Une école de savoir Une école d
13 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Une école de savoir Une école d'épanouissement Une école de vie

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
13 pages
Français

Description

BTS, Supérieur, BTS
  • cours - matière potentielle : hebdomadaires
  • cours - matière potentielle : l' eucharistie solennelle
  • mémoire
  • cours - matière potentielle : hors la classe
  • exposé - matière potentielle : sous
  • exposé
  • cours - matière potentielle : et de difficultés
SAINT ANDRÉ Collège Lycée d'Enseignement Général Lycée Technologique BTS N° 88 - Mars 2011 Établissement Catholique d'Enseignement Une école de savoir Une école d'épanouissement Une école de vie S a i n t A n d r é C o ll è g e e t Ly cé e Episcopal
  • heures du matin heure locale
  • aumôneries
  • aumônerie
  • foyer-collège
  • foyer du collège
  • côté de l'orientation
  • visite du musée du quai branly et de l'opéra garnier
  • professeur
  • professeurs
  • visite
  • visites
  • élève
  • elève
  • élèves
  • journées
  • journée
  • étudiant
  • etudiantes
  • etudiant
  • étudiante
  • étudiants
  • etudiants
  • étudiantes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 108
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Exrait

Episcopal
Saint André
SAINT ANDRÉ
Établissement Catholique d’Enseignement
Collège
Lycée d’Enseignement GénéralUne école de savoir
Lycée Technologique
BTSUne école d’épanouissement
Une école de vie
N° 88 - Mars 2011
Collège et LycéeSOMMAIRE
Vie à Saint André – Mars 2011
Le Mot
Le mot du Directeur ...................................................................................................................3
du DirecteurÉcole de Savoir
Enseigner autrement ....................................................................................................... p. 4-5
Les certifcats de Cambridge ............................................................................................. p. 5
èmesLes 6 à thèmes ..................................................................................................................p. 6 Et voici le mois de mars ! De manière plus générale, essayez de limiter la consommation de réa-
Le Salon du livre.....................................................................................................................p. 7 lités et de relations virtuelles. Il peut être plaisant de se promener dans
BTS ESF, une formation dynamique ...............................................................................p. 8 « une seconde vie », mais il n’est pas nécessaire d’y passer toutes ses Ce n’est pas encore réellement le printemps, mais l’hiver cède du ter-
Paris, ville culturelle .............................................................................................................p. 9 rain, le soleil commence à réchauffer nos peaux et nos cœurs. Après soirées. On arrive épuisé le lendemain en cours, dans la vraie vie.
Une escapade formatrice ...................................................................................................p. 9 des vacances de février bien méritées, nous abordons l’entrée en Ca-
rême. J’ai décidé d’y consacrer ce « Mot du Directeur », en m’adressant Regardez aussi un peu moins d’âneries à la télévision.
Faut-il réellement visionner autant d’émissions dont l’unique objectif avant tout aux élèves.
est de mettre en valeur le narcissisme de quelques-uns et de se com-École d’épanouissement
Jadis, le jeûne, la prière et l’aumône constituaient les piliers du Ca- plaire ainsi dans un voyeurisme qui ne fatte pas les meilleurs pen-Création d’un Atelier chanson .........................................................................................p. 9
rême, conformément à l’enseignement du Christ lui-même (Mt. 6, 2-18). chants de l’homme ?Fête de la Saint André .................................................................................................p. 10-11
Aujourd’hui, le jeûne n’est quasiment plus pratiqué, ce que l’on peut Rencontre à l’aumônerie ..................................................................................................p. 11
Je vais arrêter là les exemples. Vous l’aurez compris, chaque époque comprendre au vu de l’évolution de nos habitudes alimentaires, régu-Challenges interclasses : la tête et les jambes......................................................... p. 12
possède ses excès.lières, sans excès et sources de bonne santé. Enfn, pour ceux d’entre Le goût pour tous ................................................................................................................ p. 12
vous qui ont la chance de manger, tous les jours, cinq fruits et légumes Le mauvais usage des outils technologiques actuels permet de dis-Du côté de l’orientation ................................................................................................... p. 13
garantis sans pesticides et qui n’abusent pas de la fameuse pâte à tar- tordre la réalité, pour la rendre plus séduisante, plus en rapport avec Noël à Saint André .............................................................................................................p. 14
tiner. ce que l’on voudrait qu’elle soit. On se crée alors des personnages
pour oublier sa personnalité réelle et l’on s’affche avec des centaines Ces précisions étant faites, hasardons-nous alors à redonner un peu
d’amis virtuels qui n’en sont pas vraiment.plus de sens à ce pilier oublié qu’est le jeûne, afn que vous puis-
siez vous en emparer. Appliquons cette recherche de purifcation au École de vie
monde actuel. Le temps de Carême est à l’opposé de tout cela. Il vous propose de Rentrée des secondes : un rallye pour faire connaissance ............................... p. 15
De quoi pourriez-vous bien un peu jeûner ? retourner à ce qui est vrai, ce qui est authentique.Le délégué de classe : un acteur majeur de la vie scolaire ................................ p. 15
Voyage en Australie ......................................................................................................p. 16-17
Tout d’abord, c’est un temps pour se retrouver soi-même. En se dé-Commencez par utiliser un peu moins vos téléphones portables. Plus Visite des secondes à Londres ...................................................................................... p. 18
exactement, ne les utilisez pas pour tout et n’importe quoi. pouillant de ses mauvaises habitudes, en ne trichant pas mais en ayant Journaliste d’un jour .......................................................................................................... p. 19
Évitez entre autre de chercher à joindre systématiquement l’ami qui le désir d’être sincère.14 décembre 2010 : une nouvelle « Matinée Défense et Paix » ........................ p. 19
est lointain, par facilité et parce que cette relation est rassurante. Osez Évidemment, ce n’est ni facile ni simple, mais on doit pouvoir faire
l’effort attendu. Une fois dans l’année…découvrir celui qui est proche, avec lequel vous vivez votre journée
de classe.Divers
N’utilisez pas non plus vos webphones pour tricher lors des devoirs Carême est aussi un temps pour chercher Dieu, pour se rapprocher de lui.
A venir ..................................................................................................................................... p. 20
surveillés. Que propose-t-il ? De vous aimer tels que vous êtes.
Nouveaux professeurs ..................................................................................................... p. 20
Palmes ...... p. 20
En espérant que vous comprendrez l’esprit du Carême et que vous Ne twittez pas des informations peu fables à tout va, pour créer un
Que sont devenus les bacheliers 2010 ................................................................ p. 21-22
vous y intéresserez, à votre rythme, à votre manière, je vous souhaite, buzz dont quelques camarades seront les victimes. N’affchez pas da-
Remise des diplômes........................................................................................................ p. 23
vantage n’importe quelle phrase blessante sur le mur de votre compte chers élèves, ainsi qu’à vos professeurs, bonne réussite pour cette
APEL ........ p. 23
Facebook. période scolaire.
Carnet de famille ................................................................................................................ p. 23
Si les réseaux sociaux ont du bon et permettent même parfois le prin-
Vivien JOBYtemps des peuples, ils peuvent aussi se révéler dangereux, lorsqu’on
Chef d’établissements’en sert afn de malmener une personne.
3Une école de savoir
Accompagnement personnalisé :
Construire un protocole expérimentalEnseigner
autrement Durant notre cycle d’accompagnement personnalisé, nous avons appris à
réaliser un protocole expérimental.
Avec la réforme du lycée, sont appa-
rues deux nouveautés : Dans un premier temps, nous avons étudié le goût, sa défnition et ses caractéris-
➤ les enseignements d’exploration : tiques. Nous en avons déduit que la perception du goût dépendait des papilles
découverte de nouvelles disciplines gustatives mais aussi de la publicité faite autour des produits.
➤ l’accompagnement personnalisé :
soutien, approfondissement et aide Afn de vérifer nos hypothèses, nous avons choisi quatre aliments à tester : le
à l’orientation. pain, la pomme, le vinaigre et le chocolat. Dans la peau de véritables goûteurs,
nous avons comparé et noté les différents aliments sur des critères précis.
Les professeurs ont l’opportunité d’inno-
ver, de se faire plaisir en utilisant toute Enfn, chaque groupe a compilé ses recherches sur Calaméo, un site qui permet
la liberté pédagogique laissée par ces transformer les documents en livre numérique.
enseignements. Ainsi, le cours dit « clas-
ndesique » laisse la place à un cours hors la Les élèves de 2
classe, un cours plus basé sur la pratique Littérature et sociétéet l’accompagnement de l’élève.
Ce jeudi 25 novembre, au CDI, nous avons En ce début d’année, nous avons effectué
vécu un moment unique, une vraie rencontre des recherches approfondies sur le livre et Les certifcats de Cambridge
avec un géant attentif et bienveillant.les métiers qui s’y rapportent.Méthodes Les certifcats gérés par l’université de Cambridge en anglais langue étrangère évaluent les 5 compétences défnies par le Cadre Européen
ndeC’est pour mieux comprendre les métiers de Les élèves de 2 2 Commun de Référence pour les Langues (CECRL). Les niveaux commencent avec A1, puis A2 (visé en fn de collège), puis B1 et B2 (visés en pratiques et Rappelons que Patrick Raynal a été un écri-directeur de collection et d’écrivain que nous lycée), et fnalement C1 et C2 pour les niveaux supérieurs.
vain en résidence à Colmar et qu’il a écrit une avons rencontré Patrick Raynal. Il a répondu scientifques nouvelle « Mélancolia » qui a pour cadre avec beaucoup de gentillesse et d’énergie à Les certifcats sont reconnus mondialement et sont un atout pour l’accès à certaines études et pour l’embauche.
nos questions. notre ville. Dans l’académie de Strasbourg, les élèves des classes européennes d’anglais en seconde passent le Cambridge English Certifcate (CEC - niveau B1).
Dans le cadre du nouvel enseignement A Saint André, des élèves bien motivés préparent le First Certifcate in English (FCE – niveau B2) avec des cours hebdomadaires supplémentaires.
d’exploration de Seconde « M. P. S. »,
La plupart sont des élèves de première, mais l’année dernière une élève en troisième l’a réussi.
plusieurs groupes d’élèves se sont ren-
Encore une année de préparation pour passer le Certifcate in Advanced English (CAE – niveau C1).Biotechnologiesdus les 18 et 19 octobre chez un opti-
cien. Félicitations aux lauréats de juin 2010
L’enseignement d’exploration Biotechnologies est très diversifé dans son programme.
Nous avons débuté par des manipulations concernant la transformation du jus de raisin First Certifcate in EnglishEn effet, le thème d’étude retenu pour
en vin : les manipulations étaient très différentes les unes des autres, mais toutes très Grade Ale 1er semestre était « Science et vision
intéressantes. Guillaume STEPHENdu monde ». Ces groupes avaient choisi
Grade Bd’étudier les défauts de l’œil et leur cor-
Depuis quelque temps, nous laissons le vin fermenter pour étudier un thème différent qui est Anne-Sophie SCHIMPFrection.
basé sur les micro-organismes. Dans le cadre de ce thème, des manipulations sont effectuées Grade CL’opticien rencontré a bien pris le temps
en laboratoire de chimie, tandis qu’une moitié de la classe met en place un exposé sous forme Barbara BOURDENETd’expliquer les différents défauts de l’œil,
de panneau. Floriane ENNAJImesurés en dioptrie, puis il a montré les
Tomas JOSWIGinstruments de mesure utilisés. Un élève
La biotechnologie nous Laurine MAZUNATa même dû servir de cobaye ! Il a ensuite
apporte beaucoup car les Delphine PANEAUfabriqué un verre de lunette en program-
compétences acquises dans Camille GROSSmant sur l’automate la correction sou-
cette option sont souvent Stanislas KLETHIhaitée. Le temps que la machine grave
bénéfques pour des ma- Flora HAIDAle verre, il a pu répondre aux questions,
tières comme la chimie et Luc BONNAFOUnotamment sur les études pour devenir
la SVT. Maxime VILLEMINEYopticien et les qualités requises.
La visite a été appréciée et utile. Un grand Les élèves
ndemerci au magasin d’optique Duroc de Col- de 2 2, Certifcate in Advanced English
ndemar de nous avoir accueillis. Grade C2 3,
nde Ophélia RIBES2 4
ndeJ.-M. MERIAUX et 2 7 Morgan PATO Les lauréats du FCE à la remise des diplômes au CREF le 8 octobre 2010
4 5
Photo : R. TansleyUne école de savoir
SALON DU LIVREème6 à thèmes èmeUne première place au rallye lecture pour les 4 Vivaldi
Les documentalistes du secteur de Colmar ont organisé Du vignoble de Wahlbach au sentier de la foulque de Bischwihr en passant par Colmar…
en avant-première un rallye lecture pour les 4èmes ayant
pour thème « Les polars nordiques ». Un jeu de piste a per-S’émerveiller devant les nuances des couleurs ocres de l’automne, reconnaître les différents
mis à cinq élèves (Elise, Océane, Camille, Lauranne, Lucas) arbres du sentier botanique de la Forge, découvrir les légumes et les fruits qui remplissent
èmede 4 Vivaldi de se distinguer en répondant juste aux les étalages du marché couvert de Colmar, repérer les animaux qui laissent leurs empreintes
questions et en remportant la première place.dans la neige du côté du vignoble de Wahlbach, se promener sur le sentier de la foulque du
côté du Ried Brun à Bischwihr, confectionner des couronnes de l’Avent : des activités très
Ce jeu a fait découvrir sept lieux culturels propres à Colmar où diverses et très enrichissantes pour les élèves qui ont choisi le thème Nature !
les documentalistes attendaient les participants pour valider
leurs réponses.
Pour clôturer l’après-midi, l’équipe du salon du livre accueillait
les participants à la bibliothèque municipale pour la remise
des prix et un goûter bien mérité.
Rachel HERTZOG
èmesLes élèves de 6 intéressés par le thème « Antiquité » ont eu la
possibilité de suivre les travaux des archéologues du P.A.I.R. de Rencontre
Sélestat, au cœur d’un chantier de fouilles archéologiques récem-
ment découvert à Odratzheim. avec Chantal Robillard
Des experts comme la céramologue ou l’anthropo-
Dans le cadre du Salon du Livre de Colmar, les élèves de la classe de
logue les ont initiés à l’archéologie scienti- ème6 Verlaine de Mme Sur, professeur de français, ont accueilli l’écri-
fque. Ils se sont aussi mêlés à l’enquête
vain – et pas écrivaine, elle y tient, Chantal Robillard pour animer un
qui permet d’identifer, de dater et de
atelier d’écriture poétique.
reconstituer des objets enfouis et que
parfois le temps ou même les pillards
Chantal Robillard a rapidement mis les élèves à l’aise et sans complexes, ils
ont détériorés.
ont joué avec les mots et découvert leur pouvoir évocateur.
Travaillant en équipes avec les outils
Les élèves ont pris un réel plaisir à exercer leurs talents de poètes ; ils ont
des archéologues, ils ont formulé des
composé des acrostiches et des calligrammes et prirent conscience qu’ils
hypothèses sur la fonction et l’histoire Tombe
pouvaient être des artisans des mots.
d’un objet dont ils n’avaient retrouvé que mérovingienne
Ils remercient Chantal Robillard de les avoir accompagnés et guidés dans
quelques fragments comme cette « panse »
leurs jeux poétiques.
d’un vase en céramique sigillée
Béatrice SUR
Bien sûr, ils n’ont pas trouvé de pièces d’or enfouies, mais ils sont désormais
Sur le site archéologique sensibles à ce patrimoine qui permet de mieux comprendre le passé pour
mérovingien d’Odratzheim construire l’avenir. Notre rencontre avec Marie Bertherat
Brigitte Schneider
Le 26 novembre 2010, nous avons eu la
chance de pouvoir parler avec Marie Berthe-
rat, de son livre que nous avions étudié en Le thème « Graine d’ingénieur » est super car
cours : « Rendez-vous à la Datcha ».il nous apprend à concevoir des objets utiles
comme une trousse, un classeur et un sous-
Nous avions fabriqué de beaux panneaux en
main, mais aussi des objets plus rigolos comme
rapport avec les thèmes de son roman : la danse, un tangram. Au début de l’année, nous avons
les lieux dans le livre, la vie en URSS et la photo-étudié les plans du collège en nous promenant
graphie.tout autour.
Marie a volontiers répondu à toutes nos ques-
tions et, pour conclure cette rencontre, elle a
Si j’ai choisi ce thème, c’est parce que j’aime
bien voulu se plier à une séance de dédicace.construire. Et je pense que je l’ai bien choisi.
Bref, une magnifque rencontre avec un fabuleux
auteur.Nicolas STINNER
ème6 Lamartine
èmeLa classe de 4 Bach
6 7Une école de savoir BTS ESF Paris, ville culturelle
Accompagnés de leurs professeurs, Mme Sur, professeur de français, une formation dynamique èreet M. Bulber, professeur d’arts plastiques, les élèves de 1 2 ont pris
le TGV mercredi matin pour une escapade culturelle de trois jours à
Paris.L’IMPRO,
Leurs professeurs leur avaient concocté un programme riche et varié en le goût d’apprendre
harmonie avec l’esprit du projet : interdisciplinarité (lettres arts, histoire,
sciences économiques et sociales), ouverture sur le monde, épanouisse-Le 30 septembre dernier nous avons eu l’opportunité de
ment culturel.visiter l’IMPRO (Institut médico-professionnel) Saint-
Les élèves ont su apprécier la chance qu’ils avaient et profter de cette Joseph de Colmar. Cet établissement compte un certain
immersion culturelle pour élargir leur regard sur le monde.nombre de professionnels. De l’institutrice à l’éduca-
teur spécialisé, tout le monde participe à l’évolution des
Béatrice SUR - Frédéric BULBERjeunes.
Accueillis par 2 élèves de cet institut, nous avons pu décou-
vrir les activités qui leur sont proposées : métallurgie, cou- Une escapade formatrice
ture, cuisine, menuiserie... mais aussi des cours adaptés. Ils
ont également la possibilité de se retrouver dans une salle
Les 14 et 15 janvier 2010, la classe de 3e Lavoisier accompagnée de leur
d’échange et de partage.
professeur d’histoire, Mme JOST, de français, Mme PRUD’HOMME et de Cette visite nous a permis de rencontrer un public que nous serons, sûrement, amener à côtoyer durant notre cursus professionnel.
leur CPE, M. PFERTZEL, a séjourné 2 jours à Paris. Nous avons découvert que malgré leurs handicaps et grâce aux personnes qui les entourent, ces jeunes apprennent à travailler, ce qui leur permet
de trouver un emploi.
Au programme :
➤ découverte de la ville à pied
Intervention de ➤ visite du musée de l’Armée et du musée Galliera dans le cadre du Nos toilettes ne sont pas des poubelles !
programme d’histoireMadame Notter, ➤ visite du musée du Quai Branly et de l’Opéra Garnier afn de se préparer L’après midi du Jeudi 18 Novembre 2010, la classe de BTS ESF 1 s’est rendu à la station
à la nouvelle épreuve du brevet : l’histoire des arts.d’épuration de COLMAR de 14h à 16h. Conseillère en
Françoise Jost
Dans un premier temps, un responsable Le guide de cette visite nous a fait part de Économie Sociale
nous a expliqué l’organisation et le fonction- faits alarmants qui ne sont pas anodins au
nement de la STEP. bon fonctionnement d’une STEP car lorsqu’il et Familiale
Lors de cette intervention, nous avons ap- découvre dans les canalisations des objets Une école d’épanouissement
pris qu’elle était capable de traiter jusqu’à tels que : vélo, pneus, couches, collants, ani- Mercredi 10 novembre 2010, Mme Notter
100 000 mètres d’eau par jour, soit 6 000 maux morts, serviettes hygiéniques, tam- est venue présenter l’activité profession-
mètres par heure. pons... le traitement de l’eau est affecté et nelle qu’elle exerce au sein de l’associa- Création d’un Atelier Dans un deuxième temps, nous avons visité les canalisations peuvent se retrouver bou- tion « La Manne », un centre d’entraide ali-
les différents lieux de traitement de l’eau. chées. mentaire et de soutien par le travail. Chanson au collège Nous avons suivi son parcours depuis son ar- C’est pourquoi il ne faut pas jeter n’importe
rivée (eaux usées) jusqu’à sa libération dans quoi dans nos toilettes ou égouts. Cette intervention nous a permis de com-
l’Ill (eau traitée). prendre le rôle d’une Conseillère en Écono- Saint André...
mie Sociale et Familiale dans cet organisme.
Depuis le mois de septembre, deux groupes d’élèves répètent chaque Elle participe à 6 activités principales. Par
ème ème ème ème ndejeudi (6 , 5 ) et vendredi (4 , 3 , 2 ), après le repas de midi, dans exemple, au cœur de l’Epicerie Sociale, elle
assure le suivi économique de chaque béné- l’auditorium sous la houlette de Muriel Courtot.
fciaire de colis alimentaires gratuits et le
Dirigés par leur professeur d’éducation musicale et chant choral, les élèves suivi socioprofessionnel de personnes en
travaillent d’abord leur souffe, puis leur voix (la justesse et l’articulation) à réinsertion. Elle organise aussi des ateliers
travers des exercices vocaux. La séance se poursuit par l’apprentissage de cuisine, afn de renseigner les individus sur
les produits qu’ils reçoivent. Mme Notter a chansons de variétés (françaises et internationales) sur le thème du bon-
également pour tâche de contrôler l’hygiène. heur et de la joie de vivre ainsi que par un travail chorégraphique.
Lors de ses multiples suivis, elle
L’ambiance est conviviale certes mais l’engagement de chacun est important peut être amenée à rediriger les usagers vers
car les choristes et leur professeur présenteront le fruit de leur travail lors des assistantes sociales : le travail en collabo-
ration est très important. Nous la remercions d’un spectacle de fn d’année.
pour son intervention très enrichissante.
8 9Une école d’épanouissement
Fête de la Saint-André
Cette année notre établissement a encore frappé fort 26 novembre 2010
avec «Révèle-toi !», thème de notre fête patronale.
Une fête pour sortir de nos habitudes, vivre quelque chose de de Terminale sur le thème « le Talent du Cœur », avant de nous
différent, se rencontrer, bien manger, s’amuser, se révéler et célé- emmener tous sur celui du « talent de la Foi » que nous avons
brer la source de toute Joie : Jésus-Christ. célébré au cours de l’Eucharistie solennelle. La foi est un chemin
Patronale donc, car comme chaque année nous honorons notre qui peut s’emprunter à l’exemple des disciples d’Emmaüs, afn de
Saint Patron, le frère de l’apôtre Pierre… Saint André bien sûr ! reconnaître le Christ dans notre quotidien, au cœur de notre acti-
Grâce à une organisation millimétrée et à l’engagement de plus vité de jeune ou d’adulte.
de 120 personnes qui ont accepté de partager un talent (dont 85
élèves et étudiants), Mathieu Rohrbach, adjoint en pastorale sco- Nous garderons également en mémoire le concert du groupe
laire, a pu coordonner les quelque 62 ateliers TOP TALENTS. Il a P.U.S.H. au Cercle Saint Joseph et leur animation de la messe qui
fallu ensuite répartir nos 1500 élèves de la 6e à la Tle. Précisons a remporté un franc succès : « Bonjour, c’était super la messe avec
que cette organisation fastidieuse n’est rendue possible qu’avec vous » (Morand) ou encore, « J’ai passé un super-moment pen-
le formidable engagement du conseil de direction du Collège dant cette messe. Merci beaucoup !!!!!!» (Clara).
épiscopal. Plusieurs enseignants se sont mobilisés pour faciliter Que dire de plus ? Tout simplement MERCI.
l’apparente désorganisation de ce jour de joie et changer les ha- Merci Seigneur pour les talents que tu as mis dans le cœur de
bitudes pour se révéler et voir les élèves autrement que dans un chacun.
contexte purement scolaire. Merci pour la vie que tu nous as donnée.
Quelques invités d’honneur ont fédéré des niveaux de classe Merci pour tout ce que nous pouvons apprendre des uns et des
complets. Nous pensons tout d’abord au membre du conseil épis- autres au Collège Saint André.
copal, M. le Chanoine François Geissler qui emporta les élèves Mathieu Rohrbach
Rencontre à l’Aumônerie !
Depuis le mois d’Octobre, une douzaine de jeunes lycéens, associés aux étudiants de l’Aumônerie étudiante de Colmar, se réunissent tous
les vendredis à 18h15 autour d’une thématique telle que :
➤ Le christianisme, une religion ennuyeuse, démodée ?
➤ Qui est Jésus ?
➤ Pourquoi Jésus est-il mort ?
➤ La Bible, pourquoi ? Comment ?
A chaque fois, c’est l’occasion de se rencontrer
en toute amitié, de partager en toute liberté dans
une ambiance conviviale. Aucune question n’est
taboue ou considérée comme trop simple !
Avant ou après l’exposé, un repas est pris en-
semble. Pâtes à la bolognaise ou crêpes, pizzas
ou hot dogs… qu’importe ! Les nourritures spi-
rituelles s’allient aux profanes pour le plaisir de
tous !
Valérie Imhoff-Zimmermann
10 11Une école d’épanouissement
Du côté de l’orientationChallenges interclasses :
Les Coulisses du Bâtiment
« La tête et les jambes »
èmeLe 8 octobre 2010, les élèves de 3 Découverte profession-
ème vendredi 22 octobre 2010 nelle et de 5 Renoir ont visité le chantier de la nouvelle
médiathèque de Colmar, lors de l’opération des Coulisses du
Les collégiens se sont rencontrés lors d’une journée banalisée autour Bâtiment.
de différents ateliers intellectuels et sportifs : basket, escalade, bad-
Au cours de cette visite instructive, ils ont été impressionnés par le minton mais aussi des quiz sur le ciné, les maths, la musique, la tech-
nombre d’entreprises nécessaires à la rénovation du bâtiment. Cer-nologie…
tains ouvriers se sont prêtés au jeu des questions / réponses et ont
parlé de leur métier et des études pour y accéder.Intéressés et motivés, les élèves ont su participer activement aux activités proposées. La diversité des ateliers a suscité l’envie d’apprendre tout en
L’impression générale laissée par cette visite : la dureté et la pénibilité s’amusant. La coopération et l’entraide étaient les maîtres mots de cette journée.
ème ème ème ème du travail manuel mais aussi la valorisation de chaque ouvrier au sein Nous félicitons les classes de 6 Musset, 5 Matisse, 4 Liszt et 3 Galilée qui ont chacune remporté la première place de leur niveau.
de l’entreprise.
ère Sophie LESEIGNOUXNous, élèves de BTS ESF 1 année, avons été ravies d’animer cette journée. Vivement l’année prochaine, même si les élèves sont épuisants !
Manon LOCH, Mylène LUTTON, Audrey MAMET A la recherche d’une formation
Les 13 et 14 janvier, s’est déroulé le Salon Régional de
la Formation et de l’Emploi. Comme chaque année,
nous avons tenu à présenter notre établissement sous
toutes ses facettes et à répondre aux diverses ques-
tions posées par les nombreux visiteurs présents.
Cette manifestation a aussi été l’occasion de promouvoir le
Bac ST2S, le BTS ESF et le diplôme de Conseillère en Économie
Sociale et Familiale.
Je remercie vivement Mmes BELMAIN, KLEE, SCHILLING-BUR
et MM. HEITZ et PFERTZEL pour leur investissement, ainsi que thèmes tels que « connaissances alimentaires en général », « fruits et Le goût pour tous les élèves de ST2S et de BTS pour leur disponibilité.légumes » ou encore « alimentation et expressions françaises ».
Après dépouillement de tous les bulletins de participation, c’est en
À l’année prochaine !Du 11 au 15 octobre dernier s’est déroulée la semaine du goût. présence de M. JOBY, notre directeur, des adjoints et CPE et autour d’un
Sophie LESEIGNOUXverre de l’amitié que les 10 élèves les plus méritants furent récompen-
À cette occasion, les élèves venant au foyer du collège ont pu découvrir sés en remportant une corbeille garnie.
de nombreux jeux de découverte des saveurs. Cette nouvelle expérience étant chaleureusement accueillie par l’en- Conférence
Ils ont ainsi pu s’essayer à la reconnaissance d’épices, d’herbes aro- semble des élèves fréquentant le foyer-collège, nous réitérerons l’ex-
matiques, de sirops de feurs ou d’arômes et aussi à la dégustation de périence l’an prochain pour de nouvelles découvertes et animations
multiples jus de fruits. gustatives. « On se réalise en réalisant »
Parallèlement à ces ateliers, chaque élève a pu remplir un quiz sur des Myriam ANDRE
èmeL’UIMM (Union des Industries et Métiers de la Métallurgie) a organisé pour la 3 année consécutive une matinée de sensibi-
lisation aux métiers de la métallurgie.
C’est avec beaucoup de curiosité que nous nous sommes rendus aux ➤ Plusieurs élèves sont venus présenter leurs études (chaudronne-
Tanzmatten à Sélestat pour y assister. rie, informatique de réseaux, maintenance des systèmes automa-
Ponctuée par des sketchs très drôles sur le monde de l’entreprise, la tisés…)
conférence était divisée en quatre parties : ➤ M. Valentin, responsable des ressources humaines chez Liebherr,
➤ Des élèves de terminale (dont Henri Vereecke, élève à Saint-An- a simulé deux entretiens d’embauche et a expliqué le bon com-
dré) se sont exprimés sur leur choix de parcours (bac, bac pro, portement à avoir lors d’un entretien.
apprentissage).
➤ Mme Calderoli-Lotz, vice-présidente de la région Alsace et M. Ce que nous retiendrons de cette matinée : « Choisissez un travail qui
Marcais, président de l’UIMM Alsace ont parlé, entre autres, de vous plaît, et vous ne travaillerez pas un jour de votre vie »
l’avenir de la métallurgie et des flles dans l’industrie. (Confucius)
ale èreLes élèves de T 3A et de 1 4
12 13Une école d’épanouissement Une école de vie
RENTRÉE DES SECONDES :
UN RALLYE POUR FAIRE CONNAISSANCE
Dans le but d’accueillir avec une attention
toute particulière les élèves de Seconde,
nous proposons une journée de rentrée L’Avent (du latin adventus : venue, arrivée)
personnalisée.est la période qui couvre les quatre semaines précédant Noël dans la tradition de l’Église latine.
Après avoir été pris en charge par les professeurs Cette préparation à l’arrivée de Noël, nous l’avons reprise à notre compte par la confection d’un calendrier géant situé sur les fenêtres du bâtiment
principaux le matin, l’ensemble des élèves est in-donnant sur la cour de l’établissement.
vité à déjeuner au réfectoire.Ce projet mené conjointement par la professeur d’arts plastiques du collège et le département « enseignement religieux », a permis d’associer une
L’après-midi, un rallye de découverte de la Ville vingtaine de lycéens et de professeurs à l’élaboration des panneaux. Un atelier « calendrier de l’Avent » a été mis en place pour la matinée des
de Colmar sous forme de challenge interclasses Talents de la fête patronale de l’établissement permettant un bon avancement du travail. Merci à tous !!!
est proposé aux 8 classes. La classe qui remporte Chaque jour, depuis le premier dimanche de l’Avent, un ange de la chorale angélique entonne un retentissant « GLORIA » et prend place autour du
ce challenge est récompensée par l’organisation « Divin Enfant » (découvert prématurément… pour cause de congés scolaires.)
d’une journée conviviale.
Une façon de se souhaiter collectivement un « JOYEUX NOËL ». V. IMHOFF-ZIMMERMANN Cette année la classe de SECONDE 3 s’est brillam-
ment imposée et a eu la chance de passer une
journée conviviale à EUROPAPARK.
Ce rallye n’est sans doute pas étranger à l’excel-
lente ambiance qui règne dans la classe !
Arnaud PFERTZEL
À la découverte LE DÉLÉGUÉ DE CLASSE : UN ACTEUR MAJEUR DE LA VIE SCOLAIRE
L’équipe de la vie scolaire a organisé pour les 48 délégués élus une Depuis plusieurs années, l’établissement cherche à valori-
journée de formation qui s’est tenue à l’Ecomusée et au Bioscope. des marchés de Noël ser la fonction de délégué de classe en donnant aux élec-
Le matin une séance de travail animée par Mmes Carret, Hans et An-tions un sens éducatif et citoyen.
dré et M. Pfertzel a permis d’échanger avec les élèves sur la fonction Certains élèves de terminale se préparent depuis le début de la pre-
de délégué de classe.mière à l’épreuve du baccalauréat de l’option Langue et Culture Ré- Ainsi dans le cadre des heures de vie de classe et en collaboration
Après le repas partagé au restaurant du Bioscope, les élèves ont avec les professeurs principaux cette élection est préparée avec les gionales. Cette épreuve consiste en un oral de 20 minutes basé sur la
visité le parc dans une ambiance très sympathique. Que cette belle élèves. Chaque candidat propose et fait campagne auprès de ses présentation d’un thème étudié en classe et illustré de plusieurs docu-
journée leur donnera l’énergie de remplir leur fonction de délégué camarades.ments de nature différente.
tout au long de l’année.Ensuite, le nouveau foyer collège a servi de bureau de vote pour les
Un grand merci à l’association des parents d’élèves pour leur partici-élections qui se sont déroulées dans les règles de la République Afn de compléter, par des observations concrètes, leur thème « Noël en Alsace »,
pation à l’organisation de cette journée.avec urnes et isoloirs prêtés par la Ville de Colmar mais aussi bulle-les élèves de l’option ont visité le marché de Noël de Colmar, accompagnés de
Arnaud PFERTZELtins de vote et listes d’émargement imprimés pour l’occasion.Mme Schaffhauser, leur professeur. Ils ont ainsi pu découvrir les particularités
des différents marchés : la Petite Venise et sa crèche animée, le Koïfhus et ses arti-
sans d’art, la place Jeanne d’Arc pour les amateurs de gastronomie alsacienne…
Gageons que de belles photos viennent maintenant illustrer leur dossier !
Le foyer-collège prépare NOËL !
C’est dans une bonne humeur générale que les élèves fré-
quentant le foyer ont pu participer à de nombreux jeux de
connaissances sur les fêtes du mois de décembre (Saint
Nicolas, Noël, Épiphanie…) leur permettant de remporter
de beaux cadeaux offerts par le Foyer-collège, tels que des
jeux de société, des parures de stylos, des ballons ou en-
core un lecteur mp3 !
èmeLa décoration du sapin par les flles de la 3 Galilée ou
encore les ateliers de confection de décorations et breda-
las ont permis à nos jeunes de rentrer pleinement dans le
temps de Noël !!!
14 15Une école de vie
Voyage en Australie
Ensuite, nous avons pris le train pour re-Du 24 octobre au 9 novembre 2010,
ère joindre Katoomba, une ville située dans les les élèves anglicistes de 1 ont eu la
Blue Mountains, à environ 80 km à l’ouest de chance de faire un voyage à l’autre
Sydney.bout du monde : l’Australie !
Après quelques jours de marche dans ce site Après plus de 20 heures d’avion et 16 000 km,
grandiose et un agréable séjour dans une nous avons enfn atterri vers 6 heures du
auberge de jeunesse locale, nous sommes matin heure locale, à l’aéroport de Sydney,
partis rejoindre nos correspondantes du Mac pour enchaîner directement sur une journée
Killop College, à Bathurst (160 km de Syd-de visite et un premier contact avec l’incon-
ney), pour y passer les cinq derniers jours de tournable faune locale : les kangourous, les
notre voyage.koalas et les requins !
Nous avons suivi pendant trois jours les La découverte de Sydney et de ses environs
cours de nos correspondantes, ce qui nous a nous a occupés pendant une semaine. Le
permis d’observer un système scolaire plus logement dans une auberge de jeunesse de
« léger » que le nôtre en termes d’heures la ville a été l’occasion de rencontres enri-
de cours et de diffcultés. Nous avons passé chissantes avec certains de nos compatriotes
le week-end en famille. Certains sont allés français et européens.
dans une ferme, d’autres ont visité la capi-L’absence de gastronomie australienne
tale, Canberra…typique nous a conduits à découvrir les cui-
sines du monde. Heureusement, le Coca est
Ce voyage a été enrichissant culturellement international !
grâce à nos visites dans les différents mu-
sées, et linguistiquement grâce à l’immersion Comme tout bon touriste, nous avons visité
totale.les lieux importants de la ville : la Sydney
Tower, The Rocks (le plus ancien quartier
Les paysages étaient impressionnants par de la ville), le Hyde Park Barracks Museum
leur immensité. La France est bien petite qui nous a permis de découvrir le quotidien
comparée à ce continent.des Convicts, les premiers colons. Lors d’une
L’hébergement dans les familles nous a per-visite pédestre sur le Harbour Bridge, nous
mis de découvrir un mode de vie différent du avons contemplé le fameux Opera House,
nôtre.construit par le Danois Jørn Utzon.
Après les visites culturelles, un peu de dé-
Après les adieux et les derniers cadeaux, tente ! Certains d’entre nous se sont baignés
nous sommes revenus en France le 9 no-dans les eaux chaudes du Pacifque Sud
vembre, dans la matinée.aux environs de Sydney, à Manly Beach et à
Bondi Beach. D’autres se sont contentés de
Un énorme merci à Melle FESSEL, Mme NAU-profter du soleil.
DIN et M. GAONACH de nous avoir permis de
vivre une telle aventure !Le temps était clément, les températures
agréables : il faut dire que c’était le prin-
Frédéric JEHLtemps dans l’hémisphère sud.
16 17Une école de vie
Journaliste d’un jour
Visite des secondes
Encadrée par les professeurs organisateurs, Mme NISSE et M. BOLOGNESE, la classe de terminale économique et sociale a eu la
chance de participer à la journée « Journaliste d’ » sur le thème du développement durable. Durant cette journée, nous à Londres avons pu découvrir le métier de journaliste mais également pu visiter le site universitaire de la Fonderie à Mulhouse.
Le dimanche 27 juin 2010 nous étions 22 élèves à prendre l’avion Cette journée s’est déroulée en trois temps.
pour Londres avec M. et Mme. Tansley. Nous avons rejoint le centre Tout d’abord, nous nous sommes donné rendez-vous
de Londres en minibus avant d’emmener nos valises dans le métro au 152e Régiment afn d’organiser la matinée. Nous
pour enfn arriver à l’auberge à Piccadilly. L’après-midi continua nous sommes divisés en deux groupes : un groupe
avec la visite du marché de Spitalfelds – un marché typique plein d’élèves journalistes et un second en charge du mar-
keting. Ainsi, pendant que certains élèves rédigeaient de boutiques de toutes sortes. Le premier jour se termina avec la
leurs propres articles encadrés par de véritables jour-visite de Trafalgar Square puis un repas chinois suivi par une promenade pour découvrir le quartier.
nalistes de l’Alsace, l’équipe marketing distribuait des
Comme chaque jour, le lundi commença du peuple). Une soirée sportive au bowling satisfaire sa curiosité. Pizzas et accompagne- journaux au centre-ville de Colmar.
avec le petit-déjeuner puis briefng suivi par termina notre journée. ments à volonté à midi nous ont rassasiés Dans un second temps, nous nous sommes rendus à
le départ en métro. Première destination – Mardi nous nous sommes rendus à la Tour avant l’assaut des magasins d’Oxford Street. Mulhouse pour découvrir le campus universitaire de
London Eye – pour un «vol» permettant des de Londres avec ses joyaux de la couronne, L’après-midi fut gâchée par le vol du porte- la Fonderie et les différentes flières qu’ils proposent.
vues fabuleuses sur Londres. Ensuite à pied ses corbeaux et les «beefeaters» – les feuille et papiers d’une élève, nécessitant Enfn nous avons eu le plaisir de nous rendre sur le site
via Westminster et St. James’ Park avec ses gardes en costume traditionnel. Pour ne des appels à l’ambassade et au domicile en de l’imprimerie et de voir imprimer les articles de cer-
canards, pélicans et écureuils. La musique rien manquer de la cuisine anglaise, nous France. Au marché de Covent Garden nous tains de nos camarades. Cette journée fut très enrichissante car nous avons découvert de manière active le métier de journaliste. De plus, certains
des grenadiers nous a conduits devant Buc- avons dégusté le fameux «fsh and chips». avons fait d’autres achats avant d’y dîner d’entre nous se sont trouvé de nouvelles vocations !
aleAubane RIETSCH - T 2kingham Palace pour la relève de la garde. Un guide nous a emmenés dans le quartier d’une paella et d’une salade de fruits. Nous
Encore une petite marche dans Green Park des affaires construit sur les anciens quais avons terminé la soirée, enchantés par la
pour étudier Wellington Square avec ses du port de Londres, et ensuite vers le site des comédie musicale du Roi Lion.
souvenirs de plusieurs combats. L’après-mi- Jeux Olympiques de 2012 en construction. Visites à la National Gallery pour les uns et à 14 décembre 2010 Une nouvelle « Matinée DEFENSE et PAIX »
di a passé en visite guidée au stade de Chel- Après la chaleur de la journée, la croisière l’ambassade de France pour les autres rem-
plan technique et si besoin opérationnel, de la force de stabilisation sea. Nous avons pu apprécier le luxe des ves- sur la Tamise nous a permis un moment de plirent la matinée du jeudi. Puis on récupéra Ce matin du 14 décembre 2010, le collège St André a accueilli
africaine en Centrafrique (MICOPAX). Elle fournit aussi un soutien sur tiaires de l’équipe de Chelsea comparé avec relaxation, tout en regardant la ville sous un les bagages à l’auberge pour commencer le 3 offciers en treillis pour des conférences devant les élèves.
le plan administratif, technique, fnancier et logistique et assure éga-la simplicité de ceux des visiteurs. Avant de autre angle. voyage de retour en France. En effet, le programme d’E.C.J.S. (Éducation Civique Juridique
lement l’instruction opérationnelle des unités des FACA, les forces traverser Kensington Gardens, nous nous Mercredi, journée mi-culturelle mi-shopping. Ce voyage, bien que fatigant, a été très inté- et Sociale) de Première en Lycée prévoit une sensibilisation
armées centrafricaines.sommes émerveillés devant le monument du La matinée au British Museum où des exposi- ressant et nous a fait découvrir Londres. des élèves aux questions de la Défense, de la sécurité collec-
Quant au lieutenant-colonel et professeur, il a pu présenter aux élèves Prince Albert (construit avec les donations tions variées ont permis à tout le monde de Merci à M. et Mme. Tansley. tive et de la Paix.
ce qu’a été son rôle et son emploi de « chef de la cellule conduite des
opérations » au KOSOVO, au sein de la Multi National Task Force North
Il a donc semblé intéressant à François SIGWARTH, et José KIEFFER,
de la KFOR, durant les 4 mois de sa mission.
tous deux, professeurs d’histoire-géographie, d’organiser cette demi- èmeL’expérience sera sans doute reconduite, avec des classes de 3 , au
journée de sensibilisation (le premier étant aussi lieutenant-colonel
printemps, avant le départ du 152 RI pour l’AFGHANISTAN.
dans la Réserve Opérationnelle ayant servi
en opérations au KOSOVO durant 4 mois).
En accord avec le colonel JEAN D’HEUR,
Chef de Corps, un partenariat avec le
ème152 Régiment d’Infanterie de Colmar a
été monté, pour présenter aux élèves de 2
classes de Premières pourquoi et comment
la France est engagée dans différents types
d’OPEX (Opérations Extérieures) : au nom
de quels principes ? Sous quelle autorité ?
Avec quel mandat ? Avec quels moyens ?
Avec quels alliés ?
Le lieutenant De BETTIGNIES Chef de Sec-
èmetion au 152 RI, de retour du LIBAN-SUD,
a témoigné de la mission d’interposition et
de contrôle de zone de la FINUL, à la fron-
tière entre le LIBAN et ISRAËL.
Le capitaine DANIEL a évoqué sa mission
au sein du détachement français BOALI,
qui assure principalement le soutien, sur le
18 19

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents