Soutenace-these-reseaux-metalliques

Soutenace-these-reseaux-metalliques

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

SOUTENANCE DE THESE
Réseaux métalliques sub-longueur d'onde,
applications à l'optique infrarouge
Grégory VINCENT
gregory.vincent@onera.fr
Vendredi 24 octobre 2008 à 10h
dans l'amphithéâtre de l'Institut ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 158
Langue Français
Signaler un problème
SOUTENANCE DE THESE
Réseaux métalliques sublongueur d'onde, applications à l'optique infrarouge
Grégory VINCENT gregory.vincent@onera.fr
Vendredi 24 octobre 2008 à 10h
dans l'amphithéâtre de l'Institut d'Optique (plan d'accès :www.institutoptique.fr)
Commission d'examen : Stefan ENOCH, HansPeter HERZIG Pierre CHAVEL, Thomas EBBESEN, Eric PLESKA JeanLuc PELOUARD Stéphane COLLIN, Riad HAÏDAR
Rapporteurs Examinateurs Directeur de thèse Encadrants
Les interactions lumièrematière à l'échelle sublongueur d'onde, mettant notamment en jeu l'excitation de plasmons de surface dans les nanostructures métalliques, offrent de nouvelles perspectives pour la conception de systèmes optiques infrarouges. Elles permettent des fonctions optiques innovantes, miniaturisées et intégrables au voisinage d'une puce de détection. Dans le cadre de cette thèse, nous avons exploré deux concepts pour l'infrarouge.
Nous avons proposé de réaliser une transmittance optique modulée spatialement en amplitude et en phase, en utilisant une mosaïque de réseaux métalliques sublongueurs d'onde de différentes géométries (largeur de fente, période). Les calculs et les mesures de la transmission optique de réseaux individuels, en amplitude et en phase, montrent que le mécanisme non résonant permet une utilisation sur une large bande spectrale. Nous donnons l'exemple de la reconstitution d'une sinusoïde 2D pouvant servir d'objet diffractif dans une application d'analyse de surface d'onde.
Le deuxième concept est basé sur l'exaltation des résonances dans des réseaux métalliques suspendus pour réaliser des filtres spectraux dans les bandes II et III de l'infrarouge. Le développement d'un procédé de fabrication original a permis d'obtenir des membranes percées de grandes dimensions. Une transmission optique quasitotale a été mise en évidence, conformément aux prédictions théoriques. Les résultats obtenus à l'aide d'une microcaméra multivoies intégrant une matrice de 11 filtres opérant sur la bande II (2,5µm – 5µm) confirment le potentiel des réseaux sublongueurs d'onde pour des applications de spectroimagerie.