La Mobilisation et coopér-action des dif

-

Documents
95 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

MASTER, Supérieur, Master
  • redaction
  • mémoire - matière potentielle : recherche de maîtrise
  • mémoire
TOURISME ET HANDICAP La mobilisation et la « coopér-action » des différents acteurs, Facteur pour une meilleure intégration des personnes en situation de handicap ? Etude comparative des départements de la Haute-Garonne et du Gers Université Toulouse le Mirail Département CETIA MEMOIRE DE MASTER 1 Management et Ingénierie des Industries du Tourisme Maître de mémoire Philippe CONSOLINO Auteur : Justine SERVANT Session 2006-2007
  • travers de recherches, d'entretiens et d'analyses documentaires
  • cetia memoire de master
  • memoire poursuite de l'engagement prolongement du travail de recherche et dans le cadre
  • ingénierie des industries du tourisme maître de mémoire
  • handicaps
  • handicap
  • annexe annexe
  • annexes annexe
  • annexes annexes
  • tourisme
  • tourismes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 20
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème

Université Toulouse le Mirail
Département CETIA
MEMOIRE DE MASTER 1
Management et Ingénierie des Industries du Tourisme













TOURISME ET HANDICAP




La mobilisation et la « coopér-action » des différents acteurs,
Facteur pour une meilleure intégration des personnes en situation
de handicap ?

Etude comparative des départements de la Haute-Garonne et du Gers





















Maître de mémoire Auteur : Justine SERVANT
Philippe CONSOLINO Session 2006-2007


































Il faut exiger de chacun ce que chacun peut donner
Antoine de Saint-Exupéry






Université Toulouse le Mirail
Département CETIA

MEMOIRE DE MASTER 1
Management et Ingénierie des Industries du Tourisme












TOURISME ET HANDICAP




La mobilisation et la « coopér-action » des différents acteurs,
Facteur pour une meilleure intégration des personnes en situation
de handicap ?

Etude comparative des départements de la Haute-Garonne et du Gers




















Auteur : Justine SERVANT
Maître de mémoire
Session 2006-2007 Philippe CONSOLINO Maitrise


NOM : SERVANT

Prénom : Justine

Titre : La mobilisation et la « coopér-action » des différents acteurs, Facteur d’une
meilleure intégration des personnes en situation de handicap ?
Etude comparative des départements de la Haute-Garonne et du Gers


Session : 2006-2007



Evaluation



























Membres du Jury

Philippe CONSOLINO
Marc Menou

REMERCIEMENTS









Je tiens à remercier Mr Philippe CONSOLINO. Comme durant mon
année de licence, il a été mon directeur de recherches tout au long de cette
étude. Il m’a apporté à la fois une aide universitaire et un soutien important.
En reprenant mon inspiration de l’année dernière « La connaissance est une
navigation dans un océan d’incertitudes à travers des archipels de
1certitudes. » Une fois de plus il a été ma boussole.









1
Edgar Morin, les sept à savoirs nécessaires à l’éducation du futur

SOMMAIRE


GRILLE EVALUATION
4
REMERCIEMENTS
5
SOMMAIRE
6
METHODOLOGIE
8
INTRODUCTION 9


11 I – Définition du champ d’études, Tourisme et Handicap


I - 1 – Le handicap, une différence légalisée 12

12 I – 1 - 1 – Le handicap ; un concept parfois encore flou

I – 1- 2 – Une prise en compte progressive dans la société actuelle 18


I - 2 – Une demande touristique spécifique bien réelle 27

I - 2 – 1 – Une clientèle bien présente et devenue incontournable pour les 27
professionnels

31 I - 2 – 2 –Aspects quantitatifs et qualitatifs de la demande


II – Présence et actions des secteurs institutionnels et associatifs
dans le domaine du Tourisme et Handicap,
Implication de l’Etat, 36
Etude comparative de deux départements : la Haute-Garonne et le Gers


II - 1– L’Etat comme première institution et initiateur d’actions
37

II – 1 - 1– Le label tourisme et handicap 37
44 II – 1 - 2 – Autres implications et actions menées


II - 2– Les démarches et réalisations au niveau départemental, exemple 48
de la Haute-Garonne et du Gers

48 II – 2 - 1– l’offre touristique des départements

II – 2 - 2– Les actions menées dans le domaine tourisme et handicap 52


III– La coopération entre les acteurs du tourisme et handicap,
58 nécessité à redéfinir au niveau local?
Tourisme et handicap durable


III – 1 - Une meilleure cohésion pour une plus grande cohérence 60
d’action

60 III – 1 - 1 –Pour une démarche plus globale et plus adaptée

III – 1 - 2 – …Pourtant on constate que la communication et la coopération ne sont 63
pas des automatismes


III - 2– Une nécessaire synergie des acteurs, des projets ainsi qu’une 67
éthique commune, conditions de réussite de mobilisation

III – 2 - 1 – Une nouvelle vision pour une nouvelle implication ? 67

III – 2 - 2 – Une nouvelle conception pour une action collective ?
70


CONCLUSION 74

TABLE DES SCHEMAS 76

TABLE DES ANNEXES
77

ANNEXES 78

BIBLIOGRAPHIE
86

TABLE DES MATIERES 91 Choix du thème général et rédaction d’un dossier d’études dans le cadre de la licence. Mise en
perspective de l’information en vue d’un mémoire de recherche de maîtrise.
L

I
Qu’elle est l’offre touristique et sportive pour les déficients visuels dans le département de C la Haute-Garonne ?

E

N Conclusions d’après l’analyse et l’étude :
- d’ouvrages généraux et touristiques,
- documents spécifiques C
- entretiens exploratoires (associations, institutions, privés etc.)
E

Elargissement de l’étude
Du cadre géographique : un département comparaison de deux départements
Du sujet : un handicap la situation de handicap
De l’objet : Résultats mode d’intégration




Les loisirs touristiques et sportifs sont-ils des M facteurs d’insertion pour les personnes en
situation de handicap ?

A
Recherche théorique construite en
fonction d’objectifs professionnels et Redéfinition : universitaires. - du sujet I - d’ouvrages généraux et touristiques,
- de la problématique - documents spécifiques

- entretiens exploratoires divers (associations, institutions, privés etc.) T
Traitement de l’information

R
La mobilisation et coopération entre les
acteurs des différents milieux du tourisme et
handicap est-il réellement mis en place ? I


S
Prolongement du travail de recherche et dans le cadre d’un stage de
restructuration de la Mission régionale Tourisme et Handicap à la DRT Midi-
Pyrénées : E




REDACTION DU MEMOIRE
Poursuite de l’engagement La mobilisation et « coopér-action » des différents acteurs, TOURISME
Facteur d’une meilleure intégration des personnes en situation de handicap ? HANDICAP



INTRODUCTION




Toute aventure humaine, quelque singulière qu'elle paraisse,
engage l'humanité entière.
Jean-Paul Sartre


Selon l’enquête HID, Handicaps, Incapacités et Dépendances de 1999, en
France on estime la population handicapée à 24 millions de personnes. Cette
population représente donc de nos jours une part significative du marché français.
Voyons même en plus grand ! Sur 380 millions d’européens, 53 millions sont estimés
en situation de handicap. Cependant, l’intégration de cette population n’est pas
encore acquise. Elle devrait être le devoir de tous, mais les résultats démontrent que
cela n’est pas le cas. En effet, prenons le cas du tourisme en France pour illustrer
notre propos. Certaines régions, telles que la Corse ou la Réunion, restent
2complètement inaccessibles pour les personnes en situation de handicap, en matière
de tourisme, comme le démontre l’absence de structure labellisée « Tourisme et
Handicap ». Allons plus loin encore avec l’idée que non seulement le mouvement
n’est automatique mais de plus il n’est pas homogène. Notons que certains
départements font preuve d’une réelle volonté d’insertion, mais le mouvement n’est
pas uniforme. La semaine de l’emploi pour les personnes handicapées est un bon
exemple de ce genre d’inégalités. En effet, à cette occasion tous les départements sont
sollicités pour organiser des rencontres, or nous remarquons que la Haute-Garonne
abrite trois événements et que le Tarn en abrite neuf.
Existe-t-il le même genre de différence entre d’autres départements au
niveau du nombre de structures labellisées, c’est-à-dire de structures accessibles pour
les personnes en situation de handicap ?
Mais surtout pourquoi ces dissemblances? A quoi sont-elles dues ?


Afin de répondre au mieux que nous pouvons à ces questions nous
procéderons par étape. En premier lieu il est nécessaire de définir correctement la
clientèle que nous allons étudier. Nous répondrons donc aux questions suivantes :
Qu’est-ce que le handicap? Quelles formes de déficiences allons-nous traiter dans
l’étude?

2 Cf. La mise en œuvre du label « Tourisme et handicap » en Régions, page 40 du présent document

9 La mobilisation et « coopér-action » des différents acteurs, TOURISME
Facteur d’une meilleure intégration des personnes en situation de handicap ? HANDICAP


Par un souci d’approche générale nous étudierons tous les handicaps. Il est
important que le terme handicap ne soit pas trop réducteur ou porteur de
stéréotypes. Le terme de handicap se trouve couramment associé avec la vision
d’une personne handicapée moteur lourd uniquement. Il est nécessaire de prendre
en compte tous les déficients. Afin de produire une étude utile et opérationnelle nous
resterons dans un cadre large, correspondant ainsi au plus grand nombre de
personnes possible. Nous aborderons le handicap sous plusieurs angles par une
étude sémantique suivie d’une descriptive. Nous y verrons de même sa place dans la
société.


En second lieu nous verrons l’association des secteurs d’activités Tourisme et
Handicap. Cette mise en parallèle existe déjà dans notre société. Il s’agit du label
« Tourisme et Handicap ». Action rendue officielle par l’Etat, sous la demande d’une
association, nous en étudierons la portée nationale puis celle dans deux
départements de la région Midi-Pyrénées, cadre géographique de notre étude. Nous
étudierons donc la Haute-Garonne et le Gers, en réalisant pour chaque un bilan que
nous analyserons par la suite. Le premier travail effectué sera donc quantitatif et
concernera les situations touristiques et les situations touristiques adaptées. En effet
il est important de connaître l’environnement d’une situation avant de l’étudier et de
tenter de trouver une explication au phénomène observé.
Au cours de cette partie nous procédons également à des comparaisons de ces
bilans. Nous aborderons ici une approche qualitative du problème. Analyser,
déduire, comprendre seront les maîtres mots de cette partie. Nous tenterons de
déterminer, tout au long de l’étude
Quels sont les acteurs en place ?
Sont-ils officiels, volontaires, publiques, associatifs, en réseaux ?


Dans la dernière partie, nous analyserons les bilans dressés tout au long de l’étude.
Nous tenterons de répondre aux problèmes rencontrés durant les recherches et qui
forment la problématique de ce document à savoir qu’il semble évident que le travail
commun, la communication et la coopération sont des éléments incontournable pour
atteindre un résultat optimal. Mais il est possible que la pratique est plus ardue à
mettre en place…
Mobilisation et coopération ne semblent pas être de mise. Nous tenterons au
travers de recherches, d’entretiens et d’analyses documentaires de concevoir un
éventuel pourquoi. Nous finirons avec la proposition de projections et de
perspectives envisageables.


L'avenir n'appartient à personne. Il n'y a pas de précurseurs,
il n'existe que des retardataires.
Jean Cocteau
10