Vivre et étudier en Bretagne Pays de la Loire - 2016
24 pages
Français

Vivre et étudier en Bretagne Pays de la Loire - 2016

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
24 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

HORS-SÉRIE 2016LES JEUNES ONT DE L’AVENIR VIVRE ET ÉTUDIER EN Bretagne Paysde la Loire – TESTS Pour quel métier êtes-vous fait ? PRATIQUE L’ABC de votre vie étudiante ZOOM Les filières de votre région Potager cultivé par une association étudiante sur le campus de Villejean de l’université Rennes 2. _ÉMELINE, THOMAS & LAURA, ÉTUDIANTS ESIEA www.esiea.fr REJOIGNEZ LES NOUVEAUX VISAGES DU NUMÉRIQUE Cybersécurité Business Intelligence Big Data Applications mobiles Smart Cities Journée Portes Ouvertes (Paris / Laval) Samedi 28 mai 2016 Objets connectés Robotique Réalité virtuelle Numérique & Santé Cloud computing Systèmes d'information & Systèmes embarqués SLRendez-vous sur letudiant.fr/servicelecteur 23, rue de Châteaudun, 75308 Paris cedex 09, tél. 01.75.55.40.40, www.letudiant.fr●Société éditrice : Groupe Altice Média. SA de 47 150 040 €. Siège social : 29, rue de Châteaudun, 75009 Paris, tél. 01.75.55.10.00. RCS 552 018 681 Paris●Président-directeur général : Marc Laufer●Directeur général délégué :François Dieulesaint ●Secrétaire général :Richard Karacian ●rédactions :Directeur général des Christophe Barbier●Principal actionnaire :Altice Media Group France ●Directeur de la publication : Christophe Barbier●Directrice générale de l’Etudiant : Chrystèle Mercier.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 08 mars 2016
Nombre de lectures 58
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

HORSSÉRIE 2016LES JEUNES ONT DE L’AVENIR VIVRE ET ÉTUDIER EN Bretagne Pays de la Loire
TESTS Pour quel métier êtesvous fait ?
PRATIQUE L’ABC de votre vie étudiante
ZOOM Les filières de votre région
Potager cultivé par une association étudiante sur le campus de Villejean de l’université Rennes 2.
_ÉMELINE, THOMAS & LAURA, ÉTUDIANTS ESIEA www.esiea.fr REJOIGNEZ LES NOUVEAUX VISAGES DU NUMÉRIQUE
Cybersécurité Business Intelligence Big Data Applications mobiles Smart Cities
Journée Portes Ouvertes (Paris / Laval) Samedi 28 mai 2016
Objets connectés Robotique Réalité virtuelle Numérique & Santé Cloud computing
Systèmes d'information & Systèmes embarqués
SLRendezvous sur letudiant.fr/servicelecteur
23, rue de Châteaudun, 75308 Paris
cedex 09, tél. 01.75.55.40.40, www.letudiant.frSociété éditrice : Groupe Altice Média. SA de 47 150 040 €. Siège social : 29, rue de Châteaudun, 75009 Paris, tél. 01.75.55.10.00. RCS 552 018 681 ParisPrésidentdirecteur général : Marc LauferDirecteur général délégué :François Dieulesaint Secrétaire général :Richard Karacian rédactions :Directeur général des Christophe BarbierPrincipal actionnaire :Altice Media Group France Directeur de la publication : Christophe BarbierDirectrice générale de l’Etudiant : Chrystèle Mercier.
Rédacteurs en chef:Philippe Mandry, Séverine Tavennec Coordination :Danièle Licata Secrétaire général de la rédaction: Thierry GibratSecrétaires de rédaction:Hervé Bourdieu, Martine FavierDirectrice artistique:Isabelle GlomaudRédactrices graphistes: Elsa Daillencourt, Éliane Degoul, Nicolas Lounda, Isabelle Pons Rédactrice iconographe:Amandine BollardRédactrice en chef documentation:Delphine Pietton Rédactrices documentalistes: Véronique Curely, Jeanne Levavasseur, Dominique Mongie, Julia Nadot.
Directrice de la promotion et des partenariats salons:Béatrice Louis Directeurs commerciaux:Sébastien Mercier, Marie ValadeExécution: Sylvie Joly, Régine Nguyen, Pascal VinetteFabrication:Pascale SupernantImpressionbrochage: Roularta Printing (Belgique) Commission paritaire:0919 T 85315ISSN:en coursDépôt légal:février 2016 © l’Etudiant 2016 Reproduction interdite de tous les articles sans accord de la rédaction L’Etudiant Bretagne : 7, rue JeanMacé, 35000 Rennes, tél. 02.99.36.37.37Publicité : Magalie Blandel, Yoann Fleuriel, Charles Mallipoudy Photo de couverture :David Ademas pour l’Etudiant.
ÉDITO Entre identité et ouverture sur le monde
excellence et la diversité ’ de l’offre éducative en Bretagne et L dans les Pays de la Loire n’ont plus à être prouvées. Elles se nourrissent de la géographie, de l’histoire, de la sociologie et de l’économie de ces territoires,
qui allient une identité forte et une belle ouverture sur le monde. Elles s’inscrivent aussi dans uneréjouissante modernité,qu’il s’agisse des formations uestions d’environnement, ou du ou recherches tournées vers les q souci d’ouvrir les portesde l’en seignement supérieur à des élèves rétifs aux
études longues. Une façon, chaque année renouvelée, de faire mentir le romancier :
à l’Ouest, il y a toujours du nouveau !
Sommaire
Testezvous ! Pour quelles études êtesvous fait ?............................................................page 4 Réussir en BretagnePays de la Loire Université du Maine : recherche et insertion page 10 .................................... Étudier en BretagnePays de la Loire Brest : les formations à la pointe............................... .....page 12 ................................
L’enseignement supérieur de A à Z À chacun sa filière..........................................................................................................page 14 Pour aller plus loin Guides de l’Etudiant : les incontournables..........................................page 22
3
Testezvous
Pourquelles études êtesvous fait? La fac ? Un BTS ? Une école spécialisée ? Une prépa ? Vous hésitez… Ce test va déterminer votre profil de futur étudiant et vous aidera à y voir plus clair.
our chacune des 15 ques-P tIons suIvantes, choIsIssez spontanément une proposI-tIon – cee quI vous corres-pond e mIeux –, puIs repor-tez-vous au tabeau des résutats pour faIre e décompte de vos A, B, C, D. Vous découvrIrez votre ou vos prois de futur(e) étu-dIant(e). Sans prétentIon scIentIique, ce test est, avant tout, conçu pour suscIter votre rélexIon.
1. De vos années lycée, vous vous souviendrez avant tout : A.De a vIe hors du ycée avec es copaIns. B.Des profs toujours prêts à vous venIr en aIde. C.Des cours quI vous ont passIonné. D.Des projets extrascoaIres menés avec a casse.
2. Vous vous sentez plus à l’aise : A.Dans un amphI. B.Face à un cas pratIque. C.À ’écrIt. D.
3. Vous oublierez très vite : A.Les trous dans ’empoI du temps. B.Les révIsIons du bac. C.La dIscIpIne et es heures de permanence. D.Les cours quI ne servent à rIen.
4. Les études à bac + 2 ou à bac + 3, c’est : A.Trop court. B.Trop bIen. C.Concret. D.Trop professIonnaIsant.
5. Le CDI (centre de
documentation et d’information) de votre lycée, vous vous y rendez : A.JamaIs. B.Très peu. C.Souvent. D.ParfoIs.
6. Les premières années d’études doivent : A.Être très généraes. B.Être professIonnaIsantes. C.StImuer es neurones. D.Être mIxtes avec une
7. Quitter le lycée signifie : A.Gagner en autonomIe. B.Entrer dans e vIf du sujet d’un métIer. C.Donner e meIeur de vous-même dans es études. D.CombIner actIvItés assocIatIves et études.
8. Pour pouvoir financer vos études, vous êtes prêt à : A.Trouver un petIt job à mI-temps. B.SuIvre une formatIon par apprentIssage. C.Demander de ’argent à vos parents. D.SouscrIre un emprunt à rembourser dans cInq ou dIx ans.
9. À propos de votre projet professionnel : A.Vous hésItez entre pusIeurs métIers et secteurs. B.Vous avez déjà une Idée de métIer. C.Vous vous aIssez un peu de temps pour réféchIr. D.Vous savez que métIer vous vouez exercer.
4
10. Quand vous entendez « cours théoriques », vous vous dites : A.« Au secours ! » B.« PourquoI pas… » C.« Faut bIen en passer par à! » D.« Coo ! »
11. Quel terme vous semble le mieux adapté pour qualifier la fac ? A.Le savoIr. B.Un pIs-aer. C.Une Impasse. D.Un passage obIgé pour mes études.
12. On dit que vous êtes : A.Mûr. B.PragmatIque. C.Bosseur. D.DétermIné.
13. Quand vous rentrez le soir à la maison : A.Vous reIsez vos notes. B.Vous avez du ma à faIre vos devoIrs. C.Vous vous y mettez très facIement. D.Vous ne travaIez que ce
© Illustration : Manu Boisteau pour l’Etudiant
ÉCOLE DE LA FILIÈRE NUMÉRIQUE
enfinuneécole ouobtenir 1ou0 estsignederéussite
VŅus êtes attĜųé aų Ĭa ĀĬĜèųe NuĵéųĜŧue et vŅus vŅuĬez ųaĜdeĵeĺt ųeĺtųeų daĺs Ĭe ĵŅĺde du tųavaĜĬ ũ LűIMIE ųŅŅse uĺefŅųĵatĜŅĺ PŅst BACdűacŧuéųĜų des eųĵettaĺt cŅĵéteĺces daĺs Ĭes ųĜĺcĜaux ĵétĜeųs de ĬűITet de vaĬĜdeų uĺ stače de Āĺ dűaĺĺéeț TųeĵĬĜĺ veųs Ĭes aųcŅuųs eĺ aĬteųĺaĺce de BACť2 à BACťĂ, cette aĺĺée dűIT STARTest Ĭe ĵŅyeĺ de bĜeĺ débuteų daĺs Ĭe NuĵéųĜŧue et de deveĺĜų uĺ ųŅfessĜŅĺĺeĬț
VŅtųe ŅbģectĜf : deveĺĜų uĺ ųŅfessĜŅĺĺeĬț Le ĺňtųe : vŅus accŅĵačĺeųț
NANTES  RENNES  ANGERS  LE MANS  LAVAL  CAEN wwwțĜĵĜețfų | 02ț28ț0Ŏț37țĂĉ SLRendezvous sur letudiant.fr/servicelecteur
Testezvous
14. Un de vos camarades de classe réussit le bac avec mention très bien, vous vous dites : A.« Tant mîeux pour luî ! » B.« Le plus împortant, c’est de l’avoîr ! » C.« C’est mérîté! » D.« Que de sacrîfîces pour en arrîver là! »
15. Et les classes prépas ? A.Du bourrage de crâne. B.Des études trop générales. C.La meîlleure manîère dobtenîrunesolîde culture générale. D.Des années perdues.
VOS RÉSULTATS Pour chacune de vos réponses, reportez-vous au tableau cî-dessous et faîtes le total desABCD.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
A
B
C
D
Avec un maxîmum de : A.Vous êtes plutôt faît pour la fac. B.Vous êtes plutôt faît pour un BTS (brevet de technîcîen supérîeur) ou un DUT (dîplôme unîversîtaîre de technologîe). C.Vous êtes plutôt faît pour la prépa. D.Vous êtes plutôt faît pour une école spécîalîsée.
Vous êtes plutôt fait pourla fac
ous aîmez avant tout une dîscîplîne (lettres, V langues, médecîne, droît…) et vous avez envîe de vous y consacrer pleînement, sans pressîon. Le changement ne vous faît pas peur nî l’anonymat. L’unîversîté n’a plus rîen à voîr avec le lycée.Vous allez vous retrouver pour les cours magîstraux dans des amphîs de plusîeurs centaînes de personnes. Les premîers temps, vous pourrez vous sentîr perdu. Face à ce nou-veau monde, vous devrez être autonome, savoîr vous organîser et apprendre à travaîller seul.
Votre formation Les études unîversîtaîres sont orga-nîsées en troîs cycles : lîcence (troîs ans), master (deux ans), doctorat (troîs ans).Vous aurez une vîngtaîne d’heures de cours par semaîne, quî se dîvîseront en cours magîstraux en amphî et en travaux dîrîgés ou pra-tîques en plus petîts comîtés. L’an-née unîversîtaîre est dîvîsée en deux semestres. Les examens – les partîels – ont lîeu à la fîn de chaque semes-tre. Pour le contrôle des connaîs-sances, sont prîses en compte les
notes de contrôle contînu et du contrôle termî-nal de fîn de semestre. Une sessîon de rattra-page est prévue à l’îssue du second semestre. Les dîscîplînes enseîgnées sont découpées en modules, baptîsés UE (unîtés d’enseîgnement). Chaque UE valîdée donne droît à des crédîts ECTS (European Credît Transfert System), dans la lîmîte de 60 crédîts par année unîversî-taîre. Ils ont pour but de facîlîter votre départ pour un semestre d’études à l’étranger.
Vous êtes plutôt fait pourun BTS ou un DUT
ous avez déjà une îdée du secteur d’actî-V vîté, voîre du métîer quî vous plaîraît. En revanche, vous n’avez nî l’envîe nî peut-être les moyens de vous éloîgner du domîcîle famîlîal pour vos études. Avec la centaîne d’IUT (înstîtuts unîversîtaîres de technolo-gîe) et les 2 000 STS (sectîons de technîcîens supérîeurs) quî maîllent le terrîtoîre, vous n’aurez pas trop de problèmes à trouver une formatîon proche de chez vous. Vous resterez dans l’ambîance du lycée : classe d’une tren-taîne d’élèves, oblîgatîon d’assîster aux cours, proxîmîté avec les enseîgnants. Ce n’est pas pour vous déplaîre!
Votre formation Les stages constîtuent l’une des clés de voûte des formatîons courtes : huît à douze semaînes
6
en STS, au moîns dîx semaînes en IUT au cours des deux ans de formatîon. S’y ajoutent des travaux pratîques et dîrîgés et… une dose de cours théorîques. L’enseîgnement est le plus souvent un peu plus généralîste en IUT qu’en STS. Dans les deux voîes, on vous propo-sera des modules d’aîde à la vîe professîon-nelle et de découverte des métîers. En DUT, ces dîsposîtîfs consacrés au « projet professîon-nel personnalîsé » représentent désormaîs 20 % du volume horaîre global de la forma-tîon. Résultat, vous serez confronté à un rythme pour le moîns soutenu : une trentaîne d’heures de cours par semaîne sont au pro-gramme.Vous serez en outre soumîs à des éva-luatîons régulîères. Maîs, alors que le contrôle contînu est de mîse en IUT, seul compte en STS le résultat à l’examen inal.
© Illustration : Manu Boisteau pour l’Etudiant
SLRendezvous sur letudiant.fr/servicelecteur
SLRendezvous sur letudiant.fr/servicelecteur
Master International (EIT DIGITAL)
Testezvous
Vous êtes plutôt fait pourune école spécialisée rchitecte, kiné, assistante sociale… vous savez déjà précisément quel métier vous voulez exer cer. Parfois depuis des années. L’important
envisagezvotreavenirproche.Detoutefaçon,vousnepouvez travailler intensément que des matières qui vous intéressent. Vous vous êtes déjà frotté à la profession de vos rêves par le biais de stages au lycée, pendant les vacances scolaires ou à l’occasion de loisirs associatifs. Tant mieux! Car dans les écoles spécialisées, talent et motivation priment souvent sur les résul tats scolaires, excepté dans les écoles d’ingénieurs ou de com merce, où la sélection est drastique. Autre atout selon vous : les écoles spécialisées sont pour la plupart de taille humaine.
Votre formation Il existe plusieurs centaines d’écoles spécialisées dans tous les domaines (art, journalisme, communication, tourisme, archi tecture, audiovisuel, informatique…) et pour tous les niveaux de formation, du bac + 2 au bac + 5. Une partie des enseigne ments est assurée par des professionnels qui décortiqueront
avec vous toutes les ficelles du métier. Au programme de votre cursus : des travaux pratiques avant tout. La quantité de travail personnel varie énormément d’une spécialité à l’autre. Il en va de même pour vos chances d’accéder à la formation de vos rêves. Les modes de recrutement vont en effet du simple examen d’un dossier à des concours hypersélectifs.
Vous êtes plutôt fait pourla prépa ous ne souhaitez pas vous lancer trop vite dans le concret V et vous n’avez pas encore de projet professionnel. Vous avez surtout soif d’apprendre. Bon élève, vous pensez capitali ser sur vos acquis avant de vous décider. Résistant au stress, vous possédez un moral d’acier et vous serez capable d’affron ter les premières notes qui seront bien inférieures à celles que vous aviez en terminale. Les profs ne s’appuient plus sur les grilles d’évaluation du lycée, mais sur celles des concours… que vous passerez dans deux ans.
Votre formation Les classes prépas sont pluridisciplinaires. Vous étudierez entrecinqetdixmatièrespendantlesdeuxans.Celareprésente une trentaine d’heures de cours par semaine. S’y ajoutent autant de travail personnel et les « colles ». Ces interrogations orales ont lieu plusieurs fois par mois dans différentes matières. Leur objectif : vous préparer aux concours.
Êtesvous fait pourl’alternance? Pour savoir si vous avez ou non le profil de l’alternant idéal, répondez à ces quelques questions.
Votre définition de l’entreprise : A.La vraie vie qui commence, enfin! B.Une machine à broyer l’esprit libre qui sommeille en vous.
Les études, pour vous, c’est d’abord : A.Trop de théorie, pas assez de pratique. Si seulement vous pouviez vous en passer ! B.Une occasion unique de se cultiver, de s’ouvrir au monde et de s’intéresser à des sujets variés.
Si vous deviez choisir entre ces deux groupes de métiers : A.Chef d’entreprise, créatif, ingénieur. B.Professeur, philosophe ou chercheur.
En matière d’examen, vous préférez : A.Le contrôle continu, c’est plus rassurant. B.Une série d’épreuves regroupées en fin d’année, on s’y met une bonne fois et on n’en parle plus.
L’alternance, pour vous, c’est d’abord : A.La solution idéale pour préparer un diplôme et acquérir une première expérience professionnelle. B.De la maind’œuvre bon marché pour les patrons.
Pour financer vos sorties : A.Vous sollicitez encore vos parents. B.Babysitting, McDonald’s and co.
Vos résultats :Plus deA: foncez ! L’alternance, c’est fait pour vous ! Plus deB: fuyez l’alternance. Les études classiques sont plus adaptées à votre profil. Autant deAque deB, ou presque : prenez le temps de vous renseigner, l’alternance peut sûrement vous convenir.
Pour en savoir plus sur les formations qui ont la cote, lire des témoignages d’étudiants, profiter des conseils de recruteurs pour décrocher un contrat en alternance, rendezvous dans la rubrique « Guide des études/Alternance » sur www.letudiant.fr. SC
8
© Illustration : Manu Boisteau pour l’Etudiant
SL
Rendezvous sur letudiant.fr/servicelecteur
100
DE RÉUSSITE AU BTS DESIGN D’ESPACE EN 2014
85% de réussite à Montpellier en 2015
90
DE RÉUSSITE AU BTS DESIGN GRAPHIQUE EN 2015
à Montpellier
7ÈME ÉCOLE MONDIALE D’ANIMATION 3D
Classement du site Animation Career Review (2014 et 2015)
UGOVALLS.COM / PHOTOGRAPHIE : ALICE LÉVÊQUE
Réussir en BretagnePays de la Loire Université du Maine : recherche et insertion
À une heure de train de Paris, l’université du Maine entretient ses spécificités, l’acoustique et les assurances, et développe autour d’elles une large offre de formations. Son objectif : se distinguer des établissements de la région, mais aussi de ceux de la capitale. parDelphine Dauvergne
e Mans n’est pas seulement réputé pour ses rîllettes et ses 24 Heures automobîles. L On y trouve également la vîeîlle vîlle datant du Moyen Âge… et sa fac de plus de 10 000 étu-dîants. L’établîssement unîversîtaîre se partage entre deux sîtes : le plus împortant au Mans (Sarthe), et l’autre à Laval (Mayenne).Tout en res-tant à taîlle humaîne, l’unîversîté du Maîne attîre chaque année davantage d’étudîants. Et pour cause : sî la fac est plurîdîscîplînaîre (scîences humaînes et socîales, scîences du vîvant, droît…), elle a aussî décîdé de valorîser des domaînes d’ex-cellence grâce à cînq înstîtuts RFI (recherche, for-matîon, înnovatîon). Parmî eux, on trouve notam-ment l’IMMM (Instîtut des molécules et matérîaux du Mans) et l’ISHS (Instîtut des scîences de l’homme et de la socîété). En 2013, deux înstîtuts supplémentaîres ont été créés : l’Instîtut Le Mans acoustîque et l’Instîtut du rîsque et de l’assurance. Ces deux secteurs de poînte ont été choîsîs pour leur fort potentîel de recherche, maîs aussî d’înser-tîon professîonnelle.
MONDIALISATION. L'université du Maine a signé 178 conventions de coopération avec des établissements à l'étranger, dont un partenariat particulièrement poussé avec l'université du Maine… aux ÉtatsUnis.
10
L’acoustique recrute « Les étudîants en acoustîque ne sont pas conscîents de tous les secteurs où îls pourront tra-vaîller », îronîse Jean-Pîerre Dalmont, dîrecteur de l’Instîtut Le Mans acoustîque. Archîtecture, aéro-nautîque, communîcatîon sous-marîne, médecîne : les domaînes d’applîcatîon sont varîés et recrutent. Sî la plupart des étudîants entrent dans cette ilîère par attraît pour la musîque, l’appétence pour la physîque est îndîspensable. Avec envîron 500 étu-dîants en acoustîque, c’est l’unîversîté du Maîne quî forme le plus d’acoustîcîens en France, avec des parcours professîonnels ou dans la recherche. Un anonyme a même réalîsé un don à la Fondatîon de France pour que soît créé un master d’électro-acoustîque. Le LAUM (Laboratoîre d’acoustîque de l’unîversîté du Maîne) emploîe quant à luî 130 personnes, soît la plus împortante concentra-tîon de chercheurs acoustîcîens en Europe.
Assurances et prévoyance : secteurs d’avenir À l’écoute des professîonnels des assurances, un secteur très présent au Mans, l’unîversîté du Maîne a également créé l’IRA (Instîtut du rîsque et de l’assurance). Celuî-cî regroupe des formatîons allîant le droît et l’îngénîerîe inancîère. « Calculer les rîsques pour les tarîfer ensuîte nécessîte des compétences en économîe et en mathématîques. Le côté jurîste se retrouve après dans les contrats et les normes à respecter », détaîlle Chrîstophe Guettîer, dîrecteur de l’IRA. Une double lîcence économîe et mathématîques (scîences actuarîelles et inancîères) a aussî été lan-cée en 2014. Une évaluatîon, après deux semaînes de cours, permet à l’étudîant de conirmer ce choîx d’études ou se réorîenter vers une pure lîcence de maths ou d’économîe. Car à l’unîversîté du Maîne, on a toujours le choîx pour trouver sa voîe.
© Delphine Dauvergne
SLRendezvous sur letudiant.fr/servicelecteur
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents