Fiche de Méthodes d

Fiche de Méthodes d'Anglais de niveau Terminale

-

Documents
28 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Préparation bac
Fiche de Méthodes en Anglais (2010) pour Terminale S, Terminale ES, Terminale L

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 10 050
Langue Français
Signaler un problème
1 . Lire efficacement le texte.
a) Repérer les points essentiels.
COMPREHENSION
Ne vous laissez pas impressionner par la longueur du texte. Lors de la première lecture, effectuez les repérages essentiels. Les premières questions de vérification de la compréhension porteront vraisemblablement sur ceux-ci. Posez-vous des questions simples.
Sur les personnages (the characters) Who are they? Are they related? Soulignez leurs noms. Faites attention : certains personnages peuventêtre désignés par leur nom. (surname/ last name / family name) et/ou leur prénom ( Christian name/ first name, name) Méfiez-vous des prénoms qui peuvent dé George, Robin ......signer aussi bien un homme qu'une femme : Ne voyez pas deux personnages làou il en a un ! Soulignez les pronoms de reprise ( pronoms personnels par exemple). present in the scene? Are there characters who are only alluded to?How many are Ne confondez pas les personnages présents et les personnages cités.
b) Sur les lieux (the places)
What country? What city? Where are the characters? Ne confondez pas les lieuxévoqués avec ceux oùse déroule l'action.
2) Maîtriser la grammaire de base. Les réponsesàces questions supposent la maîtrise de points de grammaire de base : prépositions de lieu, déterminants possessifs, noms de pays, adjectifs et noms de nationalité.
Prépositions de lieu
Pour désigner l'endroit oùl'on est at + lieu d'activitécollective : at school, at home, at work at + localisation précise : at the bus stop in + lieu géographique précis : in England, in Ireland in + lieu clos, limité: in her room on + a bus / a train / a ship / a farm / a street : he lives on main street Pour désigner l'endroit oùl'on va to + lieu : to the hospital, to school MAIS to go home
Déterminants possessifs
A la différence du français, le déterminant possessif de la 3ème personne rappelle le genre et le nombre du possesseur : his/ her / its / their
his father : s'il sagit du père d'un garçon her father : s'il sagit du père d'une fille
2.Comprendre les consignes
Après la premièprenez connaissance de ce qui vous est demandre lecture, éLisez les consignes avec beaucoup de pr. écision. Au besoin, le ou les mots essentiels. On vous demande par exemple : who are the main characters? Soulignez main : il ne faut mentionner que les personnages principaux.
a) comprendre les questions posées.
Apprenez le lexique des consignes (il est très limité)
Lexique des consignes
a blank/ a gap : un blanc Complete the gaps with words taken from the text. Bold :écrit en gras. What do the bold words refer to? A chart : un tableau Complete the chart as shown in the example fill in a grid : remplir un tableau Fill in the grid Fit : convenirà Choose the title that best fits the passage Focus on : porter son attention sur Focus on the narrator quote / a quotation : citer / une citation Justify your answer by quoting from the text Rephrase : reformuler Rephrase each statement A stage : uneétape Describe the three stages in his attitude. Stand for : représenter What does the pronoun «they» stand for? Take into account : prendre en compte Taking into account the different places mentioned, retrace the family's history. Uderline : souligner
b) Tenir compte du temps employédans la question.
Pour répondre correctement, faites attention aux temps employés dans les questions. Votre réponse doit en tenir compte.
In what country does the scene take place? The scene takes place in Ireland.
Why did she change her mind ? She changed her mind because ....
How long have you been waiting ? I have been waiting for 2 hours/ since 2 o'clock.
c) Citez le texte avec rigueur.
Lorsque l'on vous demande de citer le texte (quote) pour justifier votre analyse, vous devez faire preuve de concision et de prégroupe de mot (a phrase) ou une phrase (acision. On ne vous dit pas toujours si vous devez citer un mot (a word), un sentence). Si la phrase est longue, ne recopiez qu'un segment de celle-ci ou encore soulignez les mots qui justifient votre choix.
d) Surveillez l'orthographe
Lorsque vous recopiez une phrase, faites-le avec rigueur. Attention aux fautes d'orthographe (nombre de consonnes, mots proches du français, emploi de majuscule .... )!
3. Situez l'action dans le temps.
a) Situez la scène.
On vous demande souvent de repérer l'époque ou le moment oùse passe une scène. Pour répondre, vous devez maîtriser les prépositions introduisant une notion de temps.
Préposition de temps
On + jour de la semaine / date : on Wednesday At + heure : at six o'clock in + mois, saison, années, siè March, in spring, incles : in 2002, in the 19thcentury since + moment précis dans le temps : since 1999, since he saw her for + durée determinée : for 10 years during + période de tempsàl'intérieur de laquelle on se situe : during World War II
b) repérez les charnières temporelles
Un certain nombre de charnières temporelles peuvent organiser un récit. Pour comprendre cette organisation, il faut bien connaître les adverbes, les conjonctions de temps, les temps de la narration. Cela vous permettraégalement de répondre aux questions portant sur l'ordre chronologique.
Adverbes et conjonctions de temps
adverbes afterwards : ensuite already : déjà eventually : finalement once : autrefois soon : bientôt then : ensuite
conjonctions as : alors que, au moment où once : une fois que till, until : jusqu'àce que depuis que : since whenever :àchaque fois que while : pendant que
temps du récit
De très nombreux récits sontécrits au prétérit. Ce qui a précédéest souvent déau past perfect (had + participe passcrit é).  Ce qui va suivre est souvent décritàl'aide de would + verbe.
When he arrived in New York, he had the address of an uncle, and promises he had made to a mother he would never see again.
%arrive in New York / have an address : récit dans le passé %make promise : antérieurà arrive in New York %see his mother again : postérieuràarrive in New York
c) Maîtriser les modaux
WOULD : ce modal peutêtre utilisé:
-pour exprimer une prédiction hypothétique liéeàune condition : He would go to the USA if he could afford it. (Il irait aux Etats-Unis s'il en avait le temps)
-Pour faire référenceàl'avenir dans un récit au passé: He wrote a letter that he would come back later. (Il aécrit qu'il reviendrait plus tard)
-Pour décrire une caractéristique passédu sujet (volonté/ habitude) Everyday he would give her a call, and now she was dead. (Chaque jour il l'appelait etàprésent, elleétait morte)
Modal + have + participe passé
Soyez vigilantàla construction des modaux
-Lorsqu'un modal exprimant une ou plus ou moins grande certitude est suivit de have + participe passé, cette plus ou moins grande certitude porte sur un fait révolu. have missed the bus. Il a dHe must ûrater le bus
-Should have + participe passérenvoie aussi au révolu. Should un conseil portant sur le pass have exprimeé(d'oùl'idée de reproche) You should have known : tu aurais dûsavoir.
Attention! En anglais, c'est have + participe passéqui marque le renvoi au révolu alors qu'en français, c'est la conjugaison de « devoir »
4. Cerner la psychologie des personnages.
a) Le lexique de psychologie.
Le contrôle de la compréhension est souvent orientévers la psychologie des personnages : leurs réactions, leurétats d'esprit, leurs sentiments. Vous devez bien sûr sélectionner les phrases clés mais aussi utiliser le vocabulaire approprié à cette description pour répondre aux questions. Voici une liste de termesàretenir en priorité:
Feelings and attitudes
Noms delight : la joie intense satisfaction : la satisfaction sorrow : la peine, le chagrin worry : le soucis optimism hope : l'espoir enthusiasm determination reluctance : la réticence despair : le désespoir friendship : l'amitié sympathy : la compassion spite : la malveillance scorn : le dédain contempt : le mépris confidence : la confiance shame : la honte shock fright : l'effroi cowardice : la lâcheté panic commitment : l'engagement straightforwardness : la simplicité relief : le soulagement
Adjectifs delighted satisfied downhearted : découragé worried optimistic hopeful enthusiastic determined reluctant desperate friendly sympathetic : compatissant spiteful scornful contemptuous confident ashamed shocked frightened cowardly panic-stricken committed straightforward relieved
Friendly (amical) et cowardly (lâche) sont des adjectifs.
Pour décrire le sentimentéprouvé, si l'adjectif est formé àpartir d'un verbe, celui-ci se termine par -ed (worried, interested, frightened, self-centered...) .
5. Comprendre les liens entre les personnages.
Bienévidemment, vous ne pouvez répondre aux questions concernant les relations entre les personnages que si vous avez bien défini leur identité. Tout comme pour ce qui concerne la description de leurétat d'esprit, de leurs sentiments, vous devez repérer les phrases clés qui définissent leurs relations et aussi utiliser le vocabulaire adéquat. Voici une liste, non exhaustive, de termesà retenir en priorité.
The two characters
The two characters can't stand each other. Les deux personnages ne se supportent pas.
He / She keeps his / her distances from ... Il / Elle garde ses distances ...
He / She is fed up with ... Il / Elle en a assez de ...
He / She makes somebody feel unseasy. Il / Elle met quelqu'un malàl'aise.
He / She is wary about somebody. Il / Elle méfie de quelqu'un.
He / She has great respect for ... Il / Elleéprouve beaucoup de respect pour ...
He / She trusts him / her / them Il / Elle lui / leur fait confiance
The two characters enjoy each other's company / get on very well. Les deux personnages aimentêtre ensemble / s'entendent bien.
The two characters have a lot in common / are very well. Les deux personnages ont beaucoup de choses en commun / sont très proches.
He / She feels sorry for somebody. Il / Elle plaint quelqu'un.
Relationships
Like
respect
wish
positive
be fond of : avoir de l'affection pour
love adore
worship : vénérer
look up to : admirer
yearn for / long for : aspirerà be wiling to :être disposé à
6. Analyser un texte
a) Repérer le type de texte
dislike
haut
Negative
hate loathe : détester resent : ne pas apprécier
look down on : regarder de
despise : mépriser
to be reluctant :rechignerà 
Les spécificités du texte proposé
Très rarement, le texte proposéest un extrait d'article de journal ou de magazine (an extract from a newspaper or magazine article). Dans la plupart des cas, on vous proposera un extrait de roman contemporain (contemporary novel), de nouvelle (short story), de journal intime (diary), plus rarement d'une pièce de théâtre (play). Il est indispensable de bien repérer les spécificités du texte proposé. Servez-vous des instruments d'analyse que vous avez acquis en cours de français.
Termes utiles pour analyser un texte.
an omniscient narrator : un narrateur omniscient a first person narrative : un récitàla première personne a conversation an interior/inner monologue : un monologue intérieur the topic : le sujet / le thème an episode / an event : une péripétie the plot : l'intrigue a climax : un point culminant a diary : un journal intime depict / portray : dépeindre bring out : faire ressortir convey : transmettre criticize : critiquer stress / enhance : accentuer / mettre en valeur dwell on : insister sur
L'identédu narrateur / Le point de vue Pour analyser plus finement le récit, vous devez vous poser deux questions fondamentales:
Who tells the story? Cette question vous permet de comprendre l'identité Ne confondez pas rdu narrateur.écitàla première personne et autobiographie (autobiography). N'employez le terme « autobiography » que si l'auteur (the author) et le narrateur (the narrator) sont la même personne.
Who sees the scene? Cette question vous permet de déceler le point de vue (the point of view). Pour comprendre le point de vue, vous pouvez penser en terme cinématographiques : si j'avais une caméra, est-ce que je la mettraisàla place d'un des personnages? Lequel?
b) Repérer
On peut vous demander de repéreràquel type de discours appartient un personnage du récit. %Paroles rapportées au discours direct (direct speech). L'énonciateur fait une citation : She said « I'll come back later. » %paroles rapportées au discours indirect (indirect speech), introduites par un verbe de parole She declared that she had never met him. %Discours indirect libre (free indirect speech) oùles pensépersonnage font corps avec le res ou paroles du écit. Then he knew he wasn't dreaming. This must be a scene in a film.
7. Maîtriser les outils de reprise.
Un exercice classique pour vérifier que vous avez compris le texte consisteàdemander ceàquoi se réfèrent certains outils de reprise : pronoms personnels, déterminants possessifs, pronoms possessifs, démonstratifs ... Cet exercice suppose que vous ayez bien compris l'identitédes personnages Personnels et possessifs
Pronoms personnels Sujet com I me he him she her it it we us you you they them
plément
Possessifs déterminants my his her its our your their
pronoms mine his hers its ours yours theirs
NB : Si l'on vous demande ceàquoi se réfère un déterminant possessif ou un pronom possessif, veillez dans votre réponseàemployer un génitif.
NB : Notez que le pronom it peut reprendre unénoncéentier. « she is dead. » I thought it couldn't be true.
What does « it » refer to ? Attentionàla rédaction de la réponse : « it » refers to her being dead / her death / the fact that she was dead.
This et that
This and that peuvent renvoyeràdu texte ouà peut renvoyer qu'des paroles. That neàdu texte ouàdes paroles qui précèdent :
« You lied to me. » « That's not true. » That reprend « you lied to me »
8) Comprendre un mot inconnu.
a)conseils généraux
-Le texte qui vous sera proposé cmots qui vous sont inconnus. Necomprendra sans doute un certain nombre de édez pas àla panique. Reposez-vous sur ce que vous connaissez. -Ne soulignez jamais ce que vous ne comprenez pas. Au contraire, surlignez mentalement tout ce que vous comprenez. -Dites-vous que la compréhension d’un texte ne dépend pas d’un ou de deux mots et que les exercices de compréhension ne porteront pas forcément sur l’expression que vous ne comprenez pas. -Efforcez-vous d’employer l’une des stratégiesévoquées ci-dessous afin de repérer la nature du mot, sa formation, son contexte.
b) Reconnaître un mot
La place du mot dans la phrase vous permet de reconnaître sa nature (nom, verbe, adjectif, adverbe). Par exemple, dans la phrase : the eagle swooped down on the rabbit, swoop ne peutêtre qu’un verbe. Essayez de voir ensuite si ce mot se rapproche d’un terme français ou encore s’il comporte unélément connu de vous.
c)Connaître la formation des mots : la composition
Nom, verbes et adjectifs peuventêtre des mots composés. Un verbe peutêtre composéd’un préfixe + verbe ou d’un verbe + particule. Connaître le sens du préfixe ou de la particule peut vous aideràcomprendre le sens du verbe.
Formation des verbes composés
- Préfixe + verbe down- : mouvement vers le bas ( downgrade : rétrograder) out- / over- : dépassement, excès (outnumber : déen nombre / overwork : surmener)passer under- : « sous » ( underestimate : sous-estimer) up- : mouvement vers le haut ( upgrade : mettreàniveau)
-Verbe + particule about : dans différentes directions / sans but (regarder autour de soi) along : idée d’avancer / accompagnement (move along : avancer) away :éloignement (go away : s’en aller) back : aller en sens inverse / idée de retour (write back :écrire une réponse) down : mouvement vers le bas / diminution (look down : baisser les yeux) off : séparation,éloignement, suppression (cut off : détacher en coupant) out : mouvement vers l’extérieur / achèvement /élimination (eat out : mangeràl ‘extérieur de chez soi) over : mouvement au dessus / répétition (do something over : refaire quelque chose)
NB : Pour ce qui est des noms et des adjectifs, souvenez-vous que l’élément essentiel est le plusàdroite. a horse race: il s’agit d’une course (une course de chevaux) a race horse : il s’agit d’un cheval (un cheval de course) navy blue : il s’agit d’une nuance de bleu (bleu marine)
d)Connaître la formation des mots : la dérivation
Connaître le sens des principaux préfixes et suffixes peut vous aideràcomprendre le sens d’un mot Quelques préfixes courants
- dis- / un- / il- / im- / in- / ir ont une valeur négative : irresponsible (irresponsable) -- fore- implique « vers l’avant » : forecast (prévoir) - mis- implique « de manière fausse » a misunderstanding (un malentendu)
Quelques suffixes courants
Dans la formation des noms de personnes
--ee : personne qui est …. : employee (employVerbe + é) -Verbe+ -er : personne qui … teacher : (enseignant)
Dans la formation d’adjectifs
-Nom + -ful : qui a les qualités de … useful (utile) -Nom + -less : qui n’a pas les qualités de … useless (inutile)
e) Tirer parti du contexte
Le contexte est votre alliéle plus sûr. Un mot n’a de sens que dans un contexte. Par exemple, la réponse « yes, sir » peut signifier « oui monsieur » certes, mais dans un contexte militaire, « oui, mon + grade de la personne (capitaine, commandant, général …)
1) Conseil généraux
TRADUCTION
Ne commencez jamais l’épreuve par la traduction. Bien traduire suppose d’avoir analyséle texte auparavant. Les questions de compréhension vous y aideront.
a) Ecrire dans un français correct et naturel
Vous devez savoir que la traduction est uneépreuve de françVous devez donc produire un texte dont un lecteurais. français ne pourrait pas soupçonner qu’il aétéro inigleelntme écrit en anglais. Votre traduction doitêtre claire, fluide et naturelle.
b) Relire méthodiquement
Première relecture Une fois votre traductionécrite, effectuez une première lecture sans posez-vous une regarder le texte anglais et question simple : est-ce compréhensible pour un lecteur francophone ? Vouséviterez ainsi l’erreur la plus lourdement sanctionnée : le non-sens (texte incompréhensible ou invraisemblable) Deuxième relecture Votre traduction doitêtre la plus fidèle possible au texte de départ. Il faudra donc effectuer une deuxième lecture en vous demandant si vous avez bien respectécelui-ci. Les trois erreurs les plus fréquentes sont : Le contresens (erreur qui met en jeu la compréhension du texte) Le faux-sens (erreur portant sur un mot) L’omission (oubli d’un ou de plusieurs mots)
Attention : vous devez tout traduire !
Troisième relecture Relisez enfin pour l’orthographe uniquement, sans tenir compte du sens. Vérifiez en particulier les accords. N’hésitez pas àréviser les principales conjugaisons en français (imparfait / passésimple / futur / conditionnel / conditionnel présent) et les formes du participe passé. Vousé« je le ferai volontiers » (futur) etviterez ainsi de confondre par exemple « je le ferais volontiers » (conditionnel).
c) Vrais et faux amis
Ne soyez pas déroutépar un mot inconnu. Essayez de voir s’il ne ressemble pasàun mot français. Un mot anglais peut en effet avoir le même sens que le mot français qui lui ressemble.
Vous savez aussi qu’il existe aussi des mots proches du français par la forme mais pas par le sens. C’est le contexte qui vous aidera la plupart du tempsàdéami ». Mais vous devez aussi retenirterminer s’il s’agit d’un « vrai » ou d’un « faux certains mots qui sont toujours des faux amis.
Quelques faux amis courants
Actual : réel / véritable Agony : douleur très intense Attend : fréquenter Candid : franc Claim : revendiquer / prétendre Deceive : tromper Delay : retard Eventually : finalement Evidence : des preuves Grief : le chagrin A journey : un voyage A library : une bibliothèque A novel : un roman A patron : un client A prejudice : un préjugé Prevent : empêcher Resume : reprendre Sensible : sensé
2) Maîtriser les procédés de traduction
La traduction littérale (he is happy = il est heureux) n’est que trèrarement possible. Afin de produire une traductions correcte, vous devez avoir recoursàun certain nombre de procédés de traduction. Les plus fondamentaux sont la transposition, la modulation e l’équivalence ou adaptation.
a) La transposition
La transposition consisteàemployer dans la langue d’arrivée une catégorie grammaticale différente de celle employée dans la langue de départ. Exemple : sur une enveloppe, on lira en anglais From …. (préposition), mais en français « expéditeur »: …. (nom).
L’étoffement est un cas courant de transposition. Il consisteàajouter deséléments lorsqu’en français le mot traduit ne se suffit pasàlui-même.
Exemple : He looked at the tall building across the street. Il regarda le grand immeuble qui se trouvait (situé) de l’autre côtéde la rue.
b) La modulation
La modulation est un changement de point de vue