rapport de stage

rapport de stage

-

Documents
49 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • rapport de stage
  • cours - matière potentielle : la première moitié
  • mémoire - matière potentielle : d’étude
R a p p o rt d e s ta g e N o v e m b re 2 0 0 4 Diplôme de conservateur de bibliothèque La bibliothèque municipale de Brest Valérie GRIGNOUX Sous la direction de Nicolas Galaud Directeur de la Bibliothèque Municipale de Brest r
  • réseau de lecture publique
  • participation aux réunions
  • réseau des bibliothèques municipales
  • bibliothèques municipales dans la presse locale
  • réunions de service
  • réunion de service
  • locaux
  • local
  • locale
  • locales
  • bibliothèque
  • bibliothèques
  • projet
  • projets

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 313
Langue Français
Signaler un problème

Dipl me de conservateur de bibliothŁque



La bibliothŁque municipale de Brest



ValØrie GRIGNOUX








Sous la direction de Nicolas Galaud
Directeur de la BibliothŁque Municipale de Brest











r

Rapport de stage Novembre 2004
REMERCIEMENTS
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 2

Droits d auteur rØservØs.
Je remercie tout le personnel du rØseau des bibliothŁques municipales
de Brest, pour leur accueil trŁs chaleureux lors de ce stage.
Mes profonds remerciements s adressent aussi aux chefs de service,
qui ont pris le temps de me prØsenter leurs fonctions et de rØpondre
avec patience mes nombreuses questions.
Je tiens enfin exprimer toute ma gratitude M. Nicolas Galaud,
directeur de la bibliothŁque, pour la grande disponibilitØ dont il a fait
preuve mon Øgard, et l attention qu il a portØe mon travail.
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 3

Droits d auteur rØservØs. ’



Sommaire
INTRODUCTION ................................................................................................7
LE R SEAU DES BIBLIOTH¨QUES M UNICIPALES DE BREST ................8
1. RAPPEL HISTORIQUE ....................................................................................8
2. LE R SEAU BRESTOIS A UJOURD’HUI..............................................................9
2.1. Structure gØnØrale ...............................................................................9
2.2. Les Øquipements : un rØseau en voie de rØnovation............................10
2.2.1 PontanØzen, Bellevue, St Martin : l attrait d e la nouveautØ.........10
2.2.2 Cavale Blanche et Quatre Moulins : deux Øquipements
vieillissants, aux performances contrastØes ...............................................11
2.2.3 LambØzellec et St Marc : en vitesse de croisiŁre.........................11
2.2.4 Neptune, ArpŁge, Etude : le dØclin annoncØ du centre ville ........12
3. LES RESSOURCES DU R SEAU......................................................................12
3.1. Moyens financiers..............................................................................12
3.1.1 Le budget...................................................................................12
3.1.2 Les acquisitions..........................................................................13
3.2. Les collections et l offre documentaire ..............................................14
3.2.1 L offre docum entaire : composition et rØpartition.......................14
3.2.2 Fonds patrimoniaux et spØcialisØs...............................................15
3.3. Le personnel et la formation ..............................................................16
4. ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT INTERNE DU R SEAU .........................17
4.1. L autonomie comme principe de base ................................................17
4.2. L Øquipe de direction et le s fonctions transversales...........................17
4.2.1 Lorganigramme.........................................................................17
4.2.2 Le dØveloppement de la lecture ..................................................18
4.2.3 L anim ation et la communication ...............................................19
4.2.4 Ladministration20
4.3. Les services communs........................................................................20
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 4

Droits d auteur rØservØs.
4.3.1 Le catalogage.............................................................................20
4.3.2 Les offices..................................................................................21
4.3.3 Le service informatique et le SIGB.............................................21
5. LE R SEAU ET SON PUBLIC ..........................................................................21
5.1. Les horaires.......................................................................................21
5.2. La visibilitØ du rØseau .......................................................................22
5.3. La frØquentation et le prŒt : une progression motivante .....................22
6. LES SERVICES SP CIFIQUES D VELOPP S PAR LE R SEAU .............................23
6.1. Le service Øcoles bibliothŁques..........................................................23
6.2. La desserte domicile24
6.3. Les Points d AccŁs Publics Internet et l Espace de CrØation
MultimØdia ...................................................................................................24
7. LES PARTENARIATS ET COOP R ATIONS........................................................25
7.1. Le p le associØ OcØanographie .........................................................25
7.2. L Agence de CoopØration des BibliothŁques de Bretagne ..................26
ACTIVIT S DE STAGE ...................................................................................27
1. PARTICIPATION AUX R UNIONS ..................................................................27
1.1. Les rØunions de direction...................................................................27
1.2. Les rØunions de service......................................................................28
1.3. Autres rØunions internes ....................................................................28
1.4. La rØunion de prØsentation du projet de mØdiathŁque : quelques
observations .................................................................................................30
1.5. RØunions l extØrieur ou avec des services externes .........................30
1.5.1 PrØparation de l inaugu ration de l Exposition Mer .....................30
1.5.2 Le projet d observatoire de s bibliothŁques bretonnes..................31
2. STAGE PONTAN ZEN ...............................................................................32
2.1. Service public et travail interne.........................................................32
2.2. Les limites du r le social de la mØdiathŁque ......................................32
3. ACTIVIT S ANNEXES ..................................................................................33
3.1. Le comitØ de lecture albums...............................................................33
3.2. Une lecture publique LambØzellec ..................................................34
3.3. Visite en librairie34
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 5

Droits d auteur rØservØs.
4. VISITES DE BIBLIOTH¨QUES ET DE M DIATH¨QU ES......................................34
CONCLUSION...................................................................................................36
BIBLIOGRAPHIE SOMMAIRE.......................................................................38
1. LES BIBLIOTH¨QUES MUNICIPALES DANS LA PRESSE LOCALE, DE SEPTEMBRE
NOVEMBRE 2004 : EXEMPLES ............................................................................38
2. LIENS ........................................................................................................38
TABLE DES ANNEXES ...................................................................................... I

GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 6

Droits d auteur rØservØs.
Introduction
Mon stage d Øtude s est dØroulØ la Biblio thŁque Municipale de Brest, du 30 aoßt
au 19 novembre 2004. J ai choisi ce stage pour plusieurs raisons.

Il s agissait en prem ier lieu de dØcouvrir les bibliothŁques de lecture publique,
leur fonctionnement, et les enjeux auxquels elles sont confrontØes. Le choix de
Brest s est rØvØlØ judicieux, car cette ville de 156 000 habitants, deuxiŁme
mØtropole bretonne, a su se constituer et maintenir depuis 20 ans un rØseau de
lecture publique remarquable par son dynamisme.

Ce rØseau a pourtant la particularitØ de fonctionner sans tŒte de rØseau. La
bibliothŁque centrale historique est obsolŁte, elle ne peut jouer ce r le. L absence
d ØlØment fØdØrateur est peu peu devenu un frein la poursuite du
dØveloppement du dispositif de lecture publique de Brest.

Ce constat a amenØ la ville lancer un pr ojet de mØdiathŁque centrale, adjoint
une nouvelle bibliothŁque universitaire. Les implications de ce projet, et plus
particuliŁrement ses consØquences sur la structuration future du rØseau des
bibliothŁques municipales, constituent le sujet de mon mØmoire d Øtude, deuxiŁm e
raison de mon choix.

Au cours de ce stage, j ai pu m e confronter tous les aspects des activitØs
quotidiennes d un rØseau de lecture publi que, ce qu elles im pliquent en termes
d organisation interne, de relations avec les publics, et avec les tutelles, et
d insertion dans la vie de la citØ. C est ce que je vais tenter d exposer dans la
premiŁre partie de ce travail. Dans un second temps, je prØsenterai mes activitØs de
stagiaire, et les rØflexions issues de ce contact prolongØ avec une rØalitØ
professionnelle qui restait jusque l un peu floue.

GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 7

Droits d auteur rØservØs. Le rØseau des bibliothŁques municipales de Brest
Le rØseau des bibliothŁques
municipales de Brest
1. Rappel historique
En 1794, la Convention crØe par dØcret le dØp t de Brest, pour y rassem bler les
collections confisquØes entre autres l Abbaye de St Mathieu, aux Carmes de
ŁmeBrest et aux Capucins de Recouvrance. Au cours de la premiŁre moitiØ du 19
siŁcle, la notion de lecture publique se dØveloppe Brest. Ouverte en 1850, la
bibliothŁque dØtient, dŁs 1853, 24 000 volumes dans ses collections. Elle en
compte 120 000 la veille de la Seconde Guerre Mondiale. Com me la plus grande
partie de la ville, la bibliothŁque est alors dØtruite par deux fois, en 1941, puis en
1944, mais les fonds prØcieux (4000 volumes), mis l abri dŁs 1939, sont
ØpargnØs. Un projet de reconstruction est lancØ trŁs vite (1948), et aboutit en 1957
l ouverture de la nouvelle bibliothŁque centrale, bibliothŁque pilote qui fait
l Øpoque figure de pionniŁre pour la rØgion Ouest.
En parallŁle, les annØes 60 voient l essor du rØseau de lecture publique sur Brest,
avec la crØation des bibliobus, et la construction d annexes (Bellevue, St Marc).
C est cette Øpoque que la bibliothŁque m unicipale de Brest est classØe. Ce
processus de maillage du territoire municipal se prolonge dans les annØes 70, avec
le lancement de nouveaux projets d annexes (Lam bØzellec, Cavale Blanche et
PontanØzen). Les annØes 80 sont une pØriode de rØamØnagement du quartier du bas
de Siam : ouverture de la bibliothŁque Neptune en 1984, l une des toutes prem iŁres
bibliothŁques de France tenter l aventure de l inform atisation, et de la
discothŁque ArpŁge en 1988. L ancienne bib liothŁque centrale reste bibliothŁque
d Øtude, et les locaux des sections adultes et jeunesse sont rØutilisØs pour hØberger
des services communs (catalogage, prŒt aux Øcoles).
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 8

Droits d auteur rØservØs. Le rØseau des bibliothŁques municipales de Brest
La rØnovation du rØseau s est poursuivie dans les annØes 90 et 2000, avec une
rØfection complŁte de PontanØzen en 2002, la construction de nouveaux locaux
pour LambØzellec en 1996, puis de Bellevue et St Martin en 2003.
Aujourd hui, le rØseau des bibliothŁques et la municipalitØ de Brest se sont lancØs
dans un projet de nouvel Øquipement central, accolØ une bibliothŁque
universitaire, qui devrait voir le jour au plus t t en 2008.
2. Le rØseau brestois aujourd’hui
2.1. Structure gØnØrale
Le rØseau des bibliothŁques de Brest est constituØ de 10 Øtablissements rØpertoriØs
dans le tableau ci-dessous :

BibliothŁque Surface (m2)Inauguration/RØnovation
Centrale/Etude 3175 (surtout magasins) 1957
Neptune 1420 1984
ArpŁge (discothŁque) 287 1988
Quatre Moulins 906 1985
St Marc 896 1988
Cavale Blanche 428 1977
LambØzellec 1076 1996
Bellevue 1360 2003
Jo-Fourn ( PontanØzen ) 641 2002
St Martin 200 2003

La surface totale du rØseau est de 10389 m2, ce qui reprØsente 6,6m2 pour 100
habitants. Ce chiffre est supØrieur la moyenne nationale, mais on remarque
surtout que tous les Øquipements du rØseau sont de taille consØquente. Plus de 70%
de la superficie disponible, soit 7314m2, sont ainsi dØvolus aux bibliothŁques de
quartier. Le terme d « annexes » n est d ailleurs pas em ployØ Brest, les
personnels et les publics lui prØfØrant just e titre le terme de « bibliothŁques », qui
rend bien mieux compte de la rØalitØ des Øquipements et des services proposØs.
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 9

Droits d auteur rØservØs. Le rØseau des bibliothŁques municipales de Brest
Ces bibliothŁques constituent un ensemble qui, par son implantation ØclatØe, assure
une bonne couverture du territoire de la ville, malgrØ un lØger dØsØquilibre en
faveur de la rive gauche. Cette structure dØcentralisØe, qui privilØgie la notion de
service de proximitØ, est le rØsultat conjoint d une politique culturelle m unicipale
affirmØe en ce sens, et de l historique de la bibliothŁque centrale. Le rØseau
brestois s est construit et se fonde, au jourd hui encore, sur le dynam isme de ses
bibliothŁques de quartier.

2.2. Les Øquipements : un rØseau en voie de rØnovation
2.2.1 PontanØzen, Bellevue, St Martin : l attrait de la nouveautØ
Ces 3 bibliothŁques ont ØtØ rØnovØes trŁs rØcemment. Deux d entre elles,
PontanØzen et Bellevue, sont localisØes dans des quartiers populaires, voire
dØfavorisØs, oø le climat social est parfois tendu.
C est particuliŁrem ent vrai de la mØdiathŁque de PontanØzen, trŁs endommagØe en
2001 par un incendie d origine crim inel, et qui a du fermer ses portes pendant un
an. Les locaux rØnovØs sont lumineux et bien agencØs. Le niveau de frØquentation
prouve que le public apprØcie ce nouvel espace.
Cependant, le climat social reste lourd. Cette ambiance pŁse sur le fonctionnement
quotidien de la bibliothŁque, et sur le vØcu professionnel de l Øquipe. Les bons
rØsultats de PontanØzen demandent donc Œtre confirm Øs dans le futur.
La rØnovation de la mØdiathŁque de Bellevue procŁde de la mŒme intention de
redynamisation sociale d un quartier, et les rØsultats sont encourageants. Bellevue
era ØtØ amØnagØe au 1 Øtage d un centre com mercial partiellement dØsaffectØ, juste
en face du TrØsor Public, sur un grand plateau d un seul tenant, sans Øclairage
naturel. Le mobilier confortable humanise l ensem ble, mais la disposition des
espaces ne facilite pas la gestion des publics.
La petite derniŁre est la bibliothŁque St Martin, toute proche du centre ville. Cette
« mØdiathŁque de poche » est une rØussite en matiŁre d utilisation de l espace :
amØnagØe dans une ancienne Øcole, elle ouvre par de grandes baies vitrØes sur une
galerie et un jardin intØrieur.
GRIGNOUX ValØrie | DCB| Rapport de stage | 2004 10

Droits d auteur rØservØs.