Quels modèles économiques pour le e-learning ? Compte rendu de la ...
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Quels modèles économiques pour le e-learning ? Compte rendu de la ...

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français

Description

Quels modèles économiques pour le e-learning ? Compte rendu de la ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 112
Langue Français

Exrait

Quels modèles économiques pour le e-learning ? Compte rendu de la journée d’étude du FFFOD du 26 avril 2006 Le décollage vertical promis au moment de l’explosion de la bulle Internet n’a pas eu 1 lieu et pourtant le « e-learning trouve peu à peu sa place en entreprise » . S’agit-il d’un marché de niche condamné à rester confidentiel ou des prémices d’une sorte de fécondation par les TIC de l’ensemble du marché de la formation professionnelle ? En bref, quel est l’avenir de l’économie de la e-formation ? C’est autour de cette problématique que Claude Lépineux, responsable du développement d’ALGORA et Jacques Naymark, Directeur de Savoirs Interactifs et vice-Président du FFFOD ont conçu et animé la journée d’étude du FFFOD le 26 avril dernier. Pour répondre à ces questions, étaient invités les principaux acteurs de ce secteur, éditeurs de ressources et de solutions standardisées, clients et fournisseurs de solutions « sur-mesure », offreurs de services de e-formation. C’est à partir de leur point de vue sur la segmentation actuelle du marché que tous se sont prêtés à un exercice de prospective quant à son développement. Quels segments de marché, quelles évolutions, quels indicateurs pour le multimédia en formation? Tel fut le point d’entrée proposé par Claude Lépineux qui en introduction des échanges rappelle les principales étapes du développement de la e-formation. Après l’époque de l’EAO qui remonte aux années 1970-80, arrive celle de la formation multimédia, de 1980 à 95, avec l’intégration du son, de la vidéo, le développement des Cd-Rom puis, au milieu des années 90, l’explosion de l’Internet et des Intranet de formation. A partir de là, quatre phases vont caractériser le développement de la formation en ligne : la première technologique, fortement caractérisée par l’arrivée sur le marché des plates-formes de formation à distance, donne lieu à diverses études comparatives puis voit monter progressivement en puissance l’utilisation des solutions open-source et « du gratuit » sur Internet. La seconde phase, époque de l’explosion des start-up, est marquée par l’émergence d’une demande de contenus « sur étagère » particulièrement dans les domaines de la bureautique, des langues mais aussi du management ainsi qu’une demande des entreprises de contenus métiers spécifiques. Dans les années 2000, nous arrive d’Outre-Altantique le blended-learning ; si le vocable est nouveau, l’ingénierie de ces dispositifs mixtes alliant formation présentielle et à distance ne l’est pas et a déjà émergé en France sous les effets de la baisse de consommation des licences, l’amélioration des infrastructures informatiques dans les grandes entreprises (alors encore seules clientes sur ce marché de la e-formation), la généralisation du Haut débit mais aussi une logique croissante de professionnalisation tant des prestataires que des clients qui voient là une manière de ré-intégrer la médiation humaine dans des dispositifs dont la réussite et l’efficacité sont sous-tendus par un service de tutorat en ligne.
1 Pc Expert N°161 février 2006
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents