Fiche de lecture sur Yvain ou le Chevalier au lion
7 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Fiche de lecture sur Yvain ou le Chevalier au lion

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce travail sur Yvain ou Le Chevalier au lion de CHRETIEN DE TROYES a été réalisé par Mme VALLAT-SAGE, professeur certifié de Lettres Modernes, pour èmeses élèves de 5 du Collège Jas de Bouffan à Aix en Provence Proposition de cinq séances (langue/lexique/histoire des arts) pouvant s'articuler à l'étude de l'œuvre intégrale. La proposition n°1 peut servir de séance introductive à la séquence. Proposition n°1: initiation à la paléographie. Objectifs:  susciter l'envie d'entrer dans l'univers médiéval  prendre conscience de la particularité des textes médiévaux → histoire des arts. Si on envisage le mss médiéval comme une œuvre d'art, la première partie de l'étude – descriptive et notionnelle - s'intègre dans cet enseignement (période: moyen-âge; domaine: arts du langage + arts du visuel dans leur dimension patrimoniale; thématique: arts, créations, cultures »; critères d'analyse: forme technique, signification, usage; acquis attendus: repères historiques, artistiques, littéraires). Elle peut donner lieu à une synthèse particulière dans le « cahier personnel d'histoire des arts ». Support: le folio 61 du mss BnF Fr 1433, copié dans le nord de la France vers 1325. L'image de ce folio est disponible sur le site de la BnF (exposition virtuelle Arthur / activités pédagogiques: livres à feuilleter / Yvain), on peut l'y acheter. Activités: 1.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 septembre 2013
Nombre de lectures 4 333
Langue Français

Extrait


Ce travail sur Yvain ou Le Chevalier au lion de CHRETIEN DE TROYES a été
réalisé par Mme VALLAT-SAGE, professeur certifié de Lettres Modernes, pour
èmeses élèves de 5 du Collège Jas de Bouffan à Aix en Provence

Proposition de cinq séances (langue/lexique/histoire des arts) pouvant s'articuler à l'étude de
l'œuvre intégrale. La proposition n°1 peut servir de séance introductive à la séquence.

Proposition n°1: initiation à la paléographie.

Objectifs:

 susciter l'envie d'entrer dans l'univers médiéval
 prendre conscience de la particularité des textes médiévaux → histoire des arts. Si on
envisage le mss médiéval comme une œuvre d'art, la première partie de l'étude – descriptive
et notionnelle - s'intègre dans cet enseignement (période: moyen-âge; domaine: arts du
langage + arts du visuel dans leur dimension patrimoniale; thématique: arts, créations,
cultures »; critères d'analyse: forme technique, signification, usage; acquis attendus: repères
historiques, artistiques, littéraires). Elle peut donner lieu à une synthèse particulière dans le
« cahier personnel d'histoire des arts ».

Support: le folio 61 du mss BnF Fr 1433, copié dans le nord de la France vers 1325.
L'image de ce folio est disponible sur le site de la BnF (exposition virtuelle Arthur / activités
pédagogiques: livres à feuilleter / Yvain), on peut l'y acheter.

Activités:

1. Projection du folio ou distribution d'une photocopie aux élèves, recueil de leurs réactions et
de leurs hypothèses quant à la nature du document: aboutir à la mise en place des notions de
manuscrit (manu scriptus), copiste (roman du XIIème et mss du XIVème), parchemin,
enluminures.
2. Observation précise et description du folio:
 un texte encadré par des décorations florales, sur le bas trois créatures « merveilleuses »
dont deux chassent la troisième, en haut l'image d'un chevalier sur sa monture qui est en
fait une lettre historiée (« L »).
 le texte est écrit en lettres gothiques, il est organisé en deux colonnes et chaque ligne
commence par une initiale mise en valeur (détachement + taille + rehaussées de rouge),
une lettrine dans la seconde colonne (« M »).
 il est possible que des élèves repèrent les vers, le prendre en compte comme une
hypothèse de travail dans la découverte du manuscrit, sinon ne pas encore en parler.
3. « Édition » des 18 premières lignes du texte.
Il s'agit simplement ici de transcrire exactement (signes et mise en page compris) au tableau
ce qui est écrit sur le folio. Une fois que les élèves ont repéré le fonctionnement des lettres
gothiques, ils aiment beaucoup cet exercice et on peut éditer plus que ces lignes, mais l'analyse ne
porte que sur elles.
4. Analyse du texte édité à partir des observations des élèves et des questions du professeur:
 langue du manuscrit : ancien français, étape médiévale entre le latin et le français actuel.
 Repérage et développement des abréviations + explication de leur présence (manuscrit,
prix parchemin): ligne 8, le signe « Z majuscule barré » qui ici ressemble à un 4 signifie
« et »; ligne 11, le « O avec une jambe » est l'abréviation de « com » ou « con »; ligne
13, la barre sur le « o » est la marque de la nasale « on »; ligne 16, « ch'r » est
l'abréviation de « chevalier ». Ce sont des abréviations usuelles.
 Forme des lettres, en particulier le « s », écrit « ſ » devant voyelle (enſeigne, ſoions, ſi,
1

ſales, ſatropelerent) ou devant « t » (feſte, couſte).
 Absence d'accentuation (les seuls signes qui l'évoquent sont en fait des abréviations)
 Questionnement sur la ponctuation: on rencontre des points dans les 11 premières lignes,
puis plus.
5. Lecture orale du texte édité par le professeur (prononcer toutes les lettres, insister sur les
rimes):
 repérage de l'écriture versifiée: octosyllabes à rimes plates (faire trouver aux élèves que
c'est pour faciliter la mémorisation du texte, cf L'Odyssée, aède → ici troubadour)
 absence de ponctuation: les points des onze premières lignes marquent la limite des vers,
dont l'écriture a été bouleversée par la lettre initiale historiée.
6. Synthèse écrite:
 Les premiers romans français sont des récits de chevalerie composés au XIIème siècle.
 Les plus célèbres ont été copiés sur des manuscrits en ancien français, alors que la langue
écrite utilisée était encore normalement le latin.
 Le texte est rédigé en octosyllabes à rimes plates car les livres étaient récités bien plus que
lus.
 Nous lisons une traduction en prose du roman médiéval.

Proposition n°2: lexique.

Objectifs:

 histoire des mots (roman)
 domaine lexical des genres littéraires

Supports: dictionnaires de langue à disposition, article « roman »

Activités:

1. Utilisation du dictionnaire (Robert collège ou Petit Robert): repérage de l'homonymie
« roman n.m. » et « roman, ane adj »: choix de l'article qui convient; lecture de l'article et
repérage de la polysémie + des domaines d'emploi « I. LING langue » et « II. 1. HIST LITT
récit en roman puis en af, 2. COUR définition moderne du genre »
2. Relevé des sens, fermeture des dictionnaires; vérification de la compréhension par un
exercice de reconnaissance (« Yvain est un roman en vers », « Les vers d'Yvain sont en
roman », « Les romans de chevalerie sont les premiers romans français » avec piège
éventuel « Yvain entre dans un cloître roman »); enfin écriture d'un exemple pour chaque
sens/ emploi du mot.
3. Explications du professeur sur l'évolution du mot: langue commune et populaire opposée
au latin, langue savante et écrite des clercs; premiers textes en « langue romane » ; succès et
changement de sens du mot qui ne désigne plus la langue du texte mais le texte. Évolution
jusqu'au sens actuel.
Remarque: le même phénomène est à l'œuvre pour Le roman d'Alexandre (→ alexandrin) et Le
roman de Renart (→ renard/goupil), on peut donc aussi en parler aux élèves ou le réserver pour des
séances ultérieures.
4. Synthèse écrite: rédaction par les élèves de l'explication fournie sur le passage de la
langue au texte (peut éventuellement servir d'évaluation).


Autres activités/prolongements:

1. rechercher les mots de la même « famille » et les classer par « champs » : (littérature)
2

romanesque, romancier, romancer, romanesquement, romancé / (linguistique) romaniste,
romanisant, romanistique, romanche / (sentiments) romance, romantique, romantisme,
romanesque, romanesquement + en employer à l'écrit
2. rechercher les mots du champ lexical du roman (sens courant et moderne) pour retrouver les
notions apprises autour du récit: (narration, narrateur, personnage, récit, action, histoire,
prose, intrigue...), voire arriver à une esquisse de la notion de genre avec roman d'aventures,
roman policier, roman historique, roman fantastique... selon ce que les élèves connaissent.

Proposition n°3: remarques sur la langue.

CETTE SEANCE NECESSITE DES ORDINATEURS, UN ACCES INTERNET ET LA POSSIBILITE
D'ENTENDRE DU SON.

Objectifs:

 grammaire: quelques remarques autour de l'évolution du français
 histoire des arts
 lecture de l'image
 validation du B2i (par exemple C.1.1, C.1.2, C.4.2, C.4.3)
NB: je ne développe ici que la partie grammaire.

Supports:

1. site de la Bibliothèque Nationale de France
2. incipits d' Yvain ou le Chevalier au Lion
 texte du mss BnF Fr 1433 édité par les élèves
 édition GF étonnants classiques (traduction adaptée M. Rousse)
 édition Ecole des Loisirs, Médium poche (traduction

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents