Réussir ses études dans l’académie de Nantes 2017-2018
48 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Réussir ses études dans l’académie de Nantes 2017-2018

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
48 pages
Français

Description

Réussir ses études dans l’académie de NANTES Toutes les formations de la région Pour quelles études êtes-vous fait(e) ? L’enseignement supérieur de A à Z 2018 3 SALONS DE SANTÉ, SOCIAL, PARAMÉDICAL & SPORT FORMATIONS ARTISTIQUES, COMMUNICATION & NUMÉRIQUE AVEC LE SOUTIEN DES APPRENTISSAGE &ALTERNANCE 13 JANVIER SAMEDI CITÉ INTERNATIONALE DES CONGRÈS NANTES Conférences et rencontres © Photo Youri Zakovitch Étudier dans l’académie de Nantes La ruée vers l’ouest...................................................................................................page 10 L’enseignement supérieur de A à Z À chacun sa filière.....................................................................................................page 12 Le coin librairie Trouvez votre guide...................................................................................................page 16 L’enfant du pays Frédéric Mazzella........................................................................................................page 8 Sommaire Testez-vous ! Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?............ ................. ........................................page 5 SA de 20 809 298 €, 79, rue Marcel Dassault, 92100 Boulogne-Billancourt, Édito de la rédaction :Thierry Gibrat OSecrétaires de rédaction :Valérie Canale, Mireille FenwickODirecteur O Société éditrice :l’Etudiant SAS, 29, rue de Châteaudun, 75009 Paris tél. 01.71.16.10.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 15 mars 2018
Nombre de lectures 293
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

Réussir ses études dans l’académie de NANTES Toutes les formations de la région
Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?
L’enseignement supérieur de A à Z
2018
3 SALONS DE
SANTÉ, SOCIAL, PARAMÉDICAL&SPORT
FORMATIONS ARTISTIQUES, COMMUNICATION &NUMÉRIQUE
AVEC LE SOUTIEN DES
APPRENTISSAGE &ALTERNANCE
13 JANVIER SAMEDI CITÉ INTERNATIONALE DES CONGRÈS NANTES
Conférences et rencontres © Photo Youri Zakovitch
Étudier dans l’académie de Nantes La ruée vers l’ouest...................................................................................................page 10
L’enseignement supérieur de A à Z À chacun sa filière.....................................................................................................page 12
Le coin librairie Trouvez votre guide...................................................................................................page 16
L’enfant du pays Frédéric Mazzella........................................................................................................page 8
Sommaire Testez-vous ! Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?.....................................................................page 5
SA de 20 809 298 €, 79, rue Marcel-
Dassault, 92100 Boulogne-Billancourt,
Édito
de la rédaction :Thierry Gibrat
OSecrétaires de rédaction :Valérie
Canale, Mireille FenwickODirecteur
OSociété éditrice :l’Etudiant SAS,
29, rue de Châteaudun, 75009 Paris
tél. 01.71.16.10.15OSiège social :
la rédaction :Yaël DidiORédactrices
en chef déléguées :Marie-Anne Nourry
et Delphine DauvergneORédaction :
Raphaël Buisson, Isabelle Dautresme,
Martin RhodesOSecrétaire général
et étudiants en quête de leur avenir.
artistique :Cyril OliverioORédacteurs
ORédactrices documentalistes :
documentation :Jeanne Levavasseur
ORédactrice iconographe :Amandine
BollardORédactrice en chef adjointe
graphistes :Éliane Degoul, Guillemette
Dezani, Nicolas Lounda, Estelle Picon
Choisir votre filière Les formations de votre académie..........................................................................page 19 Les établissements de votre académie..................................................................page 43
ODirectrice de la rédaction :Marie-
Caroline MissirODirectrice adjointe de
Marc LauferODirectrice générale
de l’Etudiant :Chrystèle Mercier.
OPrésident :Marc Laufer
ODirecteur de la publication :
www.letudiant.fr, RCS 814 839 783 Paris
M  C A R I E A R O L I N E M I S S I R +PYLJ[YPJL KL SH YtKHJ[PVU TJTPZZPY'SL[\KPHU[MY McMissir
que réussir les années qui vous séparent encore du bac vous
occupe déjà à plein-temps. Et pourtant, dès la classe de pre-mière,vos souhaits d’orientationdevront être assez
clairs dans votre esprit pour faciliter votre accès à l’enseigne-s’informer ment supérieur. Prendre le temps de , bien se
 -SVYLUJL 3L]PSSHPU WV\Y 3»,[\KPHU[
interdite de tous les articles sans accord
© l’Etudiant 2017OReproduction
ODépôt légal :novembre 2017
0919 T 85315OISSN: 1281-0630
MauryOCommission paritaire :
Condé-en-Normandie (14)OGravure :
Notremétier: votre avenir ! orientation : depuis la fin du collège, vous y pensez. Métiers, L filières, formations, études en France ou à l’étranger, uni-s… difficile dese projeteralors versités ou grandes école monde avance que le à toute allure, que les professions d’aujourd’hui ne seront peut-être pas celles de demain, et
de la rédactionOPhoto de couverture :
Yoann Fleuriel, avec toute l’équipe
ValadeOResponsable produit :
7, rue Jean-Macé, 35000 Rennes,
commercialeOL’Etudiant Bretagne :
Sylvie Joly, Régine Nguyen, Pascal
tél. 02.99.36.37.37OExécution :
SupernantOImpression :Corlet,
VinetteOFabrication :Pascale
OSecrétaire générale :Isabelle
Sébastien Mercier, Marie Bourgoin-
ChambonODirecteurs commerciaux :
telles sont les clés d’une orientation maîtrisée. C’est toute la l’Etudiant deNantes(les 24 et 25 promesse du salon de novembre 2017), conçu pour répondre au mieux à vos question-
Izusek / E+/ Getty
3 Q
Manon Codis,Véronique Curély, Fanny Guillerme, Dominique Mongie, Sophie Taravella.
connaître et être à l’écoute de ses désirs et de ses talents :
nements : à travers nos stands et nos conférences, l’Etudiant expertise met toute son au service des collégiens, lycéens
Testez-vous
Pourquelles études êtes-vous fait ?
La fac ? Un BTS ? Une école spécialisée ? Une prépa ? Vous hésitez… Ce test va déterminer votre profil de futur étudiant et vous aidera à y voir plus clair.
our chacune des P15 questions suivantes, choisissez spontanément une proposition – cee qui vous correspond e mieux –, puis reportez-vous au tabeau des résutats pour faire e décompte de vos A, B, C, D. Vous découvrirez votre ou vos pros de futur(e) étudiant(e). Sans prétention scientique, ce test est, avant tout, conçu pour susciter votre rélexion.
1. De vos années lycée, vous vous souviendrez avant tout… A.De a vie hors du ycée avec es copains. B.Des profs toujours prêts à vous venir en aide. C.Des cours qui vous ont passionné. D.Des projets extrascoaires menés avec a casse.
2. Vous vous sentez plus à l’aise… A.Dans un amphi. B.Face à un cas pratique. C.À ’écrit. D.Avec de a pâte à modeer.
3. On dit que vous êtes… A.Mûr. B.Pragmatique. C.Bosseur. D.Déterminé.diant © Illustration : Julien Revenu pour l’Etu
4. Vous oublierez très vite… A.Les trous dans ’empoi du temps. B.Les révisions du bac. C.La discipine et es heures de permanence. D.Les cours qui ne servent à rien.
5. Les études à bac + 2 ou à bac + 3, c’est… A.Trop court. B.Trop bien. C.Concret. D.Trop professionnaisant.
6. Pour pouvoir financer vos études, vous êtes prêt à… A.Trouver un petit job à mi-temps. B.Suivre une formation en apprentissage. C.Demander de ’argent à vos parents. D.Souscrire un emprunt à rembourser dans cinq ou dix ans.
5 Q
7. Le centre de documentation et d’information de votre lycée, vous vous y rendez… A.Jamais. B.Très peu. C.Souvent. D. Parfois.
8. Les premières années d’études doivent… A.Être très généraes. B.Être professionnaisantes. C.Stimuer es neurones. D.Être mixtes avec une dominante professionnee.
9. À propos de votre projet professionnel. A.Vous hésitez entre pusieurs métiers et secteurs. B.Vous avez déjà une idée de métier. C.Vous vous aissez un peu de temps pour réléchir. D.Vous savez que métier vous vouez exercer.
10. Quitter le lycée signifie… A.Gagner en autonomie. B.Entrer dans e vif du sujet d’un métier. C.Donner e meieur de vous-même dans es études. D.Combiner activités associatives et études.
11. Quand vous entendez « cours théoriques », vous vous dites… A.« Au secours ! » B.« Pourquoi pas… » C.« Faut bien en passer par à ! » D.« Coo ! »
12. Quel terme vous semble le mieux adapté pour qualifier la fac ? A.Le savoir. B.Un pis-aer. C.Une impasse. D.Un passage obigé pour mes études.
13. Quand vous rentrez le soir à la maison… A.Vous reisez vos notes. B.Vous avez du ma à faire vos devoirs. C.Vous vous y mettez très faciement. D.Vous ne travaiez que ce qui vous intéresse.
14. Un de vos camarades de classe réussit le bac avec mention très bien, vous vous dites… A.« Tant mieux pour ui ! » B.« Le pus important, c’est de ’avoir ! » C.« C’est mérité ! » D.« Que de sacrices pour en arriver à ! »
15. Et les classes prépas ? A.Du bourrage de crâne. B.Des études trop généraes. C.La meieure manière dobtenirunesoidecuture générae. D.Des années perdues.
VOS RÉSULTATS Pour chacune de vos réponses, reportez-vous au tabeau ci-dessous et faites e tota desABCD.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
A
B
C
D
Avec un maximum de : A.Vous êtes putôt fait pour a fac. B.Vous êtes putôt fait pour un BTS (brevet de techni-cien supérieur) ou un DUT (dipôme universitaire de technoogie). C.Vous êtes putôt fait pour a prépa. D.Vous êtes putôt fait pour une écoe spéciaisée.
Testez-vous
Vous êtes plutôt fait pourla fac
ous aimez avant tout une discipine V(ettres, angues, médecine, droit…) et vous avez envie de vous y consacrer peinement, sans pression. Le change-ment ne vous fait pas peur ni ’anonymat. L’université n’a pus rien à voir avec e ycée. Vous aez vous retrouver pour es cours magistraux dans des amphis de pusieurs centaines de personnes. Les premiers temps, vous pourrez vous sentir perdu. Face à ce nouveau monde, vous devrez être autonome, savoir vous orga-niser et apprendre à travaier seu.
Votre formation Les études universitaires sont organisées en trois cyces : icence (trois ans), master (deux ans), doctorat (trois ans). Vous aurez une vingtaine d’heures de cours par emaine, qui se diviseront en cours magistraux en amphi et en travaux dirigés ou pratiques en pus petits comités. L’année universitaire est diviséeendeuxsemestres.Lesexamensesparties – ont ieu à a n de chaque semestre. Pour e contrôe des connaissances, sont prises en compte es notes de contrôe continu et du contrôe termina de n de semestre. Une
session de rattrapage est prévue à ’issue du second semestre. Les discipines enseignées sont découpées en modues, baptisés UE (unités d’enseignement). Chaque UE vaidée donne droit à des crédits ECTS (European Credit Transfert System), dans a imite de 60 crédits par année universitaire. Is ont pour but de faciiter votre départ pour un semestre d’études à ’étranger.Z
Vous êtes plutôt fait pourun BTS ou un DUT
ous avez déjà une idée du secteur Vd’activité, voire du métier qui vous pairait. En revanche, vous n’avez ni ’en-vie, ni peut-être es moyens, de vous éoi-gner du domicie famiia pour vos études. Avec a centaine d’IUT (instituts univer-sitaires de technoogie) et es 2 000 STS (sections de techniciens supérieurs) qui maient e territoire, vous n’aurez pas trop de probèmes à trouver une formation proche de chez vous. Vous resterez dans ’ambiance du ycée : casse d’une tren-taine d’éèves, obigation d’assister aux cours, proximité avec es enseignants. Ce n’est pas pour vous dépaire !
Votre formation Les stages constituent ’une des cés de voûte des formations courtes : huit à douze
6 Q
semaines en STS, au moins dix semaines en IUT au cours des deux ans de forma-tion. S’y ajoutent des travaux pratiques et dirigés et… une dose de cours théoriques. L’enseignement est e pus souvent un peu pus généraiste en IUT qu’en STS. Dans es deux voies, on vous proposera des modues d’aide à a vie professionnee et de décou-verte des métiers. En DUT, ces dispositifs consacrés au « projet professionne per-sonnaisé » représentent désormais 20 % du voume horaire goba de a formation. Résutat, vous serez confronté à un rythme pour e moins soutenu : une trentaine d’heures de cours par semaine sont au programme. Vous serez en outre soumis à des évauations réguières. Mais, aors que e contrôe continu est de mise en IUT, seu compte en STS e résutat à ’examen na.Z
© Illustration : Julien Revenu pour l’Etudiant
Testez-vous
Vousêtesplutôtfaitpourune école spécialisée rchitecte, kiné, assistante sociae… vous savez déjà pré-A cisément que métier vous vouez exercer. Parfois depuis des années. L’important aujourd’hui ? Que votre formation vous y conduise e pus directement possibe. Transformer votre passion en métier et côtoyer des personnes qui par-tagent vos centres d’intérêt : c’est ainsi que vous envisagez votre avenir proche. De toute façon, vous ne pouvez travaier intensément que des matières qui vous inté-ressent. Vous vous êtes déjà frotté à a profession devos rêves par e biais de stages au ycée, pendant es vacances scoaires ou à ’occasion de oisirs associatifs.Tant mieux ! Car dans es écoes spéciaisées, taent et motivation priment souvent sur es résutats scoaires, excepté danses écoes d’ingénieurs ou de commerce, où a séection est drastique. Autre atout seon vous : es écoes spéciaisées sont pour a pupart à taie humaine.
Votre formation I existe pusieurs centaines d’écoes spéciaisées dans tous es domaines (architecture, art, audiovisue, communication, infor-matique, journaisme, tourisme…) et pour tous es niveaux de formation, du bac + 2 au bac + 5. Une partie des enseignements est assurée par des professionnes qui décortiqueront avec vous
toutes es cees du métier.Au programme de votre cursus : des travaux pratiques avant tout. La quantité de travai personne varie énormément d’une spéciaité à ’autre. I en va de même pour vos chances d’accéder à a formation de vos rêves. Les modes de recrutement vont en effet du simpe examen de dos-sier à des concours hyperséectifs.Z
Vous êtes plutôt fait pourla prépa ous ne souhaitez pas vous ancer trop vite dans e Vconcret et vous n’avez pas encore de projet profession-ne.Vous avez surtout soif d’apprendre. Bon éève, vous pen-sezcapitaiser sur vos acquis avant de vous décider. Résistant au stress, vous possédez un mora d’acier et vous serez capabe d’affronter es premières notes qui seront bien inférieures àcees que vous aviez en terminae. Les profs ne s’appuient pus sur es gries d’évauation du ycée, mais sur cees des concours… que vous passerez dans deux ans.
Votre formation Les casses prépas sont puridiscipinaires. Vous étudierez entrecinqetdixmatièrespendantesdeuxans.Cearepré-sente une trentaine d’heures de cours par semaine. S’y ajoutent autant de travai personne et es « coes ». Ces inter-rogations oraes ont ieu pusieurs fois par mois dans diffé-rentes matières. Leur objectif : vous préparer aux concours.Z
Êtes-vousfaitpourl’alternance ? Poursavoirsivousavezounonleproldelalternantidéal,répondezàcesquelquesquestions.
Votredénitiondelentreprise. A.La vraie vie qui commence, enn ! B.Une machine à broyer ’esprit ibre qui sommeie en vous.
Les études, pour vous, c’est d’abord… A.Trop de théorie, pas assez de pratique. Si seuement vous pouviez vous en passer ! B.Un temps unique pour se cutiver, s’ouvrir au monde et approfondir des sujets variés.
Si vous deviez choisir entre ces deux groupes de métiers. A.Chargé de communication, chef d’entreprise, ingénieur. B.Professeur, socioogue ou architecte.
En matière d’examen, vous préférez… A.Le contrôe continu, c’est pus rassurant. B.Une série d’épreuves regroupées en n d’année, on s’y met une bonne fois et on n’en pare pus.
L’alternance, pour vous, c’est d’abord… A.La soution idéae pour préparer un dipôme et mettre un pied dans ’entreprise. B.De a main-d’œuvre bon marché pour es patrons.
Pour financer vos sorties… A.Vous comptez encore sur vos parents pour vous aider. B.C’est baby-sitting, téémarketing and co.
Vosrésultats:Pus deA: foncez ! L’aternance, c’est fait pour vous ! Pus deB: fuyez ’aternance. Les études cassiques sont pus adaptées à votre pro. Autant deAque deB, ou presque : prenez e temps de vous renseigner, ’aternance peut peut-être vous convenir.
Pourensavoirplussurlesformationsquiontlacote,liredestémoignagesdétudiants,proterdesconseilsderecruteurspour© Illustration : JudliéencrRoevcehneurpouunrl’cEotundtiarnatt en alternance, rendez-vous dans la rubrique « Guide des études/Alternance » sur www.letudiant.fr.
7 Q
L’enfant du pays
FrédéricMazzella Originaire de Nantes, le créateur de BlaBlaCar a 25 ans quand il part aux États-Unis pour étudier l’informatique. Il en revient avec une certitude : il lancera sa propre entreprise. Propos recueillis par Isabelle Dautresme
Quel souvenir gardez-vous de vos années lycée ? Jusqu’en première, j’étais scoarisé au ycée François-Rabeais de Fontenay-e-Comte, en Vendée. Je faisais beaucoup de musique : piano, vioon, guitare, de a batterie aussi. En terminae, j’ai quitté e foyer famiia pour e ycée Racine, à Paris, et sa casse à horaires aménagés. À cette époque, je jouais du piano quatre à cinq heures par jour. La musique, c’est ’écoe de a rigueur et de ’exigence. I faut beaucoup travaier pour que ce soit vraiment beau. La pratique du piano m’a permis de prendre très tôt conscience que, sans travai et sans efforts, on n’obtient rien.
Vous avez suivi un parcours d’études plutôt classique : bac S, prépa, Normale sup… Était-ce votre choix ? Comme je n’avais pas d’idée précise sur ce que je vouais faire, j’ai opté pour une prépa scientique, encouragé par mon père. Cea me permettait de faire des maths à haute dose tout en ne me fermant aucune porte.
Après votre master de physique, vous partez aux États-Unis, à Stanford. Vous aviez un but précis ? Savoir bien parer angais. Et puis, on était en 1999, c’était encore es débuts de ’Internet. On parait beaucoup de a Caifornie. J’ai donc vouu voir directement sur pace ce qu’i en était réeement. J’ai intégré ’université de Stanford. Et à, ce fut une révéation, je me suis pris de passion pour ’informatique.
Quand avez-vous su que vous vouliez devenir entrepreneur ? Lorsque j’étais à Stanford. I faut dire que, à-bas, créer sa boîte n’a rien d’exceptionne. L’idée de monter un site de covoiturage m’est venue un soir de Noë, aors que je vouais rejoindre mes parents en Vendée et que tous es trains étaient compets. J’ai cherché quequ’un pour partager e trajet avec
t«rès tôt conscience que, sans travail et sans efforts, La pratique du piano m’a permis de prendre moi. E»n vain. On était en 2003. I a fau trois ans, on n’obtient rien. dont une année passée sur es bancs de ’Insead [Institut européen d’administration des affaires, à Fontainebeau], en 2006, avant que BaBaCar Retrouvez puisse voir e jour. Mon consei ? Le parcours l'intégralité de l'interviewentrepreneuria est difcie, i faut être passionné et de Frédéric accepter de mettre es mains dans e cambouis. La Mazzella sur vaeur ajoutée de ’entrepreneur réside avant tout dans sa capacité à réger des probèmes.Z
8Q
© Blablacar
PREPAREZ ET REUSSISSEZ LES CONCOURS ADMINISTRATIFS AVEC:
L’INSTITUT DEPREPARATION A L’ADMINISTRATIONGENERALE(IPAG)DENANTES
L’IPAG propose différentes formationspréparatoires aux concoursd’accès à la fonction publique d’État, à la fonction publique Territoriale ainsi qu’à d’autres administrations :
La Préparation aux Concours "A"estune véritable classe prépa intensive et efficace pour réussir les concours ! Culture générale :Histoire de la France au XXème siècleProblématiques du monde contemporainConférences de culture généraleProblématique des relations internationales contemporaines Formation juridique et économique : Finances publiquesDroit Constitutionnel Droit AdministratifPolitiques socialesInstitutions AdministrativesÉconomiePolitiques économiquesDroit de l’Union européenneFiscalité (État et collectivités territoriales)Gestion des ressources humainesÉvaluation des politiques publiquesAnglaisEnseignements méthodologiques : Dissertation de culture généraleExpression oraleEntraînement à l’oral des admissiblesContraction de texteNote de SynthèseRédaction d’une note administrativePréparation Composition Attaché TerritorialPréparation Dossier RAEP
