198 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

UNIVERSITE LOUIS PASTEUR STRASBOURG I

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
198 pages
Français

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8

  • mémoire


UNIVERSITE LOUIS PASTEUR STRASBOURG-I Année 2005 Thèse N° THESE Présentée en vue de l'obtention du Doctorat ès-Sciences Domaines : Neuroimmunologie et Biologie cellulaire Soutenue publiquement le 27 Septembre 2005 par Nada CHOUCAIR-JAAFAR Récepteurs des cellules microgliales impliqués dans la reconnaissance et l'ingestion des peptides amyloïdes. Membres du Jury : M. Philippe POINDRON, Professeur à l'Université Louis Pasteur Directeur de Thèse M. Jean-Pierre GIES, Professeur à l'Université Louis Pasteur Co-directeur de Thèse M. Christian KELCHE, Directeur de Recherche au CNRS Rapporteur Interne M. Jean GIAIMIS, Professeur à l'Université Montpellier I Rapporteur Externe M. Manuel MODOLELL, Max Planck Institut, Freiburg Rapporteur Externe

  • professeur jean-marie

  • pathologies des communications entre cellu

  • discussions sympathiques

  • moments de dépression et de panique

  • western blot du récepteur lrp


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 249
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

UNIVERSITE LOUIS PASTEUR
STRASBOURG-I
Année 2005 Thèse N°
THESE
Présentée en vue de l'obtention du
Doctorat ès-Sciences
Domaines : Neuroimmunologie et Biologie cellulaire
Soutenue publiquement le 27 Septembre 2005
par
Nada CHOUCAIR-JAAFAR
Récepteurs des cellules microgliales impliqués dans la
reconnaissance et l’ingestion des peptides amyloïdes.
Membres du Jury :
M. Philippe POINDRON, Professeur à l'Université Louis Pasteur Directeur de Thèse
M. Jean-Pierre GIES,ur à l'Univour Co-directeur de Thèse
M. Christian KELCHE, Directeur de Recherche au CNRS Rapporteur Interne
M. Jean GIAIMIS, Professeur à l'Université Montpellier I Rapporteur Externe
M. Manuel MODOLELL, Max Planck Institut, FreiburgOn vous a dit aussi que la vie est obscurité, et dans votre lassitude vous répétez ce que disent
les las.
Et je vous dis que la vie est en effet obscure sauf là où il y a élan,
Et tout élan est aveugle sauf là où il y a la connaissance.
Et toute connaissance est vaine sauf là où il y a le travail,
Et tout travail est futile sauf là où il y a l'amour ;
Gibran Khalil Gibran (Le prophète).Ce travail est dédié au mémoire du Professeur Jean-Marie Warter
On permettra au directeur de cette thèse d’ajouter un mot à cette dédicace. Il y
maintenant deux ans, le Professeur Jean-Marie Warter nous quittait. C’est peu de dire que
nous perdions un médecin et un scientifique hors pair. Nous perdions plus encore, un ami, un
frère, un cœur plein de délicatesse, un esprit sensible et fin. Il avait commencé de suivre ce
travail et le faisait avec passion. Du balcon du ciel, maintenant, il peut voir que nous
continuons, et que nous pensons à lui toujours avec émotion et gratitude.
Philippe PoindronJe remercie Monsieur le Professeur Philippe Poindron qui m’a accueillie au sein de
son laboratoire et qui a dirigé mon travail pendant ces quatre années. Ces qualités morales et
scientifiques m’ont aidées à m’épanouir. Sa culture générale et surtout sur le Moyen-Orient
qui n’a cessé de m’émerveiller. Merci pour votre confiance et pour le temps et l’application
que vous avez mis pour corriger ce mémoire, surtout que c’est votre dernière thèse. J’espère
que vous allez profiter de la retraite pour vous reposer. Merci pour tout !
Je remercie Monsieur le Professeur Jean-Pierre Gies qui a accepté de co-dirigé ce
travail. Merci pour les conseils, les remarques et surtout de m’avoir poussé à publier mes
résultats.
Je remercie Monsieur le Professeur Jean Giaimis qui a accepté de juger ce travail, c’est
grâce à votre travail que nous sommes arrivés là. Merci pour les conseils à propos de la
signalisation de la phagocytose.
Je remercie Monsieur le Docteur Christian Kelch d’avoir bien voulu juger ce travail.
Qu’il trouve ici l’expression de ma respectueuse gratitude.
Je remercie Monsieur le Professeur Manuel Modolell d’avoir accepté de juger ce
travail. Qu’il trouve ici l’expression de ma profonde reconnaissance.
Je remercie Monsieur le Docteur Emmanuel Jovert pour son aide dans la préparation
de l’ α2Macroglobuline radioiodée.
Je remercie le Docteur Philippe Boucher et Estelle Woldt pour leur aide avec les
Western Blot du récepteur LRP.
-Les enseignants-chercheurs de notre laboratoire.
Je remercie le Docteur Yves Lombard, qui m’a tout appris dans le domaine de culture
de cellules, il sait mettre de l’ambiance dans l’équipe et m’a toujours soutenu pendant les
moments de dépression et de panique.Je remercie le Docteur Rachel Lévy qui tout au long de ces années m’a aidé et
encouragée. Merci Rachel pour tout ce que tu m’as appris aussi bien sur le plan personnel que
professionnel.
Je remercie le Docteur Giliane Coupin pour sa gentillesse et ces efforts pour que tout
fonctionne dans le laboratoire.
Je remercie le Docteur Serge Dumont pour les discussions sympathiques et d’être
toujours prêt à nous aider lorsqu’un problème technique surgit.
Je remercie le Professeur Philippe André pour la bonne humeur et les propos échangés
pendant les pauses «tisane-café».
Je remercie notre secrétaire Myriam Benelhoucine pour son efficacité et nos échanges
sympathiques.
Je remercie Valérie Goepp pour sa serviabilité et les discussions matinales.
Comme je suis la dernière, je tiens à remercier les membres passés du laboratoire de
Pathologies des Communications entre Cellules Nerveuses et Musculaires qui ont
toujours su garder une ambiance détendue :
Je remercie Vincent Laporte qui m’a appris ma première « Phagocytose », mon travail
est la suite du sien. Qu’il reçoive ici le témoignage de ma reconnaissance pour son aide, son
amitié et son soutien.
Je remercie Aline Appert-Colin Benasroune et Anne-Sophie Arnold pour leur aide,
leurs conseils et nos discussions sympathiques.
Je remercie Constant Voudouhe pour sa gentillesse et Stéphanie Wagner pour son aide
et ses conseils.Je remercie mon « compatriote de souffrance » Mor Gueye qui a arrêté sa thèse pour
travailler dans un autre domaine « la Diplomatie » et je lui souhaite bonne chance dans sa
nouvelle vie au Québec.
Je remercie Audrey Lebon qui a choisi d’arrêter la recherche après son DEA pour
devenir une «maman» à temps plein !
Je remercie Emilie Sick et je lui souhaite bon courage et bonne route.
Je remercie tous les stagiaires qui ont travaillé avec moi durant ma thèse : Pierre,
Myriam, Christelle.… Et m’ont aidé à compter des levures.A mes parents, pour les sacrifices qu’ils ont faits afin qu’on poursuive nos études pendant la
guerre. Pour leur confiance inconditionnelle, j’espère les avoir rendus fiers.
A mes sœurs Rana et Hiba et mon frère Hadi, qu’ils trouvent ici le témoignage de mon
affection.
A ma belle-famille, pour le soutien et la confiance.
A mes amis pour leur aide et leurs encouragements sans comprendre vraiment ce que je fais !A ma petite famille :
Merci à toi Hicham, pour ton soutien et ta compréhension pendant les moments difficiles et
tout au long de mes études. Tu m’as toujours poussé vers l’avant et c’est grâce à tes
encouragements que je suis arrivée là.
A Yara, un rayon de lumière qui illumine ma vie tous les jours.A mon petit pays ….le Liban.Table des matières.
Table des matières. i
Table des abréviations. vii
Table des Figures. xi
Table des Tableaux. xiv
Avant-propos. 1
1-Introduction. 2
11-Origine des cellules microgliales. 3
111-Origine mésodermique. 3
1111-Origine monocytaire. 3
1112-La dérivation hématopoïétique des cellules microgliales. 4
112-Origine neuro-ectodermique. 5
113-Invasion du système nerveux central. 6
1131-Entrée des précurseurs des cellules microgliales dans le système
nerveux central. 6
1132-Dispersion des cellules microgliales dans le parenchyme cérébral. 8
11321-La prolifération. 8
11322-La migration. 8
(1) Migration tangentielle et migration radiale. 8
(2) Facteurs contrôlant la migration des cellules
microgliales. 9
114-Différenciation des cellules microgliales amiboïdes. 10
1141-Changements morphologiques. 10
1142-Changements du phénotype antigénique. 10
1143-Facteurs contrôlant la différenciation 11
115-Fonctions des cellules microgliales. 14
1151-Rôle des cellules gliales amiboïdes. 14
i