Réussir ses études en Normandie 2017-2018
48 pages
Français

Réussir ses études en Normandie 2017-2018

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Réussir ses études en NORMANDIE Toutes les formations de la région Pour quelles études êtes-vous fait(e) ? L’enseignement supérieur de A à Z 2018 devenir pilote de chasse SINON, IL Y A ÉTUDES / MÉTIERS / EMPLOI / LIFESTYLE Siri Stafford / Getty Images – Art2voir– Publicorp - 14210 tél. 01.71.16.10.15OSiège social : Dassault, 92100 Boulogne-Billancourt, SA de 20 809 298 €, 79, rue Marcel O Société éditrice :l’Etudiant SAS, Édito graphistes :Éliane Degoul, Guillemette ORédactrice iconographe :Amandine artistique :Cyril OliverioORédacteurs BollardO Rédactrice en chef adjointe documentation :Jeanne Levavasseur ORédaction :Guillaume Mollaret, Martin RhodesOSecrétaire général de la rédaction :Yaël DidiORédactrice en chef déléguée :Marie-Anne Nourry Canale, Mireille FenwickODirecteur de la rédaction :Thierry Gibrat OSecrétaires de rédaction :Valérie VinetteOFabrication :Pascale SupernantOImpression :Corlet, tél. 02.99.36.37.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 15 mars 2018
Nombre de lectures 560
Langue Français
Poids de l'ouvrage 4 Mo
Réussir ses études en NORMANDIE
Toutes les formationsde la région
Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?
L’enseignement supérieur de A à Z
2018
devenir pilote de chasse
SINON, IL Y A
ÉTUDES / MÉTIERS / EMPLOI / LIFESTYLE
Siri Stafford / Getty Images – Art2voir – Publicorp - 14210
tél. 01.71.16.10.15OSiège social :
Dassault, 92100 Boulogne-Billancourt,
SA de 20 809 298 €, 79, rue Marcel-
OSociété éditrice :l’Etudiant SAS,
Édito
graphistes :Éliane Degoul, Guillemette
ORédactrice iconographe :Amandine
artistique :Cyril OliverioORédacteurs
BollardORédactrice en chef adjointe
documentation :Jeanne Levavasseur
ORédaction :Guillaume Mollaret,
Martin RhodesOSecrétaire général
de la rédaction :Yaël DidiORédactrice
en chef déléguée :Marie-Anne Nourry
Canale, Mireille FenwickODirecteur
de la rédaction :Thierry Gibrat
OSecrétaires de rédaction :Valérie
VinetteOFabrication :Pascale
SupernantOImpression :Corlet,
tél. 02.99.36.37.37OExécution :
Sylvie Joly, Régine Nguyen, Pascal
ValadeOResponsable produit :
commercialeOL’Etudiant Bretagne :
OSecrétaire générale :Isabelle
Sébastien Mercier, Marie Bourgoin-
Izusek / E+/ Getty
3 Q
7, rue Jean-Macé, 35000 Rennes,
ODépôt légal :novembre 2017
ChambonODirecteurs commerciaux :
Valentine Fleury, avec toute l’équipe
MauryOCommission paritaire :
Condé-en-Normandie (14)OGravure :
© l’Etudiant 2017OReproduction
0919 T 85315OISSN: 1281-0630
de la rédactionOPhoto de couverture :
interdite de tous les articles sans accord
 -SVYLUJL 3L]PSSHPU WV\Y 3»,[\KPHU[
Marc LauferODirectrice générale
de l’Etudiant :Chrystèle Mercier.
ODirectrice de la rédaction :Marie-
Caroline MissirODirectrice adjointe
29, rue de Châteaudun, 75009 Paris
www.letudiant.fr, RCS 814 839 783 Paris
ODirecteur de la publication :
Notremétier: votre avenir ! orientation : depuis la fin du collège, vous y pensez. Métiers, L filières, formations, études en France ou à l’étranger, uni-se projeter versités ou grandes écoles… difficile de alors le monde avance que à toute allure, que les profes-sions d’aujourd’hui ne seront peut-être pas celles de demain,
Sommaire Testez-vous ! Pour quelles études êtes-vous fait(e) ?.....................................................................page 4
Étudier en Normandie Entre mer et industrie................................................................................................page 12
quête de leur avenir.
