Apprentissage du nombre et résolution de problèmes au cycle I

-

Documents
52 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Elémentaire, GS, CP, CE1

  • exposé - matière potentielle : des grandes questions

  • exposé


Apprentissage du nombre et Résolution de problèmes! Au Cycle 1 et en G.S. Crée par: C. Rajain, P. IUFM, centre de Châlons. Classes de référence: L. Ney, P.IMF, École Ban de l'Isle, E. Vaslot, P.IMF, Directrice de l'École Ban de l'Isle, Présidente de l'AGEEM de la Marne….

  • représentation analogique du contenu des gobelets…

  • directrice de l'école ban de l'isle

  • jeton

  • vision des jetons


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 105
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Apprentissage du nombre et Résolution de problèmes!
Au Cycle 1 et en G.S.
Crée par:C. Rajain, P. IUFM, centre de Châlons. Classes de référence:L. Ney, P.IMF, École Ban de l’Isle,E. Vaslot, P.IMF, Directrice de l’École Ban de l’Isle, Présidente de l’AGEEM de la Marne….
L’exposé sedéroulera en cinq parties:
1) Un préambule sur: c’est quoi faire des mathématiques? 2) Un rappel historique rapide, afin de justifier les I.O. de 2002 (1/4 d’heure). 3) Exposé des grandes questions concernant l’apprentissage du nombre en Maternelle(et ailleurs). 4) Les points clefs de l’apprentissage du nombre: difficultés, obstacles (le tout associé à des exemples vidéos5) La résolution de problèmes: quand? pourquoi? comment?…
1èrepartie, un préambule:
Un gobelet contenant: 5 jetons
Situation A
Un autre gobelet 
contenant: 3 jetons
De même pour le second gobelet. Tous les jetons sont donc sur la table!.
L’enseigna retourne le gobelet, les jetons sont sur la table. y-a-t’il de jetons sur la table? » bienConsigne: « co m Il n’y a aucune mathématique mise en œuvre par le sujet à partir de ce dispositif… Pourquoi? présent, le sujet ne fait que dénombrer,Parce que le réel est Parce que la réponse fait partie de la consigne…
Un gobelet contenant: 5 jetons
L’enseignant retourne le gobelet, les jetons sont sur la table: «Combien il y a de jetons?»
Après la réponse il replace les jetons dans le gobelet.
Situation B
Un autre gobelet contenant: 3 jetons
De même pour le second gobelet: « Combien il y a de jetons? »
Après la réponse il replace, également, les jetons dans le gobelet. « Maintenant! Peux-tu deviner combien il y a de jetons cachés dans mes gobelets? »
Ici,à partir de cedispositif, des mathématiquessont mises en œuvre parlesujet. Pourquoi? Parce que le réel s’estestompé, Parce que le sujet est obligé d’anticiperune réponse, que la procédure nécessaire pour obtenir une réponse,Parce est à la chargedu sujet, et de lui seul… Parce que lavalidationreste tout de même possible, par un simple retour du réel (la vision des jetonsParce qu’il est obligé desymboliser, ou deschématiserla situation. Comment? Par exemple, en utilisant ses doigts (ou faire un dessin), qui estune représentation analogique du contenu des gobelets… Par exemple: