Exploration de HIPK2 et p53 dans les carcinomes colorectaux : analyse étagée de l'expression par RT-PCR et immunodétection multiplexée sur tissu microarray.

-

Documents
35 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
1 MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre THESE de DOCTORAT Biologie Cellulaire et Moléculaire Présentée et soutenue publiquement le 14 Décembre 2009 par Isabelle SORIN-SOUBEYRAN Pour l'obtention du grade de DOCTEUR de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes Exploration de HIPK2 et p53 dans les carcinomes colorectaux : analyse étagée de l'expression par RT-PCR et immunodétection multiplexée sur tissu microarray. Directeur de thèse EPHE : M. Bernard MIGNOTTE Devant le jury suivant : Monsieur le Professeur Jacques ROBERT Monsieur le Professeur Jean-Christophe SABOURIN Madame le Docteur Agnès NEUVILLE Monsieur François ICHAS Monsieur le Professeur Bernard MIGNOTTE Directeur de thèse EPHE : Laboratoire de Génétique Moléculaire et Physiologique de l'EPHE (Université de Versailles, St quentin Bât Fermat-45, av des Etats-Unis, 78035 Versailles cedex),

  • tbp-associated factors

  • immunofluorescence ihc

  • double marquage

  • professeur josy

  • switch d'activation des promoteurs des gènes d'arrêt du cycle vers les gènes pro

  • p53

  • protein kinase

  • tissu sain

  • kinase fess


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2009
Nombre de visites sur la page 55
Langue Français
Signaler un problème
 
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LEDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre  THESE de DOCTORAT Biologie Cellulaire et Moléculaire   Présentée et soutenue publiquement le 14 Décembre 2009 par  Isabelle SORIN-SOUBEYRAN  Pour lobtention du grade de DOCTEUR de lEcole Pratique des Hautes Etudes   Exploration de HIPK2 et p53 dans les carcinomes colorectaux : analyse étagée de lexpression par RT-PCR et immunodétection multiplexée sur tissu microarray.    Directeur de thèse EPHE : M. Bernard MIGNOTTE   Devant le jury suivant : Monsieur le Professeur Jacques ROBERT  Monsieur le Professeur Jean-Christophe SABOURIN  Madame le Docteur Agnès NEUVILLE  Monsieur François ICHAS  Monsieur le Professeur Bernard MIGNOTTE   Directeur de thèse EPHE : Laboratoire de Génétique Moléculaire et Physiologique de lEPHE (Université de Versailles, St quentin Bât Fermat-45, av des Etats-Unis, 78035 Versailles cedex), bernard.mignotte@genetique.uvsq.fr
 
1
 Thèse préparée dans le laboratoire INSERM U916, « VINCO », Institut Bergonié, Bordeaux Directeur : Mr. le Professeur Josy REIFFERS, Responsable : Mr. François ICHAS, francois.ichas@bordeaux.inserm.fr  Ce travail a été réalisé dans le laboratoire de recherche qui a pour thème Validation et Identification de Nouvelles Cibles en Oncologie (VINCO), INSERM U916, Institut Bergonié, 229 cours de lArgonne, 33076 Bordeaux cedex, dirigé par le Professeur Josy REIFFERS.
RESUME HIPK1 et HIPK2 semblent impliquées dans la régulation de p53, molécule-clé de la préservation de lintégrité du génome, HIPK1 via un rôle anti-apoptotique et HIPK2, en réponse aux lésions à lADN via un rôle pro-apoptotique par phosphorylation de p53 Ser46. Celle-ci permettrait un switch dactivation des promoteurs des gènes darrêt du cycle vers les gènes pro-apoptotiques. Les HIPKinases sont hautement régulées au niveau post-transcriptionnel. P53 est muté dans plus de 50% des carcinomes colo-rectaux. Létude de lexpression de HIPK1, HIPK2 et leurs partenaires, par QRT-PCR, sur un sous-groupe de 47 paires de tumeurs et tissus sains coliques, na pas montré de variation très significative. Parallèlement, un double marquage HIPK2/p53 par immunofluorescence sur tissu micro-array de 80 tumeurs et tissus sains a été réalisé. La quantification a montré que la sur-expression dHIPK2 était un facteur de bon pronostic. Des graphes bi-paramétriques permettant dobserver simultanément lexpression des 2 protéines à léchelon cellulaire, montrent 4 groupes avec des profils différents: A (11 cas)  hyper-expression corrélée dHIPK2 et p53; B (29 cas)  pas de modification significative dexpression; C (13 cas)  hyper-expression dHIPK2 non corrélée à p53 et D (13 cas)  sous-expression dHIPK2.
 
2
 
En conclusion, nous montrons  lexistence dun groupe de tumeurs avec une
surexpression dHIPK2 corrélée avec un bon pronostic  lintérêt de létude
protéique et morphologique par rapport à létude transcriptionnelle pour des
protéines fortement régulées au niveau post-transcriptionnel et validons la
technique de quantification après double immunofluorescence sur tissu fixé.
Mots-clés : P53, HIPKinases, Immunofluorescence, QRT-PCR, tissu micro-array,
carcinome colo-rectal
3