ETSL SYNI

ETSL SYNI

-

Documents
6 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

CP, Primaire, CP
  • cours - matière potentielle : sur les techniques de plaidoyer 
  • cours - matière potentielle : en montage
  • cours - matière potentielle : son petf
  • cours - matière potentielle : en recherche de fonds 
  • cours - matière potentielle : langues locales
  • cours - matière potentielle : relatifs aux domaines de la coopération internationale
direction de l'enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale service du travail et de l'intégration Unité Syni Beaulieu 1 CP 5032 1002 Lausanne tél. 021 315 71 70 ETSL SYNI Concept du programme Syni 21 A. CONTEXTE En proposant des PETF en Europe de l'Est et du Sud-Est, le programme Syni 21 se base sur deux constats. Le premier est que les personnes qualifiées au chômage peinent de plus en plus à trouver un emploi.
  • marché du travail dans la coopération internationale 
  • connaissances spécifiques au secteur international
  • programme syni
  • ouverture d'esprit, de tolérance et de diplomatie 
  • international aid
  • cadre adéquat
  • réseau professionnel
  • réseaux professionnels
  • participant
  • participants
  • participante
  • participantes
  • emploi
  • emplois
  • projet
  • projets

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 71
Langue Français
Signaler un problème
direction de l’enfance, de la jeunesseet de la cohésion sociale service du travail et de l’intégration
ETSL SYNI Concept du programme Syni 21
A. CONTEXTE En proposant des PETF en Europe de l’Est et du SudEst, le programme Syni 21 se base sur deux constats. Le premier est que les personnes qualifiées au chômage peinent de plus en plus à trouver un emploi. Le deuxième est que l’insertion professionnelle dans le secteur international (privé, public ou parapublic) requiert la plupart du tempsune expérience préalable à l’étranger.Les personnes au bénéfice de quelques années d’expérience, par exemple, réalisent souvent qu’un séjour professionnel à l’étrangerleur fait défaut pour intégrer ou évoluer dans le secteur international, y compris en Suisse. Ainsi, l’expérience acquise à l’étranger rassure les employeurs potentiels sur la mobilité, l’adaptabilité et l’ouverture duparticipant et renforce la crédibilité de sa candidature. Elle permet également l’acquisition ou le développement de compétencesdemandées par les employeurs du secteur international (langues, gestion de l’information, multiculturalité, etc.) ainsi que le développement d’un réseau professionnel adéquat. Pour les personnes désireuses de retourner dans leur pays d’origine, l’occasion de mener des recherches d’emploi de proximité, deconnaître les employeurs locaux et de développer leur réseau est également unique. Une compétitivité accrue sur le marché de l’emploi nécessite ainsid’agir sur plusieurs aspects de l’employabilité en même temps.A travers un contexte de travail réel, une expérience de terrain valorisable, l’amélioration des langues et l’acquisition de compétences spécifiques, les participants au programme vont optimiser leur chance de retrouver un emploi qualifié. Le programme Syni 21 agit donc comme un tremplin en renforçant des compétences, un réseau professionnel et une crédibilité dans la recherche d’emploi.
B. MISSION Unité de prestations de l’ETSL,Syni a pour objectif de favoriser la (ré)insertion professionnelle durable de ses participants, en les faisant participer à des projets dans le secteur international. 1 L’Unité Synipropose deux programmes nommés « Syni Lausanne » et « Syni 21 ». Les candidats disposent ainsi de la possibilité de réaliser une expérience en Suisseouà l’étranger. Pour ces assurés, le critère principal dans le choix de leur mission est établi en fonction du projet professionnel. 2 Le programme Syni 21, mandaté par le Seco et coordonné par leSOMS , propose des postes en Europe de l’Est etdu SudEst (Albanie, Bulgarie, Croatie, Géorgie, Grèce, Hongrie, Kosovo, Moldavie, Monténégro, Roumanie, Serbie, Ukraine, BosnieHerzégovine, Turquie, etc.) et ala particularité d’offrir l’expérience de terrain nécessaire à une insertion dans le secteur international. L’objectif est d’organiser des postes en PETF formateurs et qualifiants en identifiant quel est le projet professionnel du demandeur d’emploi et quels sont les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir. Le caractère ciblé du poste permet ainsi de développer les compétences clés qui lui font défaut dans ses recherches.
1  Ceprogramme est destiné aux participants désireux de faire une expérience de travail en Suisse dans une organisation travaillant dans la coopération internationale. 2 Office de coordination des programmes d’Emplois Temporaires en Europe Centrale et OrientaleUnité Syni Beaulieu 1 CP 5032 1002 Lausanne tél. 021 315 71 70 syni@lausanne.ch
C.INSTITUTIONS D’ACCUEIL
« Partenariat » et « synergie » sont les motsclésde l’Unité Syni. Le programme Syni 21 instaure des partenariats avec des institutions et prend en compte un certain nombre de critères qu’il juge déterminant et qui garantissent le bon déroulement de la mission. Il attache ainsi une importance particulière à la dimension qualitative et formatrice du poste proposé, à la qualité de la supervision et au respect du cadre du programme (temps pour les recherches d’emploi et possibilité de suivre des formations, entre autres). Syni 21 travaille activement avec les partenaires suivants : Organisations internationales et organismes nationaux de coopération: UNICEF,OIM, PNUD, DDC, Regional Environmental Center (REC), UICN, Agence Allemande pour la Coopération Internationale (GIZ), etc. Organisations non gouvernementales internationales et nationales (ONG): Terredes Hommes, Center for Independant Living, European Center for Minority Issues, Regional Center for Minorities, Civic initiatives, Bulgarian Gender Research Foundation, Animus Association, Kosova Education Center, CARE, Caucasus Institute for Peace, Democracy and Development, FORA, Agapedia, Marie Curie Association, Smart Kolektiv, International Aid Network, CoPlan  Institute for Habitat Development, Association for the Social Support of Youth  ARSIS, GRUPA 484, Flying Broom Women's Communication and Research Association, Gender Alliance for Development Center, INTEGRA, etc. Institutions actives dans le domaine de la promotion de la culture et/ou de la création artistique:Museum contemporary art Belgrade, Institut culturel Cervantès, Alliance Française, Hulahop production, Centre culturel Rex, Fabrikata, Academica, American University in Bulgaria ElieffCenter Education and Culture, etc. Sociétés privées:Stara Planina, Radisson SAS Grand Hôtel Sofia, Bulgarian Business Leaders Forum, PULS, Europolis grupa Ltd, Eurobank EFG, Holcim, etc. En 2011, Syni 21 propose15postesPETF. enIl s’agit en général de projets ou d’activités laissées en attente faute de ressources disponibles pour engager une personne salariée. Les postes proposés s’inscrivent dans les domaines suivants: les affaires sociales, la santé, l’éducation/l’enseignement, les migrations, le travail, la démocratie, les droits de l'Homme (droits des femmes, des enfants, des minorités, etc.), la justice, la finance, le développement durable, le commerce équitable, l’environnement, le développement du tourisme rural, l’urbanisme, l’architecture, la culture, la production artistique, l’informatique, les nouvelles technologies de l’information et de la communication, etc.
D. POPULATION CONCERNEE ET OBJECTIFS DE LA MESURE
D.1. Population concernée Le programme Syni 21s’adressedes personnes de tout âge, se trouvant à différentes étapes de leur à carrière professionnelle :  Desprofessionnels ayant plusieurs annéesd’expériencedans la coopération internationale ou dans un autre secteuravec l’ambition de se réorienter.  Despersonnes au bénéfice d’une formation supérieure (universitaire, EPF, HES ou équivalente)en début de carrière professionnelle, et qui montrent un intérêt à travailler dans le milieu international.  Des personnes préparant leur retour dans leur pays d’origine et désirant mettre sur pied un projet visant à faciliter leur réintégration professionnelle sur place. D.2 Prérequis Dansl’optique d’optimiser l’utilité d’une mesure en PETF, le programme Syni 21 demande à ses participants d’avoir les compétences et aptitudes suivantes: sérieusement engagé Etredans le sens d’une réinsertion durable dans le marché de l’emploile besoin de rester actif et de faire valoir une continuité dans son parcours professionnel Ressentir constituer ou maintenir un réseau de contacts Vouloir  Avoirla motivation de travailler dans un environnement étranger et multiculturel
2
 Avoirun intérêt marqué pour les affaires internationales ou culturelles Faire preuve de proactivité et d’autonomie tant dans son projet professionnel que durant le PETFFaire preuve de mobilité, d’ouverture d’esprit, de tolérance et de diplomatieune bonne connaissance Posséderde l’anglais et la volonté de perfectionner cette langue D.3. Objectifs de la mesure Pour le participant, chaque PETF correspond à un projet spécifique et personnel qui doit lui servir de tremplin pour la suite de son parcours. Il doit ainsi être en mesure d'acquérir à travers sa mission les outils qui favoriseront son insertion dans lemarché de l’emploi. Plus précisément, les objectifs de placement sont les suivants : Augmenter l’employabilité du participant en lui permettant d’assumer undéfi professionnel et de le faire valoir sur le marché de l’emploiPermettre un changement d’orientation ou une première expérience professionnelle de terrain dans le secteur international Evaluer la situation de l’emploi et les enjeux actuels liés à la branche ciblée au participant de se constituer ou de développer un réseau de contacts Permettre Le participant pourra également développer des compétences professionnelles et personnellestelles que :  Capacitéà mener à bien un projet en suivant les lignesdirectrices d’une organisation et en travaillant dans un milieu multiculturel Connaissances et compétences techniques dans un domaine d’expertisePratique importante ou totale de l’anglais sur le lieu de travailDynamisme et capacité d’adaptation dans un nouveau cadre professionnel à transférer des compétences dans un nouveau domaine Capacité
E. CONTENU DE LA MESURE
E.1. Activités professionnelles Les postes sont définis de telle sorte que les participants puissent valider leur projet professionnel et acquérir de nouvelles compétences. Chaque poste comprend un cahier des charges détaillé où les objectifs didactiques (développement professionnel et développement personnel) sont clairement définis. Le projet des candidats est clarifié avec les collaborateurs du programme Syni21 avant leur placement, lors d’un atelier interactif et d’une formation appelée «formation prédépart» (cf. chapitre F.1) Lesfonctions proposées au sein de ces domaines reflètent l’hétérogénéité du secteur international, avec par exemple des postes en gestion de projets/programmes, communication, marketing, recherche appliquée, animation, organisation d’événements, analyse/gestion financière, recherche de fonds, activités juridiques, administratives ou informatiques, etc. E.2. Formation Le programme Syni 21 propose deux types de formations quis’inscrivent dans deux optiques principales: l’acquisition decompétences/connaissances spécifiques au secteur international et la définition du projet professionnel par objectifs, moyen efficace d’optimiser l’utilité du PETF par la suite.E.2.1 Formation prédépart Pour préparer les participantsà leur départ à l’étranger, le programme Syni 21 organise une formation qui s’étale sur sept jours. Cette formation s’insère dans un processus amorcé plus en amont. Il s’agit d’une étape permettant la réflexion quant à la pertinence d’unPETFà l’étranger. Cette formation, comprenant des cours relatifs aux domaines de la coopération internationale, est dispensée par des professionnels de la branche. A suivre, quelques exemples de cours proposés :  PETFet projet professionnel
3
L’approche projetet en réseau de montage / évaluation de projets dans le cadre des fonds européens Techniques communication interculturelle dans le cadre de la coopération internationale La marché du travail dans la coopération internationale Le  Courset présentations sur des thématiques spécifiques Témoignages d’anciens participants Etc. Cette formation permet également aux participants d’avoir une image plus concrète de ce qu’est unPETF à l’étranger. Elle est l’occasion pour les assurés qui partiront pratiquement durantla même période de faire connaissance : les contacts sont ainsi plus faciles une fois sur le terrain. E.2.2 Formation intégrée La formation préalable est complétée par une formation intégrée, dans la ville d’affectation du participant.Si Syni 21 estime que de tels courssont en adéquation avec les objectifs professionnels de l’assuré, une autorisation sera établie. À suivre, quelques exemples de cours octroyés :  Coursde langues locales ou étrangères (russe, serbe, anglais, bulgare, espagnol, allemand, etc.) Cours d’informatique (bureautique, outils Web)en montage et gestion de projets internationaux Cours en recherche de fonds Cours sur les techniques de plaidoyer Cours  Etc. E.3.Recherche d’emploiLe programme Syni 21 apporte un soutien auxrecherches d’emploi en mettant à dispositiondivers outils d’information.Une liste de sites web dans lesquels sont postées les différentes offres dans le domaine de la coopération internationale est distribuée au participant avant son départ et un abonnement électronique à CinfoPoste lui est fourni (banque de données des postes vacants dans la coopération internationale en Suisse ou à l’étranger). Durant leur mission, les participants reçoivent une fois par semaine les cahiers supplémentaires « emploi» d’un quotidien suisse de leur choix («24 heures », «Tribune de Genève », etc.). L’institution d’accueil faciliteégalement la démarche du participant durant son PETF en lui permettant d’élargir son réseau professionnel et de se rendre à des conférences.D’autre part, une demijournée par semaine est réservée pour la recherche d’emploi.A noter également que tout participant ayant un entretien d’embauche durant son PETFla possibilité de a revenir en Suisse pour s’y présenter avec ses frais de déplacement couverts, et que la mission est validée à son terme par un certificat de l’organisation partenaire qui permet au participantde faire valoir des références reconnues.
F. PRISE EN CHARGE
F.1. Candidature et entrée dans la mesure Avant de pouvoir partir avec le programme Syni 21, le candidat doit traverser diverses étapes quivont permettre de mieux appréhender son projet professionnel, la pertinence d’effectuer unPETFet d’évaluer son degré de motivation.
Après examen du dossier de candidature, l’assuré est contacté pour un entretien téléphonique. Ce premier contact permet de cerner brièvement les attentes du candidat visàvis du programme et sa motivation. Si l’entretien est concluant, il est invité à participerà une séance d’information durant laquelle desprécisions sont données, ainsi qu’à un atelier sur le projet professionnel. Cet atelier est l’occasion de recueillir les
4
informations nécessaires à la recherche d’unPETF et de confirmer que celuici s’inscrira dans une démarche d’insertion cohérente.Les informations récoltées sont transmises aux antennes sur place pour une gestion coordonnée et constructive de la recherche de poste. Le SOMS convoque tous les candidats à un PETFà l’étranger pour une séance d’introductionafin de les informer des différentes possibilités d’emplois temporaires. Le candidat ne pourra être invité à la formation prédépart qu’avec l’accord de son conseiller ORP et après avoir confirmé son intérêt à partir avec le programme Syni 21. Une fois le projet professionnel du candidat clairement défini, ce dernier reçoit une ou plusieurs propositions de PETF. Si undescriptif de poste correspond à ses attentes, le candidat est proposé à l’institution d’accueil qui choisit de l’entendre enentretien. Cette rencontre, généralement par téléphone ou vidéoconférence, permet d’expliciter lecahier des charges ainsi que les attentes des différentes parties.Le résultat de l’entretien de candidature estensuite communiqué au programme Syni 21qui établi l’Accord d’objectifs si celuici est positif. Si le poste ne convient pas au candidat, d’autres pistes sont envisagées, pour peu qu’elles existent et que les raisons du refus soient pertinentes. F.2. Suivi Le soutien aux participants se situe à plusieurs niveaux,l’objectif premier étant de créer le cadre nécessaire pour que chaque poste se réalise dans des conditions optimales. Le programme s’assure que lesparticipants sont bien accueillis et encadrés sur place de manière adéquate. Cela est d’autant plus important que les assurés n’ont généralement jamais séjourné dans leur pays de destination. Il est donc extrêmement important de leur assurer un cadre adéquat pour leur épanouissement tant professionnel que personnel. De manière générale, linstitutiond’accueil garantit le logement, la logistique et l’encadrement professionnel ainsi que les frais de déplacements quotidiens pour se rendre sur le lieu de travail, si le logement misà disposition est trop éloigné. Par le biais de ses deux bureaux de représentation à l’étranger, l’un en Serbie (Belgrade), et l’autre en Bulgarie (Veliko Turnovo), le programme Syni 21 assure également le suivi professionnel des participants en garantissant la liaison avec les institutions partenaires. Le personnel sur place se tient aussi à la disposition des participants pour les conseiller et les aider à résoudre certaines difficultés professionnelles ou autres qu'ils pourraient rencontrer lors de leur séjour. Au cours de son PETF, le participant doit fournir deux rapports dans lesquels il apprécie son cahier des charges, sa faisabilité, et la pertinence de la mesure par rapport aux objectifs fixés préalablement. Le premier rapport doit être rédigé après le premier mois en poste et précède un entretien qui est organisé conjointement avec l’institution d’accueil etle participant. Dans la mesure du possible, Syni21 s’efforce à ce qu’un représentant soit physiquement présent lors de cette évaluation. Si cela est impossibleen raison de la distance, l’évaluation se fait en téléconférence. Cette première évaluation sertà déterminer si les connaissances et compétences sonten voie d’acquisitionet à ajuster lecahier des charges si cela s’avère nécessaire. En milieu de mission, un entretien téléphonique avec le participant vise à contrôler le bon déroulement de la mesure. Finalement, le participant élabore son deuxième rapport quelques semaine avant le terme du PETF et une nouvelle évaluation tripartite a lieu sur le lieu de travail. Ces rapports et évaluations permettentde vérifier si le travail accompli par l’assuré est en adéquation avec les objectifs professionnels définis préalablement, d’évaluer si les deux partiessont satisfaites de leur collaboration etd’effectuer un suivi auprès duconseiller ORP et du SOMS. En cas de besoin, une prolongation de la mesure peut être demandée. F.3. Sortie de la mesure Au retour du participant en Suisse,un entretien permet d’effectuer une évaluation finale qui détermine le niveaud’atteinte des objectifs du participant.L’institution d’accueil remet au participant un certificat (analogue à un certificat de travail), avec copieà Syni 21 qui le transmet par la suite au conseiller ORP.
Si la mesure est interrompueà cause d’une prise d’emploi du participant, l’entretienest avancé de final manière à ce qu’il puisse avoir lieu avant le départ du participant. En cas d’interruption de mesure à cause
5
d’insatisfaction, un entretien est organisé par Syni 21pour évaluer les raisons de l’interruption et proposer un compte rendu au conseiller ORP.
G. ENCADREMENT:
De fortes synergies existent entre les deux programmes spécifiques de SYNI. Le personnel spécifiquement attaché à Syni21 et à la formation prédépart occupe les fonctions suivantes :  1Chef d’Unité(30%)  2Conseillères en insertion à 70% pour les activités de recrutement, placement, suivi  2Collaboratrices externes à 180% pour les activités de prospection de partenariats, placement, suivi secrétaire à 30% 1
6