POSITION de THESE par Stéphanie Geneix Rabault
7 pages
Français

POSITION de THESE par Stéphanie Geneix Rabault

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
7 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8

  • cours - matière potentielle : du deuxième chapitre de la première partie

  • cours - matière potentielle : son histoire


1 POSITION de THESE par Stéphanie Geneix-Rabault Nyima me elo thatraqai haa nekönatr ngöne la qene drehu : Chants et jeux chantés pour enfants en langue drehu (Îles Loyauté – Nouvelle-Calédonie). Analyse de l'expression d'un répertoire en évolution constante. Cette étude de doctorat ne cherche pas à momifier la tradition orale du chant que les adultes adressent aux enfants en langue drehu. Elle tente de manière inédite à ce jour mais, sans plus de prétention que, de présenter un panorama le plus large et le plus scientifique possible, de l'état des manifestations actuelles d'expressions chantées orales que les adultes adressent aux enfants sur Lifou. Elle cherche alors à mettre en exergue les caractéristiques formelles, mélodiques, rythmiques, textuelles et kinésiques d'un répertoire observé sous des formes nouvelles et actualisées. La Nouvelle-Calédonie, située dans la partie sud-ouest de l'Océan Pacifique, appartient au groupe de la Mélanésie. Découverte en 1774 par les Européens, elle devient colonie française sous Napoléon III en 1853. En raison de leur petite altitude, les îles peuplées des Loyauté1 ne sont découvertes qu'en 1783. L'irruption de la population européenne dans l'univers lifou par le biais de la religion et de la colonisation provoque de profonds changements au sein de cette société. Au cours de son histoire, elle ne cessera de s'adapter et d'adapter ses expressions musicales de tradition orale aux multiples contacts et aux différentes mesures imposées par l'administration coloniale et les missionnaires.

  • cadre exclusif de l'analyse

  • lifou

  • analyse diachronique

  • irruption de la population européenne dans l'univers lifou par le biais de la religion et de la colonisation

  • culture d'origine

  • cadre des investigations ethnographiques


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 61
Langue Français

Exrait

1
POSITION de THESE par Stéphanie Geneix-Rabault
Nyima me elo thatraqai haa nekönatr ngöne la qene drehu
:
Chants et jeux chantés pour enfants en langue
drehu (Îles Loyauté
– Nouvelle-Calédonie)
. Analyse de l’expression d’un répertoire en
évolution constante.
Cette étude de doctorat ne cherche pas à momifier la tradition orale du chant
que les adultes adressent aux enfants en langue
drehu
. Elle tente de manière inédite
à ce jour mais, sans plus de prétention que, de présenter un panorama le plus large
et le plus scientifique possible, de l’état des manifestations actuelles d’expressions
chantées orales que les adultes adressent aux enfants sur Lifou. Elle cherche alors à
mettre en exergue les caractéristiques formelles, mélodiques, rythmiques, textuelles
et kinésiques d’un répertoire observé sous des formes nouvelles et actualisées.
La Nouvelle-Calédonie, située dans la partie sud-ouest de l’Océan Pacifique,
appartient au groupe de la Mélanésie. Découverte en 1774 par les Européens, elle
devient colonie française sous Napoléon III en 1853. En raison de leur petite altitude,
les îles peuplées des Loyauté
1
ne sont découvertes qu’en 1783. L’irruption de la
population européenne dans l’univers lifou par le biais de la religion et de la
colonisation provoque de profonds changements au sein de cette société. Au cours
de son histoire, elle ne cessera de s’adapter et d’adapter ses expressions musicales
de tradition orale aux multiples contacts et aux différentes mesures imposées par
l’administration coloniale et les missionnaires.
Mais bien que cette société très ouverte assimile facilement des éléments
nouveaux, elle conserve néanmoins certaines des caractéristiques qui lui sont
1
Les quatre îles coralliennes des Loyauté de la Nouvelle-Calédonie, avec Maré au Sud, Tiga, Lifou au
centre et Ouvéa au nord, se situent à environ cent dix kilomètres de distance de la côte Est de la
Grande Terre, sur une ligne nord-est-sud-ouest.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents