Prépa Sciences Po – Philo – Dossier IEP – Le sport
49 pages
Français

Prépa Sciences Po – Philo – Dossier IEP – Le sport

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
49 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Laurence Hansen-Löve Le sport Dossier IEP 2012 Laurence Hansen-Löve Dossier IEP 2012 LE SPORT © http://lewebpedagogique.com/prepa-sciences-po/ 1 Laurence Hansen-Löve Le sport Dossier IEP 2012 SOMMAIRE INTRODUCTION 40 TEXTES PHILOSOPHIQUES SUR LE SPORT I. Un fait social total 1. Texte Sabbah - Premières définitions 2. Texte Yonnet - Le sport, profane et sacré 3. Texte Sartre - « Glissez, mortels, n’appuyez pas ! » 4. Texte Barthes - La nature humanisée II. Le sport à travers les âges 5. Texte Rohan-Csermak - Les jeux sportifs sacrés 6. Texte Gaudemar - La bataille de Marathon 7. Texte Gaudemar - Les jeux olympiques 8. Texte Rousseau - Les femmes ne sont pas faites pour courir 9. Texte Institutionnel - Charte de l’olympisme 10. Texte Vargas - Le sport, instrument de gouvernement III. Le sport est une fête 11. Texte Alain - Vertu de la gymnastique 12. Texte Prévost - Plaisir des sports 13. Texte Montherlant - Les sauteurs de haies 14. Texte Besset - La boxe, art noble 15. Texte Joyce Carol Oates - Courir est une méditation 16. Texte Mignon - Une utopie démocratique IV. Sport et civilisation A. Sport et violence 17. Texte Elias Dunning - Le sport permet à l’homme de tempérer sa violence 18. Texte Ruano-Borbalan - Un rapport ambigu à la violence 19. Texte Yonnet - Violence du sport-spectacle 20. Texte Provost - Ben-Hur au Canada 21.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 17 octobre 2011
Nombre de lectures 97
Langue Français

Exrait

Laurence Hansen-Löve Le sport Dossier IEP 2012
Laurence Hansen-Löve Dossier IEP 2012
LE SPORT
©http://lewebpedagogique.com/prepa-sciences-po/
1
Laurence Hansen-Löve Le sport Dossier IEP 2012
INTRODUCTION
40 TEXTES PHILOSOPHIQUES SUR LE SPORT
SOMMAIRE
I. Un fait social total 1. Texte Sabbah - Premières définitions 2. Texte Yonnet - Le sport, profane et sacré 3. Texte Sartre - «Glissez, mortels, n’appuyez pas! » 4. Texte Barthes - La nature humanisée
II. Le sport à travers les âges 5. Texte Rohan-Csermak - Les jeux sportifs sacrés 6. Texte Gaudemar - La bataille de Marathon 7. Texte Gaudemar - Les jeux olympiques 8. Texte Rousseau - Les femmes ne sont pas faites pour courir 9. Texte Institutionnel -Charte de l’olympisme10. Texte Vargas - Le sport, instrument de gouvernement
III. Le sport est une fête 11. Texte Alain - Vertu de la gymnastique 12. Texte Prévost - Plaisir des sports 13. Texte Montherlant - Les sauteurs de haies 14. Texte Besset - La boxe, art noble 15. Texte Joyce Carol Oates - Courir est une méditation 16. Texte Mignon - Une utopie démocratique
IV. Sport et civilisation A. Sport et violence 17. Texte Elias Dunning -Le sport permet à l’homme de tempérer sa violence18. Texte Ruano-Borbalan - Un rapport ambigu à la violence 19. Texte Yonnet - Violence du sport-spectacle 20. Texte Provost - Ben-Hur au Canada 21. Texte Redeker -Le sport glorifie l’état de nature
2
Laurence Hansen-Löve Le sport Dossier IEP 2012 B. Sport-spectacle 22. Texte Debord - La société du spectacle 23. Texte Bromberger et Lestrelin - Un spectacle emblématique du monde moderne 24. Texte Duret - Le sport, palliatif symbolique des inégalités. 25. Texte Yonnet - Le sport-spectacle n’est pas un art26. Texte Muray - La société disneylandisée C. Sport et politique 27 Texte Vigarello -L’ambiguïté du sport28. Texte Ehrenberg - Le culte de la performance 29. Texte Brohm et Perelman - La peste émotionnelle 30. Texte Redeker -L’opium desÉtats D. Sport et religion 31. Texte Hervieu-Léger - Une nouvelle religion ? 32. Texte Yonnet -L’ordre du sport33. Texte Redeker - Le sport, parodie dévorante de la religion
V. Le sport dévoyé 34. Texte Julliard - Tout est faux dans le foot 35. Texte Yonnet - « Le concept de dopage fuit » 36. Texte Troger - Sport, médias, argent et dopage 37. Texte Gaudemar - Une vision de George Pérec
VI. L’homme surmonté? 38. Texte BAUDRILLARD- « I did it ! » 39. Texte Redeker - Vers la relégation du corps naturel
Conclusion : Et pourtant elles courent40. Texte Pérec - « Rien ne sert de courir »
SUJETS DE DISSERTATION
BIBLIOGRAPHIE
3
Laurence Hansen-Löve Le sport Dossier IEP 2012
INTRODUCTION
« Lesfemmes ne sont pas faites pour courir» écrivait Jean-Jacques Rousseau en 1762… Il est envisageable de pardonner au romancier - sinon au philosophe -d’avoir prononcé cette sentence si l’on veut bien adopter un instant la perspective qui était la sienne. Si la femme, comme en restait convaincu l’auteur duDiscours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes,estfaite pourporter et chérir la progéniture de son compagnon, («Quand elles fuient, c’est pour être atteintes», poursuit-il, dans le fragment cité), on ne voit pas très bien en quoi le fait de courir, ou, plus généralement, de faire du sport -du saut à la perche ou bien de la natation synchronisée, par exemple -pourrait lui être d’une quelconque utilité !
Ce petit détour par un moment de littérature légèrement daté nous fait tout de même mesurer le chemin parcouru depuis le siècle dit des « Lumières». Non seulement la femme court aujourd’hui, mais elle prétend même rivaliser avec l’homme sur le terrain du sport, et même des sports les plus traditionnellement virils et agressifs, comme le football ou même le catch ! Les exploits du « beau sexe» sont désormais là pour prouver que, pas plus sur ce plan que sur n’importe quel autre, l’homme n’a de leçon à lui donner désormais. La « femme libre», c’est donc, symboliquement, « la femme qui court », ou en tout cas celle qui peut décider de « faire son jogging» chaque matin, avec ou sans l’aval de son conjoint, comme l’avait suggéré fort à propos un film emblématique des années 70 («Une femme libre» de Paul Mazursky). C’est pourquoi j’ai choisi de conclure ce dossier par un récit de Marie-José Pérec.
Pris sous cet angle, on aperçoit à quel point le sport est bien ce « fait social total » que sociologues et philosophes voient en lui: il est l’expression de multiples dimensions de la condition humaine dont il constitue à la fois une métaphore, un raccourci saisissant, un miroir magique mais aussi, parfois, une pitoyable caricature. Quoiqu’il en soit, l’importance de cette dimension de l’existence humaine, et l’intérêt de la prendre pour objet d’étude, n’est plus à démontrer. En témoigne notamment, comme on va le voir, l’abondance des textes de philosophes, de sociologues et d’écrivains sur ce thème, notamment au XXe siècle.
Un fait social total
L’anthropologueMarcel Mauss nomme ainsi les faits à propos desquels on peut considérer qu’en eux s’expriment à la fois, et d’un seul coup, «toutes les institutions», c’est-à-dire que l’objet étudié nécessite que l’on prenne en considération, pour le comprendre, tous les domaines de la vie sociale. Or tel est précisément le cas du sport. Pour essayer d’en appréhender les très nombreux aspects, le sociologue Paul Yonnet annonce qu’il faut solliciter pas moins de quatre théories (texte 2). Tout d’abord, le sport est un loisir : il faut donc formuler une première théorie concernant le « temps libératoire », et, plus précisément, concernant l’émergence au XXesiècle de l’idéal social d’alternance du travail et du loisir.
4
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents