A GENERALITES SUR L EPILEPSIE
208 pages
Français

A GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
208 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur
LES ANTIEPILEPTIQUES A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE I) Epilepsie de l'adulte Physiopathologie : L'épilepsie de l'adulte est une affection neurologique chronique définie par la répétition spontanée de crises épileptiques. Une crise est la manifestation clinique de l'hyperactivité paroxystique d'un groupe de neurones cérébraux. Epidémiologie : Incidence annuelle de l'épilepsie (nombre de nouveaux cas survenant pendant un an) en France est de 50 cas pour 100 000 habitants pour tous les âges confondus. Incidence varie selon l'âge et est supérieure chez les personnes âgées. Elle est moindre (inférieure à 30 pour 100 000) pour les adultes de 30 à 50 ans. Prévalence (nombre total de malades dans une population à un moment donné) est de 0,5% en France (5 personnes pour mille habitants)

  • epilepsie de l'enfant physiopathologie

  • generalites sur l'epilepsie

  • retentissement sur le développement psychomoteur

  • epilepsie de l'enfant diagnostic

  • syndrome épileptique

  • epilepsie de l'adulte complications

  • crise

  • objectifs de la prise en charge contrôle des crises


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 73
Langue Français

Exrait

LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

I) Epilepsie de l’adulte

Physiopathologie :
L'épilepsie de l'adulte est une affection neurologique chronique définie
par la répétition spontanée de crises épileptiques.

Une crise est la manifestation clinique de l'hyperactivité paroxystique
d'un groupe de neurones cérébraux.

Epidémiologie :
Incidence annuelle de l'épilepsie (nombre de nouveaux cas survenant pendant un an) en
France est de 50 cas pour 100 000 habitants pour tous les âges confondus.
Incidence varie selon l'âge et est supérieure chez les personnes âgées. Elle est
moindre (inférieure à 30 pour 100 000) pour les adultes de 30 à 50 ans.

Prévalence (nombre total de malades dans une population à un moment donné) est de
0,5% en France (5 personnes pour mille habitants) LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

I) Epilepsie de l’adulte

Complications :

Les décès sont 2 à 3 fois plus fréquents chez les patients épileptiques que
dans la population générale.

Surmortalité liée aux conséquences directes (état de mal, mort subite) et
indirectes (noyades, traumatismes) des crises

Des interactions complexes entre le terrain, le syndrome épileptique et le
traitement peuvent être à l'origine de complications cognitives ou
comportementales.

L'étiologie de l'épilepsie (tumeurs, lésions vasculaires) peut avoir une morbidité
propre et des risques indépendants de la maladie elle-même. LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

I) Epilepsie de l’adulte


Quels patients traiter ?

Tous les adultes épileptiques avérés.


Objectifs de la prise en charge

Contrôle des crises avec un minimum d'effets indésirables. Une suppression
des crises au prix d'une mauvaise tolérance n'est pas acceptable.

Prise en charge du retentissement des crises sur la conduite automobile, le
sport, l'activité professionnelle, la contraception, la grossesse, etc. LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

II) Epilepsie de l’enfant

Physiopathologie :
Une crise épileptique est la manifestation clinique de l'hyperactivité
paroxystique d'un groupe de neurones.
Crises provoquées par un stimulus identifié (convulsions fébriles) ne
constituent pas une épilepsie.

Epidémiologie :
Survient plus fréquemment chez l'enfant de moins de 1 an, incidence
étant supérieure à 100 nouveaux cas par an pour 100 000 habitants

Complications :
Risque de séquelles neuropsychologiques important. Certains
médicaments risquent d'aggraver l'épilepsie. Des interactions complexes
entre le terrain, le syndrome épileptique et le traitement peuvent être à
l'origine de complications cognitives ou comportementales. LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

II) Epilepsie de l’enfant

Diagnostic

Le diagnostic d'épilepsie de l'enfant repose sur la survenue d'au moins 2
crises convulsives, dont une au moins sans fièvre, associées à des
anomalies de l'électroencéphalogramme (EEG). Il doit être confirmé, dans
la mesure du possible, par un neuropédiatre.

Certaines épilepsies de l'enfant sont caractérisées par des altérations
infracliniques et persistantes de l'EEG et un retentissement sur le
développement psychomoteur et le comportement.

D'autres explorations (IRM, bilan génétique, bilan métabolique) peuvent
être nécessaires au diagnostic syndromique et étiologique. LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

III) PHYSIOPATHOLOGIE DES EPILEPSIES

-L'épilepsie est la manifestation d'une altération fonctionnelle du cortex, mais
les mécanismes intimes de celle -ci restent encore mal connus.

-L'excitabilité cérébrale est la résultante des inhibitions et des excitations
s'exerçant sur les membranes neuronales. Ainsi, une diminution de l'inhibition
ou une augmentation de l'excitation provoquent un état d'hyperexcitabilité qui
pourra se traduire par une crise convulsive.

-L'hypothèse la plus fréquemment retenue est celle d'une diminution de
l'inhibition GABAergique.

- Inversement, certaines épilepsies pourraient être dues à une augmentation
des mécanismes excitateurs centraux (augmentation de la transmission
glutamatergique ). LES ANTIEPILEPTIQUES

A/ GENERALITES SUR L'EPILEPSIE

IV) DEFINITION DES ANTIEPILEPTIQUES


Les antiépileptiques sont des médicaments capables de supprimer ou de
diminuer la fréquence et/ou la sévérité des crises d'épilepsie chez l'homme.


Ils n'ont pas de propriétés curatives, ce sont des médicaments
symptomatiques LES ANTIEPILEPTIQUES

B) LES ANTIEPILEPTIQUES (AE) MAJEURS CLASSIQUES ou AE DE
PREMIERE GENERATION


-Les AE majeurs sont des médicaments susceptibles de contrôler
les crises lorsqu'ils sont administrés en monothérapie.

-Phénobarbital et phénytoïne (1ère génération)

-Sont de moins en moins utilisés

ème-Carbamazépine et valproate de sodium (2 génération)
I) PHENOBARBITAL (GARDENAL)

- Crises généralisées (ex Grand Mal) = principale indication du
phénobarbital

1) mécanisme d'action et propriétés pharmacologiques

- mécanisme d'action :
A forte dose, le phénobarbital est un agoniste d'une sous-unité du complexe-
récepteur du GABA-A.
- D'une façon plus générale, il possède un effet stabilisant de membrane.

- propriétés pharmacologiques : elles sont variables selon la dose.
- A dose faible, action sédative.
- A moyenne, action antiépileptique.
- A forte dose, effet hypnotique.
- A dose toxique, apparition d'une anesthésie générale avec dépression
respiratoire. I) PHENOBARBITAL (GARDENAL)

2) caractéristiques pharmacocinétiques


Résorption = 80 %

Pic plasmatique atteint en 8 h environ chez l'adulte et en 4 h environ chez
l'enfant.


Partiellement lié aux protéines plasmatiques (50 % chez l'adulte et 60 % chez
l'enfant)

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents