1ères DOCTORIALES du Tourisme de la Chaire Culture Tourisme développement

-

Documents
11 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
1ères DOCTORIALES du Tourisme de la Chaire « Culture, Tourisme, développement » TOURISME / TOURISM Concepts et méthodes à la croisée des disciplines Concepts and methods at the disciplinary crossroads 14-16 septembre 2011 La mise en tourisme au prisme des représentations de l'exotisme : Nouvelle-Calédonie et Polynésie française Tourismification through exotism : New Caledonia & French Polynesia Bénédicte Auvray et Marlène Renault Bénédicte Auvray est doctorante en géographie à l'Université du Havre (UMR IDEES/Cirtai) et ATER à l'Université Littoral-Côte d'Opale (EA TVES/IMN). Dans le cadre de sa thèse dirigée par Benjamin Steck et Jean-Christophe Gay, elle travaille sur l'enclavement et l'altérité touristiques dans le cas des îles tropicales. Marlène Renault est doctorante en géographie et en sociologie à l'Université du Havre (UMR IDEES/Cirtai) sous la direction de Daniel Réguer. Sa thèse porte sur le rôle de la culture comme ferment de développement territorial. Cette réflexion est appliquée aux espaces estuariens : axe Seine et estuaire du Saint-Laurent notamment. Résumé : Cet article cherche à montrer en quoi la mise en tourisme et l'image des destinations recourt à des stéréotypes hérités de récits, de discours et de représentations anciens. L'étude comparée de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie comme destinations touristiques permet de voir en quoi l'image de ces espaces insulaires s'articulent autour des poncifs de l'exotisme et de la figure duale de l'île, entre Paradis perdu

  • espace insulaire

  • touristes

  • destination touristique

  • exotisme

  • territoire durant la période coloniale

  • touristes venant de pays de la zone asie-pacifique

  • poncifs de l'exotisme et de la figure duale de l'île

  • métropole

  • bora bora


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 septembre 2011
Nombre de lectures 65
Langue Français
Signaler un problème
1ères DOCTORIALES du Tourisme de la Chaire « Culture, Tourisme, développement » TOURISME / TOURISM Concepts et méthodes à la croisée des disciplines Concepts and methods at the disciplinary crossroads 14-16 septembre 2011 La mise en tourisme au prisme des représentations de l'exotisme : Nouvelle-Calédonie et Polynésie française Tourismification through exotism :
New Caledonia & French Polynesia Bénédicte Auvray et Marlène Renault Bénédicte Auvray est doctorante en géographie à l'Université du Havre (UMR IDEES/Cirtai) et ATER à l'Université Littoral-Côte d'Opale (EA TVES/IMN). Dans le cadre de sa thèse dirigée par Benjamin Steck et Jean-Christophe Gay, elle travaille sur l'enclavement et l'altérité touristiques dans le cas des îles tropicales. bene_auvray@yahoo.frMarlène Renault est doctorante en géographie et en sociologie à l'Université du Havre (UMR IDEES/Cirtai) sous la direction de Daniel Réguer. Sa thèse porte sur le rôle de la culture comme ferment de développement territorial. Cette réflexion est appliquée aux espaces estuariens : axe Seine et estuaire du Saint-Laurent notamment. marl_bea@yahoo.frRésumé :  Cet article cherche à montrer en quoi la mise en tourisme et l'image des destinations recourt à des stéréotypes hérités de récits, de discours et de représentations anciens. L'étude comparée de la Polynésie française et de la Nouvelle-Calédonie comme destinations touristiques permet de voir en quoi l'image de ces espaces insulaires s'articulent autour des poncifs de l'exotisme et de la figure duale de l'île, entre Paradis perdu et lieu de réclusion.