la rentrée

-

Documents
5 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
Les effectifs universitaires à la rentrée 2007 En 2007-2008, plus de 61 000 étudiants se sont inscrits dans les cinq universités de l'académie de Montpellier, dont près de 11 000 nouveaux étudiants. Le nombre d'étudiants à l'université diminue pour la deuxième année consécutive (- 2,6 %). Les cursus doctorat et licence sont fortement touchés par la diminution du nombre des étudiants. En revanche, les effectifs du cursus master se maintiennent. Si, dans les filières générales (sciences, économie et lettres), le nombre d'étudiants chute de manière significative (- 5 % à - 8 %), c'est la filière de Sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS) qui est la plus impactée, perdant près de 9 % de ses effectifs par rapport à l'année précédente. DIRECTION DE LA PROSPECTIVE, DES MOYENS ET DES ENSEIGNEMENTS DIVISION DE LA PROSPECTIVE, DES ETUDES ET DES STATISTIQUES L'académie de Montpellier enregistre un recul de 2,6 % du nombre de ses étudiants en 2007 par rapport à 2006 Le recul du nombre d'étudiants est sensiblement le même qu'au niveau national (- 2,5 %). Dans notre académie toutes les universités connaissent une baisse de leurs effectifs, à l'exception de Montpellier I qui reste stable. Les universités de Nîmes, Montpellier III et de Perpignan sont les plus touchées (respectivement - 7,2 %, - 5,1 % et - 4,9%).

  • repartition des etudiants par sites universitaires

  • gros contingent des filières économiques

  • sciences humaines

  • évolution des entrants en premiere annee universitaire

  • formation du cursus licence

  • filière


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 41
Langue Français
Signaler un problème
 
 &'
  
                                            nal atioau nu nomb rLee recul dnaste tsd éutidenemlet en sblsi uaevinmêm uq e  (l-l e2itneonrtna s.)D 5,% teou tieémadace étisrevinu sel s socnniassne tnue baisse de ! "  #tnossel gipr nan detPee r ieI IIevemtn erpsceituchées ( plus topuq i r Ie strest. Leablerevinu sed sétis, esîm NllpentMoleurfe stcef,sfil à xc'etiep donMoe    - 7,2 %, - 5,1 % et - 4,9%). L'université de Nîmes retrouve ainsi ses effectifs de 2005. Les effectifs de Montpellier II, qui étaient restés stables en 2005 et 2006,   les moins touchés (- 1 %). En 2007, ce sont près de 1 500 étudiantssont parmi $  %& !   rscu Lusontiu  d seLcsnineci .ec inscrit se sontenf roam sadsnu iuq sniom eda'rrvieéd se sel rac erèilif itofprs  ldet enoisnirtpaMtse  nont er sles,stab   ' ( 6 6.  % eediassneb no tat sctorn dons eoitpircsni sel ,hencvaren  E5.00rtned sé snas elérupurieva a 2ntéutdiants qui sont    " ortie  tne tned  augmentffectifsl ,7e seeért002 laA en r,ai ms,ues secneicsqitilop   ( aussi en médecine et pharmacie. Ces filières bénéficient de l'augmentation du '''    ss eceltahucsiunsu.qs Leda  sfeial ière Scieunncéemsu re ts e seps titro sevivctésithy pqusi2 00 sedidnaé utPS) (STA prèperdf sulp aiab etro cet, ts lîtnaon  )   'urcentagns en pocsirtpoi'dni aenindmtu és de.)% seL -( e8,8 alessoci et i ntaoisirt * $  quenomocédis ifctfeefs urel tneiov )SEA( numi derpre  dès 8 e3( %é 00evèls en moins). Lesl naugsee  tel ss rettlet enrdpenemelagéd sèrp t% (7e 5 00 &  " ics-ecnetel sert ees20t hus inmaugse.)L  0nel nances obses tendauaevin ua seévre rsee tudiéd  enast sneomni (   *'qumidéca an vi tuavuneteor. Enonalnatieau aiduté 0m ed stnmbnodén 006  3reene tiia,mo  toDnce  Fraopolmétr).te2 00 6-(2 5,% oins entre 2007 $ + % #   %&   '   )  ( GRAPHIQUE 1 : ÉVOLUTION DES EFFECTIFS PAR DISCIPLINE, CURSUS ET UNIVERSITE  (,  DE 2006 A 2007 (en %) $)-./)&     %#   0 %  $! '''   #      #  !"            
  DIRECTION DE LA PROSPECTIVE, DES MOYENS ET DES ENSEIGNEMENTS  DIVISION DE LA PROSPECTIVE, DES ETUDES ET DES STATISTIQUES
  
  
  
   
   
   
-10,0%
-8,0%
-6,0%
-4,0%
-2,0%
0,0%
2,0%
4,0%