//img.uscri.be/pth/edcb2380e770970328d326450e5be5931305c596
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Université des Sciences et Technologies de Lille U F R de Mathématiques Pures et Appliquées

De
6 pages

  • cours - matière potentielle : ipé


Université des Sciences et Technologies de Lille U.F.R. de Mathématiques Pures et Appliquées IPE Math 306 Année 2006–2007 Corrigé du Devoir no 1 Un nombre décimal est un rationnel qui peut s'écrire k10n , avec k ? Z et n ? N. L'ensemble D des nombres décimaux est évidemment dénombrable puisque : 1. D contient N, donc D est infini. 2. D est inclus dans Q ensemble des nombres rationnels qui est dénombrable. On sait que tout sous-ensemble infini d'un ensemble dénombrable est dénombrable (cf. polycopié de cours IPÉ 2006–2007, prop. 1.31 p. 14). Ex 1. Développement(s) décimaux d'un réel Par définition, l'écriture x = 0,379 999 999 999 . . . signifie que x = 37 100 + +∞∑ k=3 9 10k . La série ∑ k≥3 ci-dessus est une série géométrique de premier terme 9/1000 et de raison 1/10. Sa somme est donc +∞∑ k=3 9 10k = 9 1000 +∞∑ j=0 ( 1 10 )j = 9 1000 1 1? 110 = 9 1000 10 9 = 1 100 . Par conséquent x = 37 100 + 1 100 = 0,38.

  • composition précise de l'urne

  • réalisation de ?

  • ie tirage fournissant le ie

  • évènements élémentaires

  • développement décimal

  • indépendance mutuelle des évènements n1

  • urne


Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

IPE Math 306
Université U.F.R. de
des Sciences et Mathématiques
Technologies de Lille Pures et Appliquées
Année 2006–2007
o Corrigé du Devoir n1 k Un nombredécimalest un rationnel qui peut s’écriren, aveckZetnN. 10 L’ensembleDdes nombres décimaux est évidemment dénombrable puisque : 1.DcontientN, doncDest infini. 2.Dest inclus dansQensemble des nombres rationnels qui est dénombrable. On sait que tout sous-ensemble infini d’un ensemble dénombrable est dénombrable (cf. polycopié de cours IPÉ 2006–2007, prop. 1.31 p. 14). Ex 1. Développement(s)décimaux d’un réel Par définition, l’écriturex= 0,379 999 999 999. . .signifie que +X 37 9 x= +. k 100 10 k=3 P La sérieci-dessus est une série géométrique de premier terme9/1000et de raison k3 1/10. Sa somme est donc   ++X Xj 9 91 91 910 1 = == =. k1 10 100010 100011001000 9 10 k=3j=0 Par conséquent 37 1 x= + =0,38. 100 100 L’écriture0,379 999 999 999. . .développement décimal illimitéporte le nom de « impropre » du nombre0,38. On appelle « développement décimal illimité propre » d’un réelx, un développement qui ne comporte pas la répétition indéfinie du chiffre9à partir d’un certain rang. Pour généraliser le calcul fait ci-dessus, il est utile d’établir une fois pour toutes la formule suivante : +X 9 1 mN, Rm:= =.(1) k m 10 10 k=m+1 P +m1 En effet, la sérieci-dessus est géométrique de premier terme9×10et de k=m+1 raison1/10. Sa somme se calcule en mettant en facteur le premier terme de façon à se ramener à la série géométrique standard de raison1/10, ce qui donne : +X j 9 19 19 101 Rm= == =. m+1m+1 1m+1m 10 1010 11010 9 10 j=0