Sujets Bac de Mathématiques de niveau Terminale
7 pages
Français

Sujets Bac de Mathématiques de niveau Terminale

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Avec correction. Sujet et correction bac-sti-go
Sujets Bac en Mathématiques (2010) pour Terminale STI

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 127
Langue Français

Exrait

Baccalauréat STI-Métropole 22 juin 2010-Génie électronique, électrotechnique, optique EXERCICE 1 5 points  Le plan complexe est muni d’un repère orthonormal(O;u,v).  L’unité graphique est égale à 1 cm. On désigne par i le nombre complexe de module 1 et p d’argument 2 3 1.SoitP(z)1z%27, oùzdésigne un nombre complexe. 2  a.Vérifier queP(z)1(z%3)(z#3z#9). P(z)10  b.Résoudre, dans l’ensembleCdes nombres complexes, l’équation 2.On considère les points A, B et C d’affixes respectives : 3 3 3 3 3 3 z13 Az1 % #i etz%1 % i B C 2 2 2 2  a.Déterminer le module et un argument de chacun des nombres complexes iq z  b.Écrire le nombre complexeCsous la formereoùrest un nombre réel strictement positif etqp p un nombre réel compris entreet .  c.Justifier que les points A, B et C sont sur un même cercle , dont on précisera le centre et le rayon.  d.Placer les points A, B et C dans le plan muni du repère(O;u,v) p 3.Le point D est l’image du point C par la rotation de centre O et d’angle%. 3 z z1 %3  On appelleDl’affixe du point D. Montrer queD, puis placer le point D sur la figure précédente. z z#313 4.SoitFl’ensemble des pointsMvdont l’affixe érifie l’égalité: .  a.Vérifier que les points O, B et C appartiennentàl’ensembleF.  b.Dans cette question, toute trace de recherche, même incomplète, ou d’initiative, même non fructueuse,  sera prise en compte dans l’évaluation.  L’ensembleFest l’image du cercle ; par certaines transformations du plan.  En citer une et préciser seséléments caractéristiques. EXERCICE 2 5 points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n’est demandée. Pour chacune des questions, une seule des réponses proposées est correcte. Chaque bonne réponse rapporte1point et chaque mauvaise réponse enlève0,5point. Une absence de réponse n’enlève ni ne rapporte aucun point. Si le total est négatif, la note de l’exercice est ramenée à0. On notera sur la copie le numéro de la question suivi de la lettre correspondant à la réponse choisie. Partie A Deux machines A et B produisent un même type de pièce. On a prélevé3 000 unités sortant de la machine A et 2 000 de la machine B. Ces pièces peuvent présenter deux types de défauts : un défaut de couleur, notéC, et un défaut de taille, notéT. Pour la machine A, 2 % des pièces présentent uniquement le défaut C, 5 % uniquement le défaut T et 1 % les deux défauts. Pour la machine B, 3 % présentent le seul défaut C, 4% le seul défaut T et 2 % les deux défauts. On pourraéventuellement se servir du tableau ci-dessous
A B Total
C seul
60
T seul
C et T 30
ni C ni T
Total 3000 2000 5000
 On prend au hasard une pièce parmi les 5 000 prélevées ; toutes les pièces ont la même chance d’être  choisies. 1.La probabilitéque la pièce soit fabriquée par la machine A est : 2 3 3 2  a. b. c. d. 3 5 2 5 2.La probabilitéque la pièce présente uniquement le défaut C est :  a.0,024b.0,02c.0,03d.120 3.La probabilitéque la pièce présente le défaut T est : 23 3 7 1  a. b c. d. 500 50 500 20 4.La probabilitéque la pièce présente au moins l’un des deux défauts est :  a.0,014b.0,06c.0,038d.0,084 Partie B  L’entreprise décide de commercialiser les 5 000 pièces prélevées : · Les pièces présentant les deux défauts sont invendables et sont détruites ; · Les pièces présentant uniquement un défaut de taille sont bradées au prix de 10 € chacune ; · Celles présentant uniquement un défaut de couleur sont soldées au prix de 25€ chacune ; · Enfin les pièces correctes sont vendues au prix de 30€ chacune.  Sachantque le coût de fabrication d’une pièce est de 10, on considère la variable aléatoire Xégale au  bénéfice fait par l’entreprise sur chaque pièce, expriméen euros.
5.L’entreprise peut espérer un bénéfice moyen, expriméen euros, de :  a18,68b18,54c18,89d18,75
PROBLÈME 10 points
Partie A : exploitation d’un graphique La courbe ci-contre est la représentation graphique d’une fonctiongdéfinie surR 3 2 par :g(x)1x%x#ax#baetbdésignent deux nombres réels. g On suppose strictement croissante surR. Cette courbe coupe les axes de coordonnées aux points A(1 ; 0) et B(0 ; −2). La droite en pointillés est la tangente à la courbe au point d’abscisse 1. Elle coupe l’axe des ordonnées au point C(0 ; −3).
1. Lireg(1) sur le graphique.  En déduire une relation entre a et b.
2. Donner la valeur deg).'(1  Écrire alors une relation vérifiée para.
3. À l’aide des deux premières questions,  déterminer les valeurs deaetb.
-1
y 2
1
0
-1
-2
-3
1
2
g(x) 4.surDonner le signe de R. 3 2  Dans la suite, on admettra que : g(x)1x%x#2x%2 . Partie B : étude d’une fonction 4 2  On considère maintenant la fonctionfdéfinie sur l’intervalle ]0 ; 5] par :f(x)14 lnx#x%2x#1# x  Soit C sa courbe représentative dans un repère(O;i,j!du plan. limxlnx10 1. On admet que . x|0 1 3 2  En remarquant que, pour toutxde l’intervalle ]0 ; 5],f(x)1(4xlnx#x%2x#x#4!, x
x
 déterminer la limite de la fonctionfen zéro et interpréter graphiquement le résultat.
2. Montrer que pour toutxde l’intervalle ]0 ; 5],f′(x) = 2g(x) oùgest la fonction définie dans la partie A. f  En déduire le signe def'(x) , puis dresser le tableau de variations de la fonction.
Partie C : position relative de deux courbes  Dans la question 1. on demande de conjecturer des résultatsàpartir de la calculatrice ; dans la question 2.  on demande de prouver ces résultats.
1. Sur l’écran de la calculatrice, on fera apparaître la courbe C représentative de la fonctionf, ainsi que 4  l’hyperbole ¡ d’équationy1. x  Les résultats attendus dans cette question seront obtenus à partir de la lecture d’écran. a. Faire un schéma reproduisant l’écran obtenu en précisant la fenêtre utilisée. b. Les courbesCet9semblent avoir un point commun. Donner ses coordonnées. c. Préciser la position relative deCpar rapport à9. 4 2. On considère la fonctionddéfinie sur l’intervalle ]0 ; 5] par :d(x)1f(x)%. x précédente, proposer une solution de l’équationd(x)10 t, à l’aide d’un calcul, a. À l’aide de la question e  opérer une vérification. b. Calculerd'(x) et en déduire le sens de variation de la fonctiond. c. En déduire le signe ded(x) sur l’intervalle ]0 ; 5]. d. La position deCpar rapport à ¡ précisée à la question 1. c. est-elle confirmée ?
Partie D : calcul d’aire 1. On considère la fonctionHdéfinie sur l’intervalle ]0 ; 5] par :H(x)1xlnx%x.  Montrer queHest une primitive de la fonction ln sur l’intervalle ]0 ; 5]. 2. Calculer l’aire du domaine compris entre la courbeC, la courbe9et les droites d’équations respectives 1 x1etx= 1. Le résultat sera donné en unités d’aire. 2
EXERCICE 1 2 3 2 2 3 1. a(z%3)(z#3z#9)1z#3z#9z%3z%271z2%7. 2 2 P(z)10Û(z%3)(z#3z#9)10Ûz%310ou z#3z#910Ûz13ouD 19%361 %27  b. %3%3 3i3%3#3i z1ou z1 1 1 2 2 2 2 æ ö æ %3ö3 3 9 27 2. az# 11 # 1 913 Bç ¸ ç ¸ è2ø42 4 è ø z z z CetBsont deux nombres complexes conjugués ils ont le même module donczCetBsont deux z13  nombres complexes conjugués ils ont le même module doncC.  Soitql’argument dezB %3 1 3 1 2p2p %q1z  cosq1 1 sinq1 1dedonc l’argument Best 2 3 2 2 2 3 3 z z z CetBsont deux nombres complexes conjugués leurs arguments sont opposés, l’argument deCest %2p 3 %2ip/ 3  b)z13eC z1z1z1  c)A B C3 donc A,B,C sont situés sur un cercle de centre O et de rayon 3 d) figure %ip/ 3%2ip/ 3i%p/ 3ip% 3)z1z´e13e´e13e1 %3 D C 10 3 3z#313 4) a)z0, doncz0# 1et0. 2 2 æ ö %3#3 3i3#3 3iæ3ö3 3 9 27 z#31 #31 etz#31 # 11 # 913 B Bç ¸ ç ¸ 2 2è2ø42 4 è ø 2 2 %3%3 3i3 3%3i3æ3 3ö9 27 æ ö z#31 #31 etz#31 # % 1 # 1913 C Cç ¸ ç ¸ 2 2è2ø2 4 4 è ø Les point O,B,C appartiennent àF b) Translation de vecteurAO EXERCICE 2
C seul T seul C et T ni C ni T Total A 60 150 30 2760 3000 B 60 80 40 1820 2000 Total 120 230 70 4580 5000 3000 3 120 300 3 1.p1 1 2.p1 13.0, 024 p1 1 1.0, 06 1 2 3 5000 5 5000 5000 50 420 4.p1 10, 084 4 5000 Partie B1120´(25%10!#230´(10%10!#70´(0%10!#4580(´30 1%0!912700 B92700 Donc1 1l’entreprise peut espérer un bénéfice moyen de 18,54 €.18, 54 5000 5000 Problème
Partie A 1)g(1)10 , donc 1%1#a#b10 d’oùa#b10 2 2)g'(1)13g'(x)13x%2x#a3 donc %2#a13 d’oùa12 3.a#b10Ûb1 %a1 %2 4) Sur ]% ¥,;[1gest strictement négative Enx11gest nulle . Sur [1;[gest strictement positive partie B 3 2 lim 4xlnx14 limxlnx10 limx%2x#x#414 1). ;( !, x|0|x0 x|0 3 21 lim 4xlnx#x%2x#x#414  donc( !lim( addition des limites ) et 1 #¥et par x|0 x|0x limf(x)1 #¥  conséquent x|0 La courbe représentative defadmet l’axe des comme asymptote (droite d’équationx10 ) 3 2 3 22(x%x#2x%2! 4 4 4x#2x%2x%4 2g(x) 2) f'(x)1 #2x%2% 1 1 1 2 2 2 2 x x x x x 2  Le signe def'(x) est le même que celui deg(x) car est toujours positif x x 0 1 5 f'(x) 0 + # ln 5  4 16,8 f(x)  4
b) les courbes semblent avoir le point de coordonnées  (1 ; 4 ) en commun. c) sur]0;1[Csemble en dessous de9.
2) a) 1 semble être une solution de l’équationd(x)1vérifions en calculant0 . d):(1 4 d(1)1f(1)% 14%410 1 4 4 4 4 d'(x)1f'(x)# 1 #2x%2% # 2 2 x x x x b. 2 4 2x%2x#4 d'(x)1 #2x%21 x x 2 igne de .D 14%321 %2800 Etudions le sx%x# 2 2 4 l’expression du second degré est positive (signe de a) car son discriminant est négatif . doncd'(x)25]0 sur ]0; doncd]0; 5]est croissante sur c)d]0; 5] etest croissante sur d(1)10 donc d(x)00sur]0;1[et doncd(x)20 sur ]1; 5] d) oui Partie D 1 1 % 1.H(x)xlnx x;H'(x)1lnx#x´ %11lnx#1%11lnx, oncHest une primitive delnx x 3 3 x x 2 2 2 2.d(x)14xlnx#x%2x#1 doncD(x)14(xlnx%x!# %x#x14xlnx# %x3%x3 3 æ1æ4ö ö A  Sur [0, 5 ;1]Cest en dessous de9, donc il faut calculer1 %f(x)%dx´u.a. 1ò/ 2 ç ç ¸ ¸ x è è ø ø 1æ31 1 ö æ1ö æ47ö A1 %[D(x)]D(1/ 2)%D(1)!ù ´u.a1 %2 ln 2% %# % 1%3% 12 ln%2u.a ë û ç ¸ ç ¸ ç ¸ 1/ 2 è24 4 2ø è3ø è24ø
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents