BACTÉRIES ET MALADIES CHRONIQUES : APPROCHES IMMUNOLOGIQUES ET EXPÉRIMENTALES

-

Documents
22 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Master, Bac+5

  • mémoire


MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE présenté par Caroline VAN DER VELDEN pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes BACTÉRIES ET MALADIES CHRONIQUES : APPROCHES IMMUNOLOGIQUES ET EXPÉRIMENTALES Soutenu le 16 décembre 2005, devant le jury suivant : MC. LOMBARD Présidente P. VINCENDEAU Examinateur B. VEYRET Examinateur I. LAGROYE Examinatrice M. GEFFARD Examinateur Laboratoire de Bioélectromagnétisme Directeur : Bernard VEYRET EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • protéine surnuméraire

  • bactérie

  • mécanismes pathogéniques

  • maladie

  • anticorps

  • importance des bactéries dans l'induction de processus pathogéniques

  • évidence des communautés antigéniques de façon spécifique

  • anti-idiotypiques


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2005
Nombre de visites sur la page 104
Langue Français
Signaler un problème
 
 
  
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE
ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES  Sciences de la Vie et de la Terre
MEMOIRE  présenté par  Caroline VAN DER VELDEN  pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes
B ACTÉRIES  ET  MALADIES  CHRONIQUES : APPROCHES  IMMUNOLOGIQUES  ET  EXPÉRIMENTALES
  Soutenu le 16 décembre 2005, devant le jury suivant :  MC. LOMBARD Présidente                                                                    VINCENDEAU Examinateur  P.  B. VEYRET Examinateur                                                                                            I. LAGROYE Examinatrice                       M. GEFFARD Examinateur                                                                  Laboratoire de Bioélectromagnétism  e  Directeur : Bernard VEYRET
                                                                      R alEIVIERThibr :  de ault        tcueiDer                                
Résumé
EPHE Sciences de la Vie et de la Terre b.veyret@enscpb.fr 16 avenue Pey Berland m.geffard@enscpb.fr 33607 Pessac  Laboratoire PIOM Physique Interactions des Ondes-Matière Directeur : Jean-Paul PARNEIX  Société GEMACBio 12 rue Condorcet tdelariviere@gemacbio.com 33150 Cenon Cedex     Les maladies chroniques que sont la sclérose en plaques (SEP), la polyarthrite rhumatoïde (PR), la pelvispondylite rhumatismale (PSR) et la sclérose latérale amyotrophique (SLA) posent un problème croissant de santé publique autant pour leur traitement que pour la prise en charge des patients. L'étiologie de ces maladies est toujours inconnue mais les nombreuses recherches menées à ce sujet montrent qu'elles sont multifactorielles, faisant vraisemblablement intervenir des facteurs génétiques et environnementaux. La connaissance de ces facteurs est un enjeu crucial pour la mise au point de modèles animaux pertinents et le développement de nouvelles thérapies efficaces.  L'objectif du travail présenté dans ce mémoire était de préciser les facteurs de déclenchement et de chronicité de la SEP, la PR, la SPR et la SLA. La première partie de ce mémoire s'appuie sur l'étude d'éléments surnuméraires présents dans les sérums des patients et la recherche d'anticorps circulants spécifiques. Nous disposons pour cela d'anticorps monoclonaux anti-idiotypiques, ou AIP110, obtenus à partir de protéines surnuméraires de 110 kDa isolés dans le sérum de patients. Nous avons obtenu des anticorps anti-AIP110 chez le lapin. Les expériences ont montré :  - la présence d'anticorps circulants anti-AIP110 d'isotypie A chez la plupart des patients atteints des maladies chroniques citées ci-dessus,  - des communautés antigéniques entre les épitopes AIP110, images de la protéine surnuméraire de 110 kDa et des constituants bactériens. Dans la deuxième partie, nous avons cherché à mettre en évidence le rôle des bactéries dans les maladies chroniques en évaluant les symptômes induits chez les rats Spague Dawley et Lewis femelles suite à l'injection de lyophilisats de bactérie. Les résultats montrent que certaines bactéries peuvent déclencher dans certaines conditions des signes arthritiques ( S. aureus, P. mirabilis, E. coli ) et encéphalitiques ( S. aureus, E. coli ). Ces expériences montrent que ces bactéries peuvent servir à développer des modèles animaux de maladies chroniques.  L'ensemble des résultats présentés dans ce mémoire permet de supposer que :  - chez les malades atteints de SEP, SLA, PR et SPR, des éléments bactérie-like induiraient la production d'IgA circulantes, par stimulation du           système immunitaire mucosal, notamment intestinal.  - ces éléments seraient retrouvés libres ou engagés dans des complexes immuns chez ces patients.  - des éléments bactériens pourraient servir à développer chez le rat un modèle de maladie chronique avec des signes arthritiques et