rapport de stage Muriel Hoareau

rapport de stage Muriel Hoareau

-

Documents
53 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : du stage
  • mémoire - matière potentielle : audiovisuelle
  • mémoire - matière potentielle : d’étude
  • rapport de stage - matière potentielle : d’étude
R a p p o rt d e s ta g e d ’é tu d e d é ce m b re 2 0 0 4 Diplôme de conservateur de bibliothèque Stage d’étude au Service des Fonds spéciaux de la Biblioteca Angelica Muriel Hoareau Sous la direction de Paola Paesano Conservateur au Service des Fonds spéciaux, Biblioteca Angelica (Rome)
  • présentation de l’établissement d’accueil
  • contexte du stage
  • bibliothèque d’etat participant au réseau national
  • paesano conservateur au service des fonds spéciaux
  • préparation d’une
  • l’occasion de la journée nationale
  • service des fonds spéciaux
  • conservation
  • bibliothèque
  • bibliothèques
  • services
  • service

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 335
Langue Français
Signaler un problème

Dipl me de conservateur de bibliothŁque



Stage d Øtude au Service des Fonds
spØciaux de la Biblioteca Angelica
Muriel Hoareau








Sous la direction de Paola Paesano


Conservateur au Service des Fonds spØciaux, Biblioteca Angelica (Rome)











Rapport de stage d Øtude dØcembre 2004
RØsumØ :
Du 30 aoßt au 19 novembre 2004, ce stage d Øtude de DCB la
Biblioteca Angelica de Rome a ØtØ l occasion d observer le
fonctionnement d une bibliothŁque italienne vocation patrimoniale et
d en Øtudier les problØmatiques particuliŁres. Au Service des Fonds
spØciaux, il s est agi de participer la prØparation d expositions; une
Øtude sur les politiques de numØrisation de fonds anciens a en outre ØtØ
effectuØe.
Abstract :
th thFrom 30 August to 19 November 2004, a practice period at the Angelica Library
of Rome has allowed knowledge of the Italian Libraries context, specially those
dedicated to preservation of cultural heritage; this experience has been active
through the work accomplished at the Special collections office.

Riassunto :
Dal 30 Agosto al 19 Novembre 2004, Ł stato svolto un tirocinio in base ad una
convenzione tra l Angelica e la Scuola Francese di Spezializazione per i
Bibliotecari (ENSSIB). Durante questa esperienza professionale, si Ł osservato il
funzionamento di una Biblioteca Statale Storica e di Conservazione, i suoi compiti
e le sue attivit , ai quali si Ł partecipato lavorando presso l Ufficio Fondi Speciali.

Toute reproduction sans accord express de l auteur des fins autres que
strictement personnelles est prohibØe.






HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 2

Droits d auteur rØservØs.
Remerciements
Je remercie vivement Mme Andreoli, gr ce qui ce stage a eu lieu,
ainsi que Mme Lerouge pour ses conseils avisØs. la Biblioteca
Angelica, un grand merci Mme Scialanga pour son accueil
chaleureux et son aide attentive, Mme Paesano pour avoir suivi ce
stage avec sollicitude et participØ la formation qu il m a apportØe, et
enfin l ensemble du Service des Fonds spØciaux pour avoir
contribuØ faire de cette pØriode de travail une expØrience efficace
mais Øgalement cordiale.
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 3

Droits d auteur rØservØs.
Sommaire
INTRODUCTION ................................................................................................6
PARTIE 1 : LE CONTEXTE DU STAGE : PR SENTATION DE
L TABLISSEMENT D ACCUEIL, RESITU DANS L ENVIRONNEMENT
DES BIBLIOTH¨QUES ITALIENNES..............................................................8
1. L’ANGELICA AUJOURD’ HUI : FONCTIONNEMENT G N RAL ET DONN ES
D’ ACTIVIT .........................................................................................................8
1.1. Architecture et locaux..........................................................................8
1.2. Administration.....................................................................................9
1.3. Public et services...............................................................................10
2. UNE BIBLIOTH¨QUE D E TAT PARTICIPANT AU R SEAU NA TIONAL ................11
2.1. Les catalogues et la gestion des collections en rØseau .......................11
2.1.1 La rØtroconversion des catalogues et le catalogue collectif du le
SBN 11
2.1.2 Le circuit du livre.......................................................................13
2.2. Une coopØration de proximitØ qui pourrait Œtre davantage dØveloppØe
14
3. UNE VISION G N RALE DU PAYSAGE DES BIBLIOTH¨QUES ITALIENNES :
VISITES D’ INSTITUTIONS DE NATURES DIFF RENTES ............................................15
3.1. La BibliothŁque Nationale Centrale de Rome (BNCR), l une des deux
BibliothŁques Nationales italiennes ..............................................................15
3.2. Un systŁme de bibliothŁques universitaires moins intØgrØ que le
systŁme fran ais ...........................................................................................16
3.3. La Discoteca di Stato (DDS): la recherche d un systŁme efficace
pour la conservation de la mØmoire audiovisuelle ........................................16
3.4. Un exemple de bibliothŁque territoriale.............................................17
PARTIE 2 : LES MISSIONS ET ACTIVIT S SP CIFIQUES UNE
BIBLIOTH¨QUE « HISTORIQUE ET DE CONSERVATION », ET SON
SERVICE DES FONDS SP CI AUX.................................................................18
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 4

Droits d auteur rØservØs.
1. UNE INSTITUTION QUI A EN CHARGE UN PATRIMOINE PLURIS CULAIRE .........18
1.1. L histoire de l une des plus anciennes bibliothŁques publiques
d Europe ......................................................................................................18
1.2. Les fonds actuels de l Angelica : des domaines de spØcialitØ
hØtØroclites...................................................................................................20
2. LES MISSIONS D’ UNE « BIBLIOTH¨QUE HISTORIQUE DE CONSERVATION » .....22
2.1. La conservation d un fonds valeur patrimoniale .............................23
2.2. La communication et la mise en valeur et des fonds...........................24
3. UN EXEMPLE DE MISE EN UVRE DES MISSIONS DE L ’ TABLISSEMENT AU
QUOTIDIEN : L’ EXP RIENCE DU SERVICE DES FONDS SP CI AUX25
PARTIE 3 : LE D ROULEMENT DU STAGE : TRAVAUX ACCOMPLIS ET
APPRENTISSAGES R ALIS S .......................................................................28
1. TRAVAIL R ALIS AU SERVICE DES FONDS SP CI AUX ..................................28
1.1. tude du fonds « littØrature de voyage » ............................................28
1.2. PrØparatifs d une exposition de circonstance organisØe l occasion de
la journØe nationale de Christophe Colomb..................................................31
2. CONNAISSANCE DU SYST¨ME DES BIBLIOTH¨QUES ET D COUVERTE DE
L’ UNIVERS PROFESSIONNEL ITALIEN...................................................................32
2.1. Le congrŁs de l Association Italie nne des BibliothØcaires (AIB) ........32
2.2. Visites de bibliothŁques et rencontre de conservateurs aux fonctions
diverses ........................................................................................................33
3. ETUDE D’ UNE PROBL MATIQUE DE BIBL IOTH CONOMIE DANS LE CONTEXTE
DU STAGE : COOP RATION ET NUM RISATION D ES FONDS PATRIMONIAUX............34
3.1. Recherches bibliographiques et difficultØs mØthodologiques..............34
3.2. EnquŒte auprŁs des professionnels.....................................................34
3.3. Un panorama complet de l activitØ de numØrisation de fonds anciens35
CONCLUSION...................................................................................................37
BIBLIOGRAPHIE SUCCINCTE......................................................................39
TABLE DES ANNEXES ....................................................................................41
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 5

Droits d auteur rØservØs.
Introduction
Un stage d Øtude en Italie of fre la possibilitØ d apprØhender dif fØrents aspects du
mØtier de conservateur tout en c toyant des fonds patrimoniaux d une richesse
exceptionnelle. De fait, la Biblioteca Angelica, bibliothŁque d Etat « historique et
de conservation » situØe Rom e, a constituØ un cadre exceptionnel et surtout un
environnement professionnel trŁs formateur pour ce stage de douze semaines qui
s est dØroulØ du 30 aoßt au 19 novem bre 2004. L Øtablissem ent, qui cØlŁbre cette
annØe ses 400 ans, met disposition d un public essentiellem ent composØ
d Øtudiants et de chercheurs, un fond patrim onial trŁs riche, qu elle conserve et
valorise avec dynamisme.
C est au Service des Fonds spØciaux que s es t effectuØ ce stage, sous la direction
de Mme Paesano, conservateur chargØe des collections regroupØes sous ce terme
gØnØrique (fond gØographique, pØriodiques du fonds ancien, manuscrits littØraires
du XXŁ siŁcle). La t che principale qui m ’ a ØtØ confiØe au sein de ce service a ØtØ
de participer la prØparation d une exposition que la bibliothŁque consacrera, en
2005, la littØrature de voyage. Plus gØnØ ralement, ces trois mois passØs la
Biblioteca Angelica ont ØtØ consacrØs la dØcouverte des diffØrents services qui la
composent ; il m’ a par ailleurs ØtØ donnØ de visiter plusieurs autres bibliothŁques
romaines.
Cet environnement a aussi ØtØ propice plusieurs rencontres et entretiens
intØressants dans le cadre de mes recherches pour le mØmoire d Øtude ; celui-ci est
consacrØ aux projets de numØrisation des fonds culturels des bibliothŁques
italiennes envisagØs sous l angle de la coopØration entre Øtablissem ents et de la
1constitution de rØseaux . La Biblioteca Angelica a menØ plusieurs projets de ce
type ces derniŁres annØes ; le Service des Fonds spØciaux a lui mŒme ØtØ actif dans
ce domaine, puisqu il a procØdØ la crØation d une base de donnØes constituØe de
cartes et documents gØographiques relatifs la dØcouverte de l Am Ørique, « Itinera
per Indias Occidentales ».

1
CoopØration, projets communs, rØseaux : les bibliothŁques italiennes et la numØrisation des fonds patrimoniaux .
ENSISIB, MØmoire d Øtude DCB 13, 2004.
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 6

Droits d auteur rØservØs.
Les diffØrentes activitØs rØalisØes durant cette pØriode de travail m’ ont confrontØe
au fonctionnement quotidien d une bibliothŁ que patrimoniale, familiarisØe avec les
outils de la bibliothØconomie, et fait dØcouvrir un contexte subtilement diffØrent de
celui des bibliothŁques fran aises. Ap rŁs une prØsentation du fonctionnement
actuel de la Biblioteca Angelica qui tienne compte de l arriŁre-plan constituØ par le
contexte propre aux bibliothŁques italiennes, on cherchera dØgager plus
prØcisØment les spØcificitØs liØes aux missions et au fonctionnement d une
bibliothŁque « historique de conservation » telles qu elles nous sont apparues au
cours du stage. Enfin, on prØsentera les objectifs et les rØsultats du travail effectuØ
durant cette pØriode, confrontation la pratique professionnelle essentielle dans le
cursus du Dipl m e de Conservateur de BibliothŁques.
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 7

Droits d auteur rØservØs. ’
Partie 1 : Le contexte du stage : prØsentation de l Øtablissement d accuei l, resituØ dans
l environnement des bibliothŁques italiennes
Partie 1 : Le contexte du stage :
prØsentation de l Øtablissement
d accueil, resituØ dans
l environnement des
bibliothŁques italiennes
Avant de prØsenter de fa on dØtaillØe l histoire et les fonds de l institution, et
d exposer ce qui fait les spØcificitØs de ses missions, quelques donnØes gØnØrales
permettront d envisager le fonctionnem ent de la bibliothŁque, replacØ dans son
contexte institutionnel.
1. L Angelica aujourd hui : fonctionnement gØnØral et
donnØes d activitØ
Quelques paramŁtres qui reflŁtent l activitØ m ise en uvre par l Angelica pour
gØrer et communiquer son patrimoine de quelques 200 000 volumes montrent qu il
s agit d une bibliothŁque de taille m oyenne, conviviale tant pour le personnel que
pour le public.
1.1. Architecture et locaux
L institution occupe toujours l em placement liØ ses origines de bibliothŁque du
couvent des Augustins, et son entrØe c toie celle de l Eglise Sant Agostino.
NØanmoins, les locaux d origine ont ØtØ progressivement agrandis et rØcemment
rØamØnagØs. Les lecteurs consultent les ouvrages dans le « Salone Vanvitelliano »,
2baptisØ du nom de l architecte qui l a con u au 18Ł siŁcle, Luigi Vanvitelli ;
derriŁre le premier Øtage des imposantes ØtagŁres se dissimule une rØserve des
manuscrits et livres rares, l accŁs restre int. L espace situØ sous cette salle de
lecture la capacitØ relativem ent rØduite 30 postes de consultation a ØtØ

2
voir photo en annexe 2.1.
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 8

Droits d auteur rØservØs. ’
Partie 1 : Le contexte du stage : prØsentation de l Øtablissement d accuei l, resituØ dans
l environnement des bibliothŁques italiennes
rØorganisØ de fa on trŁs fonctionnelle par des travaux term inØs en 2002 ;
l ensem ble du personnel se fØlicite de cette amØlioration de l environnem ent de
travail, qui ne peut qu Œtre bØnØfique l activitØ de l Øtablissem ent. Ces locaux
rØnovØs se dØploient sur trois Øtages la superficie totale de la bibliothŁque sur les
quatre niveaux Øtant de 1240 m†. Un sous-sol abrite les magasins modernes ; au
rez-de-chaussØe et au premier Øtage, des bureaux, des magasins et des espaces
ouverts au public se c toient. Une nouvelle salle de rØfØrence et de consultation
3multimØdia destinØe aux lecteurs y a ØtØ inaugurØe en novembre de cette annØe .
Elle met 8 postes informatiques la disposition du public, proxim itØ d une piŁce
qui peut Øventuellement Œtre utilisØe pour des cours ou confØrences. Un autre
espace accessible au public est l ØlØgante salle d exposition, d inauguration elle
aussi rØcente ; sa situation au rez-de-chaussØe est un atout : visible de la rue , elle
attire les visiteurs.

1.2. Administration
L Angelica est l une des 46 bibliothŁques pub liques d Etat. De fait, elle est placØe
4sous la tutelle directe du Ministero per i Beni e le Attivit Culturali (MiBAC) .
tant donnØ ce statut adm inistratif, les ressources financiŁres et le personnel
dØpendent directement des moyens mis disposition par le MinistŁre.
5Le budget global, en 2002, s est ØlevØ 1,8 M ; la dotation destinØe aux
acquisitions Øtait de 107 680 .
Au total, une cinquantaine de personnes travaille la bibliothŁque ; aux c tØs des
37 membres du personnel permanent, trois agents effectuant leur service civil et
une douzaine de « volontaires » contribuent au fonctionnement quotidien de
l Øtablissem ent. Le volontariat (« volontariato »), particularitØ du systŁme italien,
est un service gratuit, d une durØe d envi ron six mois, raison de 12 heures par
semaine. Le volontaire propose spontanØment sa candidature la bibliothŁque. En
contrepartie, la rØalisation de cette pØriode professionnelle est une expØrience
valorisØe aux concours de la fonction publique. Plus rØcent que le volontariat, le

3
voir photo en annexe 2.2.
4
dans la suite de l exposØ, on dØsignera le MinistŁre de la Culture italien par cette abrØviation, MiBAC
5
Chiffres de 2002 ; la relation annuelle de 2003 n a pas encore ØtØ finalisØe
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 9

Droits d auteur rØservØs. ’
Partie 1 : Le contexte du stage : prØsentation de l Øtablissement d accuei l, resituØ dans
l environnement des bibliothŁques italiennes
stage obligatoire a ØtØ mis en place il y a trois ans par une rØforme de l UniversitØ
qui vise professionnaliser les cursus. Pa r ailleurs, c est la prem iŁre annØe que
l Angelica accueille des stagiaires Øtrangers.
La prØsence d un nombre consØquent d employØs effectuant un stage, un
volontariat ou leur service civil implique une adaptation continuelle de
l organisation de la bibliothŁque, et une certaine f lexibilitØ de la part de son
personnel permanent. Elle permet nØanmoins de disposer d une m ain d uvre
supplØmentaire relativement qualifiØe, et contribue largement au dynamisme de
l Øtablissem ent. Gr ce cette habitude de f lexibilitØ, mon stage a fait dŁs le dØbut
l objet d un program me prØcis, on m’a immØdiatement confiØ une mission et
intØgrØe dans un bureau, ce dont je suis trŁs reconnaissante.
DiffØrents services assurent le bon fonctionnement de l institution, sous la
direction de Mme Panetta. Mis part l adm inistration et le bureau du prŒt et de la
reproduction, les missions des services sont dØterminØes prioritairement en
fonction des fonds dont ils ont la charge : Manuscrits et livres rares, Fonds
Anciens (XV-XIXŁ siŁcle, estampes), Fonds modernes, Fonds spØciaux Vu la
taille modØrØe de l Øtablissem ent, les fonctions « transversales » sont rØparties
entre les diffØrents conservateurs responsables de ces services : conservation,
promotion culturelle et communication, services au public (accueil, orientation,
informations bibliographiques, activitØs pØdagogiques ). Environ trois fois par
an, des rØunions du personnel coordonnent cette activitØ en abordant les sujets
d ordre gØnØral et les grandes orientations com munes.

1.3. Public et services
tant donnØ la nature et la spØcialisation de ses fonds, l Angelica accueille
essentiellement des chercheurs et Øtudiants dans des disciplines telles que
l histoire, la thØologie, la philosophie, la littØrature En 2003, l Øtablissem ent a
6ØtØ frØquentØ en moyenne par 400 lecteurs par mois, soit une vingtaine par jour .
Outre l inform ation bibliographique et la communication des documents, les
lecteurs ont accŁs un service de prŒt et de PEB ; celui-ci est nØanmoins peu

6
5 366 pour l annØe 2003, 9 252 ouvrages ont ØtØ communiquØs au total
HOAREAU Muriel | DCB 13 | Rapport de stage d Ø tude| 2004 10

Droits d auteur rØservØs.