Choisir votre filière Les formations de votre région................................................................................page 23 Les établissements de votre région........................................................................page 43
Le coin librairie Trouvez votre guide...................................................................................................page 20
L’enseignement supérieur de A à Z À chacun sa filière.....................................................................................................page 14
L’enfant du pays Thomas Pesquet........................................................................................................page 10
bien se connaître et être à l’écoute de ses désirs et de ses
être assez clairs dans votre esprit pour faciliter votre accès à l’enseignement supérieur. Prendre le temps des’informer,
MA R I E CA R O L I N E MI S S I R +PYLJ[YPJL KL SH YtKHJ[PVU TJTPZZPY'SL[\KPHU[MY McMissir
vers nos stands et nos conférences, l’Etudiant met toute son expertiseau s ervice des collégiens, lycéens et étudiants en
et que réussir les années qui vous séparent encore du bac
Manon Codis,Véronique Curély, Fanny Guillerme, Dominique Mongie, Sophie Taravella.
ORédactrices documentalistes :
conçus pour répondre au mieux à vos questionnements : à tra-
talents : telles sont les clés d’une orientation maîtrisée. C’est er Caen toute la promesse des salons de l’Etudiant de (les 1 et et dRouen(les 12 et 13 janvie 2 décembre 2017) e r 2018),
vous occupe déjà à plein-temps. Et pourtant, dès la classe vos souhaits d’orientation de première, devront
OPrésident :Marc Laufer
Dezani, Nicolas Lounda, Estelle Picon
Testez-vous
Pourquelles études êtes-vous fait ?
La fac ? Un BTS ? Une école spécialisée ? Une prépa ? Vous hésitez… Ce test va déterminer votre profil de futur étudiant et vous aidera à y voir plus clair.
our chacune des P15 questions suivantes, choisissez spontanément une proposition – cee qui vous correspond e mieux –, puis reportez-vous au tabeau des résutats pour faire e décompte de vos A, B, C, D. Vous découvrirez votre ou vos pros de futur(e) étudiant(e). Sans prétention scientique, ce test est, avant tout, conçu pour susciter votre rélexion.
1. De vos années lycée, vous vous souviendrez avant tout… A.De a vie hors du ycée avec es copains. B.Des profs toujours prêts à vous venir en aide. C.Des cours qui vous ont passionné. D.Des projets extrascoaires menés avec a casse.
2. Vous vous sentez plus à l’aise… A.Dans un amphi. B.Face à un cas pratique. C.À ’écrit. D.Avec de a pâte à modeer.
3. On dit que vous êtes… A.Mûr. B.Pragmatique. C.Bosseur. D.Déterminé.
4. Vous oublierez très vite… A.Les trous dans ’empoi du temps. B.Les révisions du bac. C.La discipine et es heures de permanence. D.Les cours qui ne servent à rien.
5. Les études à bac + 2 ou à bac + 3, c’est… A.Trop court. B.Trop bien. C.Concret. D.Trop professionnaisant.
6. Pour pouvoir financer vos études, vous êtes prêt à… A.Trouver un petit job à mi-temps. B.Suivre une formation en apprentissage. C.Demander de ’argent à vos parents. D.Souscrire un emprunt à rembourser dans cinq ou dix ans.
7. Le centre de documentation et d’information de votre lycée, vous vous y rendez… A.Jamais. B.Très peu. C.Souvent. D. Parfois.
8. Les premières années d’études doivent… A.Être très généraes. B.Être professionnaisantes. C.Stimuer es neurones. D.Être mixtes avec une dominante professionnee.
9. À propos de votre projet professionnel. A.Vous hésitez entre pusieurs métiers et secteurs. B.Vous avez déjà une idée de métier. C.Vous vous aissez un peu de temps pour réléchir. D.Vous savez que métier vous vouez exercer.
4 Q
10. Quitter le lycée signifie… A.Gagner en autonomie. B.Entrer dans e vif du sujet d’un métier. C.Donner e meieur de vous-même dans es études. D.Combiner activités associatives et études.
11. Quand vous entendez « cours théoriques », vous vous dites… A.« Au secours ! » B.« Pourquoi pas… » C.« Faut bien en passer par à ! » D.« Coo ! »
12. Quel terme vous semble le mieux adapté pour qualifier la fac ? A.Le savoir. B.Un pis-aer. C.Une impasse. D.Un passage obigé pour mes études.
13. Quand vous rentrez le soir à la maison… A.Vous reisez vos notes. B.Vous avez du ma à faire vos devoirs. C.Vous vous y mettez très faciement. © Illustration : Julien Revenu pour l’Etudiant D.Vous ne travaiez que ce qui vous intéresse.
CAMPUS MARITIME etPORTUAIREduHAVRE Vivre et étudier au bord de la mer
13 000 ÉTUDIANTS
1 UNIVERSITÉ 11 LABORATOIRES DE RECHERCHE
8 ÉCOLES Sciences Po Europe-Asie, INSA, ENSM, EM Normandie, IFSI, IFEN, ESADHaR, ESPE
DirCercétidoitnhotographique:alCDOHAP©d,URA-HncCohP©piliBepraérm4.conowpeitau2iwwq.ednoitacinummoclaed
14. Un de vos camarades de classe réussit le bac avec mention très bien, vous vous dites… A.« Tant mieux pour ui ! » B.« Le pus important, c’est de ’avoir ! » C.« C’est mérité ! » D.« Que de sacrices pour en arriver à ! »
15. Et les classes prépas ? A.Du bourrage de crâne. B.Des études trop généraes. C.La meieure manière dobtenirunesoidecuture générae. D.Des années perdues.
VOS RÉSULTATS Pour chacune de vos réponses, reportez-vous au tabeau ci-dessous et faites e tota desABCD.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
A
B
C
D
Avec un maximum de : A.Vous êtes putôt fait pour a fac. B.Vous êtes putôt fait pour un BTS (brevet de techni-cien supérieur) ou un DUT (dipôme universitaire de technoogie). C.Vous êtes putôt fait pour a prépa. D.Vous êtes putôt fait pour une écoe spéciaisée.
Testez-vous
Vous êtes plutôt fait pourla fac ous aimez avant tout une discipine V(ettres, angues, médecine, droit…) et vous avez envie de vous y consacrer peinement, sans pression. Le change-ment ne vous fait pas peur ni ’anonymat. L’université n’a pus rien à voir avec e ycée. Vous aez vous retrouver pour es cours magistraux dans des amphis de pusieurs centaines de personnes. Les premiers temps, vous pourrez vous sentir perdu. Face à ce nouveau monde, vous devrez être autonome, savoir vous orga-niser et apprendre à travaier seu.
Votre formation Les études universitaires sont organisées en trois cyces : icence (trois ans), master (deux ans), doctorat (trois ans). Vous aurez une vingtaine d’heures de cours par emaine, qui se diviseront en cours magistraux en amphi et en travaux dirigés ou pratiques en pus petits comités. L’année universitaire est diviséeendeuxsemestres.Lesexamensesparties – ont ieu à a n de chaque semestre. Pour e contrôe des connaissances, sont prises en compte es notes de contrôe continu et du contrôe termina de n de semestre. Une
session de rattrapage est prévue à ’issue du second semestre. Les discipines enseignées sont découpées en modues, baptisés UE (unités d’enseignement). Chaque UE vaidée donne droit à des crédits ECTS (European Credit Transfert System), dans a imite de 60 crédits par année universitaire. Is ont pour but de faciiter votre départ pour un semestre d’études à ’étranger.Z
Vous êtes plutôt fait pourun BTS ou un DUT
ous avez déjà une idée du secteur Vd’activité, voire du métier qui vous pairait. En revanche, vous n’avez ni ’en-vie, ni peut-être es moyens, de vous éoi-gner du domicie famiia pour vos études. Avec a centaine d’IUT (instituts univer-sitaires de technoogie) et es 2 000 STS (sections de techniciens supérieurs) qui maient e territoire, vous n’aurez pas trop de probèmes à trouver une formation proche de chez vous. Vous resterez dans ’ambiance du ycée : casse d’une tren-taine d’éèves, obigation d’assister aux cours, proximité avec es enseignants. Ce n’est pas pour vous dépaire !
Votre formation Les stages constituent ’une des cés de voûte des formations courtes : huit à douze
6 Q
semaines en STS, au moins dix semaines en IUT au cours des deux ans de forma-tion. S’y ajoutent des travaux pratiques et dirigés et… une dose de cours théoriques. L’enseignement est e pus souvent un peu pus généraiste en IUT qu’en STS. Dans es deux voies, on vous proposera des modues d’aide à a vie professionnee et de décou-verte des métiers. En DUT, ces dispositifs consacrés au « projet professionne per-sonnaisé » représentent désormais 20 % du voume horaire goba de a formation. Résutat, vous serez confronté à un rythme pour e moins soutenu : une trentaine d’heures de cours par semaine sont au programme. Vous serez en outre soumis à des évauations réguières. Mais, aors que e contrôe continu est de mise en IUT, seu compte en STS e résutat à ’examen na.Z
© Illustration : Julien Revenu pour l’Etudiant
pour sa vie étudiante *Palmarès des villes étudiantes 2015-2016 selon letudiant.fr
TOUS LESSPORTS/ TOUTES LESCULTURES TOUS LESSERVICES/ TOUS LESTRANSPORTSTOUTES LESAMBIANCES - Graphisme : Benjamin Déal
Ville de Caen - Octobre 2017
Testez-vous
Vousêtesplutôtfaitpourune école spécialisée rchitecte, kiné, assistante sociae… vous savez déjà pré-A cisément que métier vous vouez exercer. Parfois depuis des années. L’important aujourd’hui ? Que votre formation vous y conduise e pus directement possibe. Transformer votre passion en métier et côtoyer des personnes qui par-tagent vos centres d’intérêt : c’est ainsi que vous envisagez votre avenir proche. De toute façon, vous ne pouvez travaier intensément que des matières qui vous inté-ressent. Vous vous êtes déjà frotté à a profession devos rêves par e biais de stages au ycée, pendant es vacances scoaires ou à ’occasion de oisirs associatifs.Tant mieux ! Car dans es écoes spéciaisées, taent et motivation priment souvent sur es résutats scoaires, excepté danses écoes d’ingénieurs ou de commerce, où a séection est drastique. Autre atout seon vous : es écoes spéciaisées sont pour a pupart à taie humaine.
Votre formation I existe pusieurs centaines d’écoes spéciaisées dans tous es domaines (architecture, art, audiovisue, communication, infor-matique, journaisme, tourisme…) et pour tous es niveaux de formation, du bac + 2 au bac + 5. Une partie des enseignements est assurée par des professionnes qui décortiqueront avec vous
toutes es cees du métier.Au programme de votre cursus : des travaux pratiques avant tout. La quantité de travai personne varie énormément d’une spéciaité à ’autre. I en va de même pour vos chances d’accéder à a formation de vos rêves. Les modes de recrutement vont en effet du simpe examen de dos-sier à des concours hyperséectifs.Z
Vous êtes plutôt fait pourla prépa ous ne souhaitez pas vous ancer trop vite dans e Vconcret et vous n’avez pas encore de projet profession-ne.Vous avez surtout soif d’apprendre. Bon éève, vous pen-sezcapitaiser sur vos acquis avant de vous décider. Résistant au stress, vous possédez un mora d’acier et vous serez capabe d’affronter es premières notes qui seront bien inférieures àcees que vous aviez en terminae. Les profs ne s’appuient pus sur es gries d’évauation du ycée, mais sur cees des concours… que vous passerez dans deux ans.
Votre formation Les casses prépas sont puridiscipinaires. Vous étudierez entrecinqetdixmatièrespendantesdeuxans.Cearepré-sente une trentaine d’heures de cours par semaine. S’y ajoutent autant de travai personne et es « coes ». Ces inter-rogations oraes ont ieu pusieurs fois par mois dans diffé-rentes matières. Leur objectif : vous préparer aux concours.Z
Êtes-vousfaitpourl’alternance ? Poursavoirsivousavezounonleproldelalternantidéal,répondezàcesquelquesquestions.
Votredénitiondelentreprise. A.La vraie vie qui commence, enn ! B.Une machine à broyer ’esprit ibre qui sommeie en vous.
Les études, pour vous, c’est d’abord… A.Trop de théorie, pas assez de pratique. Si seuement vous pouviez vous en passer ! B.Un temps unique pour se cutiver, s’ouvrir au monde et approfondir des sujets variés.
Si vous deviez choisir entre ces deux groupes de métiers. A.Chargé de communication, chef d’entreprise, ingénieur. B.Professeur, socioogue ou architecte.
En matière d’examen, vous préférez… A.Le contrôe continu, c’est pus rassurant. B.Une série d’épreuves regroupées en n d’année, on s’y met une bonne fois et on n’en pare pus.
L’alternance, pour vous, c’est d’abord… A.La soution idéae pour préparer un dipôme et mettre un pied dans ’entreprise. B.De a main-d’œuvre bon marché pour es patrons.
Pour financer vos sorties… A.Vous comptez encore sur vos parents pour vous aider. B.C’est baby-sitting, téémarketing and co.
Vosrésultats:Pus deA: foncez ! L’aternance, c’est fait pour vous ! Pus deB: fuyez ’aternance. Les études cassiques sont pus adaptées à votre pro. Autant deAque deB, ou presque : prenez e temps de vous renseigner, ’aternance peut peut-être vous convenir.
Pourensavoirplussurlesformationsquiontlacote,liredestémoignagesdétudiants,proterdesconseilsderecruteurspourdécrocher un contrat en alternance, rendez-vous dans la rubrique « Guide des études/Alternance » sur www.letudiant.fr.
8 Q
© Illustration : Julien Revenu pour l’Etudiant
L’APPLI SALONS DE L’ETUDIANT
2017 2018
PLUS DE 100 SALONS DANS UNE SEULE APPLI !
Lecalendrier de tous les salonsde l’Etudiant dans 40 villes, pour vous aider à choisir votreorientationet votremétier. Tous lesexposantset lesprogrammes des conférences. Gagnez du temps et préparez votre visite grâce auparcours personnalisé. Téléchargez votreinvitation gratuite.
Gratuit sur
LESSALONS DE
Lenfantdupays
ThomasePqseut
Sportif accompli et polyglotte (il parle six langues !), le Rouennais Thomas Pesquet est, à 38 ans, le plus jeune spationaute européen.
Beaucoup d’enfants rêvent de devenir spationautes. Était-ce votre cas ? Oui, ça ’était. Mais j’étais convaincu que ce rêve était impossibe à réaiser. Aors je préférais pen-ser qu’un jour je serais piote, e deuxième pus beau métier du monde, pour moi. Ce qui m’attirait dans ces métiers : ’aspect non routinier du travai. Autant vous dire qu’aujourd’hui je suis servi !
Après une prépa scientifique, vous entrez à l’ISAE-Supaero, à Toulouse. Comment se sont passées ces trois années d’études ? En pus des connaissances et des compétences techniques que j’ai pu acquérir, j’ai découvert qu’i y avait bien pus que es études qui pou-vaient enrichir un parcours. J’ai fait beaucoup de musique. J’ai aussi pratiqué a pongée, un peu de randonnée en montagne, du sport coectif… Quand je me suis présenté à a séection de ’Agence spatiae européenne, je me suis rendu compte qu’à chaque question je faisais une croix dans a bonne case grâce à tout ce que j’avais fait au cours de cette période…
En 2008, l’Agence spatiale européenne lance un appel à candidatures pour recruter six spationautes. Avez-vous hésité avant de déposer votre dossier ? À cette époque, j’étais piote de igne chez Air France… Et très content de mon poste ! I y avait, parmi es 8 000 candidats, des personnes au parcours impressionnant. Mais je vouais essayer, pour ne pas avoir de regrets. I ne faut pas se cen-surer. Quand on sait que es séections de spatio-nautes se dérouent environ tous es quinze ans, en Europe, on ne peut s’empêcher de penser que e hasard fait bien es choses.
Deux années en prépa, trois ans en école d’ingénieurs, deux ans de formation chez Air France… Continuez-vous d’apprendre ? C’est en effet une particuarité du métier de spationaute. L’apprentissage est permanent et
é«té porté par J’ai toujours l’envie d’avancer, de ne pas faire les mêmes choses tous les jours pendant » vingt ans.
Retrouvez l'intégralité de l'interview de Thomas Pesquet sur
10 Q
j’ai ’immense chance d’aimer cea. J’ai toujours été porté par ’envie d’avancer, de ne pas faire es mêmes choses tous es jours pendant vingt ans.
Quels conseils donneriez-vous aux jeunes qui se posent des questions sur leur orientation ? Premier point, très pragmatique : ne pas négiger es angues. Pâtissier ou ingénieur, ce sera toujours pour vous un grand avantage. Ensuite, i ne faut pas avoir peur de faire des choix. Les chemins ne sont jamais inéaires et une expérience vécue comme mauvaise sera toujours enrichissante. C’est facie à dire mais, naement, e pire choix est de ne pas en faire !ZPropos recueillis par Céline Authemayou
© James M. Blair / NASA
Journée Portes Ouvertes Samedi 10 février 2017