Bac 2014 Fiche methodo SES
15 pages
Français

Bac 2014 Fiche methodo SES

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
15 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Sciences économiques et sociales Maîtriser le programme pour le bac ` ` ` ` ` ` ` ` ` ` ©Volkswirtschaftliches Institut Les sources de la croissance économique Ce que veut montrer le chapitre On mesure la croissance par le PIB, indicateur critiqué. Le bien-être doit être évalué par d autres indicateurs, par exemple l IDH. La croissance s explique par l utilisation des facteurs de production (travail et capital) et aussi par le progrès technique, mais également par un cadre juridique favorable (ex droits de propriété). La croissance est liée à l accumulation de capitaux (croissance endogène), l Etat jouant un rôle important. L auteur incontournable J. Schumpeter (1883-1950) décrit le capitalisme comme un système qui, sous l impact de l innovation, connaît des phases de croissance et crises liées à la destruction et l apparition de nouvelles activités (la destruction créatrice). ` ` ` Comment expliquer l’instabilité de la croissance ? Ce que veut montrer le chapitre Les taux de croissance varient dans le temps. On parle de fluctuations économiques ; les Trente glorieuses ont été une période exceptionnelle. Ces fluctuations peuvent s expliquer : •  Par des chocs d’offre (alourdissement des coûts de production) •  Par des chocs de demande (liée à une récession chez un partenaire commercial) Les stratégies bancaires peuvent les amplifier (ex : limitation du crédit en période de récession).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 13 décembre 2013
Nombre de lectures 923
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Sciences économiques et sociales
Maîtriser le programme pour le bac
©Volkswirtschaftliches Institut

Les sources
de la croissance économique
Ce que veut montrer le chapitre
On mesure la croissance par le PIB, indicateur critiqué.

Le bien-être doit être évalué par d autres indicateurs, par exemple l IDH.

La croissance s explique par l utilisation des facteurs de production (travail et
capital) et aussi par le progrès technique, mais également par un cadre juridique
favorable (ex droits de propriété).

La croissance est liée à l accumulation de capitaux
(croissance endogène), l Etat jouant un rôle important.


L auteur incontournable
J. Schumpeter (1883-1950) décrit le capitalisme
comme un système qui, sous l impact de
l innovation, connaît des phases de croissance et
crises liées à la destruction et l apparition de
nouvelles activités (la destruction créatrice).
``````````Comment expliquer
l’instabilité de la croissance ?
Ce que veut montrer le chapitre
Les taux de croissance varient dans le temps. On parle de fluctuations économiques ;
les Trente glorieuses ont été une période exceptionnelle. Ces fluctuations peuvent
s expliquer :

•  Par des chocs d’offre (alourdissement des coûts de production)
•  Par des chocs de demande (liée à une récession chez un partenaire commercial)
Les stratégies bancaires peuvent les amplifier (ex : limitation du crédit en période de
récession). Les politiques nationales ont une marge de manœuvre limitée (cf déficits)
et la politique budgétaire européenne est embryonnaire.

L auteur incontournable
J.M. Keynes (1883-1946) est un défenseur du capitalisme, mais
son œuvre n’en demeure pas moins révolutionnaire. Il insiste sur
le rôle clé de la demande et estime que l Etat a un grand rôle à
jouer pour la soutenir.
```Les fondements
du commerce international et de la production
Ce que veut montrer le chapitre
Description des échanges de biens, services et capitaux.

Les économistes libéraux estiment qu’en spécialisant son économie sur ses points
forts, on favorise la croissance nationale et mondiale.

La concurrence peut déstabiliser l économie, d où la tentation d adopter des
mesures protectionnistes qui ont aussi des effets pervers.

La baisse des coûts de transport et de communication a favorisé
l internationalisation de la production avec des délocalisations et l explosion du
commerce intrafirme.


L auteur incontournable
D. Ricardo (1772-1823) a justifié le libre-échange grâce à la
théorie des avantages relatifs. Chaque pays a intérêt à se
spécialiser là où il est le plus en avance, ou alors dans les
domaines où il a moins de retard.
``````Comment s opère
le financement de l’économie mondiale ?
Ce que veut montrer le chapitre
Les échanges de biens, services et capitaux sont comptabilisés dans la balance des
paiements.
Le solde le plus significatif n est pas celui de la balance commerciale, mais celui du
compte courant ; il montre si un pays « vit au-dessus de ses moyens ».
Le marché des changes est celui des devises. Le cours de la monnaie est fonction de
l offre et de la demande.
En 1944, on a opté pour un système de changes fixes ; le cours des monnaies étant
fixé par un accord international. Depuis les années 70, c est un système de changes
flottants ; le cous des monnaies est fixé quotidiennement sur le marché des changes
en fonction de l offre et la demande.
Si la baisse de la valeur de la monnaie est a priori favorable aux exportations, il peut
y avoir des effets pervers : exemple les dévaluations du franc dans les années 80.

L auteur incontournable
Friedman (1912-2006), fervent partisan du libéralisme, est
connu pour son combat contre l inflation (le monétarisme) et
aussi pour sa préférence pour les changes flottants (confiance
dans le marché).
```````Comment rendre compatibles
croissance économique et développement durable ?
Ce que veut montrer le chapitre
On se souvient (cf chap 1) que le PIB mesure mal le bien-être. Pour un économiste, il
résulte de l interaction de plusieurs capitaux (dont le capital humain et naturel).
Il y a entente entre les économistes pour dire qu il faut protéger la planète, mais les
partisans de la soutenabilité faible sont optimistes et pensent qu on saura substituer les
capitaux et grâce à l innovation protéger la planète. Ceux qui croient à une
soutenabilité forte estiment qu il faudra radicalement changer nos modes de
production et peut-être produire moins (décroissance) pour protéger la planète.

La politique climatique est basée sur 3 types d instruments :
•  La réglementation (exemple avec des normes contraignantes),
•  La taxation (ex bonus / malus) et les marchés de quotas d émission, appelés marchés
des droits à polluer par ceux qui pensent qu on ne peut confier à un marché le soin de
régler un problème (la pollution) dont il est largement responsable
L auteur incontournable
R. Coase (1910-) économiste britannique, illustre bien les
théoriciens libéraux qui font plus confiance au marché qu à
l Etat pour régler les problèmes économiques.
```````````Quelle est la place
de l’Union Européenne dans l’économie globale ?
Ce que veut montrer le chapitre
Commencée dans les années 50, la construction européenne s est accélérée
avec le marché commun en 1957.
La création du grand marché favorisant la libre-circulation des hommes, des
biens et des capitaux, puis la création de l Euro ont été des étapes décisives.
Les pays membres espéraient de l Euro stabilité et
croissance économique.
La zone euro, faute d un vrai «  policy
mix  » (articulation des politiques monétaire et
budgétaire), n a pas échappé à la crise des
subprimes.
Pour surmonter cette crise, l Europe a besoin de
plus de coopération, mais les pays accepteront-ils
plus de fédéralisme ?
L auteur incontournable
Bela Balassa (1928-1991) est un économiste hongrois, célèbre
pour sa classification de l intégration économique ; elle va de la
zone de libre-échange à l UEM (union économique et
monétaire).
``````````Comment analyser
la structure sociale ?
Ce que veut montrer le chapitre
Marx a une vision matérialiste de l histoire. Il décrit une société qui se bi-polarise. D un
côté le prolétariat qui n a que sa force de travail, de l autre la bourgeoisie qui en
détenant les moyens de production peut l exploiter.
Pour Weber, on peut parler de classes sociales mais il n a pas une vision conflictuelle de
la stratification. Ses travaux annoncent ceux sur la moyennisation de la société.
Avec les Trente glorieuses, la montée de l individualisme décrivant un « homme pluriel »
aux différentes appartenances, on a pu penser que l analyse en termes de classes n était
plus pertinente.
Des auteurs ont cependant continué à analyser la bourgeoisie comme une classe pour soi,
une véritable classe sociale.
La montée des inégalités, de la précarité conduisent des auteurs comme Chauvel à
évoquer le retour des classes sociales.
L auteur incontournable
Llyod Warner a étudié une ville qualifiée de « Yankee city » dans
les années 30. Il met en avant 6 classes qui sont en fait des
strates  ; la description de la moyennisation de la société
s oppose à celle de Marx.
```````````Comment rendre compte
de la mobilité sociale ?
Ce que veut montrer le chapitre
Les tables de mobilités qui ne recensent qu un quart de la population active,
mesurent la mobilité intergénérationnelle en comparant CSP du père et du fils.
La mobilité est surtout une mobilité structurelle, plus forte quand l économie crée
des emplois qualifiés.
La mobilité est loin d être parfaite et elle est souvent de proximité (le fils est dans
une CSP proche de celle du père).

Les explications
•  Bourdieu insiste sur le rôle de l école qui, en mettant en avant une culture (celle
des classes dominantes), ne réduit pas et légitime les inégalités sociales.
•  Boudon centre son propos sur les stratégies familiales. Chacun soupèse les coûts et
avantages de poursuivre des études.
L auteur incontournable
En 1961 Anderson met en évidence un paradoxe. Un enfant plus
diplômé n est pas sûr d avoir un emploi aussi qualifié que son
père. Aujourd hui, on parle d inflation scolaire, de
déclassement social.
`````````Comment rendre compte
de la mobilité sociale ?
Ce que veut montrer le chapitre
Les premiers sociologues dont Durkheim, ont voulu comprendre comment « le vivre
ensemble » est possible. Il explique que la division du travail, les tâches différenciées
créent du lien social.

Pour un sociologue, l individualisme n est pas forcément négatif, il n est pas
toujours synonyme de repli sur soi. Il peut être universaliste, quand on trouve un
équilibre entre épanouissement personnel et relations avec les autres.

Les grandes instances d intégration rencontrent des difficultés, c est compliqué
pour le travail de rester un vecteur d intégration quand le chômage est si élevé.

Si la famille traditionnelle régresse (cf baisse des mariages, progression des
divorces), elle n est pas rejetée et illustre bien les métamorphoses du lien social.

L auteur incontournable
E. Durkheim (1858-1917) est considéré comme le fondateur de
la sociologie en France de par l originalité de ses travaux, mais
aussi de par sa volonté de l institutionnaliser, de lui faire une
place à l université  ; son équivalent allemand est M. Weber
(1864/1920).
```````````

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents