L engagement actionnarial ou comment renverser l ordre des choses ? - Par Olivier de Guerre
33 pages
Français

L'engagement actionnarial ou comment renverser l'ordre des choses ? - Par Olivier de Guerre

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
33 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

PhiTrust incite les actionnaires minoritaires à développer des actions visant à attirer l'attention et à accompagner les dirigeants d'entreprise pour qu'ils prennent davantage en compte la gouvernance ainsi que les enjeux sociétaux et environnementaux dans leur stratégie d'entreprise. Comment Olivier de Guerre en est-il arrivé personnellement à développer cette idée et à la concrétiser dans PhiTrust ? Quelles sont les rencontres et les « déclics » qui l'ont amené à vouloir renverser l'ordre des choses en faisant prendre conscience aux actionnaires de leur responsabilité citoyenne ? Au cours de cette conférence, c'est l'ensemble de ce parcours qu'Olivier de Guerre retrace tout en l'étayant d'un ensemble de références et d'exemples concrets sur la manière de mettre en place des actions d'engagement actionnarial.
Après avoir travaillé pendant 20 ans dans les métiers de la finance et dans les plus grands groupes financiers européens et internationaux, Olivier de Guerre décide, en 2001, de fonder PhiTrust, une société de gestion française qui développe des stratégies d'engagement actionnarial.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 59
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale
Langue Français

Exrait






Observatoire du Management Alternatif
Alternative Management Observatory
__

Compte-rendu


L’engagement actionnarial
ou comment renverser l’ordre des choses ?


Par Olivier de Guerre
Président, Associé fondateur de PhiTrust


Séminaire Roland Vaxelaire
12 janvier 2009







Majeure Alternative Management – HEC Paris
Année universitaire 2008-2009

De Guerre O. – « Engagement actionnarial. Renverser l’ordre des choses ? » – Janvier 2009 1
Genèse du compte-rendu

La Majeure Alternative Management, spécialité de dernière année du programme Grande
Ecole d’HEC Paris, organise conjointement avec Roland Vaxelaire, Directeur Qualité,
Responsabilité et Risques du Groupe Carrefour, un ensemble de séminaires destinés à donner
la parole sur la question du management alternatif à des acteurs jouant un rôle majeur dans le
monde de l’économie.

Ces séminaires font l’objet d’un compte-rendu intégral, revu et corrigé par l’invité avant
publication.

Les séminaires Roland Vaxelaire sont organisés sur le campus d’HEC Paris et ont lieu en
présence des étudiants de la Majeure Alternative Management et du Master Spécialisé
Management du Développement Durable et de leurs responsables.


About the “minutes”

The Major Alternative Management, a final year specialised track in the Grande Ecole of
HEC Paris, organises jointly with Roland Vaxelaire, Director of Quality, Responsibility and
Risk in Groupe Carrefour, a series of workshops where major business actors are given an
opportunity to express their views on alternative management.

These workshops are recorded in full and the minutes are edited by the guest speaker
concerned prior to its publication.

The Roland Vaxelaire workshops take place in HEC campus in the presence of the
students and directors of the Major Alternative Management and the Specialised Master in
Sustainable Development.


Charte Ethique de l'Observatoire du Management Alternatif
Les documents de l'Observatoire du Management Alternatif sont publiés sous licence Creative Commons
http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/ pour promouvoir l'égalité de partage des ressources intellectuelles
et le libre accès aux connaissances.
L'exactitude, la fiabilité et la validité des renseignements ou opinions diffusés par l'Observatoire du Management
Alternatif relèvent de la responsabilité exclusive de leurs auteurs.
De Guerre O. – « Engagement actionnarial. Renverser l’ordre des choses ? » – Janvier 2009 2
L’engagement actionnarial
ou comment renverser l’ordre des choses ?

- Par Olivier de Guerre

Présentation de l’invité : Après avoir travaillé pendant 20 ans dans les métiers de la finance et
dans les plus grands groupes financiers européens et internationaux, Olivier de Guerre décide,
en 2001, de fonder PhiTrust, une société de gestion française qui développe des stratégies
d’engagement actionnarial.

