Schéma Régional de Développement Economique
53 pages
Français

Schéma Régional de Développement Economique

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
53 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


  • fiche - matière potentielle : territoire


355 Schéma Régional de Développement Economique Fiche Territoire LILLE METROPOLE Contexte ? La métropole lilloise compte 1 182 026 habitants en 1999, soit 29.5% de la population régionale : - La zone d'emploi de Lille compte 764 251 habitants (19.1% de la population régionale, soit la zone la plus peuplée de la région), - La zone d'emploi de Roubaix Tourcoing Vallée de la Lys compte 417 775 habitants (10.4% de la population régionale) A cette date, la population active de la métropole lilloise est de 521 948 habitants. ? Le taux de chômage est proche de la moyenne régionale : 13.4%, pour un taux régional de 13.2%, au 31 décembre 2005. La situation est néanmoins différente selon les deux bassins d'emploi (Lille : 12%, RTVL : 14.8%). A cette date, 63 660 personnes sont à la recherche d'un emploi. ? La métropole lilloise bénéficie d'une situation géographique favorable : - le croisement d'infrastructures de grande qualité (route, fer, fluvial), - la proximité d'un littoral actif, - la proximité de grands centres industriels en région, - la situation transfrontalière et la proximité de grands centres de décision européens. ? Le tissu économique voit une mutation profonde de l'industrie et une tertiarisation des emplois: - la part des emplois industriels est seulement de 13% pour la zone d'emploi de Lille, 21% pour celle de RTVL (moyenne régionale de 21%).