La Licence Administration Publique (L3)
Formation diplômante ouverte aux titulaires d’un bac +2 Les enseignements :Droit ConstitutionnelInstitutions administratives et financièresEconomieConnaissance du monde contemporainAnglaisDroit administratifFinances publiquesDroit de la fonction publique
Le Master I Carrières et management publics
Formation diplômante ouverte aux titulaires d’un bac +3 Les enseignements :Etat et société dans le monde contemporainPolitiques macroéconomiques  Méthodologie de la composition sur un sujet d’ordre généralNote de synthèseDroit de la décentralisation FiscalitéDroit de l’Union européenne Évaluation des politiques publiquesGestion des ressources humainesPolitiques socialesPolitiques de l’Union européenneAnglais Technique d’entretien avec le juryDroit de la fonction publiqueDroit de l’urbanisme Marchés publicsFinances spécialesStageLes Cours du SoirPréparation ouverte à tous, sans condition de diplôme. Les cours du soir proposés :Droit ConstitutionnelNote de synthèsePréparation à l’oralNote administrative
IPAG – Chemin de la Censive-du-Tertre - B.P. 81307 – 44313 NANTES CEDEX 3www.ipag.univ-nantes.fr - scolarite.ipag@univ-nantes.fr - 02 40 14 16 11 ou 02 40 14 16 22 Directeur de l’IPAG : Marc Joyau – Directrice des études : Anne-Claire Dufour
10
Étudier dans l’académie de Nantes
La ruée vers l’ouest
Une quinzaine de grandes écoles, trois universités, de nombreux cursus artistiques… l’académie
nantaise offre à ses 127 000 étudiants une large palette de formations.
Charles Stevens, 22 ans,en master langues appliquées à l’Université catholique de l’Ouest, à Angers (49).
« L’intégration, la satisfaction du cursus, les projets : tout est passé en revue » Du sérieux !Charles ne regrette pas d’avoir écouté les conseils avisés de sa sœur, quand elle lui a recommandé de faire ses études à Angers. L’étudiant, aujourd’hui âgé de 22 ans, a validé sa licence de LEA (langues étrangères appliquées) anglais-allemand avec la mention bien. Il n’a jamais redoublé, ni même rattrapé une matière. Une réussite qu’il attribue notamment au suivi des enseignants. Des bilans complets.À l’université d’Angers, tout nouvel étudiant s’entretient au moins deux fois par an avec un professeur référent dans le but de réduire l’échec en première année. « L’intégration, les notes, la satisfaction du cursus, les projets : tout est passé en revue », précise le jeune homme. Tutorat.L’entraide est, selon Charles, un autre facteur de réussite. Les étudiants ins-crits en première année ont accès au « tutorat d’accompagnement ». Dans l’UFR (unité de formation et de recherche) de Charles, dix heures de cours en petit comité sont ainsi dispensées chaque mois par des étudiants expérimentés. À présent, il poursuit ses études en master langues appliquées aux relations internationales et sciences politiques à l’Université catholique de l’Ouest… toujours à Angers !ZMartin Rhodes
10 Q
par la rédaction de l’Etudiant
Trouvez la formationqui vous convient
En fonction de la filière que vous choisirez, plusieurs possibilités s’ouvrent à vous dans l’académie.
Dans une école
 d’ingénierie :Centrale Nantes, ENSAM (Angers), ENSIM (Le Mans), ESIEA (Laval), Mines Nantes, Polytech Nantes… de management : Audencia (Nantes), EGC Le Mans, EGC La Roche-sur-Yon, ESSCA (Angers), IDRAC (Nantes)… de design : école Brassart (Nantes), école de design Nantes-Atlantique, ESBA TALM (Angers, Le Mans), MJM Graphic Design (Nantes)… d’architecture : ENSA Nantes… paramédicale : Esoo (Angers), Idheo Nantes… d’agronomie, d’agriculture : Agrocampus Ouest (Angers), École supérieure d’agriculture d’Angers, École supérieure du bois (Nantes), Oniris (Nantes)… de cinéma : lycée Gabriel-Guist’hau (Nantes)…
Liste non exhaustive : retrouvez l’ensemble des formations de votre académie dans les annuaires deletudiant.fr.
À la fac
Université de Nantes (36 000 étudiants) Université d’Angers (22 000 étudiants) Le Mans université (10 000 étudiants) Université catholique de l’Ouest (12 000 étudiants) ICES (Institut catholique d’études supérieures) (1 100 étudiants)
© Thomas Louapre / Divergence pour l’Etudiant
Étudier dans l’académie de Nantes
« Après les cours, on aime bien Alvin Arhab,se poser sur les pelouses avant 20 ans, de sortir en ville » en première année à l’IMT Atlantique, Vocation ingénieur.« Je suis passionné d’informatique et de à Nantes (44). nouvelles technologies depuis le collège, c’est donc assez tôt que j’ai su vers quelles études j’allais me diriger. J’ai fait ma prépa à Paris, au lycée Janson-de-Sailly, avant de me décider à partir pour Nantes. La bonne cote de l’école et l’ambiance dynamique de la ville sont les facteurs qui m’ont convaincu d’y aller. » Convivialité.« Il est très agréable d’étudier à Nantes : notre campus est vaste, il y a beaucoup d’espaces verts, c’est aéré et l’école facilite l’accès au logement pour les étudiants arrivant en première année, un avantage qui m’a aidé à faire mon choix. Après les cours, on aime bien se poser sur les pelouses pour se détendre avant de sortir en ville. » Une ville qui bouge.« De nombreuses sorties sont possibles à Nantes, des évé-nements musicaux sont organisés régulièrement, et la vie culturelle est intense. Par exemple, chaque dernier samedi du mois a lieu le Funky Saturday, une soirée de musique funk à laquelle je participe toujours ! »ZRaphaël Buisson
Où sont inscritsles étudiants de l’académie ? Voici la répartition des étudiants de l'académie de Nantes dans les principales filières de l’enseignement supérieur public et privé sous contrat.
22 794 en écoles spécialisées
4 160 en CPGE
67 959 à l’université
5730en IUT
9 881 en écoles d’ingénieurs
6 482 en écoles de commerce
16 752 en STS
CPGE : classe préparatoire aux grandes écoles. IUT : institut universitaire de technologie. STS : section de techniciens supérieurs.
Source : Repères et références statistiques 2017, MENESR.
11 Q
Y VIVRE
SE LOGER Le CROUS de Nantescompte 38 résidences étudiantes à Angers (49), La Roche-sur-Yon (85), Laval (53), Nantes (44), au Mans (72)
et à Saint-Nazaire (44). Prévoyez
entre 300 et 350 € pour un studio.
À partir de 450 € pour un T2.
SE DÉPLACER Les universités sont bien desservies par le tramway (Angers, Le Mans, Nantes) et le bus (toutes les villes). La carte TIVA (25 €
pour une année) permet aux 12-25 ans
de voyager à moitié prix sur tout
le réseau régional, en car et avec
les trains Intercités, à destination
des régions limitrophes. Vélocité à Angers, Bicloo à Nantes, location de vélos au Mans…les pistes cyclables sont de plus en plus présentes. La Région aide à l’achat d’un vélo jusqu’à 200 €.
SORTIR Il existe de nombreux festivalsdans les villes universitaires et les cités voisines : la Nuit de l’Erdre à Nort-sur-Erdre (44), HIP OPsession et Spot à Nantes, les Z’éclectiques à Angers, Rock en Maine à Aigrefeuille-sur-Maine (44), les 3 Éléphants à Laval, Spring Reggae Fest au Mans, le Hellfest à Clisson (44)…
BÉNÉFICIER DES AIDES
La Région propose, avec
son « pass jeunes »,plusieurs
mesurespour soutenir les 15-30 ans :
une aide de 400 € pour le permis
de conduire, un coupon pour l’achat
d’une licence sportive, ou des aides
pour le logement et la contraception.
Les bacheliers ayant une mention
très bien au bac, peuvent toucher une bourse de 200 €, doublée pour les boursiers de l’enseignement supérieur.