N° 1 de la Revue REINNOVA Revue de L
124 pages
Français

N° 1 de la Revue REINNOVA Revue de L'Entrepreneuriat et de L'Innovation

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Revue de l’Entrepr eneur iatet de l’Innovation REI NNOVAVol 1N°1 Mar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a ~ 1 ~ Revue de l’Entrepr eneur iatet de l’Innovation REI NNOVAVol 1N°1 Mar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a ~ 2 ~ Revue de l’Entrepr eneur iatet de l’Innovation DIRECTEUR DE LA PUBLI CATION Professeur Omar TANANE Faculté des Sciences, Université HASSAN I Ide Casablanca o.t anane@gm ai l.com 6 64 22 68 15Téléphone 212 DIRECTEURSADJOINTSDE LA PUBLI CATI ON Professeur A.KETTANI Facultédes Sciences Ben M’Sik, Université HASSAN I Ide Casablanca Professeur A.EL BOUARIFaculté des Sciences Ben M ’Sik, Université HASSAN IIde Casablanca Professeur A.KAAYA Facultédes Sciences Univer sité I bno ZOHR Agadir COMITE EDITORI AL Professeur C.MARRAKCHI Facultédes Sciences Ben M ’Sik, Université HASSAN IIde Casablanca Professeur N.ACHTAICH Facultédes Sciences Ben M’Sik, Université HASSAN IIde Casablanca Professeur Y.ABBOUD Facultédes Sciences BenM’Sik, Université HASSAN IIde Casablanca Professeur F.ZERROUQ EcoleSupérieure de Technologie Université SMBA Fès COMITÉ SCI ENTI FI QUE 1 5 Pr. A. AATIQ Pr.A. KAAYA 1 1 Pr. Y. ABBOUDPr. A. KETTANI 1 3 Pr. N. ACHTAI CHPr. A. KHYATI 1 1 Pr. S. ALIKOUSS Pr.C. MARRAKCHI 1 1 Pr. A. BAHLOUL Pr.M. MOUFLI H 1 1 Pr. S. BELAAOUADPr. N. NADI 1 1 Pr. A.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 23 avril 2016
Nombre de lectures 134
EAN13 ISSN 2508-946
Langue Français
Poids de l'ouvrage 7 Mo
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 1 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 2 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation DIRECTEUR DE LA PUBLI CATION
Professeur Omar TANANE Faculté des Sciences, Université HASSAN I I de Casablancao.t anane@gm ai l.com6 64 22 68 15Téléphone 212 DIRECTEURSADJOINTSDE LA PUBLI CATI ON
Professeur A. KETTANI Faculté des Sciences Ben M’Sik, Université HASSAN I I de Casablanca Professeur A. EL BOUARI Faculté des Sciences Ben M ’Sik, Université HASSAN II de Casablanca Professeur A. KAAYA Faculté des Sciences Univer sité I bno ZOHR Agadir COMITE EDITORI AL
Professeur C. MARRAKCHI Faculté des Sciences Ben M ’Sik, Université HASSAN II de Casablanca Professeur N. ACHTAICH Faculté des Sciences Ben M’Sik, Université HASSAN II de Casablanca Professeur Y. ABBOUD Faculté des Sciences Ben M’Sik, Université HASSAN II de Casablanca Professeur F. ZERROUQ Ecole Supérieure de Technologie Université SMBA Fès
COMITÉ SCI ENTI FI QUE
15 Pr. A.AATIQ Pr. A. KAAYA11Pr. Y. ABBOUD Pr. A. KETTANI1 3 Pr. N. ACHTAI CH Pr. A. KHYATI 1 1 Pr. S. ALIKOUSS Pr. C. MARRAKCHI1 1Pr. A. BAHLOUL Pr. M. MOUFLI H1 1Pr. S. BELAAOUAD Pr. N. NADI 1 1Pr. A. BELHOUARI Pr. Y. NAIMI 6 4 Pr. F. BELMIRY. SEFRI Pr. 1 1 Pr. S. BENMOKHTAR Pr. S. OUASKI T 1 1 Pr. A. BENNAMARA Pr. M. OUMAM 1 1Pr. J. BOUAGHROUMNI Pr. M. RADI D 1 1 Pr. M. BOUAMRANI Pr. N. SABER11 Pr. El BOUARI Pr. R. SAI LE6 1Pr. H. CHAFI AI Pr. S. SEBTI 2 6 Pr. S. EL JAMALI Pr. M. TAHI RI1 1 Pr. M. EL KOUALI Pr. A. TAI RI 1 1 Pr. M. EZZINE Pr. D. TAKKY1 1Pr. A. FEKRI Pr. M. TALBI 1 1 Pr. H. HANNACHEO. TANANE Pr. 1 8 Pr. M. I DI RI Pr. S. TAYANE. 6 7 Pr. A. I RHZO Pr.FZERROUQ1 Pr ofesseur à la Facult é des Sci ences Ben M’si k, Uni ver si t é HASSAN I I de Casablanca 2 Pr ofesseur au Cent r e Régi onal des Mét i er s de l ’Ensei gnem ent et d e la For m at i on de Casablanca 3 Pr ofesseur à l’Ecole Nor m ale Supér i eur e Uni ver si t é HASSAN II de Casablanca 4 Pr ofesseur à la Facult é des Let t r es et Sci ences Hum ai nes, Uni ver si t é HASSAN I I de Casablanca 5 Pr ofesseur à la Facult é des Sci ences Uni ver si t é I bno ZOHR Agadi r 6 Pr ofesseur à la Facult é des Sci ences Ai n Chok, Uni ver si té HASSAN I I de Casablanca 7 Pr ofesseur à l’Ecole Supér i eur e de Technologi e Uni ver si t é SMBA Fès 8 Pr ofesseur à l'ENSAM Uni ver si t é HASSAN II de Casablanca ASSI STANTSD’EDI TI ONS
H. AI TENNEITE
M. AIT DAOUD
H. SIMHAMDI
Z. SASSI OUI
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 3 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
E DITAO R I LLa Revue de l’I nnovat i on et d e l’Ent r ep r en eur i at REI NNOVA , est une nouvel le édi t i on sci ent i fi que qui se veut un espace de la pr oduct i on sci ent i fi que et t echnologi que, et qui accept e pour publi cat i on des ar t i cles de quali t é sci ent ifi que r econnue dans les dom ai nes de l ’I nnovat i on et de l’Ent r epr eneur i at. Nous l’avons vent i lé sel on 2 gr ands axes : I nnovant es.I nnovat i ons et Solut i ons Technologi ques I nfor m ati q ues I nnovant es.i ons Et Solut Managem ent Ent r epr eneur i at , Not r e pr opos est de fai r e de la r evue REI NNOVA un n ouvel or gane de di ffusi on du savoi r t echnologi que appli qué, ai nsi qu’un espace de pr ésent at i on des nouvelles m ét hodes d’ensei gnem ent pédagogi que à valeur ent r ep r eneu r i ale et Manager i el le. La Revue REI NNOVA s’adr esse aux cher cheur s, nati ona ux et i nt er nat i onaux des ét abli ssem ent s uni ver si t ai r es, des labor at oi r es de r echer che et développem ent R& D publi ques ou pr i vés, en publiant à pér i odi ci t é biannuelle l es r ésu lt at s r écent s des t r avaux de r echer che et dév elopp em ent qui lui sont soum i s ou qu’elle sol li ci t e. Elle accept er a des ar t icles de r ésult at s or i gi naux, des i nvent i ons br evet s des ar t i cles de synt hèse et not es sci ent i fi ques, com m e i l accept e d es cour t s t ext es de di scussi ons sur des pr oblèm es sci ent i fi ques et t echniques en r appor t av ec l’I nnovat i on et l’Ent r epr eneur i at , ai nsi que la publi ci t é per t i nent e au dom ai ne. Des édi t i ons t hém at i ques peuvent êt r e envi sagées, p ar exem ple à la sui t e de colloques ou de congr ès. Afi n d’assur er à not r e Revue les m ei lleu r es condi t i ons, pour son bon fonct i onnem ent et de la quali t é de la publi cat i on, Elle est dot ée d’un com i t é sci en t i fi que, d’un com i t é de édi t or i al. La Revue de l’I nnovat i on et de l’Ent r epr eneu r i at REINNOVA concer ne donc les t r avaux de r echer che sui vant : nnovat i ons des i pr oposant t icles Les ar ou ayant l’objetpour r ésoudr e un pr oblèm e t echni que d’un dépôt de Br ev et s. ent r epr eneur i ale.à valeur icles dévelop Les ar t p édagogi e pant une i on de l’act l’i nt elli gence i r du t t és es vér i et l er r ai n.Les pr ojet sant découvr s fai
Les aut eur s sont i nvi t és à appor t er leur s r éflexi on s et r ésult at s r elat i fs aux domai nes pr éci t és. Les t ext es sont publi és en fr ançai s ou en anglai s et les r ésum és ser ont r édi gés dans les deux langues. Not r e object i f est : -Posi t i onner not r e u ni ver si t é et lui don ner u ne vi s i bi li t é à l’échell e nat i onale sur l e plan d e l’i nnovat i on et de l’ent r ep r eneu r i at . -La diffusi on des i nfor m at i ons r elat i ves aux t r ava ux de r echer che sur l ’i nnovat i on et l’ent r epr eneur i at à l’échelle nat i onale et I nt er nat i onale. - Valor i sat i on des r ésult at s de la r echer che : br ev et s et exploi t at i ons sous li cence par les ent r epr i ses. - Essai mage par pr ocessus de dét ect i on et d’i ncubat i on de pr ojet s i nnovant s i ssus d’une act i vi t é de r echer che. La Revue est un espace de sensi bi li sat i on, com m unicat ion et de di ffusi on du savoi r t echnologi que et ent r ep r en eur i al Elle doi t com m uni quer et gér er l es act i ons et ét abli r des r elat i ons avec le m onde soci o-économ i que. C’est gr âce au développem ent d ’une cult ur e d’I nnovat i on et d’Ent r epr eneur i at que ser ont m obi li sées les com pét ences, li bér ées les én er gi es et r égulés l es com por t em ent s. La facult é doi t égalem ent r éfléchi r au m oyen de valor i ser la Revue par une r econn ai ssance de son act i vi t é et la pr i se en com pt e dans l’évolut i on d e car r i èr e de ceux qui l’ani m ent . La facult é des sci ences Ben MSI K, vei ller a à capi tali ser cet t e expér i ence et Pér enni ser la Revue dans le t em ps pour const i t uer u n cr euset d e di ffusi on du sa voi r et de valor i sat i on de la r echer che par l’Ent r epr en eur i at . Pr. O. TANANE Directeur de la Publication
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 4 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
R EC OM M A N D ATIONS AUX AUT EUR SCes recommandations donnent des lignes directrices de mise en forme pour les auteurs afin de préparer leur article pour publication dans la Revue de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation Le Titre doit être saisi en 20 pt Times New Roman, le nom des Auteurs en 12 pt Times New Roman, leurs affiliations et Adresse en 10 pt Times New Roman. Les Mots-clés seront utilisés pour un repérage facile du manuscrit à l'aide des moteurs de recherche. Ils comprennent au moins cinq mots-clés séparés par des virgules. Nous mettons à votre disposition une template, Ce document est un modèle. Nous vous demandons de reproduire votre manuscrit en respectant la mise en forme de ce modèle. La meilleure façon de le faire est simplement de télécharger le modèle, et d’y (copier-coller) le texte de votre manuscrit. Mise en PageLes marges doivent être définies comme suit: • Haut = 1.7cm • Bas = 1.7cm • Gauche = 1.7cm • Droite = 1.7cm Votre papier doit être dans un format à deux colonnes avec un espace de 1,27 cm entre les colonnes Le document en entier doit être en times new roman.Utilisez au maximum 3 niveaux pour les titres Figures. Tableaux….-les figures sont numérotées en chiffres arabes. Fig. 1.2. … : les légendes doivent expliciter la signification des illustrations. -les tableaux doivent être présentés à leur emplacement exact et numérotés en chiffres romains. I.II… -les titres avec les légendes doivent être placés en bas pour les figures et en haut pour les tableaux (times. Corps 10. Gras. Interlignage simple). Formuleset éventuellementêtre centrées : les formules mathématiques doivent numérotées selon leur ordre de citation dans le texte : la numérotation doit être portée à droite. Entre parenthèse. En chiffres arabes (times. corps 12). Références :L'intitulé de la section Références ne doit pas être numéroté. Tous les éléments de référence doivent être en police 8 pt. Se il vous plaît utiliser les styles régulière et Italique pour distinguer les différents champs, comme indiqué dans la section Références. Nombre des éléments de référence consécutivement entre crochets (par exemple [1]). Bibliographie : les références bibliographiques sont signalées dans le texte par des numéros entre crochets suivant l’ordre de citation : [1] pour une référence. [1.2…] pour plusieurs références. -la liste bibliographique est présentée selon le modèle suivant : [1] Michaud A. et Piqué A. Evolution of Tectonophysies . 1992. 12(3).p. 25-42. [2] Piqué A. et Julteau T .Evolution de Bull.Soc.Géol.Fr..1996.25(2).p.56-78.
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 5 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
S OMMAIRE
Editorial…………………………………………………………………………………………..3 Recommandations aux auteurs…………………………………………………………………...4 Axe1 : Innovation et solutions technologiques………………………………....7 Investigation du système de dessalement par humidification-déshumidification A.EL MAAKOUL, A. BEN ABDELLAH, S. SAADEDINE, M. MEZIANE, A. LAKNIZI…………8 Matériau support des panneaux muraux fontaines en zellige marocain carreaux céramiques Y.HALIMI, S. ZYADE, M. TAHIRI ……………………………………………………………………..14 Etude de l’influence de la carbonatation sur la qualité du béton armé O.TANANE , Z.BENNANI , Y.ABBOUD, A.EL BOUARI…………………………………………….18 Développement d’une nouvelle solution de maintenance préventive dans l’industrie du ciment M. ALHAJJAJI, B.BOUBEKER, M.IDIRI, S.ELJOUMANI, A.ZAMMA …………………………..23
Utilisation d’un échangeur air-sol comme solution de conditionnement d’air dans un bâtiment A.LAKNIZI, A.EL MAAKOUL, A.BEN ABDELLAH, S.SAADEDDINE, M.MEZIANE…………30 Modélisation de l’échange thermique des nanofluides dans une enceinte rectangulaire Z.BOULAHIA, A.WAKIF, R.SEHAQUI…………………………………………………………………36 Implementation of Innovation process into Moroccan Universities: from fundamental to applied knowledge M. TAHIRI…………………………………………………………………………………………………..40 Axe2 : Entrepreneuriat, Management et solutions informatiques…………..54 ISO 50001: Des économies d’énergie et une réduction des GES F.BELMIR, I.CHRAMATE………………………………………………………………………………..55 Sécurité de cloud computing : approches et solutions Z.Al HADDAD, M.HANOUNE, A.MAMOUNI…………………………………………………………66 Impact du statut socio-économique sur le comportement et les performances scolaires des enfants B. SAIH, F. CHIGR, M. NAJIMI, A. AIT CHAOUI…………………………………………………....72 Entreprendre au Maroc par les MRE : une action d’attachement au pays d’origine : les résultats d’une enquête sur le terrain A.El AZZAOUI ………………………………………………………………………………………………79
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 6 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation Peuplement d’une ontologie des entreprises à partir des documents XMLA.MAMOUNY, M.HANOUNE…………………………………………………………………………89
L’innovation comme opportunité d’affaires en entrepreneuriat
B.JARDINI1, H.JARDINI, A.ESSEKKARI……………………………………………………………96 Business Intelligence ETL (Extract, Transform&Load), Quelles limites ? M. KHALIS, A.MARZAK………………………………………………………………………………106 Vers une approche dirigée par les modèles pour le développement de système de la Zakat A.MAMOUNI, A.MARZAK , Z.AL HADDAD, A.BELANGOUR ……………………………….111
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 7 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
AXE 1 :
I NNOVATI ONS ET SOLUTI ONS
TECHNOLOGI QUES
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 8 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation
Investigation du système de dessalement par humidification-déshumidification
1 1 2 EL Maâkoul Anas , Abdellatif Ben Abdellah , Saadeddine Said , 1 1 Meziane Mohamed , Azzeddine Laknizi 1 Renewable Energy and Advanced Materials, Université international de Rabat, Laboratoire (REAM), Sale, Maroc 2 Département de physique, Faculté des Sciences et Techniques, Université Hassan II Casablanca B.P. 146 Yasmina 20658 Mohammedia, Maroc anaselmaakoul@gmail.com,saidsadedine@gmail.com, Résumé- La pénurie en eau semble devenir une perspectiveOut Sortie (Outlet) inquiétante pour l’humanité. Aujourd’hui les pays en situation de stress hydrique sont de plus en plus nombreux tandis que les besoins ne cessent de grandir. Face à ce INTRODUCTION constat, nombre de solutions techniques ont été apportées dont celle qui utilise ladesproduction d'eau avec Le manque local d’eau potable est une source ressources renouvelables. de crises géopolitiques et d’instabilités Humidification-déshumidification (HD) solaire, est une socioéconomiques. Au Maroc, les ressources technologie prometteuse pour la production d'eau à petite échelle et a une large application dans les systèmes d'eau conventionnelles d’eau douce se limitent à potable et de traitement de l'eau industrielle. Nous l’eau coulante, aux réserves phréatiques ainsi présentons nos résultats pour lesquels nous avons appliqué des techniques de programmation non linéaires pour qu’aux alternatives de dessalement (Osmose optimiser le cycle humidification- déshumidification (HD) pour des conditions qui donnent lieu à une performanceinverse, distillation…). d'exploitation maximale. Les deux premières sources restent les plus MOTS-CLES:CONDENSATION,IDIFICATION HUM ,IDIFICATION DESHUM ,utilisées, mais sont limitées et leur utilisation PRODUCTI ON D'EAU DECENTRALISEE, ENERGIE SOLAIRE, PRODUCTION présente quelques inconvénients tels que le D'EAU A PETITE ECHELLE. post traitement biologique et chimique et le NOMENCLATURE ETINDICESrisque de désertification. Nomenclature DébitLes techniques de dessalement classiques ne T Température sont pas utilisées dans les régions à faible H Enthalpie infrastructure (Ex : zones rurales, régions S Entropie décentralisées) en raison d’un besoin P Pression permanent en entretien, une main-d'œuvre W Humidité absolue qualifiée et un approvisionnement continu en HR Humidité relative électricité. Efficacité -Indices Le système présenté est économique et permet Sw Eau de mer (Sea Water) de combler ces écarts d’une manière Pw Eau douce produite (Produced Water) Da Air sec (Dry Air)renouvelable et respectueuse pour Sat Saturation l’environnement. A Air W Eau (Water) In Entrée (Inlet)
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 9 ~
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation PRESENTATION DUSYSTEME HUMIDIFICATION-Air humide : DESHUMIDIFICATIONConnaissant la température de l’air sec T et Le dessalement par humidification- son humidité relative HR, les propriétés de déshumidification (HD) est similaire au cycle l’air humide sont données par les relations naturel de dessalement d'eau. De l'air suivantes (source ASHRAE) [1]: atmosphérique normal est utilisé pour La pression de la vapeur d’eau s’écrit : convertir l'eau de mer en eau douce. Le dessalement HD implique deux procédés, L'eau d’entrée préchauffée est transformée en vapeur d'eau dans l’air (humidité) par évaporation dans l’humidificateur L’humidité absolue s’écrit : (humidification). La vapeur d'eau transportée par l’air est ensuite condensée par l’eau d’entrée froide dans le déshumidificateur pour produire de l'eau douce (déshumidification). 0,622 est le rapport des poids moléculaires La chaleur pour préchauffer l’eau d’entrée eau-air sec et Patm=101.325 kPa . peut provenir de plusieurs sources : solaire, thermique, géothermique, ou une L’enthalpie : combinaison de ces sources. Le schéma du procédé HD est présenté sur la figure 1.
Figure 1. Système Humidification-déshumidification
DONNEES DE TRAVAILPropriétés des fluides : Les propriétés des fluides ont été programmées sur MATLAB, les équations et tables sur lesquelles nous nous sommes basés sont fournies dans ce qui suit.
L’entropie de l’air humide n’ayant pas de formule exacte, ses valeurs ont été récupérées et programmées à partir des tables ASHRAE.
Eau salée : Les propriétés de l’eau salée sont évaluées en fonction de la température et du niveau de salinité. Un code sur MATLAB permettant de récupérer ces propriétés a été déjà réalisé par le département thermique MIT, leur code est basé sur les résultats de« Mostafa H. Sharqawy, John H. Lienhard V, and Syed M. Zubair » [2].
Au Maroc, la température moyenne de l’eau salée est de 15 °C et une salinité de 35 ppt [3].
Eau douce : De même que l’eau salée, un code MATLAB permettant d’évaluer les propriétés de l’eau est fourni par Magnus Holmgren X STEAM
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 10 ~
Efficacité des composants : L’efficacité des composants est le rapport de ce que l’unité peut accomplir réellement sur ce qu’elle peut accomplir dans le cas idéal (en termes de puissances), chaque composant a son efficacité qui est toujours inférieure ou égale à 1 :
- Déshumidificateur :
MODELISATION DU SYSTEMEDans cette partie est réalisée la modélisation de l’unité de production d’eau, à savoir l’humidificateur, le déshumidificateur et l’échangeur de chauffage en respectant les
- Equilibre humidification/déshumidification:
Revue de l’Entr epr eneur iat et de l’I nnovation FOR MATLAB [4], leur code est basé sur les principes de la thermodynamique. Afin tables ASHRAE. d'évaluer les performances théoriques de notre cycle, une analyse thermodynamique a été En outre les résultats des différentes effectuée. grandeurs fournies par les codes qu’on a programmés/utilisés ont été vérifiés et leur Les hypothèses prises en compte sont les fiabilité est confirmée. suivantes:
Les unités utilisées sont celles du système international SI.
- Humidificateur:
L’équation (12) exprime le fait qu’on condense le même débit d’eau dans le déshumidificateur que celui qu’on évapore dans l’humidificateur.
(12)
Fonctionnement en régime permanent. Système adiabatique (on néglige l’échange de chaleur : humidificateur-déshumidificateur /milieu extérieur). Energie cinétique et Energie potentielle sont négligeables dans le bilan énergétique. Equations gouvernantes : Le modèle mathématique de notre système est basé sur les équations suivantes :
(8)
(7)
(6)
REI NNOVA Vol 1 N°1 M ar s 2 0 1 6w w w .r einnova.m a~ 11 ~
- Chauffage d’eau salée préchauffée :
(10)
(9)
(11)
Paramètres de performance : Rapport de gain de sortie (GAINED OUTPUT RATIO): Parfois appelé indice de performance, le rapport de gain de sortie est un nombre adimensionnel qui mesure la quantité d’énergie thermique consommée dans un procédé de dessalement. Il est défini par la relation suivante :