  • zone d'activité orientée vers le tryptique économique

  • entreprise

  • population régionale

  • métropole lilloise

  • rtvl


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 34
Langue Français

Exrait

Schéma Régional de Développement Economique 
Région Nord Pas- de- Calais
Métropole Lilloise - 07 j uin 2005
   Monsieur Bruno BONDUELLE.- Mesdames et Messieurs, je suis heureux de vous accueillir dans ces bâtiments de la Chambre de Commerce.
Je suis ici uniquement le représentandtu propriétaire, je ne suis pas l’hôte de la Chambre de Commerce, qui est  PiMe.rre de SAINTIGNON, au nom du Conseil régional. Je suis ici invité, touctomme vous, et appelé à répondre très simplement à ce qu'il nous dira.
Il s’agit d’un débat très utile. Cahcun de nous doit être capable de répondre très clairement à ses proposerttsed d teemé , na se bois, langue d critiques, sinon cela ne sert à rien.
Pour ma part, j'ai bien l'intention de dire ce que je pense de cet avant-projet de Schéma régionaJl'.espère qu'il ne s'agit qued'un avant-projet et que nous pourrons tous apportersleamendements qui conviennent.
Vous avez devant vous un homme très ouvert et tout à fait disposé à écouter vos observations. Nous bâtirondso nc ensemble ce Schéma régional qui concerne le territoire métropolitain. Je vous remercie.
Monsieur de SAINTIGNON, vous avez la parole.
Monsieur Pierre de SAINTIGNON.- Je vous remercie Monsieur le président.
Bonjour à chacun.
Je voudrais saluer chacun d'entre-vuos - en associant mes collègues du
Conseil régional, Colette HUVENNE et Gbraiella MARONGIU qui sont, l'une et 
l'autre, ici présentes – Je salue mes collèegsude la Communauté Urbaine, un certain
nombre dentre eux étant aujourdhui prése-n jtes fais aussi partie de la collectivité
– Je salue également mes collègues de llal e Vdie Lille, japerçois dailleurs Bernard 
CHARLES.
Je vous salue tous en vous indiquant  qnuoeus engageons, à la minute même, les 
uns et les autres, la dernière réunion udn' tour de piste régionale qui nous a
beaucoup occupé, moi mêmel'etnesbmeld qimo seul edéR a sesviers ceonéc quegion 
je salue et qui sont ici pour nous enteren,d à la rencontre des acteurs économiques 
et sociaux du territoire régional. Il s’agit de la neuvième réunion, pour un premier
tour de piste.
De quoi s'agit-il ? La Région a déciddée faire acte de candidature à la
décentralisation économique au titre dl'eapplication de la loi d’août 2004 - qui
autorise l'Etat à confier la responsabilité économique dans le cadre d'une
décentralisation expérimentale de cinq éaensn aux Régions qui en manifesteraient la 
demande – Ainsi, nous avons dé cdide éfaire acte de candidature. 
A partir de là, la Région, l'Exécutif rgéional et moi-même en tant que Vice-
Président économique en charge des cqeuestions, avions deux méthodes. Une
première méthode consistait à prépareurne lettre à la signature du Président,
s'adressant à tous les acteus réconomiques et sociaux cdette Région - comme la loi
le précise- en leur faisant part de notred écision de faire acte de candidature au 
titre de la loi de 2004 et en demandantc àh acun de nos interlocuteurs économiques 
et sociaux régionaux de nous faire part,r  péacrit, de leurs remraques et réflexions. 
Il sagissait de la première solution. Lp'palication de la loi était donc faite. Nous 
ombre de morceau t'dnuc reatnin exaitrocumun dtrèsent lIs éh . tdaigsue  jlsactt aisisiohc xeuqxua sit fse tnoo jbcetural. Ms carica,esèrt is eilpm, iéirvoim sifpl eédlad igno aérchémle Sble nseme eriurtsnoc ed erosopprs ou vdeppmeevolne ti faJahc el tin ed xiovos pae reai fusp raevin rel s2 50 pages labelliseésov ,seétap ,phras éeqet cuia pont litueonstmoqicénouq eilitRél einsCou  dueaP - droN lanoigais, à ls de Caluo rtsmi aofsip  iregimaerulot v titane no
Je me trouve aujourd’hui parmi vous, auocue rudb assin de Lille, paèr svaio r
négocié avec l'Etat, cette phase expémrientale concernant le développement 
elle assied sa proposition budgétaire. RLéa gion pouvait alorrsé diger son document 
fonction de ses différentes échéances odue ses différents budgets sur lesquels
toutes les collectivités publiques, elleteasmenée à la réaffirmer régulièrement en
étions parfaitement conformes. La Réogni a une stratégie économique et, comme 
économique. Ce n'est pas la thmoéde que nous avons choisie. 
Région Nord-Pas-de-Calais, SRDE
économique.
permettre aux uns et aux autres, de vous exprimer sur la question économique.
A l'appui de cette invitation, je vous ai fait passer un document très bref,
de Lille, par la Chambre de Commercede'Itndustrie de Lille, par la Chambre des
Métiers et par la Chambre d'Agricultuer et qui constitueront les premières
