Que faire avec un bac+2/3 ? | 2018

Que faire avec un bac+2/3 ? | 2018

Documents
44 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Université La sélection en master en 9 points Les grandes écoles via les admissions parallèles Licence pro, Bachelor… Les diplômes pour une insertion rapide 2018 I Que faire avec un bac + 2/3 ? FORFAIT MOBILE € 100Go=20 /MOIS SANS ENGAGEMENT DIGITAL ADDICT ET JAMAIS EN MANQUE red-by-sfr.fr Kit mains libres recommandé Digital addict : accro au digital Offre soumise à conditions, valable exclusivement sur redbysfr.fr, à partir du 22/08/2017. Offre non disponible pour les clients SFR encore engagés qui souhaiteraient changer d’offre pour une offre RED. Offre sans engagement, disponible en gardant votre mobile (ou avec un mobile neuf ou d’occasion). Pas de migration possible vers un forfait 4G de SFR avec option de blocage ou une offre SFR La Carte. 100Go/mois en France métropolitaine: Mode modem inclus. Pour un accès au réseau SFR dans des conditions optimales, en France métropolitaine, le débit maximum de connexion d’échanges de données par mois sera réduit au-delà de 100Go par mois, jusqu’à la prochaîne date de facturation. 10Go/mois depuis l’Union Européenne, les DOM, la Suisse et Andorre : Usages Internet décomptés des 10Go mensuels inclus utilisables exclusivement depuis l’Union Européenne, les DOM, la Suisse et Andorre. Au-delà des 10 Go/mois, facturation du client à 0,009€/Mo depuis l’Union Européenne et les DOM (facturation par ko), au tarifs SFR Voyage- Communiquer depuis l’étranger depuis la Suisse et Andorre. Détails sur redbysfr.fr.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 19 mars 2018
Nombre de visites sur la page 790
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Université La sélection en master en 9 points
Les grandes écolesvia les admissions parallèles
Licence pro, Bachelor… Les diplômes pour une insertion rapide
2018 I
Que faire avec un bac + 2/3 ?
FORFAIT MOBILE
100Go=20 /MOIS SANS ENGAGEMENT
DIGITAL ADDICT ET JAMAIS EN MANQUE
red-by-sfr.fr
Kit mains libres recommandé
Digital addict : accro au digital Offre soumise à conditions, valable exclusivement sur redbysfr.fr, à partir du 22/08/2017. Offre non disponible pour les clients SFR encore engagés qui souhaiteraient changer d’offre pour une offre RED. Offre sans engagement, disponible en gardant votre mobile (ou avec un mobile neuf ou d’occasion). Pas de migration possible vers un forfait 4G de SFR avec option de blocage ou une offre SFR La Carte. 100Go/mois en France métropolitaine : Mode modem inclus. Pour un accès au réseau SFR dans des conditions optimales, en France métropolitaine, le débit maximum de connexion d’échanges de données par mois sera réduit au-delà de 100Go par mois, jusqu’à la prochaîne date de facturation. 10Go/mois depuis l’Union Européenne, les DOM, la Suisse et Andorre : Usages Internet décomptés des 10Go mensuels inclus utilisables exclusivement depuis l’Union Européenne, les DOM, la Suisse et Andorre. Au-delà des 10 Go/mois, facturation du client à 0,009€/Mo depuis l’Union Européenne et les DOM (facturation par ko), au tarifs SFR Voyage- Communiquer depuis l’étranger depuis la Suisse et Andorre. Détails sur redbysfr.fr. SFR, 1 Square Béla Bartók 75015 Paris - Société Anonyme au capital de 3.423.265.598,40 EUR - RCS Paris 343 059 564 - N° TVA FR 71 343 059 564
Posez-vous les bonnes questions ..............................................................................page 4 Les atouts de la spécialisation ....................................................................................page 6 Objectif : s’insérer à bac + 3 ........................................................................................page 9 Licences pro : la promesse d’un emploi rapide .......................................................page 10 Les Bachelors : ces bac + 3 qui ont la cote ..............................................................page 12 Les formations spécialisées ......................................................................................page 16 Bac + 5 en ligne de mire .............................................................................................page 19 Classes prépas : la voie traditionnelle ......................................................................page 20 Une école de commerce via les admissions parallèles ..........................................page 24 Une école d’ingénieurs via les admissions parallèles ............................................page 28 Université : décryptez la sélection en master ..........................................................page 32 Reconnaître un bon master .......................................................................................page 36 Sciences po : visez une entrée en master ................................................................page 38 Les écoles spécialisées .............................................................................................page 40 Les concours de la fonction publique ......................................................................page 42
Fanny Guillerme, Dominique Mongie,
Sommaire
documentation :Jeanne Levavasseur
ORédactrices documentalistes :
sur ce que vous souhaitez faire, sur la manière dont vous aimez
PrestonORédactrice en chef adjointe
prit qui nous a guidés en rédigeant ce guide.
apprendre, afin de faire les choix qui vous ressemblent. C’est l’es-
assurent une très bonne insertion professionnelle, ont le vent en
poupe. Elles constituent aussi un socle solide grâce auquel conti-
OSecrétaire générale :Isabelle
ChambonODirecteurs commerciaux :
bien la difficulté que nous vous proposons de surmonter dans ce
supplément. Les filières courtes (Bachelors, licences pro…), qui
Le champ des possibles top ou encore ? C’est sans doute la question que vous S vous posez, au terme de deux ou trois années d’études supérieures. À ce stade, une kyrielle de choix s’offre à vous, et c’est
Attaf, Noa Benhaiem, Nawelle
Beouche, Océane Passefort, avec la
rédaction de l’EtudiantOSecrétaire
général de la rédaction :Thierry
© l’Etudiant 2018OReproduction
ODépôt légal :février 2018
sans accord de la rédaction
interdite de tous les articles
0919 T 85315OISSN :en cours
OCommission paritaire :
OFabrication :Dominique Savonneau,
Benech, Régine Nguyen, Pascal Vinette
impression :Maury (Malesherbes, 45)
Pascale SupernantOGravure et
ValadeOResponsable produit :
Sébastien Mercier, Marie Bourgoin-
commercialeOExécution :Émile
Brigitte Levy, avec toute l’équipe
métier, bien sûr, et, au-delà, un projet de vie. Une insertion rapide
tion publique. Quelle que soit l’option, il s’agit de bâtir un projet de
supposent de l’endurance et une aisance avec des formes plus
financière, et exige une vraie maturité. Des études plus longues
iconographes :Amandine Bollard, Sarah
académiques d’enseignement. Posez-vous les bonnes questions
ORédacteurs graphistes :Guillemette
Dezani, Nicolas LoundaORédactrices
re Anne Depot (1 SR), Mireille Fenwick
ODirecteur artistique :Cyril Oliverio
Sophie Taravella.
GibratOSecrétaires de rédaction :
Aurore Abdoul-Maninroudine, Myriam
Marie-Anne NourryORédaction :
ORédactrice en chef déléguée :
adjointe de la rédaction :Yaël Didi
Marie-Caroline MissirODirectrice
ODirectrice de la rédaction :
Marc LauferODirectrice générale :
ODirecteur de la publication :
OPrésident :Marc Laufer
RCS Nanterre 814 839 783
92100 Boulogne-Billancourt,
nuer un parcours diplômant en optant pour un master, un concours
d’entrée en école de commerce ou d’ingénieurs, voire de la fonc-
© Florence Levillain pour l’Etudiant
Édito
@Alvarez / Getty. Montage :
SASU au capital de 7 075 161 €
OSociété éditrice :l’Etudiant,
OSiège social :77,rue Marcel-Dassault,
tél. 01.71.16.10.15, www.letudiant.fr
Cyril Oliverio.
OPhoto de couverture :
3 Q
M  C A R I E A R O L I N E M I S S I R Directrice de la rédaction mcmissir@letudiant.fr McMissir
Manon Codis,Véronique Curély,
Chrystèle Mercier.
après un bac + 2 est un gage d’autonomie et d’indépendance
Orientation
Posez-vousles bonnes questions Arrivé à bac + 2/3, vous avez franchi une étape, mais il vous reste d’importants choix à faire. Afin d’opter pour le parcours qui vous correspond le mieux, interrogez-vous sur les structures dans lesquelles vous souhaitez évoluer, la durée des études, votre objectif professionnel…
S’arrêter avec un bac + 2/3 en poche ou continuer jusqu’au bac + 5 ?Tout dépend de votre objectif professionnel et de votre état d’esprit.
u j o u r d ’ h u î , q u a n d îs recrutent, a pu-A part des empoyeurs exîgent des candîdats qu’îs aîent au mînîmum un bac + 3.Faut-î s’arrêter à ce nîveau ? Ou contînuer et s’attaquer à un exîgeant bac + 5 ? C’est e moment de prendre une décî-sîon. Vous devez choîsîr sî vous vous ancez dans a vîe actîve avec un bac + 2/3 en poche ou sî vous poursuîvez des études on-gues en optant pour un secteur et un métîer.
Contînuer ou pas ses études, c’est à a foîs une affaîre de goût et une questîon de maturîté : êtes-vous prêt à affronter e monde du travaî à 21 ou 22 ans ? En somme, avez-vous d’ores et déjà envîe de quîtter e gîron famîîa et de vous stabîî-ser ? Ou préférez-vous être accompagné, voîre suîvî, coa-ché, pendant encore queques années. Ces questîons sont essentîees pour construîre votre projet professîonne… et inaement votre projet de vîe.
4 Q
Études courtes : le choix du concret Sî a théorîe vous ennuîe, autant entrer tout de suîte dans e concret. Avec un bac + 2/3, vous pouvez arrêter vos études. Les formatîons courtes sont parfoîs pus adaptées que es bac + 5 pour des postes înter-médîaîres ou des secteurs quî recrutent beaucoup, comme ’hôteerîe. Des bac + 3 comme es îcences pro ont a cote. Spé-cîaîsées, ees bénéicîent d’un bon taux de réussîte et d’une bonne însertîon professîon-nee. À ’înverse, accumuer es tîtres et es années d’études sans objectîf professîonne est contre-productîf. Cer-taînes actîvîtés prîvîégîent un bac + 3 obtenu dans de bonnes condîtîons (en aternance par exempe) putôt qu’un master peu en phase avec es réaîtés du métîer.
Études longues : se projeter dans l’avenir La vîe étudîante vous convîent ? Dans ce cas, vîsez e bac + 5 ! Que ce soît à ’unîversîté ou dans une écoe, ’enseîgnement est peut-être moîns pratîque, maîs pus approfondî. Après cînq années d’études, vous aurez une pus forte capacîté de conceptuaîsa-tîon et de réfexîon. Par aîeurs, poursuîvre des études e pus
© www.plainpicture.com
oîn possîbe offre sans aucun doute une protectîon contre es rîsques de chômage, même sî ce n’est pas toujours sufisant.« Faîre des études ongues augmente es possîbîîtés de trouver un empoî, expîque Jean-Mîche Roand, dîrecteur du sîte de Nïmes (30) de ’ISEN Touon (Instîtut supérîeur de ’éectronîque et du numérîque). Faîre son master en écoe ou à ’unîversîté procure au moîns troîs avantages : gagner de ’expérîence en entreprîse vîa e stage,augmenter es opportunîtés d’empoî en CDD ou en CDI, et mûrîr un projet professîonne, grâce à deux ans d’enseîgne-ments spécîaîsés.»
Université ou école ? Ce sont deux vîsîons très dîffé-rentes de ’enseîgnement supé-rîeur. Votre choîx dépendra de votre projet professîonne et de votre capacîté à vous adapter à ’un ou ’autre de ces unîvers, maîs aussî de votre budget : ’unîversîté est pubîque, aors que a pupart des écoes sont prîvées, donc payantes.
Un cursus plus ou moins encadré Aors que ’unîversîté vous ponge dans e grand baîn, es écoes conservent, pour a pupart, e fonctîonnement de ’enseîgnement secondaîre : petîtes promotîons, suîvî des éèves, encadrement… De manîère générae, ees sont pus professîonnaî-santes et vous obîgent à réaîser une partîe de votre
Orientation
e 4 édition LE GUIDE DES FORMATIONS APRES UN BAC+2/+3 Études courtes ou études longues : licence pro, Bachelor, masters, Mastères… Admissions parallèlesenécoles,réorientation Tous les critères pour bien choisir
Collection Études I les éditions de
Les éditions de l’Etudiant 12,90 € ´boutique.letudiant.fr
cursus en entreprîse (en s t age ou en a t er nanc e)et/ou à ’étranger. Les enseî-gnements sont pus concrets qu’à ’unîversîté. Pour entrer dans certaîns étabîssements prestîgîeux, un soîde dossîer scoaîre et une bonne capacîté de travaî sont obîgatoîres.
Un état d’esprit Enin, es grandes écoes, c’est aussî un état d’esprît. Dès ’entrée à ’écoe, on construît son réseau (échanges avec es professeurs, es ancîens éèves, îens avec es entre-prîses…). La vîe assocîatîve est dynamîque, à travers es BDE (bureaux des éèves), quî organîsent des actîvîtés et événements festîfs. Sî e monde de a grande écoe ne vous correspond pas,sachez que ’unîversîté pro-pose égaement certaîns très bons masters.
Des solutions alternatives I exîste égaement des struc-tures întéressantes, à mî-che-mîn entre a fac et ’écoe : es IAE (înstîtuts d’admînîstratîon des entreprîses). Séectîfs, îs revendîquent un enseîgnement proche de ceuî des écoes, au prîx de ’unîversîté. « Nos étu-dîants s’însèrent rapîdement à a sortîe de ’écoe, commente Patrîce Georget, dîrecteur de ’IAE de Caen (14). En partîcuîer ceux de nos iîères en apprentîssage, quî bénéfî-cîent d’un taux d’însertîon de 90,5 %. »
Études longues =moins de chômage ?
Faire de longues études ne vous préservera pas toujours du chômage.Le doctorat, par exemple, est très peu reconnu en France par les employeurs (beaucoup moins que son équi-valent anglo-saxon, le PhD). De même, un bac + 5 sans objectif clair n’est pas nécessairement l’idéal. Et pour trouver du travail plus facilement, il n’y a pas de secret, il faut s’engager dans les secteurs qui recrutent : la comptabilité, la gestion, l’hôtellerie-restauration, l’informatique, etc.
5 Q
Que faire après un BTS ou un DUT ? Une grande partîe des tîtu-aîres d’un DUT (dîpôme unîversîtaîre de technoogîe) poursuîvent eurs études, contre envîron un tîers des dîpômés de BTS (brevet de technîcîen supérîeur). La îcence professîonnee appa-raït de pus en pus comme a suîte ogîque de ces forma-tîons courtes. Les meîeurs éèves peuvent égaement tenter d’entrer en écoe de commerce, vîa es admîssîons paraèes.
Licence pro ou licence générale Dans es promos de îcence pro, es effectîfs sont argement domînés par es BTS et es DUT. Ces dernîers sont égae-ment nombreux à poursuîvre en îcence générae pour înté-grer ensuîte un master.
Admission dans les grandes écoles Vous pouvez aussî tenter es écoes de commerce et d’îngénîeurs par a voîe des admîssîons paraèes. Les BTS et es DUT îssus des fîîères commerce, économîe, gestîon et comptabîîté sont ceux quî réussîssent e mîeux es concours d’entrée en admîs-sîons paraèes. Près de a moîtîé des candîdats quî réus-sîssent e concours Passeree 1 (13 écoes) sont aînsî îssus d’un DUT, spécîaîté GEA (gestîon des entreprîses et des admînîs-tratîons) ou TC (technîques de commercîaîsatîon). Un quart des candîdats vîennent quant à eux d’un BTS MUC (manage-ment des unîtés commercîaes) ou NRC (négocîatîon et rea-tîon cîents).ZSophie Taravella
Orientation
Les atouts de la spécialisation
Les CV qui affichent une spécialité pointue, une double compétence ou des connaissances complémentaires intéressent particulièrement les recruteurs. N’hésitez pas à booster le vôtre…
L’EM Normandie a des partenariats dans le cadre de doubles diplômesavec des établissements dans le monde entier, du Brésil à la Suède en passant par l’Inde et la Tunisie.
a spécîaîsatîon est a L cé d’une formatîon réussîe ! Aujourd’huî, es empoyeurs sont à a recherche de prois dîrectement opératîon-nes.Vous avez donc tout întérêt à vous spécîaîser ou à monter en compétences, en préparant, par exempe,un doube dîpôme.
Une année gagnante Que ce soît à un nîveau bac + 3 ou bac + 5,a pupart des cursus sont organîsés autour d’un schéma
sîmpe : deux à quatre ans de « tronc commun », où es étu-dîants acquîèrent es fondamen-taux, puîs une année de spécîaî-satîon. Cee-cî eur permet de se dîfférencîer de ceux quî ont suîvî une formatîon pus généraîste. – La lîcence professîonnelle. Une f ort e spécî a î sat î on (après un BTS ou un DUT par exempe) pour une meîeure însertîon est ’une des raîsons d’être de a îcence profes-sîonnee. Dans un contexte
6 Q
économîque dîffîcîe, c’est e dîpôme unîversîtaîre quî afiche e meîeur taux d’însertîon pro-fessîonnee (devant e master et e DUT). « Par rapport aux dîpômes technîques à bac + 2, a îcence pro apporte une spécîaî-satîon compémentaîre, souîgne Vîncent Matteî, responsabe recrutement et mobîîté chez Thaes en France. Ee forme des technîcîens experts dans un domaîne précîs, capabes d’avoîr une compréhensîon assez arge de nos domaînes. » Parmî es spécîaîtés recherchées par es recruteurs, au nîveau cadre înter-médîaîre : génîe cîvî, gestîon, înformatîque, maîntenance, res-sources humaînes… – Dans une grande école. Beaucoup de formatîons en écoes de commerce et d’în-génîeurs fonctîonnent sur ce modèe.Après une pérîode d’ap-prentîssage des connaîssances de base, es programmes grande écoe proposés par es busîness schoos débouchent sur des spécîaîsatîons de haut nîveau : achats, audît, commerce înterna-tîona, fînance, ogîstîque, mar-ketîng, ressources humaînes, etc.
La double compétence plébiscitée Meîeure însertîon professîon-nee, perspectîves d’évoutîon pus rapîdes… a doube com-pétence constîtue un atout sur
© EM Normandie
votre CV. L’îdée est d’augmen-ter vos chances de trouver un empoî en ajoutant à votre proi une quaîfîcatîon recherchée par es professîonnes (gestîon, înformatîque, management…). Maîs pour progresser pus rapî-dement et obtenîr un meîeur saaîre, encore faut-î que e second dîpôme, ou a seconde spécîaîté, s’înscrîve dans un projet cohérent. Certaînes com-bînaîsons sont partîcuîèrement recherchées : îngénîeur-manager, droît et commerce înternatîona, inances et înformatîque… Au-deà du bac + 5, es MBA (Masters of Busîness Admînîs-tratîon), es Mastères Spécîaîsés et es Masters of Scîence sont égaement des formues întéres-santes pour acquérîr une com-pétence suppémentaîre. – Le proil d’îngénîeur-manager. Ce type de formatîon spécîique est très recherché par es entre-prîses. Ces cursus donnent îeu à des coaboratîons entre écoes, comme cee quî îe ’écoe de commerce Audencîa à Nantes (44) et ’écoe d’îngénîeurs Centrae Nantes. Les étudîants effectuent deux années de tronc commun à ’écoe centrae et termînent eur cursus (troîsîème et quatrîème années) àAudencîa. Un séjour à ’étranger et un stage compètent a formatîon. Cette doube casquette permet aux étu-dîants d’appréhender es projets deAà Z. Autre exempe :e master 2 admî-nîstratîon des entreprîses. Depuîs ongtemps proposée dans es IAE (înstîtuts d’admînîstratîon des entreprîses),cette formatîon a pour objectîf d’offrîr une compé-tence suppémentaîre en mana-gement aux dîpômés d’une autre dîscîpîne (archîtectes, îngénîeurs, jurîstes, pharmacîens…), en actîvîté ou en rupture d’actîvîté.
Orientation
LICENCE PRO : BIEN CHOISIR SA FORMATI3eOéditiNon
Les critères à prendre en compte pour bien choisir : différences avec une ilcenceclassique,alternanceouformation initiale, débouchés, reconnaissance du diplôme, taux d’insertion… ConselisettémoignagesInclus: lailstedesilcencesproselonlanouvelle nomenclature Collection Études I les éditions de
Les éditions de l’Etudiant 12,90 € ´boutique.letudiant.fr
Retrouvez tous nos dossiers et articles consacrés à la thématique du double diplôme sur
I s’adresse donc en partîcuîer aux saarîés prenant ou souhaî-tant prendre des responsabîîtés d’encadrement. – Un enrîchîssement person-nel.Thîbaut est en premîère année de MBA management et technoogîes de ’înformatîon à Ionîs-STM, à Ivry-sur-Seîne (94). I évoque son parcours et son choîx d’une doube compé-tence : «Après mon BTS comp-tabîîté-gestîon et une année de Bacheor en management et technoogîes de ’înformatîon, je cherchaîs une écoe quî entre dans e cadre d’une de mes passîons : ’înformatîque. Le but étaît de déveopper des com-pétences managérîaes, et aussî technîques, dans un domaîne quî me passîonne, ain de îer es deux dans ma carrîère.»
Double diplôme ou double formation : que choisir ? Pour obtenîr une doube com-pétence, vous pouvez tenter un doube dîpôme (ou dîpôme conjoînt) ou vous înscrîre à deux formatîons sîmutanément. – Des partenarîats nombreux.I exîste de pus en pus de dîpômes conjoînts entre des structures françaîses et des unîversîtés étrangères (doube Bacheor, doube îcence, doube master). Les partena-rîats entre deux étabîssements françaîs ou deux types de for-matîon sont égaement égîon. Certaînes écoes en ont même faît eur spécîaîté. Grenobe Écoe de management propose aînsî une doube îcence de ettres et management pour es khâgneux quî întègrent e cursus grande écoe. Is passent quatre jours à GEM et une jour-née à a fac de ettres. Ce cursus exîste aussî en îcence de phîo ou d’hîstoîre. L’écoe propose
7 Q
égaement des doubes dîpômes avec une écoe de desîgn, une écoe d’îngénîeurs, un doube cursus en géopoîtîque, en mana-gement humanîtaîre… « Envî-ron un tîers d’une promotîon passe par un doube dîpôme », précîse Jean-Françoîs Fîorîna, e dîrecteur adjoînt de ’écoe. – Un parcours « à la carte ». Vous pouvez aussî choîsîr de construîre votre propre doube cursus. Dîpômée en 2012 de ’ESCP Europe, à Parîs, Caro-îne a entamé une formatîon en styîsme, paraèement à sa dernîère année à ’écoe : « J’aî comprîs en entrant à ’ESCP que je souhaîtaîs évouer dans une entreprîse créatîve, et a mode est e domaîne e pus întuîtîf pour moî.Je suîs actueement en traîn de créer ma coectîon. La formatîon à ’ESCP m’a permîs de ne pas tomber dans e pîège des styîstes débutants, unîque-ment orîentés créatîon. Cea m’aîdera aussî probabement à avoîr pus de crédîbîîté auprès des banques »,résume-t-ee. Vaérîe, ee, a effectué des mîs-sîons humanîtaîres en Roumanîe pendant ses années de ycée. C’est donc natureement qu’ee s’est dîrîgée vers des études de roumaîn, à ’Inaco (Instîtut natîona des angues et cîvîîsa-tîons orîentaes),à Parîs.Très vîte, ee a décîdé de compéter sa for-matîon en traductîon-înterpréta-rîat par une écoe de commerce. « Mon cacu étaît sîmpe : aîer e roumaîn et des connaîssances en commerce afîn d’avoîr un profî recherché, notamment au seîn de ’Unîon européenne. Pendant mes études, je suîs devenue autoentrepreneur en înterprétarîat. Fînaement, j’aî effectué mon stage de fîn d’études en Caîfornîe et j’y suîs restée ! »ZST
ESSONNE Centre de Formation
Que faire avec un bac + 2/3 ?
: Objectif s’insérer à bac + 3
© Westend61 / Getty Images
9 Q
Si vous souhaitez entrer assez vite dans la vie active, il est important de définir précisément votre projet professionnel. Et d’opter pour une filière spécialisée dans la branche ou le métier que vous visez. Ainsi, la licence professionnelle ou le Bachelor vous permettent une intégration rapide et progressive, via les stages ou l’alternance.
Études courtes
Licences pro :la promesse d’un emploi rapide Les licences professionnelles sont des diplômes de niveau bac + 3 dont l’objectif est une insertion directe sur le marché de l’emploi. Vous pouvez choisir ce type de formation très spécialisée si vous avez une idée précise du métier que vous souhaitez exercer.
p écî a î sées,  es LP (îcences professîon-à uSne însertîon îmmédîate sur nees) sont destînées e marché du travaî, non à a poursuîte d’études. D’aîeurs, parmî es dîpômés de ’unîver-sîté, es tîtuaîres d’une LP sont ceux quî trouvent e pus facîe-ment un empoî.
Dans la continuité du BTS ou du DUT La îcence professîonnee est une année de spécîaîsatîon. Ee s’adresse à tous es tîtuaîres d’un bac + 2, maîs ’essentîe des effectîfs vîent de BTS (brevet de technîcîen supérîeur) ou de DUT (dîpôme unîversîtaîre de tech-noogîe). Professîonnaîsante, ee constîtue une forme de proonge-ment de ces formatîons en deux ans. Et es étudîants de fîîère courte sont un peu avantagés sur a forme. Is connaîssent déjà ce type d’enseîgnement moîns académîque et pus pratîque, et îs ont eu ’occasîon d’effectuer des stages, voîre ont préparé eur dîpôme en aternance. Après un DUT înformatîque, vous pourrez, par exempe, pos-tuer à a îcence pro métîers du
numérîque : conceptîon, rédac-tîon et réaîsatîon web parcours înformatîque et communîcatîon mutîmédîa à ’IUT (înstîtut unîversîtaîre de technoogîe) de Bayonne (64) ; ou encore au parcours TIC (technoogîes de ’înformatîon et de a communî-catîon) appîquées au marketîng et au commerce de a îcence pro e-commerce et marketîng numé-rîque à ’IUT de Befort (90). Deux façons très dîfférentes de pratîquer ’înformatîque !
Vous pouvez aussî tenter une îcence pro après avoîr vaîdé une deuxîème ou une troîsîème année de îcence générae ou un autre bac + 2/3. Toutefoîs, votre spécîaîté en îcence générae doît être compatîbe avec e domaîne de a LP : une îcence chîmîe, par exempe, sî vous vîsez une îcence pro en îen avec ’envîronnement.
Des petits effectifs Majorîtaîrement dîspensée dans es IUT, a îcence pro peut égaement être proposée à ’unî-versîté, dans des ycées ou des CFA (centres de formatîon d’ap-prentîs). À noter : en îcence pro, es effectîfs dépassent rarement 25 à 30 étudîants, aors que dans es îcences généraes es cours magîstraux en amphî rassembent parfoîs pusîeurs centaînes de personnes. Suîvî personnaîsé, înteractîon avec es enseîgnants et es professîonnes, es petîtes promotîons ont des avantages !
Des formations sélectives Attractîves et à effectîfs îmî-tés, es îcences pro sont aussî séectîves. I y a souvent pus
« J’ai travaillé pour de vrais clients dans le cadre d’un projet tutoré, c’était très gratifiant ! »
« Après mon bac S,j’ai décidé de faire un DUT en informatique car je ne me sentais pas à l’aise avec l’idée d’aller à la fac. J’ai enchaîné par une licence en informatique et, dans le cadre d’un stage au Canada, j’ai eu l’occasion de découvrir la communication, qui m’a beaucoup plu. Au retour, j’ai donc passé un entretien de motivation pour intégrer la licence professionnelle de communication institu-Maximetionnelle de Tours. Le DUT et la licence pro sont plus professionnalisants qu’une licence Lepers,classique. Pour moi, les deux s’emboîtaient très bien. En DUT, j’avais des professeurs chefs d’entreprise qui étaient en prise avec le terrain. 24 ans, en licence En licence professionnelle, nous avons la chance d’étudier en demi-professionnelle groupes, en étant donc plus encadrés que dans un cursus général. communication Tout au long de l’année, j’ai travaillé pour de vrais clients dans le cadre institutionnelle à l’université de Tours.d’un projet tutoré, c’était très gratifiant ! Et je suis actuellement en stage au service communication de la mairie de Tours. Après la licence pro, j’aimerais voyager si j’en ai l’occasion.Mais on m’a déjà proposé un contrat de trois mois pour cet été à la mairie de Tours et je vais l’accepter. » Propos recueillis par Nawelle Beouche
10 Q
© Photo fournie par le témoin
de demandes que de paces. La pupart des étabîssements séec-tîonnent sur dossîer (résutats académîques, CV et ettre de motîvatîon). Cette préséectîon peut être suîvîe d’un entretîen ou d’un ora d’admîssîon. Certaînes formatîons très demandées offrent des débou-chés îmîtés (dans es domaînes de a communîcatîon ou du jour-naîsme, par exempe), aors que d’autres, moîns soîcîtées, offrent de très bees perspectîves d’em-poî, avec de meîeurs postes et des saaîres pus éevés. C’est e cas, par exempe, dans e secteur îndustrîe, pour es spécîaîtés génîe cîvî, génîe mécanîque, © SimmonaîLnatmebenrta/nKcaïreospour l’Etudi ant
Attractives et à effectifs limités, les licences pro sont aussi sélectives. Ici, des étudiants en licence pro parfumerie et arôme à l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire de Versailles).
LICENCE PRO : BIEN CHOISIR SA FORMATI4eOéditioNn
Les critères à prendre en compte pour bien choisir : différences avec une licence classique, alternance ou formation initiale, débouchés, reconnaissance du diplôme, taux d’insertion… Conseils et témoignages Inclus : lalistedesilcencesproselonlanouvelle nomenclature Collection Études I les éditions de
Les éditions de l’Etudiant 12,90 € ´boutique.letudiant.fr
Maîs î est înutîe, voîre contre-productîf, de présenter votre candîdature à pusîeurs dîzaînes de îcences. Sî vous savez ce que vous vouez faîre, î est ampement suffîsant de présenter cînq ou sîx dossîers. En rège générae, es dossîers sont à téécharger sur e sîte des formatîons entre févrîer et avrî et doîvent être retournés en maî-juîn. Votre motîvatîon sera un éément détermînant quî mutîpîe vos chances d’întégrer a LP de votre choîx. « Nous cherchons des candîdats quî veuent s’însérer, expîque Érîc de Saînt-Léger, dîrecteur de ’IUT de Cergy-Pontoîse [95]. Is doîvent réléchîr à eur projet car
11 Q
’entrée sur e marché du travaî se prépare, et î faut que nous sentîons cette envîe.»
Un métier en ligne de mire La îcence pro ne poursuît qu’un seu but : ’însertîon profes-sîonnee ! Les étabîssements auraîent même putôt tendance à décourager es étudîants quî veuent poursuîvre en master. D’aîeurs, ’însertîon profes-sîonnee îmmédîate constîtue un crîtère d’évauatîon de a part du mînîstère au moment de ’accrédîtatîon du dîpôme. Les îcences professîonnees connaîssent un boom împres-sîonnant. Chaque année, des formatîons ouvrent pour répondre aux besoîns du mar-ché. Avec ’émergence de nou-veaux métîers, autour de ’en-vîronnement ou des nouvees technoogîes, par exempe, es întîtués comme es enseîgne-ments évouent. Dans un contexte économîque dîffîcîe, a îcence pro assure des condîtîons d’embauche très favorabes. « Pour nous, professîonnes, a îcence pro est un dîpôme bîen îdentîfîé, affîrme Francîs Pete, de a CPME (Confédératîon des petîtes et moyennes entre-prîses). Ee sîgnîie à a foîs un bac + 3 et une orîentatîon vers un métîer. » D’aîeurs, seon a dernîère enquête annuee réaîsée en 2017 par e mînîstère de ’Éducatîon natîonae sur ’însertîon professîonnee des dîpômés 2014 de ’unîversîté, es tîtuaîres de îcences pro sont toujours en poe posîtîon : 93 % d’entre eux ont un empoî trente moîs après avoîr obtenu eur dîpôme (contre 91 % des dîpômés de master et 90 % des tîtuaîres de DUT).ZST