Année Universitaire

-

Français
3 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Elémentaire, Primaire, CE2, CM1, CM2
Année Universitaire 2006 - 2007 Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes Décembre 2007 Nom du prof MID Neurologie ECN 209 : Cas clinique : Malaise CAS CLINIQUE N° 1 Une curieuse perte de connaissance Monsieur F 65 ans est hospitalisé pour perte de connaissance. Aucun ATCD particulier, in ne prend aucun médicament. Le soir même alors qu'il regardait la télévision, il a brutalement perdu connaissance pendant quelques secondes (30 s selon sa femme), puis il a repris conscience tout aussi brutalement tout en gardant une amnésie complète de la crise. Il n'y a pas eu de chute (il était dans son fauteuil), ni de mouvement anormal, mais il a perdu ses urines. A l'examen: PA 130/80 aux 2 bras couché (120/70 debout), BDC réguliers avec souffle systolique 1/6 en écharpe et B2 conservé. Pas de signes d'insuffisance cardiaque gauche ou droite. L'examen neurologique ne retrouve aucun signe de localisation, le reste de l'examen clinique est normal. QUESTIONS • 1/ Quelles sont les arguments en faveur d'une origine cardio-vasculaire à la syncope ? • 2/ Quels sont les arguments pour ou contre une épilepsie ? • 3/ En retenant votre première hypothèse, quels sont les examens que vous demandez en première intention ? • 4/ Citez les étiologies des syncopes cardio-vasculaires.

  • amnésie post-critique

  • étiologies des syncopes cardio

  • curieuse perte de connaissance

  • bdc réguliers avec souffle systolique

  • perte des urines

  • examen

  • faculté de médecine de montpellier-nîmes


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2007
Nombre de lectures 37
Langue Français
Signaler un problème
Année Universitaire 2006 - 2007
Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
Décembre 2007
Nom du prof
MID Neurologie ECN 209 : Cas clinique : Malaise
CAS CLINIQUE N° 1
Une curieuse perte de connaissance
Monsieur F 65 ans est hospitalisé pour perte de connaissance.
Aucun ATCD particulier, in ne prend aucun médicament.
Le soir même alors qu’il regardait la télévision, il a brutalement
perdu connaissance pendant quelques secondes (30 s selon
sa femme), puis il a repris conscience tout aussi brutalement
tout
en gardant une amnésie complète de la crise.
Il n’y a pas eu de chute (il était dans son fauteuil), ni de
mouvement anormal, mais il a perdu ses urines.
A l’examen: PA 130/80 aux 2 bras couché (120/70 debout),
BDC réguliers avec souffle systolique 1/6 en écharpe et B2
conservé.
Pas de signes d’insuffisance cardiaque gauche ou droite.
L’examen neurologique ne retrouve aucun signe de localisation,
le reste de l’examen clinique est normal.
QUESTIONS
• 1/ Quelles sont les arguments en faveur d’une origine
cardio-vasculaire à la syncope ?
• 2/ Quels sont les arguments pour ou contre une épilepsie ?
• 3/ En retenant votre première hypothèse, quels sont les
examens que vous demandez en première intention ?
• 4/ Citez les étiologies des syncopes cardio-vasculaires.
Laquelle retenez-vous ?
• 5/ Dans le cas ou vos premiers examens seraient négatifs,
à quel examen invasif auriez-vous recours ?
• 6/ Quel est votre diagnostic au vu du holter ECG ? Quel est
le point fondamental du traitement ?
1/ Quelles sont les arguments en
faveur d’une origine cardio-
vasculaire à la syncope ?
• Début brutal
• Durée brève
• Survenue au repos
• Fin brutale sans confusion
• Absence de mouvements anormaux
• PDC
totale
Â
g
e
• Absence de morsure de langue
• La perte des urines peut se voir si syncope prolongée