2 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

seance3_Boileau-art poetique - Séance 3 : Boileau - Art poétique

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
2 pages
Français

Description

seance3_Boileau-art poetique - Séance 3 : Boileau - Art poétique

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 218
Langue Français

Exrait

lle M GrilliSéquence 5 : la poésie.remières Séance 3 : Boileau -Art poétiqueLe classicisme et l’éloge du travail poétiqueProblématique: Quelle image du travail poétique est-elle donnée par Boileau, théoricien du classicisme ? Support: Nicolas Boileau,Art Poétique, « Chant I », vers 155-198.Numérotez les vers !Introduction:Contrairement à la majorité des mouvements littéraires, le classicisme naît d’abord de façon théorique, dansl’Art Poétiqueinspiré par la redécouverte des réflexionsde Nicolas Boileau, en 1674, [entre autres] du philosophe grec Aristote. Dans le « Chant I »de ce long poème argumentatif en alexandrins, le poète donne des conseils de travail aux jeunes poètes du XVIIème siècle.Comment le registre didactique permet-il de dégager l'éloge du travail poétique ?Il s’agit alors d’analyser quelle image du travail poétique est donnée par ce didacticien. Les conseils concernent à la fois la rigueur dans la construction de l’œuvre et dans le travail du poète. I.Un poèmedidactiquequiexpose la rigueur de construction classiqueconseilléeparBoileauet qu’il applique lui-même: 1)Un poème didactique
·Ton impératif : Boileau s'adresse directement aux écrivains : "en vos écrits" V155, "travaillez" V163 ·Poème qui montre le point de vue de Boileau : marques du "je" avec "mon esprit n'admet point" V159, "J'aime mieux" V167 ·Maxime "Hâtez-vous lentement" - oxymore que l'on peut retenir comme une leçon ·Antithèse entre le beau et le laid, l'obscurité et la clarté, le rapide et le lent, le trouble et le pur ·Utilisation de métaphores de la nature (à partir du V167) qui permettent une visualisation de concepts abstraits (rythme de l'écriture, clarté de la pensée...)
 2)la rigueur de construction  A.La versification est un des points sur lesquels le poète doit concentrer ses efforts: v. 11 «qui court en rimant», avec effet négatif au vers suivant, mot «rimant »à la rime avec « jugement », qui semble dire que l’œuvre est jugée / rimes. On peut alors observer les rimes de Boileau : alternance rimes féminines, rimes masculines, rimes suffisantes ou riches, pas pauvre. (Attention à la lecture du [e] final). = En rejet du baroque, le classicisme demande de la rigueur ; l’œuvre doit être construite selon un code strict de versification que Boileau revendique et applique à titre d’exemple.  B.Le langage doit évidemment être précisément recherché et utilisé: Langue soutenue, sans «barbarisme » ni« solécisme »,respect de la langue, «sacrée », à la rime. Voir les mots placés en rime, donc mis en évidence. Mise en pratique des conseils. Insistance avec l’adverbe superlatif « surtout » placés en début de vers. = Le classicisme lutte contre le courant précieux qui utilise nombre de mots savants et alambiqués pour le plaisir, sans forcément respecter la sémantique et la syntaxe. Boileau dénonce le pédantisme et s’efforce d’utiliser des termes précis.  C.L’ordre de composition apparaît lui aussi comme essentiel au travail poétique: