension des troubles spécifiques des apprentissages ? Quelles sont les définitions et classifications des troubles spécifiques des apprentissages utilisées dans les différentes études pour en déterminer leur fréquence et leur démographie ? Qu'est-ce que la dyslexie, quelles sont ses principales manifestations et leur fréquence ? Quels sont les autres troubles spécifiques des apprentissages (dyscalculie, dysorthographie) et leurs relations avec la dyslexie ? Quels autres troubles sont fréquemment associés ? Quelles sont les principales théories explicatives de la dyslexie et quel a été l'apport dans ce domaine des nouvelles technologies scientifiques (neuro-imagerie, génétique, neurosciences cognitives) ayant permis les avancées récentes ? Quelles sont les différentes méthodes de remédiation et comment s'articulent-elles avec les théories actuelles ? Quel est l'état actuel des recherches scientifiques en matière d'indications de prises en charge et d'évaluation des méthodes proposées ? Quels sont les outils et stratégies disponibles en termes de repérage, dépistage, diagnostic et prise en charge ? Quelles sont les perspectives dont les enseignants, les familles et les enfants eux-mêmes pourraient tirer bénéfice ? C'est autour de ces différentes questions que le groupe de travail a structuré sa réflexion.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 février 2007
Nombre de visites sur la page 51
Langue Français
Signaler un problème
L
En raison de son poids et afin de faciliter son téléchargement, le rapport a été découpé endeuxfichiers. Pour permettre la navigation entre les fichiers, utilisez la table des matières active (signets) à gauche de lécran.
Expertise collective
Dyslexie Dysorthographie Dyscalculie Bilan des données scientifiques
Dyslexie Dysorthographie Dyscalculie Bilan des données scientifiques
Dyslexie, dysorthographie, dyscalculie Bilan des données scientifiques
ISBN 978-2-85598-856-X
© Les éditions Inserm, 2007 101 rue de Tolbiac, 75013 Paris Dans la même collection¬Obésité. Dépistage et prévention chez l’enfant.2000 ¬Asthme et rhinites d’origine professionnelle.2000 ¬Lombalgies en milieu professionnel. Quels facteurs de risques et quelle prévention ?2000 ¬Dioxines dans l’environnement. Quels risques pour la santé ?2000 ¬Hormone replacement therapy. Influence on cardiovascular risk ?2000 ¬Rythmes de l’enfant. De l’horloge biologique aux rythmes scolaires.2001 ¬Susceptibilités génétiques et expositions ofessionnelles.2001 ¬cudÉprseD.ejnued stn éa saur ln poatioramésehcte méthodes.2001 ¬Alcool. Effets sur la santé.2001 ¬Cannabis. Quels effets sur le comportement et la santé ?2001 ¬Asthme. Dépistage et prévention chez l’enfant.2002 ¬Déficits visuels. Dépistage et prise en charge chez le jeune enfant.2002 ¬Troubles mentaux. Dépistage et prévention chez l’enfant et l’adolescent.2002 ¬Alcool. Dommages sociaux, abus et dépendance.2003 ¬Hépatite C. Transmission nosocomiale. État de santé et devenir des personnes atteintes.2003 ¬Santé des enfants et des adolescents, propositions pour la préserver. Expertise opérationnelle.2003 ¬Tabagisme. Prise en charge chez les étudiants.2003 ¬Tabac. Comprendre la dépendance pour agir.2004 ¬Psychothérapie. Trois approches évaluées.2004 ¬Déficiences et handicaps d’origine périnatale. Dépistage et prise en charge.2004 ¬Tuberculose. Place de la vaccination dans la maladie.2004 ¬Suicide. Autopsie psychologique, outil de recherche en prévention.2005 ¬Cancer. Approche méthodologique du lien avec l’environnement.2005 ¬Trouble des conduites chez l’enfant et l’adolescent.2005 ¬Cancers. Pronostics à long terme.2006 ¬Éthers de glycol. Nouvelles données toxicologiques.2006 ¬Déficits auditifs. Recherches émergentes et applications chez l’enfant.2006 ¬Obésité. Bilan et évaluation des programmes de prévention et de prise en charge.2006 ¬La voix. Ses troubles chez les enseignants.2006
Ce logo rappelle que le code de la propriété intellectuelle du 1erjuillet 1992 interdit la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants-droits. Le non-respect de cette disposition met en danger l’édition, notamment scientifique. Toute reproduction, partielle ou totale, du présent ouvrage est interdite sans autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie (CFC, 20 rue des Grands-Augustins, 75006 Paris).
Expertise collective
Dyslexie Dysorthographie Dyscalculie Bilan des données scientifiques
Cet ouvrage présente les travaux du groupe d’experts réunis par l’Inserm dans le cadre de la procédure d’expertise collective, pour répondre à la demande du Régime social des indépendants, anciennement la Canam, concernant la dyslexie, la dysorthographie et la dyscalculie. Ce travail s’appuie sur les données scientifiques disponibles en date du deuxième semestre 2006. Plus de 2 000 articles ont constitué la base documentaire de cette expertise. Le Centre d’expertise collective de l’Inserm a assuré la coordination scienti-fique et éditoriale de cette expertise collective. Dans le cadre de la mission d’accompagnement des expertises collectives mise en place par Christian Bréchot, Directeur général de l’Inserm, l’expertise a bénéficié des conseils de Jean-Marie Danion, professeur de psychiatrie représentant la Direction générale de l’Inserm, de Jean-Claude Ameisen, président du comité d’éthi-que de l’Inserm, et des membres du département de l’information scientifi-que et de la communication sous la direction de Pascale Sillard et Patrick Chanson.
V
Groupe d’experts et auteurs
PierreBETUILLARROFaculté de psychologie et de sciences de l’éducation,, Université de Genève, Suisse CatherineBILLARD, Centre de référence sur les troubles des apprentissages, neuropédiatrie, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre MariaDE AGOSTINI, Recherche en épidémiologie et biostatistique, Inserm U 780, CNRS, Villejuif Jean-FrançoisNOTEDMÉde neurologie, Inserm U455, Hôpital de, Service Purpan, Toulouse MichelFAYOL, Laboratoire de psychologie sociale et cognitive, Université Blaise Pascal et CNRS, Clermond-Ferrand Jean-ÉmileRTGOMBE, Centre de recherche en psychologie, cognition et communication, CRPPC, Université Rennes 2, Rennes MichelHABIB, Service de neurologie pédiatrique, Hôpital des enfants de la Timone, Marseille Marie-ThérèseLE NORMAND, Physiologie et neurologie du développement, Inserm E 9935, Hôpital Robert Debré, Paris FranckRAMUS, Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique, UMR 8554, EHESS, CNRS, ENS, Paris LilianeRESPERNG-LLORSEHAC, Laboratoire de psychologie de la perception, Université René Descartes et FRE 2929 CNRS, Paris SylvianeVLAODSI et neurocognition, ie, Laboratoire de psycholog UMR 5105, Université Pierre Mendès France et CNRS, Grenoble
Ont présenté une communication CatherineBILLARDet coll., Centre de référence sur les troubles des appren-tissages, neuropédiatrie, Hôpital Bicêtre, Le Kremlin Bicêtre MichelHABIB, Service de neurologie pédiatrique, Hôpital des enfants de la Timone, Paris Marie-ThérèseLE NORMANDet coll., Physiologie et neurologie du dévelop-pement, Inserm E 9935, Hôpital Robert Debré, Paris MoniqueTOUZIN, Unité de rééducation neuropédiatrique, CHU Bicêtre
Ont rédigé une note de lecture MichelDELEAU, Psychologie du développement, Université de Rennes NicolasGEORGIEFF, Institut des Sciences Cognitives, Bron PhilippeMEIRIEU, Sciences de l’éducation, Université Lumière-Lyon 2
Remerciements L’Inserm et le groupe d’experts remercient StanislasDEHAENE(Neuroimagerie cognitive, Inserm U 562, Service Hospitalier Frédéric Joliot, CEA, Orsay) et JoséMORAÏS des sciences (Faculté psychologiques et de l’Éducation, Université libre de Bruxelles) pour leur relecture de l’ouvrage ainsi que pour leurs conseils.
VII
VIII
Coordination scientifique, éditoriale et logistique
FabienneBONNIN, chargée d’expertise, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris CatherineCHENU, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris JeanneÉTMBIELE, directrice, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris CécileGOMIS, secrétaire, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris Anne-LaurePELLIER, attachée scientifique, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris ChantalRONDET-EIGRERLL, documentaliste, Centre d’expertise collective de l’Inserm, Faculté de médecine Xavier-Bichat, Paris