Corrigé bac S 2014 Pondichéry SVT spécialité

Corrigé bac S 2014 Pondichéry SVT spécialité

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Session 2014 Série S SVT – Enseignement obligatoire 14VTSCSIN1 Ce corrigé a été élaboré par B. Gaffez, professeur de SVT. Il s'appuie sur le sujet, son interprétation par l'auteur, l'expérience en classe de terminale S de celui-ci et les connaissances et compétences exigibles au programme. Le candidat qui le lira doit l'aborder avec distance, en le considérant comme un indicateur, et non comme LA réponse attendue. Partie 1 Remarques générales : • Intégrer les apports du document au développement • Ne pas aller trop loin dans les connaissances : cerner ce dont il faut parler et ce qu'il faut expliquer • Respecter les contraintes : ne pas oublier le schéma de synthèse, ni la conclusion • En introduction, problématiser en définissant la géothermie • En conclusion, on peut ouvrir sur l'aspect durable de cette ressource énergétique Éléments de correction Contexte géodynamique régional (document) : • Subduction : plongée de la lithosphère océanique de la plaque américaine dans l'asthénosphère • Réseau important de faille permettant des infiltrations d'eau de mer • Volcanisme à l'aplomb des îles donc activité magmatique donc gradient géothermique important Origine du gradient géothermique important (ne sera peut-être pas attendu) : • Plongée de la lithosphère océanique : augmentation de la pression (la plaque reste « froide ») ce qui provoque un métamorphisme des roches de la croûte océanique. • Métamorphisme induit une déshydratation de la croûte océanique.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 avril 2014
Nombre de visites sur la page 73 409
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Session 2014 Série S SVT – Enseignement obligatoire 14VTSCSIN1
Ce corrigé a été élaboré par B. Gaffez, professeur de SVT. Il s'appuie sur le sujet, son interprétation par l'auteur, l'expérience en classe de terminale S de celui-ci et les connaissances et compétences exigibles au programme. Le candidat qui le lira doit l'aborder avec distance, en le considérant comme un indicateur, et non comme LA réponse attendue. Partie 1 Remarquesgénérales:Intégrer les apports du document au développement Ne pas aller trop loin dans les connaissances : cerner ce dont il faut parler et ce qu'il faut expliquer Respecter les contraintes : ne pas oublier le schéma de synthèse, ni la conclusion En introduction, problématiser en définissant la géothermie En conclusion, on peut ouvrir sur l'aspect durable de cette ressource énergétique Éléments de correction Contexte géodynamique régional (document) : Subduction : plongée de la lithosphère océanique de la plaque américaine dans l'asthénosphère Réseau important de faille permettant des infiltrations d'eau de mer Volcanisme à l'aplomb des îles donc activité magmatique donc gradient géothermique important Origine du gradient géothermique important (ne sera peut-être pas attendu) : Plongée de la lithosphère océanique : augmentation de la pression (la plaque reste « froide ») ce qui provoque un métamorphisme des roches de la croûte océanique. Métamorphisme induit une déshydratation de la croûte océanique. Hydratation de la péridotite sus-jacente et abaissement ainsi de son solidus : arrivée à une certaine profondeur, les conditions sont alors réunies pour que la péridotite entre en fusion partielle (= formation de magma). Remontée du magma par différence de densité et accumulation du magma à la base de la croûte continentale.
B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_Pondichery_ens specialite_2014.odt
Exploitation géothermique : Récupération des eaux infiltrées chauffées en profondeur à haute température grâce au gradient géothermique important. Utilisation de cette chaleur (vapeur) pour alimenter des turbines et produire de l'électricité, comme les classiques centrales thermiques. Réinjection de l'eau : renouvellement de la ressource Proposition de schéma :
B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_Pondichery_ens specialite_2014.odt
Partie 2 – Exercice 1
Lorsque Sherrington incline vers le bas la planche sur laquelle l’animal est allongé, la réponse 1. musculaire de la patte du chat montre que le muscle extenseur se contracte (la tension augmente).
2. Eninclinant vers le bas la planche sur laquelle l'animal décérébré est allongé, Sherrington met en évidence qu'un muscle réagit de façon involontaire à son étirement. (la décérébration supprime les connexions nerveuses que le cerveau pourrait avoir sur les parties innervées par la moelle épinière)
3. L'électroneurogrammemontre que la fréquence des potentiels d'action augmente (les potentiels d'action ont une amplitude constante)
Lorsque Sherrington incline vers le bas la planche sur laquelle l'animal est allongé, 4. l'électroneurogramme permet de montrer que la fréquence des potentiels d'action permet de coder le message nerveux sensoriels (on mesure l'activité de la fibre sensorielle, et l'enregistrement montre une variation de la fréquence en fonction de l'étirement du muscle)
Partie 2 – Exercice 2 – Enseignement obligatoire
Remarquesgénérales:
Organiser la réponse de manière logique en tenant compte des attentes de l'énoncé
Faire référence aux documents sans nécessairement présenter une analyse détaillée, d'autant plus que l'on demande une présentation sous la forme d'une conférence
Intégrer des connaissances
Éléments de correction
Connaissances mobilisables
l'effet de serre est un réchauffement de la température atmosphérique liée à l'absorption du rayonnement infra-rouge par certains gaz l'étude des glaces antarctiques a permis de mettre en évidence des variations cyclique de température et du taux de CO2depuis 800 000 ans. fonte des glaciers diminution de l'étendue de la banquise augmentation du niveau des océans (dilatation) les espèces sont adaptés à un environnement L'industrialisation exploite les énergies fossiles Argumentation du réchauffement climatique à destination des climato-sceptiques mois de mai plus froid dans certaines régions, mais nombreuses régions nettement plus chaudes (Europe de l'est, Sibérie, Australie, …) (document 1)
B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_Pondichery_ens specialite_2014.odt
Avancement de la date de floraison des cerisiers en Suisse, en deçà de toutes les variations observées ème depuis le début du XXsiècle (document 2); or la floraison est accélérée par une augmentation de la température (document 3)
Espèces tropicales remontent en latitude, dépassant les latitudes dites tempérées (document 4) or les espèces sont adaptées à un environnement (connaissances) les glaciers reculent le niveau des océans augmente (essentiellement lié pour l'instant à la dilatation de l'eau sous l'effet de l'augmentation de température) Ces arguments vont dans le sens d'un réchauffement global de la planète, même si son importance et ses effets seront variables selon les régions du globe. Impacts de l'Homme dans le réchauffement actuel : le réchauffement peut être lié aux paramètres naturels (facteurs astronomiques par exemple) (avis des climato-sceptiques) (connaissances) L'industrialisation marque une augmentation importante du CO2et CH4atmosphériques, très sensible à partir de 1900, gaz responsables d'un effet de serre (document 5a). Les taux actuels dépassent largement toutes les variations naturelles qui ont pu être observées notamment dans les glaces antarctiques de ces gaz contribuent donc à un réchauffement.(connaissances) La température est variable à la surface du globe cependant on observe, à partir de 1900, un échappement positif de la température des variations observées jusqu'alors (document 5b). Il semble donc bien avoir une relation de cause à effet entre la libération de gaz à effet de serre par les activités humaines et l'augmentation de température. Des modélisations montrent que les variations de température observées correspondent aux modèles prédictifs tenant compte des effets anthropiques
L'exploitation toujours plus importante des énergies fossiles par l'Homme pour son développement est à l'origine d'une augmentation exponentielle des gaz à effet de serre dans l'atmosphère, induisant un réchauffement climatique.
Celui-ci aura des répercussions climatiques, et sur les faunes et flore du globe.
Les refroidissements observés au mois de mai 2013 ne sont que des épiphénomènes, et des variations ponctuelles, ne remettant pas en cause la tendance générale observée.
B. Gaffez - Corrigé Sujet S_SVT_Pondichery_ens specialite_2014.odt