Résumé du compte-rendu : PhiTrust incite les actionnaires minoritaires à développer des
actions visant à attirer l’attention et à accompagner les dirigeants d’entreprise pour qu’ils
prennent davantage en compte la gouvernance ainsi que les enjeux sociétaux et
environnementaux dans leur stratégie d’entreprise. Comment Olivier de Guerre en est-il arrivé
personnellement à développer cette idée et à la concrétiser dans PhiTrust ? Quelles sont les
rencontres et les « déclics » qui l’ont amené à vouloir renverser l’ordre des choses en faisant
prendre conscience aux actionnaires de leur responsabilité citoyenne ? Au cours de cette
conférence, c’est l’ensemble de ce parcours qu’Olivier de Guerre retrace tout en l’étayant
d’un ensemble de références et d’exemples concrets sur la manière de mettre en place des
actions d’engagement actionnarial.
Liens : http://www.phitrustpartenaires.com et http://www.phitrust.com

Mots-clés : ISR (Investissement Socialement Responsable), Investissement Solidaire,
Engagement Actionnarial, Activisme actionnarial, Responsabilité Sociale, Gouvernance,
Transparence






De Guerre O. – « Engagement actionnarial. Renverser l’ordre des choses ? » – Janvier 2009 3

Shareholder engagement
or how to overturn the order of things

- By Olivier de Guerre

Presentation of the guest: After having worked for twenty years in the finance sector and in
large European and international financial groups, Olivier de Guerre decided in 2001 to found
PhiTrust, a French management company that develops shareholder engagement strategies.

Abstract of the presentation: PhiTrust assists minority shareholders in developing shares with
an aim to attract the attention of company executives so that they will focus their efforts on
governance and societal and environmental issues within their corporate strategy. How did
Olivier de Guerre come to develop this idea and to enact it through PhilTrust? What were the
key factors which made him want to overturn the established order of things by presenting
shareholders with their civic responsibilities? During this conference Olivier de Guerre will
retrace this path, as well as supplementing his personal narrative with a series of references
and concrete examples concerning how to instigate action through shareholder engagement.
Links: http://www.phitrustpartenaires.com and http://www.phitrust.com

Kew-words: SRI (Socially-responsible Investing), Ethical investment, Shareholder
Engagement, Shareholder activism, Social Responsibility, Governance, Transparency








De Guerre O. – « Engagement actionnarial. Renverser l’ordre des choses ? » – Janvier 2009 4
Introduction de Roland Vaxelaire

Je vais laisser Olivier se présenter lui-même et vous expliquer son parcours, la manière dont il
a décidé de quitter de quitter la gestion financière classique pour monter sa propre société,
PhiTrust, qui fait quelque chose de différent en prenant en compte des facteurs économiques,
sociaux et environnementaux dans sa gestion et dans sa politique d’investissement. Mais je
vais laisser se présenter et je le remercie d’être là avec nous aujourd’hui.

EXPOSÉ d’Olivier de Guerre

Merci Roland. Les deux moteurs qui m’ont amené à changer ces dernières années sont les
rencontres que j’ai pu faire avec un certain nombre de personnes et le fait que j’ai toujours
cherché à m’amuser dans ce que je faisais.

Avant de parler de ce que je fais en détail aujourd’hui, je vais parler de ce que j’ai fait avant
car je suis diplômé comme vous d’une Ecole de Commerce parisienne.
Après avoir fait une Ecole de Commerce, j’ai fait un an d’urbanisme à Paris aux Ponts et
Chaussées. Puis je suis parti un an en coopération au Ministère de la Planification au
Venezuela. Cela n’avait rien à voir avec la finance, je faisais de la planification. C’était en
1980.
Puis je suis rentré en France en 1980. Ce n’était pas la peine de penser trouver un job dans
la planification, le développement durable et l’urbanisme. J’ai envoyé des centaines de CVs
sans succès. Et puis un jour un banquier m’a conseillé de répondre à des annonces pour
être cambiste. Je n’avais aucune idée de ce que c’était mais je l’ai fait. Je suis allé voir et cela
m’a plu. Tout le monde m’a dit que j’étais fou car lorsqu’on est diplômé d’une Ecole de
Commerce, on ne devient pas cambiste clientèle. Mais en réalité, j’avais été séduit par la
quizaine de personnes que j’avais rencontrées, diplômés d’Ecole de Commerce et
d’Ingénieurs…
Deux ans plus tard, nous étions 350 et j’avais 110 personnes sous mes ordres. Puisqu’on a
démarré sur les options. Je suis un enfant de la bulle financière. Et tout ce que vous voyez
aujourd’hui avec l’explosion de la bulle financière, les Subprimes, cela a été de 1981 à 2001,
De Guerre O. – « Engagement actionnarial. Renverser l’ordre des choses ? » – Janvier 2009 5
20 ans de ma vie. Après avoir travaillé dans la Banque Indosuez, j’ai été recruté par Elf
Aquitaine où je me suis occupé de la Trésorerie du groupe pendant deux ans.

Puis, avec un ami avec qui je travaillais chez Indosuez, nous avons vu arriver le MATIF
(Marché à terme International de France) et nous nous sommes dit que c’était génial. Nous
avons alors monté une sociét&

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents