MINISTERE DE LA JEUNESSE DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA

-

Documents
22 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Master, Bac+5
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L'EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES SECTION SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE MEMOIRE Présenté par THIERRY KORTULEWSKI Pour l'obtention du diplôme de l'Ecole Pratique des Hautes Etudes ETUDE DE LA DYNAMIQUE DU TRANSCRIPTOME DANS UN MODELE DE RECONSTITUTION HEMATOPOIETIQUE IN VIVO Date de soutenance : le jeudi 26 juin 2003 Membres du jury : Dr Andràs PALDI Président Dr Flore RENAUD-PAITRA Rapporteur Dr Diana TRONIK-LE ROUX Examinateur Dr Ali TURHAN Examinateur Laboratoire EPHE : laboratoire de génétique moléculaire et physiologique CNRS UPRES-A 8087 Bâtiment Fermât ,45 avenue des Etats Unis 78035 VERSAILLES cedex Directeur : Bernard MIGNOTTE E-mail : Laboratoire d'accueil : laboratoire de génomique et radiobiologie de l'hématopoïèse 2, rue Gaston Crémieux Bâtiment G2 rez de chaussée 91057 EVRY cedex Directeur : Diana TRONIK-LE ROUX E-mail : RESUME EPHE Banque de Monographies SVT 1

  • origine de la reconstitution myéloïde

  • cellules vers la différenciation

  • nouvelle voie de dédifférenciation lympho-myéloïde

  • modèle de souris transgénique

  • hématopoïèse réversible

  • origine

  • cellule souche

  • cellules de la moelle

  • population cellulaire


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juin 2003
Nombre de visites sur la page 50
Langue Français
Signaler un problème
  
MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE LA RECHERCHE  ECOLE PRATIQUE DES HAUTES ETUDES
SECTION SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE  MEMOIRE  Présenté par THIERRY KORTULEWSKI Pour l’obtention du diplôme de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
    ETUDE DE LA DYNAMIQUE DU TRANSCRIPTOME DANS UN MODELE DE RECONSTITUTION HEMATOPOIETIQUE IN VIVO    Date de soutenance : le jeudi 26 juin 2003  Membres du jury :            Dr Andràs PALDI Président     Dr Flore RENAUD-PAITRA Rapporteur  Dr Diana TRONIK-LE ROUX Examinateur  Dr Ali TURHAN Examinateur    Laboratoire EPHE : laboratoire de génétique moléculaire et physiologique  CNRS UPRES-A 8087  Bâtiment Fermât ,45 avenue des Etats Unis  78035 VERSAILLES cedex Directeur : Bernard MIGNOTTE E-mail : mignotte@genetique.uvsq.fr   Laboratoire d’accueil : laboratoire de génomique et radiobiologie de l’hématopoïèse  2, rue Gaston Crémieux  Bâtiment G2 rez de chaussée  91057 EVRY cedex Directeur : Diana TRONIK-LE ROUX E-mail : diana.leroux@cea.fr     RESUME
 Les connaissances sur les événements moléculaires intervenant dans l’engagement des cellules souches hématopoïétiques vers la différenciation myéloïde restent fragmentaires. Les cellules souches représentant un nombre très faible des cellules de la moelle osseuse, leur identification précise et leur étude in vivo  reste problématique. L’engagement de ces cellules vers la différenciation myéloïde nécessite l’activation ou l’extinction de programmes génétiques impliquant une dynamique du transcriptome dont l’analyse ne peut être réalisée que dans le cadre d’une étude globale.  L’utilisation en parallèle d’un outil d’analyse en masse du transcriptome comme les puces à ADN et d’un modèle de souris transgénique à hématopoïèse réversible constitue une méthode de choix pour l’étude de ces mécanismes. Ce modèle présente l’avantage d’autoriser une étude cinétique in vivo du repeuplement des cellules myéloïdes. La caractérisation détaillée du modèle biologique par cytométrie en flux a montré l’existence d’une population cellulaire immature de phénotype lymphoïde capable de se mobiliser rapidement et de se dédifférencier vers la voie myélo-mégacaryocytaire. La combinaison de ces deux outils a permis de d’établir les bases moléculaires d’une nouvelle voie de dédifférenciation lympho-myéloïde permettant de restaurer rapidement l’homéostasie sanguine.  L’étude globale du transcriptome par la technique des puces à ADN nous a permis de mettre en évidence la modulation de 74 gènes intervenant dans cette nouvelle voie de différenciation. L’ensemble de ces gènes constitue une base pour l’étude plus approfondie des mécanismes à l’origine de ce processus. Nous avons montré en particulier la très forte activation du facteur de transcription EZH-2 au cours de la repopulation hématopoïétique suggérant un rôle clé de ce facteur notamment dans la prolifération cellulaire des populations en reconstitution.  Cette étude a permis d’autre part de mettre en lumière le rôle potentiel de nouveaux gènes dans la régulation hématopoïétique. Parmi ceux-ci, nous avons montré que l’expression du gène Schlafen-1 est diminuée de façon transitoire dans la population cellulaire à l’origine de la reconstitution myéloïde suggérant un rôle précoce dans l’engagement de ces cellules vers la différenciation. De plus, les profils d’expression de ce gène dans les voies de différenciation lymphocytaire B et mégacaryocytaire indiquent qu’il aurait un rôle lignée dépendant.  MOTS CLES : cellules souches, différenciation myéloïde, transcriptome, puces à ADN.             
TABLE DES MATIERES Remerciements……… …………………………………………………………………………….. Table des matières…………………………………………………………………………. Abréviations……………………………………………………………………………….
     INTRODUCTION
. 1 2 . . 4