Etude intégrale du Misanthrope
4 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Etude intégrale du Misanthrope

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Séquence 3 : Molière, Le Misanthrope, Etude intégrale Introduction : Parmi les comédies de Molière, Le Misanthrope est sans doute la pièce qui a suscité le plus d'interprétations, souvent contradictoires. Sa structure respecte cependant les règles du genre les unités sont appliquées, la pièce se déroule sur cinq actes ; elle est écrite en alexandrins. A la différence de nombreuses pièces de Molière, presque tous les personnages ont un rôle important, même si celui d'Alceste et de Célimène est ffoonnddaammeennttaall.. Résumé du Misanthrope : Acte 1 : Dans le salon de Célimène, Alceste, le misanthrope, reproche à son ami Philinte sa complaisance et l'amabilité artificielle qu'il témoigne à tous ceux qu'il rencontre. Il plaide pour une sincérité absolue en toutes cciirrccoonnssttaanncceess eett ccrriittiiqquuee aavveecc vvééhhéémmeennccee ll''hhyyppooccrriissiiee eett lleess ppoolliitteesssseess iinnttéérreessssééeess.. CCee ccoommbbaatt ddaannss lleeqquueell iill ss''iinnvveessttiitt,, eett qquu''iill aa ttoouutteess lleess cchhaanncceess ddee mmeenneerr eenn vvaaiinn,, lluuii vvaauutt dd''éépprroouuvveerr uunnee ggrraannddee hhaaiinnee ppoouurr ll''hhuummaanniittéé.. Philinte s ’étonne, qu'avec de tels principes, son ami puisse aimer la coquette Célimène. Sincère jusqu'au bout, Alceste avoue à son ami qu'il vient justement trouver Célimène pour avoir avec elle une discussion décisive.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 25 septembre 2013
Nombre de lectures 1 776
Langue Français

Extrait


Séquence 3 : Molière, Le Misanthrope, Etude intégrale

Introduction :
Parmi les comédies de Molière, Le Misanthrope est sans doute la pièce qui a suscité le plus
d'interprétations, souvent contradictoires. Sa structure respecte cependant les règles du genre les unités sont
appliquées, la pièce se déroule sur cinq actes ; elle est écrite en alexandrins. A la différence de nombreuses pièces
de Molière, presque tous les personnages ont un rôle important, même si celui d'Alceste et de Célimène est
ffoonnddaammeennttaall..

Résumé du Misanthrope :

Acte 1 :
Dans le salon de Célimène, Alceste, le misanthrope, reproche à son ami Philinte sa complaisance et
l'amabilité artificielle qu'il témoigne à tous ceux qu'il rencontre. Il plaide pour une sincérité absolue en toutes
cciirrccoonnssttaanncceess eett ccrriittiiqquuee aavveecc vvééhhéémmeennccee ll''hhyyppooccrriissiiee eett lleess ppoolliitteesssseess iinnttéérreessssééeess.. CCee ccoommbbaatt ddaannss lleeqquueell iill
ss''iinnvveessttiitt,, eett qquu''iill aa ttoouutteess lleess cchhaanncceess ddee mmeenneerr eenn vvaaiinn,, lluuii vvaauutt dd''éépprroouuvveerr uunnee ggrraannddee hhaaiinnee ppoouurr ll''hhuummaanniittéé..
Philinte s ’étonne, qu'avec de tels principes, son ami puisse aimer la coquette Célimène. Sincère jusqu'au bout,
Alceste avoue à son ami qu'il vient justement trouver Célimène pour avoir avec elle une discussion décisive. Surgit
alors Oronte, un gentilhomme vaniteux venu consulter Alceste sur un sonnet dont il est l'auteur. Alceste se retient
autant qu'il peut, mais après quelques tergiversations, il s'exprime avec une franchise brutale : ce sonnet ne vaut
rien. Les deux hommes se fâchent.


Acte 2 :
Alceste a un entretien houleux avec Célimène. Il lui reproche d'avoir de trop nombreux prétendants.
Célimène l'assure de son amour mais Alceste fait une crise de jalousie. Froissée, la jeune femme coupe court à
l'entretien. Un valet annonce l'arrivée d'Acaste et de Clitandre, deux "petits marquis". Leurs médisances inspirent
Célimène qui dresse avec brio et cruauté un portrait très drôle de plusieurs absents. Ce qui lui vaut un certain
ssuuccccèèss aauupprrèèss ddee sseess vviissiitteeuurrss.. AAllcceessttee rreepprroocchhee àà cceess ddeeuuxx iimmppoorrttuunnss ddee ffllaatttteerr ll''hhuummeeuurr rraaiilllleeuussee ddee CCéélliimmèènnee,,
et se couvre de ridicule. Il est bien décidé à attendre le départ de ces marquis, mais un garde fait son apparition :
la querelle avec Oronte s'envenime, Alceste est convoqué au tribunal des maréchaux.


Acte 3 :
Acaste se montre très satisfait de lui et confie à Clitandre la fierté qu'il éprouve de se sentir autant aimé Acaste se montre très satisfait de lui et confie à Clitandre la fierté qu'il éprouve de se sentir autant aimé
ppaarr CCéélliimmèènnee.. IIllss ssee ddééccoouuvvrreenntt rriivvaauuxx aauupprrèèss ddee CCéélliimmèènnee eett ttoouuss ddeeuuxx ssoonntt ccoonnvvaaiinnccuuss ddee ppoouuvvooiirr eenn aappppoorrtteerr
rapidement la preuve. Ils s'engagent à être loyaux : celui qui le premier obtiendra une preuve décisive pourra
exiger de l'autre qu'il se retire de la compétition. Célimène revient et on la prévient de l'arrivée de la prude
Arsinoé. Avec une complicité faussement charitable, elle informe Célimène, de la fâcheuse réputation que suscite
sa coquetterie. Célimène lui répond sur le même ton, en lui indiquant que sa pruderie et son austérité ne sont guère
appréciées. Piquée au vif, Arsinoé bat en retraite et profite d'un tête-à-tête avec Alceste, qu'elle aime en secret,
pour le détourner de sa rivale : elle lui promet de lui apporter la preuve de la trahison de la jeune femme. pour le détourner de sa rivale : elle lui promet de lui apporter la preuve de la trahison de la jeune femme.


Acte 4 :
Eliante, cousine de Célimène, et Philinte discutent d'Alceste et évoquent son singulier caractère. Eliante
avoue à Philinte qu'elle aime Alceste et Philinte lui avoue, que tout en respectant les sentiments qu'elle éprouve
pour son ami, il espère qu'un jour elle l'aimera comme lui l'aime. Alceste, de son côté, est révolté par une lettre que
CCéélliimmèènnee aa aaddrreessssééee àà OOrroonnttee eett qquu''AArrssiinnooéé lluuii aa mmoonnttrrééee.. SSee ccrrooyyaanntt ttrraahhii ppaarr cceellllee qquu''iill aaiimmee,, iill ssee ttoouurrnnee vveerrss
Eliante et lui demande de l'épouser. Célimène parait. Elle subit les plaintes de son amant qui l'accuse de trahison Eliante et lui demande de l'épouser. Célimène parait. Elle subit les plaintes de son amant qui l'accuse de trahison
mais parvient à retourner la situation à son avantage. La colère d'Alceste finit en déclaration d'amour. Leur
réconciliation est interrompue par un valet qui vient chercher Alceste de toute urgence et l'informe des
conséquences fâcheuses de son procès. Réf : p.1, texte 7


AAccttee 55 ::
Alors qu'il avait toutes les raisons de gagner son procès, Alceste l'a perdu. Cette fois, il décide de renoncer définitivement à la compagnie des hommes et souhaite avoir une dernière entrevue avec Célimène.
Apparaissent Oronte et Célimène. Alceste se joint à son rival pour exiger de la jeune femme qu'elle choisisse entre
eeuuxx ddeeuuxx.. PPuuiiss cc''eesstt aauu ttoouurr dd''AAccaassttee eett ddee CClliittaannddrree,, aaccccoommppaaggnnééss dd''AArrssiinnooéé.. IIllss ssee ssoonntt mmoonnttrrééss àà lliirree llaa lleettttrree
qu'ils ont chacun reçu de Célimène où elle se moque tour à tour de chacun d'eux. La lecture de ces lettres confond
Célimène. Clitandre, Acaste et Oronte se retirent en l'accablant de leur mépris. Alceste, lui, accepte de lui
pardonner, à condition qu'elle s'engage à le suivre, hors du monde. Célimène refuse. Alceste part seul, non sans
avoir approuvé l'union d'Eliante et de Philinte.




Séquence 3 : Le Misanthrope, Acte I, Scène 1

L'acte 1 comprend trois scènes qui présentent trois personnages
On y voit Alceste confronté aux valeurs de la politesse

Texte :
il faut fléchir au temps sans obstination ;
et c'est une folie à nulle autre seconde
La progression du dialogue, à partir, notamment, de vouloir se mêler de corriger le monde.
des tirades : J' observe, comme vous, cent choses tous les jours,
160 qui pourraient mieux aller, prenant un autre cours ;
mais quoi qu' à chaque pas je puisse voir paraître, Vers 118 – 144
en courroux, comme vous, on ne me voit point être ;
je prends tout doucement les hommes comme ils sont, Alceste.
j'accoutume mon âme à souffrir ce qu' ils font ; Non : elle est générale, et je hais tous les hommes : 165 et je crois qu' à la cour, de même qu'à la ville, les uns, parce qu' ils sont méchants et malfaisants,
mon flegme est philosophe autant que votre bile. 120 et les autres, pour être aux méchants complaisants,
et n' avoir pas pour eux ces haines vigoureuses
Vers 205 – 224 que doit donner le vice aux âmes vertueuses.
De cette complaisance on voit l’injuste excès
Philinte. pour le franc scélérat avec qui j’ai procès :
Mais cette rectitude 125 au travers de son masque on voit à plein le traître ;
que vous voulez en tout avec exactitude, partout il est connu pour tout ce qu' il peut être ;
cette pleine droiture, où vous vous renfermez, et ses roulements d'yeux et son ton radouci
la trouvez-vous ici dans ce que vous aimez ? n' imposent qu'à des gens qui ne sont point d'ici.
Je m’étonne, pour moi, qu’étant, comme il le semble, On sait que ce pied plat, digne qu’on le confonde, 210
130 vous et le genre humain si fort brouillés ensemble, par de sales emplois s' est poussé dans le monde,
malgré tout ce qui peut vous le rendre odieux, et que par eux son sort de splendeur revêtu
vous ayez pris chez lui ce qui charme vos yeux ; fait gronder le mérite et rougir la vertu.
et ce qui me surprend encore davantage, Quelques titres honteux qu’en tous lieux on lui donne,
c'est cet étrange choix où votre coeur s'engage. 215 son misérable honneur ne voit pour lui personne ;
135 La sincère Eliante a du penchant pour vous, nommez-le fourbe, infâ

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents