L  INFLUENCE DE LA MUSIQUE AU CINEMA
60 pages
Français

L' INFLUENCE DE LA MUSIQUE AU CINEMA

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
60 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire - matière potentielle : et de l' éternité
  • mémoire
L' INFLUENCE DE LA MUSIQUE AU CINEMA Romain Coudert Directrice de mémoire 3IS Section Son Béatrice Thiriet 2006/2007 1
  • musique au film
  • cycle établi dans le temps
  • directrice de mémoire
  • symboles de l'image
  • embrassement du temps, de la mémoire et de l'éternité
  • oeuvre cinématographique
  • villes en villes
  • ville après ville
  • ville en ville
  • ville par ville
  • ville dans la ville
  • arts
  • art
  • cinémas
  • cinéma

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 90
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait


L' INFLUENCE DE LA MUSIQUE AU CINEMA
Romain Coudert Directrice de mémoire
3IS Section Son Béatrice Thiriet
2006/2007
12Je tiens à remercier Phillippe d'Aram pour tout le soutien qu'il m'a apporté ainsi que la
documentation; Séverine Abhervé, coordinatrice de l'UCMF*; pour avoir répondu avec
courtoisie à mes questions et m'avoir invité à la conférence d'Antoine Duhamel; Antoine
Duhamel pour son accueil et son envie de partager son expérience ; et Béatrice Thiriet qui m'a
écouté et beaucoup éclairé. Merci beaucoup. Je souhaitais faire ce mémoire pour comprendre
la façon dont le compositeur apporte du sens au film, mettre en lumière le fait que c'est un
travail de l'esprit et du coeur qui est essentiel au plaisir du spectateur.
*Union des Compositeurs de Musique de Film
1 Utilisation de la musique au cinéma p7

3A Qu'est-ce que la musique de film? p 7

Définition p 7
La musique de film est un procédé subliminal p 9
B Au début du cinéma p 10

le temps du muet p 10
l'arrivée du son p 12
Max Steiner et King Kong p 13
C Comment intégrer la musique au film p16
Le leitmotive p 17
Exemples d'intégration de la musique dans le cinéma de Stanley Kubrick p 18
L'utilisation du Leitmotiv dans "Dr Follamour " de Stanley Kubrick, 1963 p 19
Analyse détaillée de la place de la musique dans Eyes wide Shut ( 1999) p 22
2 Le processus de création p 27
avec l'aimable participation d'Antoine Duhamel
A Le dialogue avec le réalisateur p 27
"Pierrot le fou"1965. p 29
S'adapter aux situations et résoudre les problèmes p 31
B La thématique et le timbre p 32
"L'écriture dérivative" p 32
Que faire avec cela? p 34
43 «Lady Chatterley » p 36
avec l'aimable participation de Béatrice Thiriet
A Une éclatante réussite p 38
B Comment avoir de la créativité sur tous les plan p 40
C Comment la musique trouve t elle sa place dans le récit ? p 41
D Quelle est l'évolution de la musique dans le récit? p 42
4 Les nouvelles possibilités techniques p 43
A MIDI et home studio p 44
B En quoi ce matériel est-il utile au compositeur de cinéma ? p 45
C Ordinateur et synthèse du son p 46
D Reason p 47
5 Travaux personnels
A "L'homme d'en face" p 50
B "Jeanne" p 53
Conclusion : p 55
"Le manuscrit trouvé à Saragosse » De Wojciech J. Has p 55
"Dead Man" Jim Jarmusch p 57
561 Utilisation de la musique au cinéma
A Qu'est-ce que la musique de film?
7Définition
Cinéma: 1 procédé d'enregistrement et de projection de vues photographiques
animées.
2 Art de réaliser des films: spectacle que constitue la projection d'un
film.
Film 1 Pellicule, couche très mince d'une substance
2 Bande mince d'une matière souple (acétate de cellulose ou
polyester), recouverte d'une couche sensible, émulsion servant à fixer
des vues photographiques ou cinématographiques.
3 Par extension l'oeuvre cinématographique que l'on enregistre sur le
film.
Oeuvre: 1 Ce qui est fait, produit par quelque agent et qui subsiste après l'action
[...] Ouvrage littéraire, production artistique.
Art : 1 Activité humaine qui tend à la création d'oeuvre exprimant un
idéal de beauté, d'harmonie. Les chef-d'oeuvre de l ' art. Spécial.
(excluant la production littéraire [...] Cinéma d'art et d'essai
2 Chacun des domaines dans lesquelles les facultés créatrices de
l'homme peuvent exprimer un idéal esthétique
Musique: 1 Art de combiner les sons selon certaines règles. [...]
5 Suite de sons qui produisent une impression agréable.
Récit : 1 Narration orale ou écrite de faits réels ou imaginaires

Action: I 1 Ce que fait une personne qui réalise une volonté, une pulsion. La
moindre de ses actions est guidé par le but qu'il s'est fixé.
2 Le fait d'agir ( par opposition à la parole, la pensée)
3 Affrontement, lutte. L'action s'engage.
II 1 Ce qui occasionne une transformation détermine un effet
quelconque. [...]
III 2 Déroulement des événements qui forment la trame d'une fiction.
Influence: 1 Action supposée des astres sur la destinée humaine.
2 Action exercée sur quelque chose ou quelqu'un.
(définitions extraites du dictionnaire Hachette ed.1989)
"La musique [...] n'est pas à proprement parler un art représentatif, ou une technique
de représentation ; sa valeur "représentative", et même sa valeur "expressive", sont
hautement conventionnelles, et dépendent strictement de considérations historiques
et culturelles incessamment variables."
Jacques Aumont / Michel Marie "L'Analyse des films" p.150
8B La musique de film est un procédé subliminal
Pierre Berthomieu commence son ouvrage « La musique de film » en évoquant les
correspondances entre l’océan et la musique, apparemment marqué par l’ouverture
des "Contrebandiers de Monfleet" de Fritz Lang, où les vagues viennent se briser
contre les rochers, alors qu’une ballade de Mikloz Rozsa illustre parfaitement ces
formes et ouvre la perception du spectateur à la dimension poétique de l’océan.
C’est une comparaison judicieuse car en approchant la musique de film de cette
manière on peut toucher au plus vrai de la cohésion entre la musique et le cinéma à
savoir le mariage de formes et de symboliques :
9« Musique et cinéma se retrouvent dans leur embrassement du temps, de la
mémoire et de l’éternité en un mariage du sensible et de l’impalpable. »
Pierre Berthomieu "La musique de film"p 16
D’une part il y a le mouvement des flots, calme et chaotique ; et la forme musicale,
en tant que cycle établi dans le temps s’y greffe et trouve par hasard des points de
synchronisme avec l’image cinématographique.
D’autre part il y a la signification plus profonde de ce que l’océan évoque chez nous,
le langage des peintres ou poètes est guidé par ces sensations, ainsi la musique en
tant que discours poétique peut être le moyen de transcender l’océan, de l’inclure au
récit et à la part d’imaginaire proposé au spectateur.
"La musique de film installe chez le spectateur un procédé plus subliminal que
conscient"
Pierre Berthomieu "La musique de film"p 39
La musique apparaît alors simplement comme un moyen de plus d’évoquer un
ressenti chez le spectateur de façon non consciente, au même titre que le jeu
d’acteur, l’éclairage, la composition. Le réalisateur peut s’en servir pour développer
une idée qui n’apparaît pas à l’écran, d’autant plus que la musique peut comme le
cinéma évoquer des sensations, jouer avec les symboles de l'image et créer une
intensité dramatique.
" Le mépris" Jean-Luc
Godard 1963
B au début du cinéma
Le temps du muet
Les premières projections des films des frères Lumières n'intègrent pas de musique.
Ce ne sont pas des séances commerciales, le spectateur sont admiratifs devant
"l'arrivée d'un train en gare de la Ciotat", "les baigneurs", "le déjeuner de bébé".
Attraction de foire, le cinématographe commence à captiver de ville en ville à son
apparition. La photographie animée suscite l’admiration, les scènes du quotidien
sorties de leur contexte et vues à travers l’objectif photographique prennent une
nouvelle dimension. On peut imaginer les réactions du public, interpellant l'image,
10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents