Analyse d’un poème tiré des Fleurs du mal, Spleen et Idéal

Analyse d’un poème tiré des Fleurs du mal, Spleen et Idéal

-

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Analyse d’un poème de Charles Baudelaire, tiré des Fleurs du mal, Spleen et Idéal, LIII (1857) Texte  Analyse  L'invitation au voyage ( Ch. Baudelaire) Poème conçu comme un tableau en triptyque (trois volets) ------------------------------------------------- Mon enfant, ma sœur, A5M ----------------------------------------------- Songe à la douceur A5M Ier volet :Analogie femme-paysage D'aller là-bas vivre ensemble! B7F Aimer à loisir, C5M 5 et mourir Un lieu-miroir> Au pays qui te ressemble! B7F   Thème de l'évasion par la correspondance femme/paysage Les soleils mouillés A5M   Un lieu de rêve De ces ciels brouillés A5M   Un lieu doux, charmant et mystérieux comme les yeux de la Pour mon esprit ont les charmes B7F femme sa compagne ( vivre ensemble) 10 Si mystérieux C5M De tes traîtres yeux, C5M REFRAIN: Brillant à travers leurs larmes. B7F Dans le pays de l'amour ( là ) on trouve tout: Là, tout n'est qu'ordre et beauté,   La réponse aux exigences esthétiques ( ordre et beauté ) D7M   L'abondance ( luxe ) Luxe, calme et volupté.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 1 712
Langue Français
Signaler un problème

Analyse d’un poème de Charles Baudelaire, tiré des Fleurs du mal, Spleen et Idéal, LIII (1857)

Texte  Analyse 


L'invitation au voyage ( Ch. Baudelaire) Poème conçu comme un tableau en triptyque
(trois volets)

-------------------------------------------------
Mon enfant, ma sœur, A5M -----------------------------------------------
Songe à la douceur A5M Ier volet :Analogie femme-paysage
D'aller là-bas vivre ensemble! B7F
Aimer à loisir, C5M
5 et mourir Un lieu-miroir>
Au pays qui te ressemble! B7F   Thème de l'évasion par la correspondance femme/paysage
Les soleils mouillés A5M   Un lieu de rêve
De ces ciels brouillés A5M   Un lieu doux, charmant et mystérieux comme les yeux de la
Pour mon esprit ont les charmes B7F femme sa compagne ( vivre ensemble)
10 Si mystérieux C5M
De tes traîtres yeux, C5M REFRAIN:
Brillant à travers leurs larmes. B7F
Dans le pays de l'amour ( là ) on trouve tout:
Là, tout n'est qu'ordre et beauté,   La réponse aux exigences esthétiques ( ordre et beauté )
D7M   L'abondance ( luxe )
Luxe, calme et volupté.   La sérénité ( calme )
D5M   L'amour ( volupté )



------------------------------------------------------------------------------------------------------------
IIème volet: Intérieur hollandais15 Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
L'évocation d'un paradis originel: Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
  Exotisme20 Aux vagues senteurs de l'ambre,
  Le clos et l'ouvert ( la chambre et l'infini ) Les riches plafonds,
  Le voyage imaginaire Les miroirs profonds,
  La dilatation de l'espace et du temps (cfr. le pouvoir La splendeur orientale,
d'expansion des parfums et des miroirs profonds ) Tout y parlerait
  Correspondances > des parfums (odeur des fleurs, 25 À l'âme en secret
senteur de l'ambre), Sa douce langue natale.
> des couleurs ( meubles luisants, miroirs profonds (splendeur), Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
> des sons (douce langue natale)Luxe, calme et volupté.
----------------------------------------------------
IIIème volet: Description de la ville
------------------------------------------
Vois sur ces canaux
30 Dormir ces vaisseaux Impression de plénitude, de bien-être et de paix:
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir
Ton moindre désir   Le port est la figure privilegiée
Qu'ils viennent du bout du monde.   Essence du voyage pour B.: promesse de voyage plutôt
35 Les soleils couchants que sa réalisation
Revêtent les champs,   Apothéose du soleil couchant (vv. 35-40 )
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
40 Dans une chaude lumière.
Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.



  Un vocabulaire concret > champ lexical de la couleur et de la lumière (brillant 12, luisants 15, soleils couchants 35, hyacinthe et d'or 38,
chaude lumière 40)
  Un abstrait > ordre, beauté, luxe, calme, volupté
  Tout le poème est construit sur des vers impairs (5 et 7 syllabes)
  La répétition du refrain montre l'importance de ce voyage vers l'idéal et aussi l'envie de céder à l'invitation
  Dans l'ensemble la mélodie de ces vers produit une impression de rêve, d'incantation et d'harmonie (pas de spleen)
  Sensation prédominante d'être dans un monde originel et idéal qu'on peut redécouvrir grâce à la poésie

Analyse d’un poème de Charles Baudelaire, tiré des Fleurs du mal, Spleen et Idéal, LIII (1857)

Texte  Analyse 


L'invitation au voyage ( Ch. Baudelaire) Poème conçu comme un tableau en triptyque
(trois volets)

-------------------------------------------------
Mon enfant, ma sœur, A5M -----------------------------------------------
Songe à la douceur A5M Ier volet :Analogie femme-paysage
D'aller là-bas vivre ensemble! B7F
Aimer à loisir, C5M
5 et mourir Un lieu-miroir>
Au pays qui te ressemble! B7F
Les soleils mouillés A5M
De ces ciels brouillés A5M
Pour mon esprit ont les charmes B7F
10 Si mystérieux C5M
De tes traîtres yeux, C5M
Brillant à travers leurs larmes. B7F
Là, tout n'est qu'ordre et beauté, REFRAIN:
D7M
Luxe, calme et volupté.
D5M


------------------------------------------------ -----------------------------------------------------------
15 Des meubles luisants, IIème volet: Intérieur hollandais
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs L'évocation d'un paradis originel:
Mêlant leurs odeurs
20 Aux vagues senteurs de l'ambre, 
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
25 À l'âme en secret
Sa douce langue natale.
Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.------------------------------------------ ----------------------------------------------------
Vois sur ces canaux IIIème volet: Description de la ville
30 Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde ;
C'est pour assouvir Impression de plénitude, de bien-être et de paix:
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde.
35 Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D'hyacinthe et d'or ;
Le monde s'endort
40 Dans une chaude lumière.
Là, tout n'est qu'ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.



  Un vocabulaire concret > champ lexical de la couleur et de la lumière (brillant 12, luisants 15, soleils couchants 35, hyacinthe et d'or 38,
chaude lumière 40)
  Un abstrait > ordre, beauté, luxe, calme, volupté
  Tout le poème est construit sur des vers impairs (5 et 7 syllabes)
  La répétition du refrain montre l'importance de ce voyage vers l'idéal et aussi l'envie de céder à l'invitation
  Dans l'ensemble la mélodie de ces vers produit une impression de rêve, d'incantation et d'harmonie (pas de spleen)
  Sensation prédominante d'être dans un monde originel et idéal qu'on peut redécouvrir grâce à la poésie