Festival du film de Sept-Îles - Cine7
36 pages
Français

Festival du film de Sept-Îles - Cine7

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
36 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire - matière potentielle : affectives
  • mémoire - matière potentielle : austères
Couvert Ciné 7 2011_Layout 1 10-12-20 15:42 Page1
  • prix du jury jeunesse
  • festival du film
  • énergie dans le québec du xxie siècle
  • présentation de la bibliothèque louis-ange-santerre en collaboration avec le regroupement des bibliothèques publiques de la côte-nord
  • ciné
  • prix ciné
  • jeunes publics
  • jeune public
  • bibliothèque
  • bibliothèques
  • cinémas
  • cinéma
  • films
  • film

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 134
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Exrait

Couvert Ciné 7 2011_Layout 1 10-12-20 15:42 Page1Couvert Ciné 7 2011_Layout 1 10-12-20 15:42 Page2
Fière partenaire du
Festival du film
de Sept-Îles
www.sodec.gouv.qc.caDes bourses de 250 $, 150 $ et 100 $
récompensent les auteurs de ces œuvres.
Le fauteuiler eGagnant 1 prix Gagnant 2 prix
Dans mon affiche, les éléments du Festival du film de
Sept-Îles sont représentés de façon très simple.
Chaque objet a une signification. C’est un fauteuil
rouge de cinéma, symbolisant le confort de la salle.
Le contenant de pop-corn représente aussi les petites
douceurs vendues au cinéma. Le billet lui, représente
la réservation du film choisi. La manière dont il est
placé indique que c’est mon siège : place au cinéma.
Les empreintes de pas, elles, indiquent l’hiver , le
temps de l’année où se déroule le Festival du Film de
Sept-Îles. Donc, je les ai introduites dans mon image.
Annick Zola
Arts plastiques enrichisLa boîte de Marilyn
e3 secondaire
Tout le monde connaît le mythe de la boîte de Pandore; une
Institut d’Enseignement de Sept-Îles
boîte renfermant tous les maux de l’humanité qu’a relâchés
Pandore en cédant à sa curiosité. Eh bien, Marilyn Monroe,
elle aussi, a été quelque peu curieuse en ouvrant cette boîte.
Toutefois, ce sont les films provenant de partout sur le globe
qu’elle a libérés. Le Festival du film Ciné 7 étant un événement
ouvert sur le monde, j’ai cherché à illustrer cette ouverture e ParapluieGagnant 3 prix
avec cette boîte ouverte de laquelle émergent, entre autres, Pour mon affiche, j’ai d’abord dessiné
la tour Eiffel, une pagode et une cabine téléphonique qui une célèbre image du classique Sin-
illustrent respectivement la France, la Chine et le Royaume- ging in the Rain. J’ai ensuite numérisé
Uni. Marilyn Monroe, fameuse icône cinématographique mon dessin puis l’ai retravaillé et co-
américaine, représente d’abord Pandore, mais surtout le fait lorié à l’aide de Photoshop. J’ai choisi
qu’il est venu le temps de laisser place aux autres et de laisser Singing in the Rain parce que je
de côté les « blockbusters » hollywoodiens le temps du voulais utiliser une icône du cinéma,
Festival. Ce que j’ai illustré par le fait qu’elle soit en retrait et quelque chose qui serait accessible à
par son expression de peur. chacun. Une bobine de film sort de la
bouche du personnage, lequel est en
Pour ce projet, j’ai eu recours à «Photoshop», avec des train de chanter, pour illustrer le lien
connaissances primaires, et au dessin. J’ai d’abord élaboré étroit entre le cinéma et la musique.
une esquisse de ce que je voulais faire, puis j’ai recréé chaque
partie de mon croquis séparément. Ensuite, j’ai numérisé le Jessie Dupéré
tout et, avec l’aide de «Photoshop», j’ai retravaillé et colorié Étudiante au programme en arts
mes images. Par la suite, j’ai fait un montage. Pour finaliser , plastiques du Cégep de Sept-Îles
j’ai ajouté un fond et quelques effets, dont la lumière qui
émane de la boîte, et le tour était joué.
Jérémie Ambroise
1
L’affiche 2011Un tirage au sort parmi tous les coupons reçus, permettra aux cinéphiles
Le tirage sera effectué à lachanceux de remporter plusieurs prix :Libérez le critique cérémonie de clôture à la Salle
PRIX ALOUETTE : UN LECTEUR DVD HD BLUE-RAY qui sommeille en vous Jean-Marc-Dion, le dimanche
en indiquant votre 23 janvier 2011. Tous les ga -PRIX CINÉ-CENTRE : UN LAISSEZ-PASSER VALIDE POUR UN AN
gnants seront contactés dansdegré d’appréciation au Ciné-Centre de Sept-Îles.
les jours suivant le tirage.des films visionnés LAISSEZ-PASSER VALIDE POUR 6 MOIS au Ciné-Centre de Sept-Îles.
sur le coupon
PRIX CINÉ 7 : UN PASSEPORT DE 10 ENTRÉESde participation
evalide au Ciné-Centre de Sept-Îles pour la 22 édition (janvier 2012)
au bas de du Festival du film de Sept-Îles.
votre billet d’entrée.
UN PASSEPORT DE 5 ENTRÉES valide au Ciné-Centre de Sept-Îles pour
ela 22 édition (janvier 2012) du Festival du film de Sept-Îles.
SALLE JEAN-MARC-DIONCINÉ-CENTRE ET CINÉ-GRAFF
Pour les films d’ouverture et de clôture à la Salle Jean-Mar c-Dion, les billetsLes passeports: sont disponibles à la billetterie de la Salle de spectacle au coût de :
8 $ pour les adultes
Un passeport de 10 billets : 75,00 $
7 $ pour les + de 60 ans
Un passeport de 5 billets : 45,00 $
7 $ pour les étudiants, sur présentation de la carte
Un passeport de 10 billets pour les 60 ans et plus : 60,00 $ *
Un passeport de 10 billets pour les étudiants : 60,00 $ **
Les passeports ne sont valides qu’au cinéma.
Les prix réguliers: Billeterie (Salle Jean-Marc-Dion) : 418 962-0100
BILLETS DISPONIBLES À PARTIR DU 12 JANVIER 2011
Admission générale : 10,00 $
Ados 13 à 18 ans : 7,00 $
Enfant de 0 à 12 ans : 6,00 $
60 ans et plus : 7,00 $ *
Étudiant, sur présentation de la carte : 7,00 $ **
Enfants de 0 à 12 ans, matinées désignées : 6,00 $
13 ans et plus matinées désignées : 7,00 $
La Salle Jean-Marc-Dion vous souhaite
*Sur présentation d’une preuve d’âge. **Sur présentation de la carte étudiante
un bon festival et vous invite à assister,
chaque mois, à la présentation duPrenez note:
Surveillez notre programmation
VALIDATION : les places étant limitées, assurez-vous de valider vos billets
(de retour en février).Ciné-Club 48 heures à l’avance au guichet du Ciné-Centre ou au Ciné-Graff Un lundi par mois (13h30 et 19h30)
LES BILLETS NE SONT PAS REMBOURSABLES
(carte de crédit et paiement direct acceptés) BILLETTERIE : 418 962-0100
www .spectacle-sept-iles.comBilletterie (Ciné-Centre) : 418 962-0454
Billetterie (Ciné-Graff) : 418 766-0101
POUR UN FESTIVAL PLUS VERT ET PLUS AGRÉABLE : Nous apprécierions
avoir votre collaboration en libérant les salles immédiatement après fin
du générique de votre film. V ous devez sortir de la salle sans laisser de
vêtements, contenants vides de maïs, boissons gazeuses ou autres sur les
sièges. Des bacs de recyclage sont prévus à la sortie. Merci!
2
Tirage des cinéphiles
Prix d’entrée
Bonne chance ! Carl Tremblay
Marie Gagnon
Jeannot Desjardins
Rose Senneville
Audrey-Maude
Gagnon
C’est avec un immense plaisir que le comité organisateur vous souhaite
ela bienvenue à la 21 édition du Festival du film de Sept-Îles, notre et
votre vingt et unième.
C’est, encore une fois, une équipe passionnée par le cinéma, qui
vous donne rendez-vous à la Salle Jean-Marc-Dion, au Ciné-Centre de
Sept-Îles et au Ciné-Graff de Port-Cartier.
Bon festival !
Marc Lemieux, coordonnateur
Sur la photo : Sylvie Michaud, Denis Gagnon, Kathleen Gagnon, Marlène Gagnon, Lise
Lemieux, Claire Jomphe, Marc Lemieux, Chantal Salvas et Suzanne Côté. Étaient absents :
Yves Desrosiers et Estuardo Herrarte.
Photo : Michel Frigon, photographe officiel du Festival Ciné 7.
« Un festival sans jury...
c’est comme un film sans histoire... »
- Un grand sage cinéphile
Le comité organisateur a sélectionné des passionnés de cinéma pour composer son jury. Ils auront la difficile, mais combien plaisante,
tâche d’attribuer les différents honneurs aux films en compétition officielle.
Jury adulte Jury jeunesse
Naomie Toupin
Tania Boulanger
Mariane Deschênes
3
Le comité organisateur
Le jury 2011
Pierre Paradis
Pier Gilbert
Nicole Tremblay
Jessie-Pier GrenierLa fonction « FAITES VOTRE HORAIRE» du site internet WWW.CINE7.CA
vous évite tout conflit et règle tous vos problèmes d’agenda.
MEILLEUR FILM : ..............................................................................................Prix Télé-Québec
MEILLEURE INTERPRÉTATION FÉMININE :....................................Prix Cliffs – Mines WabushATION MASCULINE : ..............................Prix Provincial Airlines
MEILLEUR SCÉNARIO :..................................................................................Prix Pascal Automobiles Inc.
MEILLEURE DIRECTION PHOTO : ..........................................................Prix TVCogéco
MEILLEURE TRAME SONORE : ................................................................Prix Ciné-Centre
MEILLEURE RÉALISATION : ......................................................................Toi, moi & Café
MEILLEUR FILM QUÉBÉCOIS :Prix SODEC
MEILLEUR DOCUMENTAIRE : ..................................................................Prix Hôtel Les Mouettes
PRIX SPÉCIAL DU JURY : ..........................................................................Prix Aluminerie Alouette
COUP DE CŒUR DU JURY JEUNESSE : ............................................Prix du jury jeunesse
FILM « COUP DE CŒUR » DU PUBLIC :Prix Ville de Sept-Îles
Le comité remercie ses précieux partenaires médias....
4
Vous êtes à un simple clic des bandes-annonces de vos films préférés sur le site
internet WWW.CINE7.CA. Vous trouverez un lien sous l’affiche du film.
Les Prix du JuryPRIX
DU JURY
DU FESTIVAL
DE CANNES
2010
À la Salle Jean-Marc-Dion
Festival Ciné 7, la Salle Jean-Marc-Dion et le Ciné-Club SYNOPSIS :
s’associent pour vous présenter le film d’ouverture, le
La mise en chantier des quatre mégabarrages sur la jeudi 13 janvier 2011 à 19 h 30, à la Salle Jean-Mar c-Dion.
Romaine, l’une des dernières grandes rivières vierges deUn échange, en salle, avec les réalisateurs et Monsieur Roy
tout harnachement hydroélectrique sur le territoire québé-Dupuis suivra la projection.
cois, a suscité plusieurs débats et remis en question la
transparence des motivations d’Hydro-Québec et du Bu-Note : billets en vente à la Salle Jean-Marc-Dion au coût
reau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE). de 8$ et de 7$ aînés et étudiants; les passeports ne sont
valides qu’au cinéma.
À l’été 2008, à un an du début du chantier hydroélectrique
et avant que ne soit transformé à tout jamais ce coin de
pays méconnu, l’écopédagogue Nicolas Boisclair et le
CHERCHER LE COURANT journaliste-réalisateur Alexis de Gheldere ont rapporté les
dernières images de la Romaine à l’état sauvage au terme
d’une expédition de plus de 700 kilomètres. L’objectif deUn film de Nicolas Boisclair
cette expédition de 46 jours : ar chiver en vidéo et docu-et de Alexis de Gheldere
menter l’écosystème d’une des dernières grandes rivièresUne production de Rapide-Blanc
sauvages du Québec.
Avec la participation de ROY DUPUIS
Leur aventure se déroule en parallèle à une autre impliquant Roy Dupuis, où ils enquêtent surGagnant du Prix du public et d’une mention
le potentiel des énergies vertes et la manière de produire et de consommer de l’énergie dans
spéciale Éco-Caméra aux Rencontres Interna-
le Québec du XXIe siècle. Au contact de spécialistes des différentes formes d’énergie, des
tionales du Documentaire de Montréal 2010 questions inévitables émergent. Le développement hydroélectrique est-il encore pertinent ?
www.chercherlecourant.org Des énergies vertes peuvent-elles remplacer à meilleur coût l’énergie hydroélectrique ?
À la Salle Jean-Marc-Dion
DES HOMMES ET DES DIEUX Xavier Beauvois
France / 2010
SUIVI DE LA PROCLAMATION DES LAURÉATS
DRAME - 120 minutes
Festival Ciné 7, la Salle Jean-Marc-Dion et le Ciné-Club s’as-
Scénaristes : Xavier Beauvois socient pour vous présenter le film de clôture, le dimanche
et Étienne Comar23 janvier 2011 à 14 h 30, à la Salle Jean-Marc-Dion.
Distribution :
Note : billets en vente à la billetterie de la Salle Jean-
Lambert Wilson, Michael Lonsdale Marc-Dion au coût de 8 $ pour les adultes et 7 $ pour les
et Philippe Laudenbach...plus de 60 ans et les étudiants sur présentation de la carte.
Les passeports ne sont valides qu’au cinéma. Distributeur : Mars Distribution
DÉVOILEMENT DES LAURÉATS DU FESTIVAL SYNOPSIS :
Une cérémonie suivra la projection.
Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines
chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de Ce sera l’occasion de remettre les Prix
travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région.
du Jury adulte et le Prix du jury jeunesse. L'armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré
les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte,
se concrétise jour après jour…M. Michel Nault agira comme maître
de cérémonie.
5
Le film d’ouverture
Cérémonie de clôture
Une seule représentationROY DUPUIS NICOLAS BOISCLAIR
Roy Dupuis, sera présent lors de la cérémonie Nicolas Boisclair a grandi en voyant ses
d’ouverture du Festival, le jeudi 13 janvier, à oncles et son père partir faire des coups
la Salle Jean-Marc-Dion et participera à la pré- d’argent sonnant à la Baie-James… après
sentation du documentaire « Chercher le cou- nombre d’étés passés en vacance dans la
rant » en compagnie des deux réalisateurs, roulotte de son grand-père près de Shawi-
MM. Nicolas Boisclair et Alexis de Gheldere. nigan, à se baigner dans le petit lac et à
partir en « expédition » pour cueillir des
Acteur de renom, on a pu l’apprécier dans petits fruits dans le boisé tout près.
plusieurs films, entre autres « Les invasions
barbares», « Mémoires affectives », « Monica Écopédagogue de profession, Nicolas Bois-
la mitraille », « Maurice Richard », « Un été sanspoints ni coup sûr », « The Ti- clair est devenu un passionné des longues
mekeeper » et plus récemment « Mesrine - L’instinct de mort ». expéditions et un amoureux de la nature.
Que ce soit en cyclo-tourisme en Amérique centrale, en canot sur le fleuve
Passionné de nature, il est également président de Fondation Rivières, orga- Rupert, en alpinisme dans les Andes, en ski dans les monts Groulx… Grand
nisme à but non lucratif dont la mission est d’œuvrer à la préservation, la res- curieux de l’énergie, à la fois organisé et très à l’aise avec la techno, il est
tauration et la mise en valeur du caractère naturel des rivières - tout autant que une mine d’or d’informations sur l’énergie car il peut autant déchiffrer des
de la qualité de l’eau - à des fins éducatives, sociales et environnementales. mémoires austères déposés à la Régie de l’énergie que poser les questions
qui dérangent le statu quo énergétique. (Synopsis p. 5)
Dans « Chercher le Courant » , il questionne la filière hydroélectrique et s’inté-
resse surtout au potentiel des énergies vertes et la manière de produire et de
econsommer de l’énergie dans le Québec du XXI siècle.
YVON GUILLON
Après l’aventure des radios libres au début
des années 80, Yvon Guillon travaille à l’uni-ALEXIS DE GHELDERE
versité de Rennes où il participe activementFils d’un ingénieur qui s’est rendu plusieurs
à la mise en place des ateliers de cinéma. fois à la Baie-James, Alexis de Gheldere
Il crée, avec la complicité de Jean-Pierre connaît le vocabulaire de l’exploitation
Lemouland, A.F.R.I.C.A (Atelier pour la For-hydroélectrique depuis qu’il est tout jeune.
mation, la Réalisation, l’Initiation au CinémaPréoccupé par l’environnement et la dété -
d’Animation). Cet atelier sera le terrain derioration des écosystèmes, il se renseigne,
jeu pour de nombreux ateliers de réalisationpartout où il passe, sur la manière de pro-
auprès des jeunes publics. Il donnera nais-duire et de consommer l’énergie.
sance à de nombreux premiers films et
représente un des viviers de la productionJournaliste, réalisateur et touche-à-tout,
cinématographique en Bretagne. Alexis est un passionné de grands espaces et de rencontres. Après quelques
années à parcourir de nombreux pays et à rédiger des guides de voyage
Membre de la Grande T ribu du festival de Douarnenez, il participe à la pour le compte des Éditions Ulysse, il s’est embarqué pour l’Afrique de
préparation de l’édition « Mexicains aux USA ». À cette occasion, il rencontrel’Ouest qu’il a traversée en sept mois en 2002-2003. Au passage, six docu-
à Tijuana Norma Iglesias, spécialiste des arts visuels et du cinéma de la mentaires d’une demi-heure ont été réalisés pour RDI.
frontière. Tous les deux concoctent ce beau projet «De l’autre côté de la ligne
Tijuana / San Diego ».
RÉMY GIRARD Il anime aujourd’hui le PRISM (Production, Réalisation, Image, Son et
Rémy Girard, né à Jonquière (Québec) est Multimédia) au sein de la Maison des Sciences de l’Homme, en Bretagne.
un acteur et comédien québécois. Sur la
scène internationale, il est surtout connu Il vient nous présenter le documentaire produit dans le cadre du projet
pour ses rôles dans Le Déclin de l'empire « De l’autre côté de la ligne Tijuana / San Diego ».
américain et Les Invasions barbares , alors
qu'au Québec, il est surtout connu pour les Synopsis page 11
multiples rôles qu'il a joués dans plusieurs
films et séries télévisées.
Dans la dernière décennie, on a pu le voir
dans les films : Y’en a ura p as d e f acile,
Cabotins, Les 7 jours du talion, De père en
flic, Conspiration (Lucien Rivard), Le grand départ , le bonheur de Pierre ,
les Boys, Maurice Richard, Monica la Mitraille...
Il sera parmi nous les 14 et 15 janvier 2011 pour présenter le film INCENDIES
(Synopsis page 12) de Denis Villeneuve dans lequel il incarne le rôle d’un notaire.
6
Nos invités...ATELIERS SCOLAIRES : CONFÉRENCE DE MARC-ANDRÉ HALLÉ
« Les métiers du cinéma », SUR LES EFFETS SPÉCIAUX AU CINÉMA
« L’animation image par image » et Du « Voyage dans la Lune » (1902) à « Avatar » (2009)
« C’est arrangé avec le gars des vues - l’écran vert »
À partir d'une trentaine d'extraits de films couvrant plus de 110 ans de
cinéma, Marc-André Hallé, journaliste et diplômé universitaire en cinéma,Festival Ciné 7 suit la tradition de collaborer avec l’Association des cinémas
vous convie à un voyage dans le temps. parallèles du Québec; trois ateliers sont offerts aux jeunes de fin du primaire
et début du secondaire : « Les métiers du cinéma », « L’animation image
eÀ partir de sa collection personnelle, ce passionné du 7 art a préparé, pourpar image » et « C’est arrangé avec le gars des vues - l’écran vert ». En tout,
le compte du Réseau des bibliothèques publiques de la Côte-Nord, une8 groupes-classes en profiteront.
conférence de plus de deux heures qui fait le panorama de l'évolution des
effets visuels au cinéma, des origines à nos jours.Durant la semaine du 17 janvier, MM. René Robitaille et François Chamber-
land présenteront, à raison d’une demi-journée (2 h 30) par groupe, une ac-
e Du pionnier en la matière, le Français Georges Méliès, aux spécialistes destivité de démystification de plusieurs aspects du 7 art. D’abord un bref
effets animés des décennies 30-40-50-60, comme Willis O'Brien, Ray survol de l’histoire, des notions du langage cinématographique et des diffé-
Harryhausen et Norman McLaren, vous découvrirez le chemin par couru parrents métiers du cinéma. Ensuite, les participants, recréant un plateau de
ces magiciens de l'effet optique, qui surent procurer de délicieux frissonstournage avec ses acteurs et ses techniciens, tournent une courte scène
en leur temps. L'essor de la science-fiction des années 50, puis le renouveaus’intégrant dans un scénario d’ensemble. Des groupes de Jean-du-Nord réa-
hollywoodien des années 70-80 qui marqua l'avènement des « blockbusters »,liseront, quant eux, un titre et une finale en animation image par image avec
seront passés en revue avec de nombreux exemples. L’arrivée des ordina-personnages sur le même thème. Finalement certains groupes découvriront
teurs, plus puissants dans les années 90 et 2000, correspond à l'utilisationtous les secrets de l’écran vert avec l’équipe de L’OEIL CINÉMA dans un ate-
de techniques numériques novatrices et entraîne un nouveau réalisme aulier où les jeunes se familiariseront avec les effets spéciaux au cinéma grâce
cinéma, encore inconnu jusqu'à aujourd'hui, voire une nouvelle esthétiqueà un survol historique. Ils expérimenteront ensuite la technique de l’écran
surréaliste à maintes occasions. vert en devenant eux-mêmes tour à tour acteurs et manipulateurs, le temps
d’un court plan filmé devant un mur vert. Pour finir, une fois le rendu infor-
La population a tout intérêt à assister à cette conférence qui rappellera dematique effectué, ils pourront apprécier le tournage qu’ils ont réalisé sur
bons souvenirs aux plus âgés et permettra des découvertes aux plus jeunes.grand écran.
Présentation de la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre en collaboration
avec le Regroupement des bibliothèques publiques de la Côte-Nord,MATINÉES SCOLAIRES
Télé-Québec et Cogeco :
Encore cette année, le Festival courtise la jeunesse en leur offrant des
projections sur mesure.
Samedi 22 janvier à 10h, à la Maison des médias
au Studio Michelle Leblanc (410, av. Évangéline)
Les jeunes des écoles se verront offrir deux films tirés de la prog rammation
Réservations obligatoires : 418 964-3355
du Festival International du Film pour Enfant de Montréal (FIFEM). Ces films
(LES PLACES SONT LIMITÉES)
sont présentés en avant-midi, sur semaine.
Prix d’entrée : présentez votre carte de membre de la bibliothèque
(disponible gratuitement à la Bibliothèque Louis-Ange-Santerre)
Jasper, pingouin explorateur (Synopsis p-13)
Lepel, le petit mathématicien (Synopsis p-14) Présentation de la Bibliothèque Le Manuscrit de Port-Cartier
Samedi 22 janvier à 14h à la Bibliothèque Le Manuscrit
(21, des Cèdres)
UN ATELIER POUR MIEUX APPRÉCIER LE CINÉMA
Télé-Québec qui est partenaire du Festival Ciné 7 depuis 21 ans organise un atelier/
conférence pour aider les jurés dans leur travail; depuis quelques années cette formation
est également offerte aux cinéphiles qui veulent parfaire leurs connaissances cinéma -
tographiques. Un spécialiste de la Direction des acquisitions de Télé-Québec, Monsieur
Victor Harrouch anime cette rencontre où les participants peuvent visionner les meilleurs
courts métrages du Québec lors de mises en situation. On s'attardera sur les points que
les jurés auront à évaluer pour leur travail pendant le festival en récompensant les meilleurs
films, l'interprétation masculine et féminine, le scénario, la trame sonore, la réalisation.
La rencontre se tiendra le dimanche 9 janvier à 9h30 au Ciné Centre.
7
Les activités10 1/2 À L’ORIGINE D’UN CRI
Daniel Grou (Podz) Robin Aubert
Québec / 2010 Québec / 2010
DRAME - 108 minutes DRAME - 114 minutes
Scénario : Claude Lalonde Scénario : Robin Aubert
Producteurs : Pierre Gendron, Producteurs : Roger Frappier
Claude Paiement et Luc Vandal
Studio : Alliance VivaFilm Distributeur : TVA Films
Distribution : Claude Legault, Robert Distribution : Patrick Hivon, Jean
Naylor, Eugénie Beaudry, Blaise Tardif, Lapointe, Michel Barrette, Véronique
Martin Dubreuil, Félixe Ross, Julie Beaudet, Louise Latraverse, Charlotte
St-Pierre, Norman Helms, Maxime Laurier, Micheline Bernard, Michel
Desjardins-Tremblay, Victor Labelle, Virginie Morin, Mélanie Charrette, Nicole Leblanc et autres…
Desjardins Chevaudrier
SYNOPSIS : Prix et honneurs : « Main Award of Mannheim-Heidelberg »
elors de la 59 édition du Festival de cinéma en Allemagne
Un jeune homme se voit forcé de prendre la route avec son grand-père, un(l’un des plus importants). Trois prix au Festival de Bratislava 2010.
vieillard fatigué, pour retrouver son père qui, refusant d’accepter le décès de
sa nouvelle conjointe avec qui il a eu deux jeunes enfants, décide de s’enfuir
SYNOPSIS : avec son cadavre.
S’en suit un voyage où la confrontation mène à l’apaisement.Tommy, est un jeune garçon de 10 ans et demi. Sans parents, il se retrouve au
bord de la délinquance et son avenir se joue au centre Le Tremplin, qu'il intègre
après avoir été arrêté pour acte de violence. Là, il est pris en charge par Gilles,
un éducateur. Commence un long parcours de réhabilitation... Un jour, profitant
d'un moment d'inattention des éducateurs, Tommy fait une fugue et se réfugie
chez Luc, son père. Mais Luc, sans travail et sans le sou, refuse de garder
Tommy avec lui et le ramène au Centre…
8

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents