rapport premier trimestre 2011 CNLPE[1]
28 pages
Français

rapport premier trimestre 2011 CNLPE[1]

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
28 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • fiche - matière potentielle : rapports statistiques
  • redaction - matière potentielle : des organes de presse
  • redaction
Canevas du programme et du rapport d'activités 2009/DEP_MASSN 1 MINISTERE DE L'ACTION SOCIALE BURKINA FASO ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE -------------- ----------------- Unité – Progrès - Justice SECRETARIAT GENERAL -------------- SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL DE LUTTE CONTRE LA PRATIQUE DE L'EXCISION RAPPORT D'ACTIVITES DU SP/CNLPE AU PREMIER TRIMESTRE 2011
  • membres par crlpe
  • atelier de validation du plan de suivi
  • mgf
  • lutte contre la pratique de l'excision
  • formation des acteurs
  • sp
  • activités
  • activité
  • régions
  • région

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 45
Langue Français

Exrait















MINISTERE DE L’ACTION SOCIALE BURKINA FASO
ET DE LA SOLIDARITE NATIONALE --------------
----------------- Unité – Progrès - Justice
SECRETARIAT GENERAL
--------------
SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL
DE LUTTE CONTRE LA PRATIQUE DE L’EXCISION




RAPPORT D’ACTIVITES DU SP/CNLPE AU
PREMIER TRIMESTRE 2011






















Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 1





INTRODUCTION

L’année 2011 constitue la troisième année de mise en œuvre du Plan d’Actions National
2009-2013 de promotion de l’élimination des Mutilations Génitales Féminines dans la
perspective de la tolérance zéro. Elle se situe ainsi à mi-parcours de l’achèvement de ce
troisième plan d’actions national dans le cadre de l’élimination de la pratique de l’excision.

Le Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre la Pratique de l’Excision
(SP/CNLPE) qui est chargé de la mise en œuvre de ce plan s’est de ce fait investi dans
la planification d’activités devant permettre d’avoir un impact décisif sur l’élimination de
cette pratique.

Aussi un Plan d’Actions prioritaires 2011 a été élaboré selon un processus participatif
réunissant l’ensemble des acteurs notamment les acteurs étatiques du niveau central et
décentralisé, les réseaux des organisations de la société civile constitués pour la
promotion de l’élimination de la pratique de l’excision ainsi que les partenaires techniques
et financiers.
Le présent rapport donne le niveau d’exécution des activités planifiées au premier
trimestre de l’année.

I – DESCRIPTION DES MISSIONS, OBJECTIFS ET ACTIVITES

1-1. Les missions assignées à la structure

Le Secrétariat Permanent du Comité National de Lutte contre la Pratique de l’Excision a
pour mission d’assurer la promotion de l’élimination de la pratique de l’excision. A ce titre il
est chargé de :
- de préparer les sessions du CNLPE ;
- d’exécuter les décisions du CNLPE ;
- de centraliser, de traiter et de diffuser l’information et les approches novatrices en
matière de promotion de l’élimination de la pratique de l’excision;
- d’assurer le leadership sur le plan national en matière de promotion de l’élimination
de la pratique de l’excision;
- de coordonner l’élaboration et la mise en œuvre des plans d’action des
démembrements du CNLPE;
- de coordonner toutes les actions en faveur de la promotion de l’élimination de la
pratique de l’excision;
- de prévenir la pratique de l’excision sur les femmes et les filles non encore excisées
et spécialement sur celles de zéro à quinze ans ;
- de lutter contre la pratique clandestine de l’excision et toutes autres formes de
mutilations;
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 2 - de promouvoir l’application effective de la loi réprimant les Mutilations Génitales
Féminines ;
- de rendre accessible la prise en charge des séquelles de l’excision aux femmes qui
en sont porteuses afin qu’elles puissent bénéficier d’une réparation;
- de mobiliser suffisamment de financements pour poursuivre et intensifier
l’élimination de la pratique de l’excision ;
- de suivre en relation avec les ministères membres, la mise en œuvre de la politique
de promotion de l’élimination de la pratique de l’excision.


1-2. Les axes, programmes, objectifs et activités

Au regard des missions et attributions du SP/CNLPE, les objectifs fixés au titre de l’année
2011 sont :
- Renforcer les capacités institutionnelles et organisationnelles du SP/CNLPE et des
structures engagées dans la lutte contre les MGF de manière à ce qu’elles aient
une meilleure maîtrise de leurs missions :
- Renforcer les compétences techniques et les capacités financières des acteurs
terrain
- Elaborer et mettre en œuvre des activités d’IEC-CCC à l’endroit des différents
groupes sociaux du pays
- Susciter l’engagement des responsables politiques et administratifs et les leaders
d’opinion de manière à donner plus d’envergure, de poids et d’impact à la lutte
contre les MGF
- Permettre à au moins 400 victimes de séquelles de l’excision de bénéficier d’une
prise en charge complète qui améliore leur qualité de vie
- Etendre l’intégration des modules dans les structures d’enseignement formel et non
formel
- Renforcer la pression légale sur les auteurs des MGF et leurs complices
- Fournir des informations sur la prévalence de l’excision dans le groupe des filles de
0 à 15 ans et sur les déterminants des comportements qui favorisent la persistance
de la pratique des MGF au niveau national et au niveau de chaque région afin de
définir des approches novatrices adaptées
1.3. Les résultats attendus et les activités

AXE 1
-R.1 - Les ressources matérielles et financières du SP/CNLPE et des autres structures engagées dans la lu
renforcées
R.2 - Les capacités des ressources humaines du SP/CNLPE et des structures déconcentrées sont renforcées
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 3 AXE 2
- R.1 - Les compétences techniques et les capacités financières des acteurs de terrain sont renforcées
AXE 3

- R.1 - Des messages de sensibilisation adaptés à chaque groupe social sont élaborés
- R.2 - Les activités d’IEC-CCC sont réalisées à l’endroit des différents groupes sociaux
AXE 4

- R.1 - Les responsables politiques, administratifs, religieux et coutumiers au plus haut niveau posent des actions visibles contre la
pratique de l’excision
AXE 5

- R.1 - Au moins 400 victimes des séquelles de l’excision sont prises en charge sur les plans sanitaire et psychologique
AXE 6

- R.1 - Les élèves et étudiants des écoles primaires, des lycées et collèges et des écoles professionnelles sont formés sur les MGF et
s’engagent plus fortement dans la lutte contre les MGF

AXE 7

- R.1 - Les sanctions pénales concernant les auteurs de MGF et leurs complices sont renforcées et dissuadent les récalcitrants
AXE 8

- R.1 - Les informations sur la pratique des MGF sont régulièrement collectées et traitées
- R.2 - Le projet pilote sur l’observation biomédicale dans deux districts sanitaires est élaboré et mis en

Les activités

AXE 1
R1

1. Acheter du lubrifiant et carburant et assurer la maintenance du matériel du SP/CNLPE et de ses démembrements
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 4 2. Acheter 24 vidéos projecteurs dont 2 pour le SP/CNLPE



3. Acheter 34 ordinateurs dont 10 pour le SP/CNLPE et 24 pour les DPASSN



4. Acheter 4 imprimantes pour le SP/CNLPE
5. Acheter 5 appareils photo numérique
6. Acquisition de 1 500 badges pour les noyaux relais
7. Signature de contrat de prestation avec un photographe professionnel
8. Achat d’un groupe électrogène
9. Achat de 5 dictaphones
10. Acheter des logiciels comptables et financiers
11. Acheter des logiciels d’analyse statistique et démographique

R2

1. Elaborer et mettre en œuvre un plan de formation du personnel du SP/CNLPE
2. Former 25 agents du SP/CNLPE et des structures déconcentrées en plaidoyer /lobbying en 05 jrs à Kombissiri
3. Identifier et former à Ouagadougou les membres de la cellule de suivi-évaluation du SP/CNLPE, 2 membres par CRLPE (Est et Sud ouest soit 4
compris adoption des outils de suivi élaborés en juin 2010 à Ouagadougou (SP/CNLPE –PROSAD)
4. Assurer le suivi des membres formés du Service du suivi-évaluation, de la coopération et de la recherche du SP/CNLPE

5. Former en 02 sessions, 22 agents du SP/CNLPE en suivi-évaluation en 05 jrs à Kombissiri
6. Former a Ouagadougou, 22 agents du SP/CNLPE en informatique niveau avancé (Word, Excel, Power point et Outlook)
7. Former a Ouagadougou, 25 agents du SP/CNLPE en anglais
8. Former a Ouagadougou, 22 agents du SP/CNLPE en SR/Genre et Développement en 5 jours
9. Former à Ouagadougou les agents comptables du SP/CNLPE en logiciels comptables et financiers spécifiques
10. Former à Ouagadougou les membres du service du suivi-évaluation, de la coopération et de la recherche (5) en logiciel d’analyse statistique et démographique
(SPSS, STATA) du SP/CNLPE et les membres des CRLPE (1) par CRLPE (soit 13).
11. Organiser à Ouagadougou deux sessions de formation de 55 agents dont 10 agents du SP/CNLPE et 45 agents des structures déconcentrées (CPLPE) en
logiciel d’analyse statistique et démographique (SPSS, STATA)
12. Former 65 membres des structures déconcentrées (CRLPE, CPLPE) et 5 réseaux en suivi évaluation en 5 jours
13. Réaliser un audit financier du SP/CNLPE (niveau central et régional)
14. Appuyer la tenue des sessions des 13 CRPLE et des 45 CPLPE

15. Appuyer 45 DPASSN pour la réalisation de causeries éducatives
16. Appuyer l’installation des Cellules Ministérielles et Institutionnelles de promotion de l’élimination de la pratique de l’excision
17. Apporter un appui technique et financier aux cellules ministérielles et institutionnelles pour la mise en œuvre de leurs activités
18. Organiser 45 rencontres de concertation réunissant l’Etat, les acteurs, les PTF au niveau provincial
19. Organiser 01 rencontre de concertation réunissant l’Etat, les acteurs, les PTF au niveau national



AXE 2
1. Former les membres du CNLPE, des réseaux, des cellules ministérielles et institutionnelles à la théorie de la convention sociale
2. Former les comités décentralisés, les membres des associations de lutte contre la pratique de l’excision et les agents
Boucle du Mouhoun à la théorie de la convention sociale et dans les autres régions e et types d’actions de renforcement mis en œuvre
3. Former 500 acteurs de terrain à l’utilisation de la boîte à image


4. Former 20 nouveaux formateurs en MGF/SR/Genre/Droits/IEC- CCC/Initiation à l’utilisation de la boîte à image à Kombissiri en 2 semaines
5. Former 50 agents sociaux en prise en charge psychosociale des victimes des séquelles de l’excision en 06 jours à Kombissi
6. Former 20 membres des réseaux en élaboration de micro projet, rédaction de rapport
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 5 7. Appuyer la formation des animateurs relais du réseau droits humains et MGF en DH/MGF

8. Appuyer l’organisation de deux sessions de formation des formateurs/trices du réseau droits humains et MGF en clarification d

9. Appuyer l’organisation de deux sessions de formation des superviseurs et des animateurs/trices relais du réseau Droits Humains et MGF en
IEC/CCC

10. Organiser 2 sessions de Formation de 50 animateurs terrain des réseaux (journalistes en langue, RELECORE, Droits Humain
RAOPE) en IEC/CCC/DROITS HUMAINS/SR/GENRE/MGF/Initiation à l’utilisation de la boîte à images
11. App0rter un appui financier au fonctionnement des réseaux
12. Former 1080 membres des noyaux relais en IEC/CCC/DROITS HUMAINS/SR/GENRE/MGF/Initiation à l’utilisation de la boîte à images
13. Former le photographe professionnel en IEC/CCC/Excision
14. Former 600 Imams, prêcheurs, prêcheuses, responsables d’associations islamiques et cellules féminines en IEC/CCC/DROITS
HUMAINS/SR/GENRE/MGF/Initiation à l’utilisation de la boîte à images
15. Réviser le canevas de recensement des acteurs de lutte contre les MGF
16. Appuyer le réseau droits humains et MGF dans la formation des médias en Droits humains/MGF.

AXE 3



1. Organiser une caravane multimédia pour la lutte contre la pratique des MGF dans 16 provinces
2. Intensifier les activités du Plan intégré de communication dans 20 provinces avec 18 radios




3. Animer les stands lors de grandes manifestations : FESPACO, les NAK et les 16 jours d’activismes


4. Commémorer les Journées nationale et internationale de lutte contre la pratique de l’excision

5. Organiser 06 campagnes provinciales spécifiques d’IEC- CCC sur les séquelles des MGF et les possibilités de réparation dans la région de
Boucle du Mouhoun

6. Réaliser 1000 entretiens individuels par les membres du RELECORE

7. Réaliser 225 théâtres forum par les réseaux
8. Appuyer la constitution et la mise en place de clubs d’animation MGF/DH avec des paires éducateurs

9. Organiser 400 causeries éducatives avec des groupes spécifiques (autorités coutumières, musulmanes, catholiques, protestantes, jeun
personnes âgées…)
10. Mettre en place 33 comités décentralisés du RBOIPD dans la région de la Boucle du Mouhoun
11 .Organiser 33 prêches dans les Mosquées sur les thèmes relatifs à l’excision avec le RBOIPD
12. Organiser une cérémonie de déclaration publique d’abandon de l’excision par une communauté musulmane dans la boucle du Mo
13. Organiser un atelier d’élaboration d’un document guide d’opérationnalisation de la théorie de la convention sociale

AXE 4
1. Organiser 15 séances de plaidoyer sur la problématique de la tolérance zéro à la MGF d’ici 2013 avec les personnes influentes identifiées dans
15 provinces
2. Réaliser des émissions radio télé sur les MGF avec les leaders politiques, administratifs, coutumiers, religieux et les opé
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 6 (RJLPE/BF)
- 72 interviews radios diffusées
-72 reportages radios diffusées
-01 débat télévisé

3. organiser 36 journées d’information au sein des rédactions des organes de presse





4. Organiser 33 ateliers de plaidoyer avec les conseillers municipaux dans les 33 communes de la Boucle du Mouhoun (CPLPE,
5. Organiser un atelier de plaidoyer avec les leaders religieux musulmans dans 13 provinces chefs lieux de région avec le RBOIPD
6 .Organiser 46 séances de plaidoyer avec les leaders coutumiers, musulmans et chrétiens des 46 communes de la Boucle du Mouhou
(RELECORE)

7. Organiser une séance de plaidoyer à l’endroit des cadres de l’UEMOA à Ouagadougou (écrire au président de la commission pour demander
l’inscription de la séance à l’ordre du jour d’une de leurs sessions)

8. Organiser une mission de concertation au Mali sur l’avant-projet de promotion de l’élimination de la pratique transfrontalière de l’excision le long
de la frontière Burkina-Mali




9. Organiser un atelier conjoint de validation du projet de promotion de l’élimination de la pratique transfrontalière de l’e
frontière Burkina-Mali

10. réaliser 02 campagnes synchronisées avec le Bénin et le Mali à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la
11. Organiser la table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du plan d’actions national 2009-2013



AXE 5
1. Organiser 03 campagnes spéciales de dépistage et de réparation des séquelles (région de la Boucle du Mouhoun, région du No
Sahel)


2. Réaliser 01 documentaire à l’occasion des 02 campagnes de réparation des séquelles
3. Acquérir 400 kits et 100 boîtes chirurgicales pour la réparation des cas de séquelles d’excision et les frais de réparatio


4. Réaliser une étude architecturale pour la création et l’équipement d’un centre de référence sous régional de formation et de prise en charge
médicale et psycho sociale des séquelles d’excision

5. Elaborer les outils de supervision de prise en charge chirurgicale
6. Assurer la supervision des agents de santé formés à la PEC chirurgicale des victimes de séquelles des MGF (observation directe de la PEC et
appui technique sur le site)
7. Adapter le module de formation à l’accueil et à la PEC des victimes des séquelles des MGF au profit des agents sociaux et
identification des consultant(e)s, atelier d’adoption.
8. Former les agents sociaux et agent de santé à l’accueil des victimes de séquelles des MGF : identification des agents à former, identification des
formateurs/trices, formation (théorique et pratique y compris élaboration de plan de travail).
9. Mettre en place un système de gestion des Kit et frais de réparation de séquelles des MGF
10. Assurer les activités IEC/CCC sur la PEC des séquelles des MGF (intégrer dans leurs activités IEC/CCC)
11. Réaliser une journée de lancement dans les 2 régions (Est et Sud Ouest) des activités de PEC chirurgicale et en accueil, animation d’ém
radio, presse écrite (en langues locales également), spots publicitaires.
12. Elaborer les outils de collecte de données sur la PEC et les collecter

AXE 6
1. Organiser 08 rencontres de plaidoyer auprès des Staff des écoles professionnelles pour l’intégration du module MGF dans le
formation

Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 7 2. Organiser huit (08) ateliers de formation des enseignants des écoles professionnelles de l’INFTS , de l’ENAM, de la police, de la gendarmerie, de
l’ENEP, de l’ENSK, de la Santé sur l’intégration des modules MGF dans l’enseignement.
3. Apporter un appui technique à la DREBA Est et Sud Ouest dans la réalisation d’activités IEC/CCC dans le cadre de l’enseignement des modules
MGF (jeux concours, Ciné débat, Théâtre, Forum)
4. Organiser deux (02) rencontres de concertation entre partenaires impliqués dans l’intégration des modules sur les MGF dans

AXE 7

1. Organiser des plaidoyers à l’endroit des acteurs de la justice (Magistrats, Greffiers en Chef, Avocats, Juristes, Officiers
Gardes de Sécurité Pénitentiaires) dans les régions du Nord et des Hauts Bassins pour l’application effective de la loi.
2. Organiser trois grandes conférences pour vulgariser le contenu de la loi réprimant l’excision au Burkina Faso.
3. Organiser deux grandes conférences sur le sursis.
4. Appuyer le fonctionnement et à l’accessibilité permanente du téléphone vert à tous les opérateurs de téléphonie.
5. Organiser deux séminaires sur l’excision à l’endroit des élèves magistrats
6. Poursuivre la traduction et la reproduction de la loi sur les MGF en langues nationales
8. Apporter un appui technique et financier à la répression de cas d’excision (formation des greffiers sur l’excision, formation des acteurs chargés
des enquêtes préliminaires sur la procédure applicable en cas d’excision, financement des brigades de gendarmerie et commissariat de police p
la recherche des présumés coupables et complices de cas d’excision).


AXE 8
1. Organiser un atelier de validation du plan de suivi
2. Finaliser le plan de suivi après l’atelier et élaborer les outils du suivi et la base de données sur les indicateurs
3. Réaliser une enquête nationale sur la prévalence de l’excision (étude CAP)
4. Tenir à jour les statistiques sur les cas de poursuites judiciaires

5. Poursuivre le recensement et la mise à jour des fichiers provinciaux des exciseurs et exciseuses et les relais de pérennisation (laveuses et autres)
6. Finaliser le projet d’étude de la mesure de la prévalence de l’excision par l’observation biomédicale

7. Expérimenter l’observation biomédicale dans deux districts sanitaires


8. Remplir et transmettre les fiches de rapports statistiques (sur les cas d’excision, sur les séquelles, sur l’observation biomédicale, les jug
etc) périodiques en les intégrant dans les systèmes existants)
9. . Réaliser l’étude de la mesure de la prévalence de l’excision par l’observation biomédicale
10. . Réaliser une évaluation à mi parcours du PAN tolérance zéro 2009-2013


11. . Tenir deux (02) sessions du cadre de concertation avec les acteurs terrain du programme conjoint UNICEF/UNFPA

12 . Réaliser 68 sorties de supervision des CRLPE, CPLPE, réseaux
13 . Effectuer 45 sorties pour appuyer l’élaboration de leur PAP 2012
14. Réaliser 36 sorties de supervision des noyaux relais dans 20 provinces
15. Organiser 10 sorties de supervision des autres associations et acteurs de terrain
16 . Organiser 22 sorties de supervision des acteurs de terrain formés en suivi évaluation
17 . Organiser 13 sorties de suivi de la collecte des données statistiques
18. Assurer le suivi de la mise en œuvre de l’enseignement des modules sur la promotion de l’abandon des MGF
19. Organiser 02 sessions du cadre de concertation des noyaux relais dans 20 provinces
20. Conclure un protocole d’accord entre les 2 ministères sur le système de gestion des kits et frais de réparation des séquelles
21 . Organiser un colloque international sur l’excision
22. Tenir les réunions annuelles de concertation

II – EXECUTION DES ACTIONS PAR AXE

Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 8 Axe stratégique 1 : Renforcement des capacités et institutionnelles du
organisationnelles du SP/CNLPE et des structures engagées

• Achat de carburant et des lubrifiants pour les activités du SP/CNLPE

Axe stratégique 2 : renforcement des compétences techniques des acteurs de
terrain

Objectif spécifique : renforcer les compétences techniques et les capacités financières
des acteurs de terrain

Activités :
• Formation des acteurs chargés des enquêtes préliminaires ou judiciaires pour un
meilleur traitement des dossiers relatifs aux cas d’excision. L’atelier a regroupé des
magistrats, des gendarmes, des policiers et des agents sociaux.


Elaboration d’un guide de discussion en petit groupe
• TDR de recrutement des consultants élaborés et diffusés

Axe stratégique 3 : IEC/CCC

Objectif spécifique : amener les différents groupes sociaux du pays à prendre
conscience des méfaits des MGF de manière à réduire la demande en excision

Activités :

• un guide de sensibilisation des fidèles musulmans sur la question des MGF sur la
base des textes coraniques et prophétiques a été élaboré par le Réseau Burkinabè
des Organisations Islamiques en Population et Développement (RBOIPD)
• des messages de sensibilisations de cinq acteurs amendés de finalisés (troupe
théâtrale RBOIPD, prémaquette du groupe artistique les Bezou, roman sous forme
de « nouvelle » de madame SIMPORE Béatrice, film FUUTA traitant de la
problématique de l’excision)
• Organisation deux (02) séances d’IEC/CC à l’endroit de 170 personnes
(Conférence sur l’excision avec le Syndicat National des Enseignants du
Secondaire et du Supérieur, ciné-débats au profit avec l’association.
• Amendement du plan de communication du SP/CNLPE élaboré par le Professeur
Serge Théophile Balima
• Le Secrétariat Permanent du Conseil National de Lutte contre la Pratique de
l’Excision (SP/CNLPE) à l’instar des autres pays du monde, commémore chaque
année la journée du 6 février « Journée Internationale Tolérance Zéro aux MGF ».
Le programme de la commémoration de l’année 2011 a prévu et réalisé des
activités de sensibilisation, de plaidoyer et de communication à savoir :
- la diffusion de spots et de films sur l’excision,
- une course cycliste féminine dénommée « coup de pédales contre la pratique de
l’excision »,
- une rencontre d’échanges avec la presse nationale et internationale.

Axe stratégique 4 : plaidoyer/lobbying
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 9 Objectif : amener les responsables politiques et administratifs et les leaders d’opinion à
s’engager de manière à donner plus d’envergure, de poids et d’impact à la lutte contre les
MGF.

Activités :
• un atelier de plaidoyer organisé auprès de 33 agents de santé de l’association des
Sages Femmes et Maïeuticiens du Burkina (ASF/MB) et de la Société des
Gynécologues et Obstétriciens du Burkina (SOGOB) pour une meilleure prise en
compte du volet promotion de l’élimination des Mutilations Génitales Féminines
dans les activités de la Santé de la Reproduction.

Axe stratégique n° 5 : prise en charge intégrée des victimes des séquelles des
mutilations génitales féminines
Objectif spécifique : permettre à au moins 400 victimes de séquelles de l’excision de
bénéficier d’une prise en charge complète qui améliore leur qualité de vie

Activités :
• des outils de collecte et de supervision des agents de santé formés en réparation
des complications et séquelles élaborés et adoptés
• Counseling et orientation de 05 victimes séquelles
• Renouvellement de la dotation de 40 kits
• Réparation de 28 victimes de séquelles et complications de l’excision

Axe stratégique n° 8 Etude- Recherche / supervision et suivi-évaluation

Objectif spécifique : Fournir des informations sur la prévalence de l’excision dans
le groupe des filles de 0 à 15 ans et sur les déterminants des comportements qui
favorisent la persistance de la pratique des MGF au niveau national et au niveau
de chaque région afin de définir des approches novatrices adaptées


Activités :

• Suivi du téléphone vert pour les dénonciations de cas d’excision :
04 dénonciations
18 fillettes excisées
• Suivi des jugements de cas d’excision
• Réalisation d’un atelier de validation du plan de suivi
• Elaboration du rapport trimestriel

III – Analyse des niveaux d’exécution

Le niveau d’exécution des activités au cours de ce trimestre est relativement bas. Ce
faible taux de réalisation des activités programmées dans le trimestre s’explique par le
retard de financement des programmes d’une part et d’autre part l’importance du temps
de planification et de discussion des budgets avec les PTF. Aussi les activités réalisées
relèvent-elles en majorité des programmes d’activités de l’exercice précédent. Au vu des
plans d’actions finalisés avec les différents partenaires notamment les Partenaires
Techniques et Financiers du Protocole de Financement Commun du PAN( GIZ/PROSAD,
UNICEF, Ambassades des Pays-Bas et du Danemark ), l’UNFPA, le PADS, le CIAF, le
Canevas du programme et du rapport d’activités 2009/DEP_MASSN 10

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents