MINISTERE DE LA JEUNESSE DE L'EDUCATION NATIONALE

-

Documents
23 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Master, Bac+5
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre MEMOIRE Présenté par Rachel BONIFACE Pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes TITRE : EBNA1, EBP2 ET C14ORF120 : UNE REMISE EN CAUSE DES MODÈLES ACTUELS DE PERSISTANCE DU VIRUS EPSTEIN-BARR ? Soutenu le 18 décembre 2007 devant le jury suivant : - Mr Andras Paldi Président - Mme Irène Joab Examinateur - Mme Evelyne Manet Rapporteur - Mme Sylvie Demignot Tuteur pédagogique - Mr Vincent Maréchal Tuteur scientifique Laboratoire de Pharmacologie cellulaire et moléculaire EPHE Directeur : Pr.Chambaz Centre de Recherche des Cordeliers 15 rue Ecole de Médecine 75006 Paris Centre de recherche des Cordeliers, Equipe 10 Directeur : Pr. Maréchal « Chromatines et génomes viraux » 15 rue Ecole de Médecine 75006 Paris ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • protéine lmp1

  • génome viral

  • cellules en prolifération

  • coli - escherichia coli

  • localisation signal

  • virus d'epstein-barr

  • ebna1

  • gal4-ad gal4


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 décembre 2007
Nombre de visites sur la page 75
Langue Français
Signaler un problème
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE  ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES Sciences de la Vie et de la Terre  MEMOIRE Présenté par Rachel BONIFACE
 Pour l’obtention du diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes  TITRE :  EBNA1, EBP2 ET C14 ORF 120 : UNE  REMISE  EN  CAUSE  DES  MODÈLES  ACTUELS  DE PERSISTANCE  DU  VIRUS E PSTEIN -B ARR ?   Soutenu le 18 décembre 2007 devant le jury suivant :  - Mr Andras Paldi Président  - Mme Irène Joab Examinateur  - Mme Evelyne Manet Rapporteur  Mme Sylvie Demignot Tuteur pédagogique -sylvie.demignot@crc.jussieu.fr  - Mr Vincent Maréchal Tuteur scientifique vincent.marechal@crc.jussieu.fr  Laboratoire de Pharmacologie cellulaire et moléculaire EPHE            Directeur : Pr.Chambaz Centre de Recherche des Cordeliers 15 rue Ecole de Médecine 75006 Paris  Centre de recherche des Cordeliers, Equipe 10 Directeur : Pr. Maréchal « Chromatines et génomes viraux » 15 rue Ecole de Médecine 75006 Paris ÉCOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE
 EBNA1, EBP2 et C14orf120 : une remise en cause des modèles actuels de persistance du virus Epstein-Barr ? Rachel B ONIFACE  RESUME  Le virus Epstein-Barr est un gammaherpersvirus humain ubiquitaire qui établit une infection latente dans les lymphocytes B quiescents. Dans les cellules en prolifération, la réplication et le maintien du génome viral – sous la forme d’épisomes multicopies - dépendent de deux éléments viraux seulement : l’origine de réplication latente (OriP) et la protéine EBNA1. OriP est composée de deux sous-domaines : DS ( Dyad Symmetry ) et FR ( Family of repeat ), qui contiennent respectivement 4 et 20 sites de fixation pour EBNA1. La fixation d’EBNA1, sous forme d’homodimères, à l’élément DS est nécessaire à l’initiation de la réplication à partir d’OriP. Sa fixation sur FR joue un rôle dans l’association de l’épisome viral aux chromosomes mitotiques. FR agit également comme un enhancer en présence d’EBNA1, ce qui contribue à activer la transcription des autres gènes de latence par EBNA1. Plusieurs partenaires d’EBNA1 ont été identifiés. Cependant, ils ne rendent pas compte des activités de réplication, de ségrégation, de transcription d’EBNA1. Ceci suggère l’intervention d’autres protéines cellulaires contribuant aux activités biologiques d’EBNA1. Un crible double-hybride initié précédemment au laboratoire avait permis d’isoler environ 300 clones de levures codant des partenaires potentiels d’EBNA1. Le travail présenté ici a eu pour objectif de poursuivre et valider le crible sur un groupe de 40 clones. Nous avons identifié plusieurs partenaires cellulaires potentiels, et nous sommes concentrés sur l’analyse de l’un d’entre eux, la protéine C14orf120, non caractérisée à ce jour. Nous avons montré que C14orf120 est nucléolaire durant l’interphase,et qu’elle s’associe aux chromosomes durant la mitose. Elle colocalise parfaitement avec un partenaire déjà connu d’EBNA1 : la protéine nucléolaire EBP2, décrite comme étant le partenaire d’EBNA1 sur les chromosomes mitotiques. Des essais de FRET ont confirmé que C14orf120 interagit avec EBNA1 dans les cellules vivantes. Nous avons développé plusieurs approches biochimiques afin de tenter de confirmer les interactions d’EBNA1 avec C14orf120 mais également EBP2. En particulier, nous avons étudié l’effet de ces deux protéines sur la fixation d’EBNA1 aux éléments FR et DS – par colonne d’affinité et retard sur gel-, et sur son activité transcriptionnelle –par des tests de transactivations-. Nous n’avons pu mettre en évidence un effet de C14orf120 sur la fixation d’EBNA1 à l’ADN, alors que son interaction avec EBNA1 a été clairement montrée par double-hybride et FRET ; le rôle de cette interaction reste à définir. En retard sur gel, nous avons montré qu’EBP2 ne peut former de complexe ternaire avec EBNA1 fixée à OriP, mais elle est capable de réduire la formation de complexes de haut poids moléculaire contenant EBNA1 et DS. Ces observations remettent donc en cause le rôle d’EBP2 dans la fixation d’EBNA1 aux chromosomes mitotiques, et permettent d’imaginer une interaction fonctionnelle entre EBNA1 et la biogénèse des ribosomes, dont EBP2 et C14orf120 sont deux acteurs.  Mots clés : EBV - EBNA1 - ADN - C14orf120 - EBP2 - ségrégation - transactivation. Table des matières  U  INTRODUCTION