MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE

-

Documents
22 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Master, Bac+5

  • mémoire


MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BIOLOGIE DE LA REPRODUCTION DE LA GUIFETTE MOUSTAC (CHLIDONIAS HYBRIDA) EN BRENNE Mémoire présenté par Franck LATRAUBE pour obtenir le titre de diplômé de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes Soutenu le 23 Juin 2006, devant le jury suivant : Bruno DELESALLE (EPHE Perpignan) Président Roger PRODON (EPHE Montpellier) Examinateur Vincent BRETAGNOLLE (CNRS de Chizé) Examinateur Pierre YESOU (ONCFS) Examinateur Françis MEUNIER (LPO) Examinateur Nicolas SADOUL (Marais du Vigueirat) Examinateur Laboratoire : Biogéographie et Ecologie des Vertébrés Directeur : M. Roger Prodon E.P.H.E. Sciences de la vie et de la Terre Montpellier (34) EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • brenne

  • observation comportementale

  • fidélité inter-annuelle des nicheurs aux sites de reproduction

  • quant au maintien local des populations nicheuses

  • effectifs nicheurs

  • typologie des étangs

  • guifette moustac

  • traits d'écologie de la reproduction


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2006
Nombre de visites sur la page 51
Langue Français
Signaler un problème
     
MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE
ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE      BIOLOGIE DE LA REPRODUCTION DE LA GUIFETTE MOUSTAC ( CHLIDONIAS HYBRIDA ) EN BRENNE       Mémoire présenté par  Franck LATRAUBE  pour obtenir le titre de diplômé de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes   Soutenu le 23 Juin 2006, devant le jury suivant :    
 
Bruno DELESALLE (EPHE Perpignan) Président Roger PRODON (EPHE Montpellier) Examinateur Vincent BRETAGNOLLE (CNRS de Chizé) Examinateur Pierre YESOU (ONCFS) Examinateur Françis MEUNIER (LPO) Examinateur Nicolas SADOUL (Marais du Vigueirat) Examinateur      Laboratoire : Biogéographie et Ecologie des Vertébrés Directeur : M. Roger Prodon E.P.H.E. Sciences de la vie et de la Terre Montpellier (34)   
Centre National de la Recherche Scientifique Centre d’Etudes Biologiques de Chizé (79) Responsable : M. Vincent Bretagnolle   ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE   BIOLOGIE DE LA REPRODUCTION DE LA GUIFETTE MOUSTAC ( CHLIDONIAS HYBRIDA ) EN BRENNE     Franck LATRAUBE  Résumé   Mots clés :  Guifette moustac, Chlidonias hybrida , reproduction, habitat, domaine vital, migration, démographie, Brenne   Afin de mieux comprendre les stratégies d’utilisation de l’espace par les populations reproductrices de guifettes moustacs en Brenne, une étude à été confiée au Centre d’Etudes Biologiques de Chizé (CNRS) par la Réserve Naturelle de Chérine. Les populations nicheuses sont suivies dans cette région depuis plus de 20 ans par la Ligue pour la Protection des Oiseaux et la Réserve Naturelle de Chérine. Une première analyse de cette base de données, unique en France, montre que les effectifs nicheurs sont très variables, à la fois dans l’espace (étangs colonisés ou non) et dans le temps (tendances). Les variables qui influencent ces mouvements sont directement liées à la gestion piscicole des étangs, en particulier la végétation flottante qui s'avère être le facteur déterminant de l’installation des reproducteurs, mais aussi l’existence des "assecs". D’autres paramètres sont à prendre en compte, tels que les conditions météorologiques, le profil typologique de l’étang, et le paysage en périphérie.  Les caractéristiques de l’habitat sont décrites plus particulièrement à travers une étude portant sur les sites d’alimentation. Durant trois années, un suivi télémétrique réalisée sur 33 adultes reproducteurs a démontré que le nombre de couples nicheurs influence la surface du "domaine vital" utilisé par la colonie, à nombre d’individus suivis égal. Une colonie d’une centaine de couples requiert ainsi un domaine vital de plusieurs centaines d’hectares, certains sites d’alimentation étant distants de plus de 5 km de l’étang de reproduction.  En parallèle, des observations comportementales réalisées à la fois sur les sites d’alimentations et sur les colonies démontrent que les guifettes moustacs ont un régime insectivore prédominant durant l’élevage des jeunes.  Enfin, un programme de baguage coloré a permis de baguer plus de 500 adultes et poussins, avec pour objectif de décrire les phénomènes de dispersion, la migration et de quantifier la fidélité des nicheurs sur leurs sites de reproduction. La biométrie et l’observation comportementale des adultes ont en outre permis d'élaborer une méthode de sexage de ces oiseaux, dont la fiabilité est supérieure à 95%.  Au terme de ces recherches, des mesures de gestion spécifiques sont suggérées afin de maintenir les effectifs des populations nicheuses en Brenne. Ces perspectives présentent l'intérêt de pouvoir être appliquées à d’autres régions qui connaissent les mêmes difficultés quant au maintien local des populations nicheuses de cette espèce à forte valeur patrimoniale qu'est la guifette moustac.