ème PARLEMENT DES ENFANTS
12 pages
Français

ème PARLEMENT DES ENFANTS

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Niveau: Elementaire

  • exposé


12 ème PARLEMENT DES ENFANTS PROPOSITION DE LOI visant à protéger l'environnement par des gestes simples et efficaces PRESENTEE Par BONIFASSI Camille, BORGHESE Andréa, BOUSSELET Morgane, BOUYSSOU Pauline, BRUNET Claire-Lise, CIARLET Alexia, CORRIERAS Léa, DAHAN Sacha, DEGROLARD Maxime, FONTANI Hugo, LAMY Estelle, LOMBART Célia, LUCAS Héloïse, MANNUCCI Mehdi, MERCIER Shon-Li, PASERON Clémentin, PATTEDOIE Léna, PAVEC Thomas, DE SAINT POL Eléonore, ROCCHIETTA Florian, ROULANT Roman, SEGUIN Elodie, SIBONY Eloïse, WOIGARD Chloé, ZORICA Bruno. Elèves de la classe de CM2 de l'école élémentaire TERRA AMATA Alpes-Maritimes (Académie de NICE , secteur Nice 1)

  • produits biodégradables

  • choix vert

  • elèves de la classe de cm2 de l'école élémentaire

  • heures d'eduacation physique

  • piles usagées


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 50
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

12 ème PARLEMENT DES ENFANTS
PROPOSITION DE LOI
visant à protéger l'environnement par des gestes simples et efficaces
PRESENTEE
Par BONIFASSI Camille, BORGHESE Andréa, BOUSSELET Morgane, BOUYSSOU Pauline, BRUNET Claire-Lise, CIARLET Alexia, CORRIERAS Léa, DAHAN Sacha, DEGROLARD Maxime, FONTANI Hugo, LAMY Estelle, LOMBART Célia, LUCAS Héloïse, MANNUCCI Mehdi, MERCIER Shon-Li, PASERON Clémentin, PATTEDOIE Léna, PAVEC Thomas, DE SAINT POL Eléonore, ROCCHIETTA Florian, ROULANT Roman, SEGUIN Elodie, SIBONY Eloïse, WOIGARD Chloé, ZORICA Bruno.
Elèves de la classe de CM2 de l'école élémentaire TERRA AMATA Alpes-Maritimes (Académie de NICE , secteur Nice 1)  
Mesdames, Messieurs,
Exposé des motifs
 Notre planète est belle. Le progrès et la surconsommation la menacent. Grands ou petits, nous sommes tous concernés. Il est de notre devoir de protéger la Nature et de la préserver.  En classe, nous avons réfléchi sur les trois éléments essentiels à la vie: l'air, l'eau, la terre et nous nous sommes demandés comment nous, écoliers pouvions intervenir sur leur préservation.   L'air  L'évolution de la consommation de papier a considérablement augmenté ces dernières années et c'est l'une des causes de la déforestation dans certains pays. Chacun le sait, les arbres sont l'oxygène de la Terre, il faut donc les préserver. Les établissements scolaires , grands consommateurs de papier, doivent pouvoir connnaître l'origine des cahiers ou des ramettes qu'ils achètent. Le papier recyclé est déjà marqué d'un pictogramme , mais celui que nous appelons "PROPRE" (issu de forêts spécialement plantées pour la consommation) n'est malheureusement pas reconnaissable. Il lui faudrait un "label" et les écoles pourraient alors faire le "choix vert"   L'eau  L'EAU EST EN DANGER  Malgré les stations d'épuration , l'eau est trop souvent souillée par des produits dangereux pour la Nature comme les phosphates ( présent dans les détergents et les lessives) qui , s'ajoutant aux nitrates des engrais , favorisent le développement d'algues vertes microscopiques. La croissance de ces algues consomme l'oxygène de l'eau ce qui entraîne la mort des poisssons par asphyxie.  Les écoles ( et mieux encore tous les services publics ) se doivent d'utiliser pour le nettoyage des locaux et des tissus, des produits sans phosphates et biodégradables. Ce geste à l'echelle nationale rendrait un peu de leur oxygène à la faune et à la flore de nos lacs et rivières.     La terre  Trop souvent au cours de nos promenades, nous trouvons des piles usagées sur le sol.  Sur 25 000 tonnes de piles vendues en 2001, 1 000 tonnes ont été recyclées. C'est trop peu quand on connaît les conséquences désastreuses que peut avoir le mercure sur notre éco-système. Il faut prendre l'habitude très jeune de déposer les piles usagées dans un container prévu à cet effet. Installons dans chaque école française un récupérateur de piles usagées, afin que dès la maternelle nous puissions déjà agir pour la protection de notre environnement
PROPOSITION DE LOI
Article 1
 Le papier " propre " c'est à dire issu de forêts spécialement plantées pour la consommation devra être marqué d'un pictogramme particulier.
Article 2
 Les établissements scolaires se devront d'utiliser des produits biodégradables et sans phosphates pour le nettoyage des locaux et des tissus.
Article 3
 Les écoles maternelles et primaires françaises se verront dotées d'un container pour piles usagées. Le ramassage sera effectué par les municipalités.
    Monsieur le Ministre de l'Education Nationale
 On parle beaucoup de l'obésité qui augmente chez les jeunes.  Les restaurants scolaires fournissent des efforts pour y remédier, mais depuis des années, les heures d'Eduacation Physique et Sportive n'ont pas augmenté. Les moyens et les salles à disposition ont plutôt tendance à diminuer. Comptez-vous prendre en charge le facteur " sport " pour lutter contre l' obésité? Et si oui, quelles sont les mesures que vous envisagez?
    
Nice le jeudi 10 mars 2005
Monsieur le Président de l'Assemblée Nationale
  C  Nous constatons malgré cela, qu'elles restent minoritaires sur les postes à responsabilité. Alors que l'on parle de plus en plus de parité entre les hommes et les femmes, seriez-vous d'accord pour que la présidence de l'Assemblée Nationle soit occupé à part égale ( homme- femme ) durant une législature?
Question à:
.snepuis soixante af meem sovettnd ane ttees le,né
     Mesdames Messieurs  Notre planète est belle.Le progrès t la surconsommation la enacent.Grands ou petits,nous  sommes tous concernés.Il est de  notre devoir de protéger la Nature  et la préserver  En classe nous avons réfléchi sur les  3 éléments essentiels à la vie: l air, '  l'eau, la terre, et nous nous sommes  de mandés comment nous, écoliers,  pouvions intervenir sur leur  préservation...
L file:// ' /C:/Docum ai  L évolution de la consommation de papier a ' considérablement augmenté ces dernières années et c'est l'une des causes de la déforestation dans certains pays. Chacun le sait,les arbres sont l'oxygène de la Terre, il faut donc les préserver.  Les établissements scolaires , grands consommateurs de papier, doivent pouvoir connaître l'origine des cahiers ou des ramettes qu'ils achètent. Le papier recyclé est déjà marqué d'un pictogramme, mais celui que nous appelons « propre », (issu de forêts spécialement plantées pour la consommation) n'est malheureusement pas reconnaissable.  Il lui faudrait un « label » et les écoles pourraient   alors faire le choix « vert ».  
/CCEsslaMAu/TII/B/10aeruin022%ecimage%2020Amata//Eetrr%ase2%T0CIMai%ngs/etti%20Sa0dnst2%neG_IMr/aiPG.J9907
02%ecin02%iaM/sginttSe20d%an0%s02ITEC/ElCsaes/MAI/TIC1/BureauNAECGPJ.ma0A/Otaer/t%2ra
L'eau est en danger. Malgrè les stations d'épuration,l'eau est trop souvent souillée par des produits dangereux pour la nature comme les phosphates ( présents dans les détergeants ou les lessives) qui,s'ajoutant aux nitrates des engrais,fournissent le développement d'algues vertes microscopiques. La croissance de ces algues consomme l'oxygène de l'eau, ce qui entraine la mort des poissons par asphyxie. Les écoles ( et mieux encore tous les services publics) se doivent d'utiliser pour le nettoyage des locaux et des tissus , des produits sans phosphates et biodégradables. Ce geste à l'échelle nationale rendrait un peu de leur oxygène à la faune et à la flore de nos lacs et rivières.
   fil  e:  /// L C:/ ' Doc E um A ents U %2     
file:///C:/Documents%20and%20Settings/Mai%20nice%201/Bureau/MAI/TIC E/Classes%20TICE/terra%20Amata/2003 07 15/IMG 0804.JPG _ _ _
 La Terre  Trop souvent au cours de nos promenades, nous trouvons des piles  usagées  sur le sol .  Sur 25000 tonnes de piles vendues en 2001, 1000 tonnes ont été  recyclés .C'est trop peu quand on connaît les conséquences désastreuses  que peut avoir le mercure sur notre éco-système.    Il faut prendre l' habitude très jeune  de déposer les piles usagées dans  un récupérateur prévu à cet effet.    Installons dans chaque école de France  un récupérateur de piles usagées,  afin que dès la maternelle,  nous puissions déjà agir pour notre  environnement.   Ainsi le geste « vert » deviendra un  réflexe et non plus une contrainte