interventions de cet après-mdi. Lorsqu'elles auront été faites, chacun de vous aura
3
sujet précis : l'action économique région alMea. démarche a pour objectif à la fois 
en guise d’introduction.
de vous proposer une méthode et un caleenrd reit ensuite de mexprimer sur le fond 
L’introduction sera, d'entrée de jeu, xcomplétée par la Communauté Urbaine
parcouru toute la Région ces deux dieèrrnes semaines – ces ont des questions 
décidé de faire acte de candidature.
dopportunité dagenda - pour vous anncnero, comme un facteur, que nous avons 
Le document qui vous est adressé eusnt e sorte de «mise nur su» heucbon  
, leilLj iuel7 50  n02
l  e 7ujiLll,ein 2005 
actions économiques à mettre eoen uvre par la Région – qui se fera plus tard - mais 
de regarder si nous avons une visiono néocmique commune, une stratégie économique 
commune et de voir si nous pouvons organiser une programmation commune.
Concernant l'objectif de fond, il s'aitg non pas délabor erun catalogue des 
Région Nord-Pas-de-Calais, SRDE
cette réunion, des conritbutions écrites.
A partir de toutes les contributionsécrites et de toutes les réunions
auxquelles j'ai assisté, nous fabriquonusn premier document provisoire, Schéma
4
dernière réunion, nous portons l'informioant à la connaissance de chacun et nous 
commençons à discuter sur le fond, ce qouivre une période qui nous amène aux
alentours du 20 juin prochain -c'est retliavement court- pour permettre à chacun
d'entre vous, ou de tous ceux qui le soaiuthent, de nous transmettre, au-delà de 
En terme de calendrier, les choses so snetrrées. Cependant, cest une volonté. 
Cela ne vient pas complètement au hrda.s aNous souhaitons bénéficier de la 
– neuf exactement dans la Région, celil eé-tcant la neuvième – Au cours de cette 
Nous avons en effet organisé un certaninombre de rencontres dans la Région
précise.
aujourd'hui gérées par la DRIRE, par la DCRA, par la DRCE. En dautres termes, nous 
décentralisation de l'actionéconomique au premier janvier 2006. A partir de ce
moment-là, nous souhaitons avoir accèsa de ctesdiredes nsoe qt ieucsl lta ,'ltEi xu
2006, nous avons décliné l'organisation  enuinam erèneib onrtdendide cae datur
la parole et pourra sexprimer sur ce ilq usouhaite dire, à partir de sa propre 
souhaitons avoir pleine compétence écoiqnouem sur l'ensemble du mécanisme d'aide 
économique. Etant donné que nous souha iatvoonisr cette capacité au premier janvier 
calendrier et les points de repère.
Je vais à présent aborder l'objectif etplus exactement l'objectif de fond, le
ce qui concerne ma démarche.
position, comme premier élément contributif à cette première réflexion. Voilà pour
er, refuser, ou ocpmélet reld copo,  curtirierquma ,ednea ,rtuojné,  donous si vet sneê ocdr'dcateenésprtee  lnt iuq spmtse suovuo rnu erb etep un mois,durée dA .trap dnemnemese5 emptr ti 1dud  emespnut uo t d'an etexioréfloitseuq ne tnemu tncdoa y l  In.niféfiticS ,améh lerdoe mecu dntnoa if ndlébaro ceux de la régi isnia ssuot euqvos ou turtores noisnec itnoédars pr nouons endrainnanss l àcoa rop seétnna sexeut sesal et totnc nert noducem uauveou n àrateropmoc iuq euqimconont épemeelopd vé leoianr gés ou nui énsroauop ,tirclà sétrnnaia coce dssansua  eotuq eif nmpcoéeosdes ou tel scé sstir ed tous ceux de la éRignoe tnèierq ertua sel te snucr éett dit ons seit auqrul tis réunous ui non qrpmoennecahcc nut oul'à d',  bunt reirotuart eudque les ire, ce m io eudj iu sedmièr premaine seenu snoredoirép no, etllriuv ous.i  eDc  eoducemit cet après-mideuqisnoruop al r qnt nues oubrfaseptd mois du iaens meèiemorsirei em dets oi mxued seC – erbmedu début demi - m io sted  eedxuà u' tlat lesqju ed liuj ud siomt laal egionl Ré'u àruq  IopC CRco Eilseon Clei aicoS te euqimonn, nous la Régioelm iellitirno s tesvarartpa dird su snad xuot eettxrt eifin eéd  
Région Nord-Pas-de-Calais, SRDE
tif.forp rue snad tituriécl'noe  dre. us sJe dcetoe e neteffahuo eti amendm que lesu sne  tnestd seenoi sestraus desuot ed sunnoc tniseorgaous .  Nnid alf  , àorsnom ud sitcoerbopr, abobmele ant uédub tudm io sde novembre, une elbuod p ecnaése èrniléseon CdugéoiliR ted an lnseiu Coonoml Ecs ruc  egéoian,lSocial Rique et  sedabédmesn elbur se lxttete op sp orsuà sne auroous ue nts qop ,tnemelleruta Nr.ierndee  cdedocuments de juirup éraper rel srepaler oc denumtell te ruopérp ère lénia Réde ll  a tedecp ésnaa js,oiraieocss à ,noigf euqahcicrtarulé,itel cd eloc eropm retdes annexes. Cesa nnxeses reno t tais ous minsraesim« edcuob ne sur he» ujetce sa ru .lI eap anues ib artxetuq emeem pntn ieidévirq eul ul sonruque je ve texte uqimonocé tnemep sntmecudoe  Ce.edd so éocpmre a un ies,parteux iLll,el  eanoied lvéd poleju7  2in5 00ég5r
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents