Université Lumière Lyon
580 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Université Lumière Lyon

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
580 pages
Français

Description

Niveau: Supérieur, Doctorat, Bac+8
Université Lumière Lyon 2 École Doctorale Humanité et Sciences Humaines Faculté des Lettres, Sciences du Langage et Arts Discipline : Sciences du Langage Thèse pour obtenir le grade de Docteur en Sciences du Langage Option : Phonétique/phonologie Indices dynamiques et perception des voyelles : Étude translinguistique en arabe dialectal et en français Présentée et soutenue publiquement par Jalal-eddin AL-TAMIMI Le 14 Septembre 2007 Sous la direction de Monsieur Jean-Marie HOMBERT Devant un jury composé de : M. Thami BENKIRANE Professeur à l'Université Sidi Mohammed Ben Abdellah-Fès, Maroc. Examinateur M. René CARRÉ Directeur de Recherche Émérite - CNRS et Université Lyon 2, France. Examinateur M. Salem GHAZALI Professeur à l'Université de 7 Novembre à Carthage, Tunisie. Rapporteur M. Jean-Marie HOMBERT Directeur de Recherche – CNRS et Université Lyon 2, France. Directeur de thèse M. Björn LINDBLOM Professeur Émérite à l'Université de Stockholm, Suède. Rapporteur M. Willy SERNICLAES Chargé de Recherche 1er classe et HDR, Université Paris 5, France. Examinateur Laboratoire Dynamique du Langage – UMR 5596

  • perception des voyelles

  • maintes reprises

  • reprises pour l'élaboration des interfaces des programmes de passation des expériences en production et en perception

  • expériences de perception

  • grade de docteur en sciences du langage


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 septembre 2007
Nombre de lectures 64
Langue Français
Poids de l'ouvrage 13 Mo

Exrait

Université Lumière Lyon 2
École Doctorale Humanité et Sciences Humaines
FacultédesLettres,SciencesduLangageetArts
Discipline:SciencesduLangage
ThèsepourobtenirlegradedeDocteurenSciencesduLangage
Option:Phonétique/phonologie
Indicesdynamiquesetperceptiondesvoyelles:
Étudetranslinguistiqueenarabedialectaletenfrançais
Présentéeetsoutenuepubliquementpar
Jalal(eddinAL(TAMIMI

Le14Septembre2007

SousladirectiondeMonsieurJean(MarieHOMBERT
Devant un jury composé de :
M. Thami BENKIRANE Professeur à l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah-Fès, Maroc. Examinateur
M. René CCAARRRRÉÉ Directeur de Recherche Émérite - CNRS et Université Lyon 2, France. Examinateur
M. Salem GHAZALI Professeur à l’Université de 7 Novembre à Carthage, Tunisie. Rapporteur
M. Jean-Marie HOMBERT Directeur de Recherche – CNRS et Université Lyon 2, France. Directeur de thèse
M. Björn LINDBLOM Professeur Émérite à l’Université de Stockholm, Suède. Rapporteur
erM. Willy SSEERRNNIICCLLAAEESS Chargé de Recherche 1 classe et HDR, Université Paris 5, France. Examinateur

LaboratoireDynamiqueduLangage–UMR5596











Je dédie cette thèse à toute ma famille et à Loana.


REMERCIEMENTSREMERCIEMENTS
Je tiens tout d’abord à remercier Monsieur Jean-Marie HOMBERT d’avoir
accepté de diriger ma thèse et de m’avoir aidé à choisir la voie scientifique que
je suis actuellement.
Je voudrais également remercier tous les membres du jury pour avoir
accepté ce rôle et pour l’honneur qu’ils me font de juger mon travail.
Je remercie tout particulièrement Monsieur René CARRÉ, sans l’aide de qui
ce travail n’aurait pas vu le jour. Je vous remercie du fond du cœur pour les
conseils méthodologiques, bibliographiques et de recherche. Je vous remercie
également pour l’élaboration des différents programmes informatiques qui m’ont
permis d’effectuer les expériences de perception et d’avoir à maintes reprises
accepté de corriger à la dernière minute un bug informatique, et de m’avoir lu et
relu jusqu’à tard le soir. De m’avoir conseillé pour l’organisation de ma thèse.
Je tiens à remercier également Monsieur Salem GHAZALI pour les conseils
qu’il ma donnés pour ma recherche.
Je tiens à exprimer ma grande gratitude envers Monsieur Thami
BENKIRANE qui m’a aidé dans l’élaboration du second corpus en arabe marocain, de
m’avoir accueilli chez lui à Fès et de m’avoir ouvert les portes de l’université pour
trouver les locuteurs qui ont participé à cette expérience.
Je tiens à remercier également Monsieur François PELLEGRINO le directeur
du Laboratoire Dynamique du Langage, qui a accepté de m’aider à plusieurs
reprises pour l’élaboration des interfaces des programmes de passation des
expériences en production et en perception, les différents outils qui me
permettaient d’effectuer quelques calculs mathématiques poussés. Surtout
d’avoir accepté de me relire plusieurs fois, de me conseiller, de me critiquer, de
me refaire faire une bonne partie de ma thèse, ;-), mais tout simplement d’être
présent quand j’avais de réels problèmes et de m’avoir trouvé des solutions.
Je ne peux pas passer à côté du grand DON RIGATONI (alias Egidio
MARSICO) qui m’a toujours inspiré par son humour, sa capacité à être là, de
m’avoir énormément écouté dans tous les moments difficiles ou tout simplement
pour rigoler, de m’avoir lu, relu, et encore relu plusieurs fois, de m’avoir toujours INDICESDYNAMIQUESETPERCEPTIONDESVOYELLES
conseillé de faire ceci ou cela autour d’un recette de Pastasciutta, ou d’un très
bon café très serré à l’italienne comme on dit. Je te remercie du fond du cœur
d’être là et d’avoir tout fait pour faire naître ce travail. Sans toi, je ne pouvais
rien faire. Surtout refaire presque toute ma thèse !!!
Je tiens également à remercier Manu (alias Emmanuel FERRAGNE), notre
cher représentant des doctorants et responsable des cotisation de café, et
surtout mon colocataire du bureau du fond du couloir (oui tout au fond). Je te
remercie d’avoir été là devant moi pendant deux ans maintenant et d’avoir été
toujours à l’écoute de mes questions qui démarraient tout le temps par, « hé,
manu, je peux te poser une question, blablabla… » ou sinon c’était mon petit
regard qui te faisait savoir que j’allais poser une question. Merci de m’avoir initié
à Praat et à MatLab et de m’avoir beaucoup aidé pour démarrer l’écriture des
scripts. Merci pour toutes les discussions qu’on a eues concernant les pentes et
les transitions formantiques, les systèmes vocaliques, la lecture de notre vieux
spectro. Merci de m’avoir supporté quand je sifflotais tout le temps sans faire
attention. Merci beaucoup pour tout ce que tu m’as apporté.
Je voudrais également remercier tous les membres du Laboratoire
Dynamique du Langage qui m’ont accepté parmi eux dès ma maîtrise. Tout
particulièrement, je voudrais remercier notre grand informaticien Christian
FRESSARD sans l’aide de qui tout doctorant et chercheur ne peut faire marcher
son ordinateur. D’être là très tôt le matin prêt à nous aider et à écouter à fond
sa musique et de m’avoir aidé quand j’avais plein de problèmes informatiques
entre plantage de l’ordinateur et jusqu’à récemment le grillage de mon disque
dur. Je voudrais remercier Linda BRENDLIN pour toute l’aide qu’elle nous apporte
au niveau de la gestion des missions, de l’organisation administrative du
laboratoire, d’avoir accepté toutes les discussions qu’on a eues sur tout type de
sujet : problèmes administratifs, organisation de voyage, ou tout simplement
recherche d’appartement, etc… Je voudrais également remercier Vincent
MONATTE qui m’a beaucoup aidé avec les cartes, les discussions qu’on a eues. Je
ne dois pas oublier non plus de remercier Christof dosh (alias Christophe DOS
SANTOS) qui a démarré sa thèse en même temps que moi et a eu à plusieurs
reprise des discussions fructueuses avec moi autour d’une tasse de thè(se) et de
café et surtout d’un grand cru de chocolat. Tu m’as beaucoup aidé, merci. Je
remercie donc toutes les personnes présentes au laboratoire et plus
IIREMERCIEMENTS
particulièrement : Nathalie Bedoin (qui m’a beaucoup aidé, conseillé et surtout
lu) ; Gérard Philippson (pour ses conseils) ; Christophe Coupé ; les deux Claire
(Grataloup et Delle Luche), Caroline Jacquier, Rim Hamdi, Laëtitia Savot et
Marion Girard (mes anciennes collocataires de bureau 206C), Florence Chenu,
Arnaud Sicard, Liliane, Taoufiq (qui ne fait pas partie du labo, je sais !!) et tous
ceux que j’ai oubliés. Je n’oublie pas non plus les grandes pauses café-jeu juste
après le repas de midi, où une initiation à l’art de Banzaï, de Kamelot, de Non
Merci et des Vaches a été proposée presque tous les jours. Je n’oublie pas non
plus les bons moments qu’on passe souvent ensemble surtout le jeudi entre 18h30
et 20h pour nous initier à l’art de « jouer comme des malades » où on peut
facilement se tordre une cheville, ou se faire casser ses lunettes, ou tout
simplement s’amuser à marquer des paniers à 10 points (hé scude !!!).
Je voudrais également remercier Mohamed Embraki qui m’a beaucoup aidé
et conseillé ces derniers temps pour la partie arabe et la partie sur la
coarticulation. Je remercie également Christelle Dodane, qui m’a apporté tout
son soutien.
Je voudrais surtout remercier les 60 locuteurs qui ont participé aux
différentes expériences, sans l’aide de qui ce travail n’aurait pas vu le jour.
Je remercie toute ma famille en Jordanie : Jamil, Mozayyan, Jamal,
Meena, Maysa, Souma, Ousama et tous mes amis jordaniens qui sont restés à mes
côtés dès mon arrivée en France.
Pour terminer ces longs remerciements, je te remercie Loana, d’être
présente à mes côtés et de m’avoir aidé et soutenu jusqu’au bout dans les bons et
les mauvais moments. Sans toi je n’aurais pas pu continuer…


III TAABBLLEEDDEESSMAATTIIÈÈRREESST M

REMERCIEMENTS .............................................................................................................................................I
TABLE DES MATIÈRES ....................................................................................................................................V
CONVENTIONS..............................................................................................................................................XIII
NORMES DES RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES............................................................................XIII
CONVENTIONS DE TRANSCRIPTION DE L’ARABE............................................................................ XIV
CONVENTIONS DE TRANSCRIPTION PHONÉTIQUE ...........................................................................XV
INTRODUCTION GÉNÉRALE ......................................................................................................................... 1
CHAPITRE 1. LES SYSTÈMES VOCALIQUES DE L'ARABE ............................................................... 11
1.1. INTRODUCTION ................................................................................................................................... 11
1.2. LAVOYELLEENARABE....................................................................................................................... 15
1.2.1. Visiondesgrammairiensarabes ................................................................................................... 16
1.2.2. Lesétudesactuelles....................................................................................................................... 19
1.3. CARACTÉRISTIQUESGÉNÉRALESDELALANGUEARABE ..................................................................... 24
1.3.1. HistoiredelalangueArabe .......................................................................................................... 25
1.3.2. Structuredelalanguearabe......................................................................................................... 29
1.3.3. Typologiedesdialectesarabes...................................................................................................... 31
1.3.3.1. DivisionGéographique........................................................................................................................ 31
1.3.3.2. DivisionSociolinguistique .................................................................................................................. 38
1.4. DESCRIPTIONDESDEUXDIALECTESARABESÉTUDIÉS ........................................................................ 43
1.4.1. ArabeJordanien............................................................................................................................ 43
1.4.1.1. Généralités........................................................................................................................................... 43
1.4.1.2. Leparlerd'Irbid................................................................................................................................... 48
1.4.2. ArabeMarocain ............................................................................................................................ 50
1.4.2.1. Généralités........................................................................................................................................... 50
1.4.2.2. LeparlerdeCasablanca....................................................................................................................... 53
1.4.2.3. LeparlerdeFès ................................................................................................................................... 54
1.5. CONCLUSIONS..................................................................................................................................... 55
CHAPITRE 2. LES MODÈLES DE PERCEPTION DES VOYELLES ET DE LA PAROLE................ 59
2.1. INTRODUCTION ................................................................................................................................... 59
2.2. LESAPPROCHESENPERCEPTIONDESVOYELLES ................................................................................. 60
2.2.1. L’approche«SimpleTarget»....................................................................................................... 60
2.2.2. L’approche«ElaboratedTarget»................................................................................................ 63
2.2.3. L'approche«DynamicSpecification».......................................................................................... 68INDICESDYNAMIQUESETPERCEPTIONDESVOYELLES
2.3. THÉORIESDEPERCEPTIONDELAPAROLE ........................................................................................... 77
2.3.1. ThéoriesPassives .......................................................................................................................... 78
2.3.2. ThéoriesActives ............................................................................................................................ 80
2.3.2.1. LaThéorieMotricedeperceptiondelaparole.................................................................................... 82
2.3.2.2. Lemodèledel'AnalyseparSynthèse .................................................................................................. 86
2.3.2.3. LaThéorieQuantique.......................................................................................................................... 88
2.3.2.4. LaThéorieH&H ................................................................................................................................. 91
2.3.2.5. Lerôledes«hiddengestures»enPhonologieArticulatoire............................................................... 95
2.3.2.6. LeNativeLanguageMagnet model .................................................................................................... 97
2.3.2.7. Leprototype&«TheHyper(Spaceeffect»...................................................................................... 103
2.4. CONCLUSIONS................................................................................................................................... 106
CHAPITRE 3. PROBLÉMATIQUE ............................................................................................................ 109
CHAPITRE 4. RÉSULTATS EN PRODUCTION DES VOYELLES ...................................................... 117
4.1. INTRODUCTION ................................................................................................................................. 117
4.2. MÉTHODOLOGIEDUTRAVAIL ........................................................................................................... 118
4.2.1. Locuteurs..................................................................................................................................... 118
4.2.2. Corpus......................................................................................................................................... 119
4.2.3. Protocoleexpérimentalenproduction ........................................................................................ 120
4.2.4. Segmentationducorpus .............................................................................................................. 122
4.3. RÉSULTATSINTER(LANGUES............................................................................................................ 125
4.3.1. Analysesstatiquesdesformantsdesvoyelles.............................................................................. 126
4.3.1.1. Analyseettraitementdesdonnées..................................................................................................... 126
4.3.1.2. Résultatsdedispersiondesespacesvocaliques ................................................................................. 131
4.3.1.3. Résultatsdesellipsesdedispersiondechaquecatégorievocalique .................................................. 145
4.3.2. Analysesdynamiquesdesformantsdesvoyelles ......................................................................... 149
4.3.2.1. Analyseettraitementdesdonnées..................................................................................................... 149
4.3.2.1.1. Latransitionformantiqueetle«locusvirtuel»........................................................................... 150
4.3.2.1.2. Leséquationsdelocus.................................................................................................................. 154
4.3.2.1.3. Lespentesformantiques............................................................................................................... 159
4.3.2.2. Résultatsdespentesformantiques..................................................................................................... 165
4.3.2.2.1. Sansnormalisationdutemps........................................................................................................ 167
4.3.2.2.2. Avecnormalisationdutemps....................................................................................................... 175
4.3.3. Discussiondesrésultatsinter4languesenstatiquevsendynamique ......................................... 182
4.3.4. Résultatsdel’analysediscriminante........................................................................................... 190
4.3.4.1. Enstatique......................................................................................................................................... 190
4.3.4.2. Endynamique.................................................................................................................................... 195
4.3.4.2.1. Régressionlinéaire....................................................................................................................... 195
ème4.3.4.2.2. Régressionpolynomialede2 ordre.......................................................................................... 200
ème4.3.4.2.3. Régressionpolynomialede3 ordre.......................................................................................... 204
4.4. SPÉCIFICITÉSDECHAQUELANGUE.................................................................................................... 208
4.4.1. EnArabeMarocain..................................................................................................................... 208
4.4.1.1. Résultatsenstatique .......................................................................................................................... 208
VI

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents