Sujet avec correction -  BEPC de Physique et chimie de laboratoire de niveau Troisième
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Sujet avec correction - BEPC de Physique et chimie de laboratoire de niveau Troisième

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

Avec correction. Entrainement
Sujets BEPC en Physique et chimie de laboratoire (2010) pour Troisième

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 333
Langue Français

Exrait

R.C.I.-M-E-N. Direction des examens et concours*Direction des examens et concours*R.C.I.-M.E.N. ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------BEPC Coefficient : 2  SESSION2009 Durée : 2 h  ZONE: I COMPOSITION FRANCAISE Cette épreuve ne comporte qu’une seule page.  Lecandidat traitera,au choix, l’un des deux sujets suivants. REPREMISUJET  «Personnellement, je trouve que les gens qui considèrent l’argent comme le plus important critère de choix d’une profession ont tort. »  Ainsis’exprimait un jeune cadre au cours d’un débat télévisé. A travers une argumentation cohérente, vous donnerez votre point de vue cette opinion. DEUXIEME SUJET La famille aujourd’hui
La famille africaine, de groupe biologique et social aux frontières non strictement délimitées, fait sa mutation vers le modèle de la famille nucléaire. Cette dernière est même dépassée par les familles monoparentales livrées à la fragilité croissante des mariages ou au nomadisme d’un mari itinérant. Les hommes et pères africains manquent de plus en plus à leurs enfants, avec tout ce que cela comporte de dérèglement
psychologique pour les jeunes et de perte d’autorité pour les parents eux-mêmes. Les orphelins, qui n’existaient pas dans la société africaine d’hier, se multiplient.  Dansces conditions, la grande rivale de l’école officielle, c’est la ville elle-même. La ville-école est ouverte vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Ses leçons semblent gratuites et il n’y a pas la sanction d’un examen. Et pourtant le cout social est extrêmement lourd. La nouvelle initiation à la vie « moderne » à travers la pseudo-ville africaine coute beaucoup plus cher en vies humaines que l’initiation des forets sacrées. Les villes font victorieusement concurrence à l’école et par leurs messages immédiats et pratiques, elles arrivent à effacer les leçons du tableau noir. C’est ce qu’exprime la réponse suivante d’un adolescent lors d’une enquête sur les enfants de la rue : « Je fais ce travail (lavage de voiture) parce que je ne peux retourner vers mes parents sans leur apporter quelque chose. Aujourd’hui quand on n’a rien, on n’a pas de parents ».  JosephKi ZERBO, Eduquer ou périr, Edition Unicef. A/ Question(6pts) I/ Compréhension(4pts)
1) Identifier les types de famille africaine évoqués dans le texte. (2pts) 2) Quelle est la thèse de l’auteur ?(2pts)
II/ Vocabulaire(2pts) Expliquer en contexte l’expression « au nomadisme d’un mari itinérant » B/ RESUME(14pts) Résumez ce texte de 248 mots au 1/3 de son volume.