Traditions Noël vrai
12 pages
Français

Traditions Noël vrai

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • mémoire - matière potentielle : rêve
  • exposé
L E D E V O I R , L E S S A M E D I 2 6 E T D I M A N C H E 2 7 N O V E M B R E 2 0 1 1 DE SI GN D U CA HI ER : M IC HE L B ER N AT CH EZ N O R M A N D T H É R I A U L T ans un magasin Ames, au sud de notre frontière, c'était un jour d'octobre, et la caissière racontait, à celui qui venait d'acheter un CD, qu'elle écoutait toute l'année une des chansons de
  • rideau vert au rideau vert
  • multitude de mythes autochtones du nord de l'amérique
  • ciné- mathèque québécoise
  • luminaires en bois de l'atelier cocotte
  • église saint- jean-baptiste
  • église saint-jean-baptiste
  • temps des fêtes
  • vieux montréal
  • vieux-montréal
  • noël

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 139
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011
NORMAND THÉRIAULT
ans un magasin Ames, au sud de notre frontière, c’était un
jour d’octobre, et la caissière racontait, à celui qui venait
d ’ a c h e t e r u n C D , q u ’ e l l e é c o u t a i t t o u t e l ’ a n n é e u n e d e s
c h a n s o n s d e l ’ e n r e g i s t r e m e n t d e c e c l a s s i q u e s i g n é B i n g
Crosby: c’était I Will Be Home for Christmas. Quant aux cadeaux, à vous de choisir entre la traditionnelle boîte de chocolat pour
maman et les tuques et foulards qui s’empilent dans les réserves des enfants et desAinsi est fait Noël: une fête qui transfigure toutes les autres et qui, année après année,
adolescents. Et si l’une veut être à la maison pour Noël, combien d’autres, les plusimpose ses images où l’inimaginable devient réalité. Et que font ainsi ces «beaux
petits, attendent avec impatience ce dernier jouet, cette dernière «bébelle» dont la s a p i n s » d a n s d e s d é c o r s t r o p i c a u x ? C a r l e s a r b r e s q u ’ o n c o u p a i t d a n s l e s f or ê t s
publicité impose la nécessité depuis des semaines déjà: si l’Avent se voulait uneanglaises et allemandes se retrouvent maintenant dès novembre dans les villes de la
p é r i o d e r é fl e x i v e s u r l e m o n d e e t s o n é t a t , i l e s t , d e v a n t l e g r a n d m o m e n t d e l ’ a n n é e ,Californie, de l’Asie, voire de l’Afrique. Comme s’il ne pouvait y avoir de Noël sans un
consacré à Mammon et ses œuvres.«Tannenbaum», sans que la chanson qu’on murmure puisse prendre forme dans une
réalité tridimensionnelle. Noël vrai
Traditions Noël, donc, est à nos portes en ce week-end où nos amis américains, la dinde de
l ’ A c t i o n d e g r â c e é t a n t c o n s o m m é e , s o n t p a s s é s à l ’ a c t i v i t é p r i n c i p a l e : l a c o u r s e a u xAinsi, la neige, que quelques semaines plus tard tout bon urbain honnira, sera
rabais dans les grandes surfaces et autres point de vente. a t t e n d u e a v e c i m p a t i e n c e d è s q u e l e d e r n i e r w e e k - e n d d e s d e r n i e r s a c h a t s s e s e r a
achevé. Et d’autres en viendront à rêver de froidure: qu’est Noël s’il n’y a point un bon Et pour vous, en ce Noël, quelle sera l’image que vous voudriez voir transformée en
feu qui couve en cheminée? réalité?
Et Noël est fait de ces images: il y a la bûche, celle qu’on mange, et, selon les cultures
Le Devoirrégionales, on boit ce que doit: le vin jaune en Alsace, le champagne à Paris et ailleurs,
quand d’autres proposeront avec insistance un vin chaud ou un grog.
DESIGN DU CAHIER : MICHEL BERNATCHEZG2 LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011
Musique classique
Évidemment, les concerts de Noël se dérouleront aussi, en 2011, dans les deuxNoël dès maintenant nouvelles salles montréalaises: la Maison symphonique et la salle Bourgie. Et ça
commence dès demain!
CHRISTOPHE HUSS
15h, ce dimanche, à la salle Bourgie, Les idées heureuses, à
l ’ o c c a s i o n d u p r e m i e r d i m a n c h e d e l ’ A v e n t , p r o p o s e n t u n p r o -
gramme intitulé «L’approche de la Nativité» dans l’Allemagne
eluthérienne au XVIII siècle. Jean-Sébastien Bach (1685-1750)À et Christoph Graupner (1683-1760) voisineront avec des
c o m p o s i t e u r s m o i n s c o n n u s , l o r s d ’ u n c o n c e r t q u i m e t t r a e n v e d e t t e l ’ o r g u e
de chambre de la salle Bourgie. À la même heure, à Longueuil, Marc David
et l’Orchestre symphonique de Longueuil proposeront leur concert de Noël
avec en vedette Natalie Choquette.
Le lundi 28 novembre, à 19h30, Boris Brott dirigera son fameux «premier
Messie de l’année» à la cathédrale Christ-Church. Ses solistes: Hélène
Brunet, Daniel Taylor, Rufus Müller et Alexander Dobson.
Événements
Premier gros concert-événement de la fin d’année: Le Messie, des Violons
Les fins de semaine de l’Aventdu Roy, de la Chapelle de Québec, dirigés par Bernard Labadie, le dimanche
11 décembre à 15h, à la Maison symphonique. Les solistes seront Lydia Pour le reste, le contenu musical de l’avant-Noël se concentre essentielle-
Teuscher, Matthew White, James T aylor et Tim Mirfin. À New York, en 2009, ment lors des trois prochaines fins de semaine. Le 3 décembre, Les voix
Le Messie de Labadie et ses musiciens avait été qualifié par le New York d’elles, dirigées par Gilbert Patenaude, donnent un concert de Noël à l’École À offrir
Times de «best in years»! Allons donc voir le phénomène… de musique Vincent-d’Indy. Marc David et son Orchestre de Longueuil
Pour finir, si vous désirez offrir des places de concert pour les Fêtes, r e s t e r o n t s u r l e t e r r a i n à L o n g u e u i l , c o m m e l a fi n d e s e m a i n e p r é c é d e n t e ,L’OSM donnera la même œuvre dans le même lieu les 21 et 22 décembre voici notre traditionnelle sélection de cinq spectacles du premieret se déploieront à Brossard le week-end suivant. Alain Trudel et l’Orchestresous la direction de John Oliver, avec en solistes des membres ou e x- semestre de 2012. symphonique de Laval en feront de même les lundi et mardi soirs 5 et 6membres de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal: Lucia Cesaroni, Emma
décembre à la salle André-Mathieu à Laval. > 11 février 2012. Fin du Ring des Nibelungen, de Wagner, enParkinson, Isaiah Bell et Stephen Hegedus. À noter que, cette année, l’OSM
direct du Met au cinéma avec Le crépuscule des dieux mis enpropose l’orchestration Mozart de ce chef-d’œuvre. La fin de semaine des 10 et 11 décembre, l’Ensemble Vox chantera des
scène par Robert Lepage.Noëls anciens à Pointe-Claire le samedi soir. La Sinfonia de Lanaudière inviteMais la tête d’affiche, à l’OSM, c’est le concert avec Fred Pellerin et Kent
Giana Corbisiero et Gino Quilico à Joliette dimanche à 14h, heure à laquelle > 23 mars 2012. Les Violons du Roy et Bernard LabadieNagano, les 16 et 17 décembre. Un troisième concert a été rajouté le
le Chœur de l’Art neuf renouvellera le genre à l’église Saint-Pierre-Apôtre pr é se n te n t La Passion selon saint Jean, de Bach,samedi en matinée, mais rien n’y fait: tout est déjà complet!
en programmant Britten, Lauridsen, Sandström et Whitacre. à la Maison symphonique, avec Ian Bostridge en Évangéliste.
Le 22 décembre à 19h30, à l’église Saint-Jean-Baptiste, l’Orchestre métro-
Louis Lavigueur dirigera «Noël à Versailles» à la tête de l’Ensemble Polymnie > 6 avril 2012. Jean-Marie Zeitouni et I Musici entrent à lapolitain donne l’Oratorio de Noël, de Bach. Les solistes en seront Hélène
le 15 décembre à Boucherville et le 17 à Saint-Donat. Le 18, Giana M aison symphonique avec Le Messie. Présenter à Pâques uneBrunet, Aidan Ferguson, Jacques-Olivier Chartier et Alexander Dobson.
C o r b i s i e r o e t G i n o Q u i l i c o s e r o n t à L ’ A s s o m p t i o n e t l ’ E n s e m b l e V o x à l ’ é g l i s e œuvre écrite pour Pâques et dévoyée par la tradition en Y a n n i c k N é z e t - S é g u i n d i r i g e r a c e c o n c e r t d u 2 2 d é c e m b r e , a l o r s q u e P i e r r e
Saint-Édouard, à l’angle des rues Saint-Denis et Beaubien, à Montréal. «show des Fêtes» portera-t-il ses fruits?Tourville tiendra la baguette lors des présentations dans les
T o u j o u r s d a n s l a m é t r o p o l e , l e S t u d i o d e m u s i q u e a n c i e n n e p r é s e n t e r a « L e s a r r o n d i s s e m e n t s d e M o n t r é a l : à S a i n t - L é o n a r d l e 1 1 d é c e m b r e , à > 22 avril 2012. Le vétéran Franz-Paul Decker dirige la Symphonie
cuivres de Noël», le 18 au soir à Saint-Léon de Westmount.Hochelaga-Maisonneuve le 16, à Outremont le 17, à Pierrefonds le 18 et à alpestre de son «ami» Richard Strauss à la tête de l’OSM.
Ahuntsic le 21. À noter que ces concerts en tournée proposeront Enfin, Angèle Dubeau et La Pietà voyageront avec leur programme de Noël > 26 avril 2012. Récital d’Evgueni Kissine présenté par l’OSM
a l t e r n a t i v e m e n t l e s c a n t a t e s 1 , 2 , 3 o u 4 , 5 , 6 , a l o r s q u e c e l u i à l ’ é g l i s e S a i n t - à travers le monde et seront à Saint-Jean-sur-Richelieu le 11, à Shawinigan (Lang Lang lui succédera le 15 mai).
Jean-Baptiste regroupera l’intégrale des six cantates. le 18 et à L’Assomption le 22.
JACQUES NADEAU, LE DEVOIRLE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011 G3
ongtemps identifié comme un secteur presque exclu- «Ça fait cinq ans que nous en parlons et au moins deux ou trois ans
sivement touristique, le Vieux-Montréal tente de se que le projet est sur le point d’aboutir, mais, cette année, ça s’est
r a p p r o c h e r d e s M o n t r é a l a i s . E t l e t e m p s d e s F ê t e s e s t enfin réalisé, se réjouit Mario Lafrance. Nous pensons que ça vaL une occasion rêvée pour élargir sa clientèle si on joue à être très intéressant parce que les produits et objets qui y sont
la fois sur la diversification de l’offre en matière d’activités et de présentés n’existent nulle part ailleurs.»
boutiques, mais surtout si on crée une ambiance propice auMontréal Au total, une quinzaine de chalets en bois vont investir la place
r a y o n n e m e n t d e l a m a g i e e t d e l ’ é m e r v e i l l e m e n t . Jacques-Cartier, dont le tiers environ sont réservés à l’Alsace,
«On veut que les rues du Vieux-Montréal sentent Noël», lance invité d’honneur pour la première édition. La Russie et la
d’emblée le directeur général de la Société de développement Pologne sont également au nombre des invités.Au temps du bon commercial (SDC) du Vieux-Montréal, Mario Lafrance.
Le Village international des traditions de Noël n’est pas le
Depuis des années, le regroupement de commerçants travaille p r e m i e r m a r c h é d e N o ë l à v o i r l e j o u r à M o n t r é a l . M a i s q u ’ i m -
dans ce sens, en créant sans cesse de nouvelles activités et des porte, Mario Lafrance est convaincu qu’il saura se démarquer«vieux» temps ambiances lumineuses. Tout n’est pas encore parfait, reconnaît par son cachet exceptionnel et son côté «un peu vieux jeu»
le directeur général, mais les efforts sont notables. associé à l’expérience extérieure et aux chalets en bois.Le Vieux-Montréal se réinvente cette année avec un tout
«Nous nous améliorons le plus que nous le pouvons. L’an dernier, La féerie des feux d’hiverpremier marché international de Noël sur la place nous avons donné le ton avec un arbre magnifique en face de
Le temps des Fêtes dans le vieux quartier, c’est aussi unePointe-à-Callière qui venait illuminer tout le secteur. Cette année,Jacques-Cartier p a t i n o i r e s u r l e s q u a i s , a u b a s s i n B o n s e c o u r s , l a p l u s g r a n d e g l a c ec’est la rue Saint-Paul qui va être illuminée. Nous y allons rue par
à Montréal, selon la directrice des relations publiques du Vieux-rue et les commerçants aussi, de leur côté, mettent le paquet
JESSIC A NADEAU Port, Nadia Paquet, qui n’hésite pas à faire appel au romantismepour l’éclairage. C’est devenu une priorité.»
pour promouvoir le charme exceptionnel de l’endroit qu’elleLe but ultime, c’est de ramener les Montréalais dans le quartier
représente. «La patinoire sur les quais est vraiment unique pour sesPHOTOS: MATTERA historique, explique Mario Lafrance. «Nous pensons que le Vieux-
points de vue époustouflants sur Montréal. […] Patiner sous lesMontréal appartient aux Montréalais, nous voulons qu’ils vien-
étoiles, à côté du fleuve, au son de la musique… Il y a aussi un petitnent ici. C’est sûr que c’est une destination touristique, mais ce
chalet pour prendre son chocolat chaud, c’est bien bucolique.»n’est pas que ça.»
Sans oublier les fameux feux sur glace, spectacle pyrotechniqueBoutiques branchées et marché de Noël
présenté tous les samedis soirs en direct du Vieux-Port. Pour la
Pour attirer la clientèle, il faut plus que quelques boutiques de septième édition, les organisateurs ont tenté de renouveler
souvenirs où l’on vend des mocassins et autres orignaux aux l ’ e x p é r i e n c e e n s e d o n n a n t u n e t h é m a t i q u e . C h a q u e s p e c t a c l e
couleurs canadiennes. «Il y a un équilibre à refaire concernant ce est donc inspiré d’un conte pour enfant, de Blanche-Neige à La
genre de boutiques, reconnaît le directeur de la SDC. Nous y belle au bois dormant en passant par Le chat botté.
t r a v a i l l o n s p r é s e n t e m e n t a v e c l e s c o m m e r ç a n t s . »
La veille de Noël, c’est Alice au pays des merveilles qui sera àCette année, sept nouvelles boutiques ont ouvert leurs portes
l’honneur. «Le 24 décembre, c’est magique, s’exclame Nadia
dans le quartier. Et pas n’importe lesquelles. Des boutiques
Paquet. On va patiner, il y a le feu d’artifice à 20h et, après ça, on l u x u e u s e s e t t r è s b r a n c h é e s v e n d a n t d e s v ê t e m e n t s g r i f f é s e t
peut faire son réveillon.»d’autres accessoires tendance. Le designer québécois Denis
Elle précise que les feux d’hiver sont bien différents de ceuxGagnon vient d’y ouvrir son atelier-boutique, et déjà certains
qu’on peut observer l’été. Lancés de la place Jacques-Cartier,commencent à rêver d’un petit SoHo dans le Vieux-Montréal.
tout près de la patinoire du bassin Bonsecours, les feux peuvent«Le Vieux-Montréal est déjà reconnu comme un milieu
être observés de très près par les patineurs. «Ce sont des feux de g a s t r o n o m i q u e e t c ’ e s t e n t r a i n d e d e v e n i r é g a l e m e n t u n m i l i e u d e
proximité, ils se reflètent dans la neige et dans la glace avec cetteshopping. Nous commençons à l’exprimer davantage», se réjouit
luminosité particulière à l’hiver. C’est quelque chose à vivre.»Mario Lafrance.
Le point culminant des activités du temps des Fêtes au Vieux-Au-delà des éclairages et des nouvelles boutiques spécialisées
Port est le grand bal du Nouvel An sur la place Jacques-Cartier,pour les emplettes, le secteur offre une myriade d’activités pour
un spectacle en plein air suivi d’un grand feu d’artifice sur lese mettre dans l’ambiance des Fêtes tout au long du mois de
coup de minuit. L’événement, organisé par les Féeries du Vieux-décembre, dans le cadre des Féeries du Vieux-Montréal: décora-
Montréal, est devenu un classique pour quelques dizaines detion de sapins de Noël avec des célébrités, tours de carriole,
milliers de Montréalais. c o s t u m e s e t p e r s o n n a g e s d e p è r e N o ë l , c h o r a l e , s p e c t a c l e s e t
projections de film en plein air: la liste est longue. «L’an dernier, il y avait près de 50000 personnes, se targue Mario
Lafrance, de la Société de développement commercial du Vieux-Et la nouveauté, cette année, c’est le marché international de
Noël mettant en vedette l’Alsace, un projet qui remplit de fierté Montréal. Je m’amuse toujours à dire que ce n’est pas comme à
le directeur général de la Société de développement commercial New York, mais quand même, quand on parle de 40 000 ou de
du Vieux-Montréal, qui finance en grande partie l’événement. 50000 personnes, ça fait quand même pas mal de monde!»G4 LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011
C’est différent du conte tr aditionnelRideau Vert
et c‘est très agréable!»Au Rideau Vert, on célèbre le temps
La Licorne propose également dedes Fêtes en grande pompe cet hiver:
jolis chèques-cadeaux, lesquels sontdès le 29 novembre, on y présentera
disponibles toute l’année. «Avec cesla traditionnelle revue annuelle
chèques, les gens peuvent offrir desThéâtre Revue et corrigée. Inspirés par l’année
b i l l e t s à l a c a r t e p o u r l e s p e c t a c l e d eriche en événements que le Québec
leur choix ou encore offrir un chèquevient de vivre, les interprètes
d’un certain montant et laisser laSuzanne Champagne, Véronique
personne choisir ce qu’elle préfèreClaveau, Martin Héroux, Benoît
lorsqu’elle viendra échanger sonPaquette, France Parent et Marc
chèque à la billetterie. C’est uneSaint-Martin s’attaqueront à uneet danse
f o r m u l e t r è s s o u p l e », précise Claudietrentaine de thèmes pour l’occasion.
Barnes, directrice des communica-
Pour profiter pleinement de ce tions et du développement du
spectacle, on peut se procurer le
théâtre de La Licorne. carnet des Fêtes du Rideau Vert,Magies de scènes ! theatrelalicorne.comlequel comprend six billets pour
Théâtre du Nouveau2011, revue et corrigée. «Au fil des
Novembre achève et Noël approche ans, on s’est aperçu que les gens Monde
aimaient beaucoup assister à la revue Cette saison, le TNM ne propose pasà grands pas. En prévision des Fêtes,
en groupe. Ce carnet-là permet d’en de forfait spécial du temps des Fêtes.
bon nombre de compagnies de profiter à prix réduit. C’est parfait «Toutefois, nous avons des billets-
pour les adultes qui souhaitent venir cadeaux qui s’offrent très bien pourdanse et de théâtres montréalais avec leur famille ou leurs amis», note dant Outrages ordinaires, le spectacle scène ayant œuvré avec l’Usine CNoël», souligne Olivier Chassé,
Dominique Durand, responsable desont concocté d’intéressantes propo- de Frédéric Choffat, Fabrice Huggler cette année, qui sera tiré parmi tousadjoint aux relations publiques du
abonnements et des groupes du et Julie Gilbert présenté en mai les abonnés FORFAIT-IN (troisTNM. Éc hangeables contre dessitions-cadeaux. Du simple certificat Rideau Vert. prochain, l’auteure Julie Gilbert infil- s p e c t a c l e s ) . b i l l e t s d e t h é â t r e p o u r u n s p e c t a c l e
tre la saison d’Espace libre en livrantaux spectacles thématiques, on présenté au TNM, les billets-cadeaux Parmi les œuvres présentées enLe théâtre propose également des
par téléphone des poèmes en prose 2012 auxquelles les détenteurs d’unpeuvent être réservés à partir du sitechèques-cadeaux offerts par tranchestrouve cet hiver un peu de tout et spécialement écrits pour le public du a b o n n e m e n t p o u r r o n t a s s i s t e r , o nde 5, 10, 20, 50 et 100 $. Ceux-ci Internet de l’établissement. théâtre. Pour en offrir un, il suffit de compte L’opéra de quat’sous, dont lepour tous les goûts! seront valides jusqu’à la fin de la Parmi les pièces auxquelles pourront se rendre dans le hall de l’Espace texte a été adapté par le dramaturge s a i s o n 2 0 1 1 - 2 0 1 2 . assister les détenteurs de billets- libre, de glisser le nom du desti- Jean-Marc Dalpé. Dirigé par larideauvert.qc.caÉMILIE CORRIVEAU cadeaux, notons Le Dindon, de Fey- nataire et ses coordonnées dans une m e t t e u r e e n s c è n e B r i g i t t e
boîte prévue à cet effet et dedeau, mise en scène par NormandLa Licorne H a e n t j e n s , d è s l e 2 4 j a n v i e r , l e s p e c -
débourser cinq dollars!Chouinard et présentée du 17 jan- tacle réunira sur scène 24 comédiensDu côté du théâtre de La Licorne,
vier au 12 février 2012. «Normand On propose également le passeport et musiciens, dont Sébastien Ricard,du 29 novembre au 17 décembre
va nous mettre un peu de pep dans le pour trois spectacles, offert au coûte Marc Béland et Céline Bonnier.prochain, on accueillera la 17 édi-
mois de janvier, lance M. Chassé. Le de 70 $. Celui-ci permet à son www.usine-c.comtion des Contes urbains. Pour détenteur d’assister à trois s p e c t a c l e s ’ a n n o n c e t r è s é n e r g i q u e ! » l ’ o c c a s i o n , s e p t c o m é d i e n s a y a n t Espace Goreprésentations de son choix d’ici laVéronique Le Flaguais, Rémy Girard,marqué l’enfance des Québécois à Du côté de l’Espace Go, on offrefin de la saison 2011-2012.Alain Zouvi, Linda Sorgini, Violettedifférentes époques — Anne uniquement cette année uneespacelibre.qc.caChauveau, Carl Béchard, AdrienCasabonne, Louisette Dussault, f o r m u l e d ’ a b o n n e m e n t à p e t i t p r i x .
B l e t t o n , N o r m a n d C a r r i è r e , J e a n - Usine CMarie Eykel, Jean-François Gaudet, Ainsi, pour 78 $, on peut obtenir des
Pierre Chartrand, Guillaume Cyr, Dans le même esprit, l’Usine C pro- billets pour trois spectacles.André Richard, Marcel Sabourin et
Alexandre Daneau, Marie-Pier pose deux types de forfait flexibles www.espacego.comLinda Wilscam — s’improvi seront
Labrecque, Roger La Rue, Catherine et disponibles toute l’année. Pourconteurs. À tour de rôle, ils présen- Danse DanseLe Gresley, Danièle Panneton et 150 $ on peut offrir six spectacles,teront sur scène des histoires Danse Danse, un organisme à butalors que pour 81 $ on peut en offrirSébastien René monteront sur lesécrites par des auteurs québécois non lucratif ayant pour mission detrois. Ces deux abonnementsplanches du TNM pour l’occasion.et brodées autour du thème de la faire avancer et rayonner la danse p e r m e t t e n t à l e u r s d é t e n t e u r s d eEspace libreville dans le temps des Fêtes. contemporaine, présente chaqueprofiter de certains avantages
«C’est un beau spectacle à voir dans Du côté de l’Espace libre, on suggère année depuis 1998 sa programma-intéressants. Notamment, pour
le temps des Fêtes, assure Karine cette année une idée-cadeau fort chacun des spectacles, ils détien- tion dans les différentes salles de laCRÉDIT : STÉPHANE POULIN
Cousineau, attachée de presse. o r i g i n a l e : l e p o è m e m o b i l e . E n a t t e n - Place des Arts. Pour le temps desnent le premier choix des places. Ils
courent également la chance de Fêtes, Danse Danse propose un
bon-cadeau échangeable contr eremporter une œuvre d’art de l’un
des artistes en arts visuels exposés n’importe quel spectacle de sa sai-
son 2011-2012. Enveloppé dans uncette saison, qui sera tirée parmi
tous les abonnés PLUS-IN (six spec- emballage original, il se décline en
tacles), ou de gagner un ouvrage de chèques de 20, 25, 50, 75 ou 100 $.
l’un des auteurs ou metteurs en Dansedanse.net
PHOTO: CARL LESSARDLE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011 G5
Susie Arioli
Les amateurs de Susie Arioli pourront assister à son spectacle,
Christmas Dreaming,le 9 décembre. Il est inspiré de l’album du même
titre paru l’an dernier. Elle sera accompagnée sur scène, entre autres,
par le guitariste Jordan Officer et par une section de cuivres.À la Place
Les spectateurs découvriront en même temps la nouvelle salle qu’est
la Maison symphonique de Montréal.
Casse-Noisette
Noël ne serait pas vraiment Noël pour les tout-petits et les plus
grands sans le retour de Casse-Noisette. Ce conte d’Hoffmann a étédes Arts chorégraphié en 1964 par Fernand Nault. Encore une fois, il sera
présenté par les Grands Ballets canadiens de Montréal. La musique de
Tchaïkovski sera interprétée par l’Orchestre des Grands Ballets
c a n a d i e n s d e M o n t r é a l . L a p e t i t e C l a r a s e r a a c c o m p a g n é e s u r s c è n eSur les airs du temps des Fêtes
par plus de 150 personnages.
Comme chaque année, pour chaque représentation, une souris du jourEntre le magasinage et les nombreuses réceptions, plusieurs sera désignée au hasard parmi les enfants qui auront assisté à la
l e c t u r e d u c o n t e d ’ H o f f m a n a v a n t l e s p e c t a c l e . L a s o u r i s d u j o u r p r e n -profitent du temps des Fêtes pour assister à des spectacles. Voici
dra part au premier acte du ballet et regagnera ensuite son siège.
une sélection de ce que présentera la Place des Arts de Montréal. Casse-Noisette sera présenté à la salle Wilfrid-Pelletier du 10 au 30
décembre. Des représentations ont lieu à 14h, d’autres à 19h30.
MARTINE LETARTE
Chez Duceppe
Chaque année pendant le temps des Fêtes, «Nous avons reconstruit les maisons pour Pour le temps des Fêtes, Duceppe présentera la pièce de théâtre
des spectacles devenus des classiques qu’elles se montent plus rapidement. Nous Pourquoi pas?, de Norm Foster, qui raconte l’histoire d’un homme qui
r e v i e n n e n t à l ’ a f fi c h e d e l a P l a c e d e s A r t s . tombe amoureux de la femme de son patron lors d’un party de Noël.avons également retravaillé l ’éclairage et la
C’est le cas notamment de Décembre, le L’œuvre réunit sur scène Pauline Martin, Claude Prégent, Yvan Benoittechnique. Nous avons aussi ajouté de
Noël de Québec issime. Pour la neuvième et Danielle Lépine. La mise en scène est assurée par Monique n o u v e a u x n u m é r o s e t d e n o u v e l l e s c h a n s o n s .
année consécutiv e, le spectacle sera Duceppe.C’est donc une version retravaillée et
présenté au Théâtre Maisonneuve, où 17 rafraîchie du spectacle qui sera présentée Maryse Letarte
représentations en seront d onnées, du 9 au cette année», affirme Robert Doré. Du 14 au 23 décembre, l’auteure-compositrice-pianiste Maryse30 décembre. Comment expliquer le succès
Letarte présentera sur scène son disque de Noël, Des pas dans la neige.Les décors sont signés par l’artiste peintrede ce spectacle? «C’est parce que c’est un
Les spectacles se donneront à la Cinquième Salle. Marie Villeneuve. «Je crois que c’est le seulbeau spectacle et qu’il est unique», affirme
spectacle où les gens se mettent à applaudirRobert Doré, son producteur délégué. Stuart McLean
dès qu’ils voient les décors, alors qu’on n’a pasLa création reprend toutes les grandes tradi- Le conteur et auteur Stuart McLean présentera son Vinyl Cafe
encore entendu une note de musique»,tions du temps des Fêtes, de la course aux C h r i s t m a s 2 0 1 1 au Théâtre Maisonneuve, le 19 décembre. Le spectacle
affirme M. Doré.cadeaux jusqu’à la soirée du jour de l’An met en vedette The Vinyl Cafe Orchestra et l’auteur-compositeur
avec les rigodons, en passant par la messe de Hawksley Workman.Décembre, le Noël de Québec issime met en
minuit, le réveillon et les traditionnelles scène huit danseurs et 13 chanteurs, dont Hommage à Vienne
tourtières. «On a tous rêvé de voir le village l’ex-académicien Marc-André Fortin. Pour les Le concert du Nouvel An de la Place des Arts s’intitule Hommage àsous le sapin de Noël se mettre à bouger. C’est représentations m ontréalaises du 11 au 21 Vienne, inspiré du Neujahrskonzert. Cet événement célébrera àce qu’on a fait dans le spectacle et les gens s’y décembre, Natalie Choquette sera égale- e er M o n t r é a l s o n 1 7 anniversaire le 1 janvier 2012. Cette fête musicaleretrouvent. Les plus jeunes découvrent les ment de la partie. «D’ailleurs, la fille de se déroulera dans 20 villes de l’Amérique du Nord. t r a d i t i o n s c a n a d i e n n e s - f r a n ç a i s e s d u t e m p s
Natalie Choquette, Ariane, est du spectacle»,des Fêtes et les plus vieux retrouvent leur Cette année, le concert montréalais mettra en vedette un orchestre de
précise M. Doré.cœur d’enfant pendant le spectacle», affirme 75 musiciens et plusieurs chanteurs. On retrouvera notamment sur
M. Doré. La création s’adresse aux gens de six ans ou scène la soprano québécoise Marie-Josée Lord et le ténor de Vienne
plus. Les tout-petits (3 à 10 ans) ont aussi Michael Heim. Le chef d’orchestre choisi est Tommaso Placidi, deCette année, le spectacle sera présenté
l ’ I t a l i e . D e s d a n s e u r s d u V i e n n a I m p e r i a l B a l l e t s e r o n t a u s s i p r é s e n t s .droit à leur adaptation du spectacle,également pour la première fois à Québec,
Au menu: grandes valses de Strauss, polkas et airs populaires r e b a p t i s é e Le petit Noël de Québec issime. Ilau Colisée Pepsi. Le décor sera monté sur la
d’opérettes. Le concert aura lieu à la salle Wilfrid-Pelletier, à 14h30.patinoire. Des changements majeurs ont été sera présenté les dimanches 11 et 18
apportés au spectacle pour l’occasion. décembre, à 11h.
PHOTO: QUEBEC ISSIMEG6 LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011
Théâtre
PHOTO: THÉÂTRE LES GROS BECS
jeunesse
Féérique imaginaire
PHOTO: LOUISE LEBLANC
autochtones du nord de l’Amérique,Onirique, classique ou
«du folklore inuit de l’Arctiquemythologique, mais jusqu’aux esprits hopis du désert de
toujours magique. Les l’Arizona, en passant par les légendes
iroquoises de l’est du Canada»,contes initiatiques que
comme le précise l’auteur dans son soie philosophe, le chat du Cheshire l’hiver. La magie s’opère durant prèsproposent les pièces de texte de présentation. Cette créa- ainsi que, et non le moindre, le lapin de 60 minutes avec des marion-
tion du Théâtre des confettis, portéethéâtre du temps des blanc qui entraîne Alice dans cet nettes et des effets visuels qui nous
par les comédiens Caroline Sheehy, univers fantastique et déroutant. transportent dans une forêt four-Fêtes manient les mots,
Edith Paquet et Dave Jenniss, se Poursuivant une longue et populaire millante et foisonnante à la faune
les marionnettes, les veut un hommage aux cultures tournée, cette adaptation célébrera colorée, presque burlesque. Dès 4
eamérindiennes. L’imaginaire y prend son 300 spectacle le 29 décembre ans. Du 6 au 22 décembre pour leséclairages et les ombres
sa source, mais aussi l’omniprésente groupes scolaires et les 11 et 18prochain. Pour l’occasion, lors de lapour faire écarquiller
musique, qui enrobe le tout de décembre pour le grand public.représentation prévue à 15h en
les yeux des tout-petits chansons en innu composées par la Information et réservation:cette journée, les spectateurs seront
Montagnaise Kathia Rock. «Un invités à se costumer et à ensuiteet des moins jeunes. Et, 418-522-7880, poste 1, ou
spectacle qui s’adresse aux sens», prendre le thé avec les comédiens. w w w . l e s g r o s b e c s . q c . c a .à chaque détour, une
résume Jean-Frédéric Messier. Les Un clin d’œil festif aux habitudes du
Au théâtre Outremont, toutimagination débridée sons, mais aussi les images, les chapelier fou.
passera par les mots. Le dimancheéclairages et les jeux d’ombre, avecréussit toujours à Du 27 au 30 décembre. 11 décembre, le conteur Jocelynleur petit côté mystique, en met- Billetterie de la Place des Arts: s u r p r e n d r e . Bérubé nous offre Le déconte detent plein la vue. Cette pièce a reçu 514-842-2112 ou Noël, un spectacle de 75 minutesle Prix de la critique et le Masque 1-866-842-2112 où il interprète un personnage quiÉTIENNE des Enfants terribles en 2005. laplacedesarts.com ou revient à son village d’origine, n’y P L A M O N D O N É M O N D Destiné aux 4 à 8 ans. p d a j u n i o r . c o m . trouvant qu’une girouette en formevec Wigwam, la Mai- 514-288-7211 ou d’homme sciant une bûche. S’en-À Québec, le périple se veut insoliteson théâtre propose www.maisontheatre.com. suivent une suite d’histoires narréeset écologique. Au théâtre Les Grosde marcher sur les pas
à l’aide d’objets sortis de la bûche,À la Place des Arts, on pose la Becs, la pièce Sur 3 pattes met ende Nanabush dans son
dont un petit violon. La semainerampe de lancement pour un autre scène une caméra vidéo qui s’animeA voyage au milieu des
précédente, le 4 décembre, lesvoyage initiatique, celui-ci plus après qu’un écureuil la déterre d’unétendues de neige et des vents
mêmes planches auront été fouléesonirique que mythologique: Alice au dépotoir. Déposée sur un trépied quid’hiver. Accompagnant son frère et
par les sketchs de Boo!, un spectaclepays des merveilles. Le Théâtre Tout lui permet de marcher, sa lentille sesa sœur dans une expédition de
en première montréalaise qui réunità trac nous offre sur scène unechasse avec l’ordre de ne pas quitter braque sur la nature qui l’entoure,
cinq courtes œuvres poétiques. Lele wigwam, Nanabush rencontre un relecture de ce classique littéraire scrutant à chaque détour les
deux spectacles s’adressent à descarcajou qui l’aidera à surmonter disjoncté, écrit par un certain Lewis insectes, les oiseaux et les animaux.
jeunes de cinq ans ou plus.ses peurs et à apprivoiser cette Carroll, qui s’amusait bien avec la Coécrite et mise en scène par le
514-495-9944. n o u v e l l e r é a l i t é q u i l u i e s t m y s - logique. Pour seul décor, une biblio- désopilant Simon Boudreault, cette
thèque voit bondir de ses rayons les création du Théâtre de l’Œil pose untérieuse. Écrit et mis en scène par La populaire pièce Pain d’épice a
personnages insolites et déjantés regard sur les cycles de la vie, dontJean-Frédéric Messier, ce conte commencé sa nouvelle fournée au
s ’ i n s p i r e d ’ u n e m u l t i t u d e d e m y t h e s que sont Humpty Dumpty, le ver à celui qui renaît après les rigueurs de Studio-théâtre de L’Illusion depuis
le 15 novembre, et ce, jusqu’au 18
décembre. Un succès qui ne se
dément pas, d’année en année, et
qui jouera bientôt devant son
e10000 spectateur. Claire Voisard
reprend le rôle de la pâtissière qui
accueille les enfants de 2 à 6 ans
dans sa cuisine. Le scénario est sucré
comme un mélange de gingembre,
de cannelle et de mélasse de Bar-
bade: un biscuit à la forme
humanoïde qu’elle prépare prend
vie et s’échappe par la fenêtre. Le
théâtre de marionnettes lui donne
ses premiers pas, l’ombre et la
lumière prennent le relais pour illus-
trer le parcours mouvementé du
dessert à l’extérieur de la maison.
Pour les réservations:
514-523-1303 ou
billetterie@illusiontheatre.com.
PHOTO: MARC-ANTOINE DUHAIMELE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011 G7
Dans les boutiques des musées
montréalais, le premier mot d’ordre
est «NOT made in China». À l’instar
d’Hugo Didier, qui a conçu ses
porcelaines avec un message Boutiques des muséesexplicitement «de chez nous» pour
soutenir l’idée d’une consommation À noter
responsable, les boutiques des SOURCE: HUGO DIDIER
Au rythme des expositions qui se acquises par le musée. Côté jeux, onmusées privilégient la pièce unique Des offres en artsuccèdent, les boutiques renouvel- privilégie le créatif: des casse-têtes àou exclusive, avec un penchant bien
l’image d’œuvres de maîtres, deslent leur marchandise en s’inspirantmarqué pour la fabrication québé- jeux de bricolage, d’architecture oude la thématique en cours. Une ren- Les boutiques des musées offrent l’occasion decoise et canadienne. de design viendront apporter uncontre qui donne parfois de jolis
petit quelque chose d’artistiqueÀ la Pointe résultats: jusqu’au 11 mars 2012, dénicher de petites trouvailles à l’écart des
sous le sapin cette année.l’exposition Jouets 2, au MuséeLes boutiques des musées McCord grandes artères commerciales et de faire lesMcCord, permet à la boutique de Incontournable, une belle sélectionet Pointe-à-Callière, deux musées
proposer une panoplie de jouets de bijoux se décline dans toutes les magasins sous le signe du culturel. On en pr ofitedédiés à l’art et au patrimoine avec une touche à l’ancienne, boutiques. Les noms les plus connus,québécois, font notamment la part pour se faire plaisir et aller faire un tour àcomme des jouets en bois ou faits comme Sonia Ferland ou Francine
belle aux créateurs d’ici. La boutique à la main. À la boutique du musée Lussier, avec ses colliers ethniques en l ’ e x p o s i t i o n , e t d u m ê m e c o u p o n s o u t i e n t l ’ a r t ,du Musée Pointe-à-Callière propose Pointe-à-Callière, c’est l’exposition bois et perle, côtoient des pièces
une gamme de produits aussi bien actuelle sur l’Inde qui a amené sur exclusives, comme les bijoux puisque la plupart de ces boutiques versent tous
traditionnels que contemporains. Du les rayons toute une panoplie de géométriques et futuristes en
les profits à la fondation du musée. côté des arts de la table, les faïences cadeaux à saveur indienne: livres, polymère de Design + Conquer, au
peintes à la main de Michel Nicol statuettes à l’effigie de Ganesh, MAC, ou les bijoux en céramique de
revisitent l’époque de la Nouvelle- bijoux, objets décoratifs et saris. Maude Blais à la boutique du McCord. ASSIA KETTANI
France et côtoient des pièces con- Aux boutiques du Musée d’art con- Et enfin, quelle que soit leur spécia -
temporaines comme des saladiers temporain (MAC) et du Musée des lité, le trésor sans fond de ces
en céramique et verre soufflé. On y beaux-arts, c’est le règne du cadeau b o u t i q u e s r é s i d e s a n s d o u t e d u c ô t é
trouve des voiliers en bois et tissu sous le signe du design. À la boutique des rayons de librairie, qui regorgent
du MAC, on trouve des vases et des de livres sur les arts et sur l’histoirequi rappellent la pr oximité du port,
chandeliers aux formes f uturistes, d’ici et d’ailleurs.ou encore les reproductions de
signés Black&Blum, les luminaires enfaçades du patrimoine architectural Carte musée
bois de l’Atelier cocotte ou les sacs àquébécois de l’atelier Pasdeloup. Autre idée-cadeau à saveur cul-main en vinyle recyclé de LucieL’artisanat se décline entre un turelle: la Carte musée, qui existe enBélanger. Avec une touche ludique, lahéritage amérindien, des pièces trois f ormules et qui donne accèsboutique propose un presse-uniques et les classiques de l’arti- aux 38 musées montréalais mem-agrumes Philippe Starck, des sacssanat québécois, comme les étains bres de la Société des directeurs des«Bagnole» en matériaux d’automo-
de Bernard Chaudron et les oiseaux musées montréalais, du Musée desbiles, avec ceintures de sécurité, sacs
en bois de Michel Chayer. beaux-arts au Biodôme, du CCA augonflables et sièges d’auto réutilisés,
Jardin botanique. La première for-Au McCord ou encore des pochettes pour Ipad
mule, à 60$, est une carte «Troisou Iphone en feutre et cuir recyclé,La boutique du Musée McCord jours au choix sur trois semaines»:de C comme ça. s ’ i n s c r i t é g a l e m e n t e n t r e h é r i t a g e sur une durée de trois semaines, on
Art contemporain ethistorique et tendances locales. choisit trois jours d’accès illimité à
beaux-arts tous les musées participants. DeArtisanat amérindien, sculptures,
plus, la carte donne droit à unetextiles et objets décoratifs sont À la boutique du Musée des beaux-
séance de cinéma gratuite à la Ciné-choisis pour «mettre en avant un arts, on s’adresse aux «fous du
mathèque québécoise et à dessavoir-faire qui peut se perdre» et design», selon les mots amusés de
réductions chez plusieurs parte-Lynn Rousseau, gérante adjointe depour séduire une clientèle «en quête
naires, notamment aux boutiquesla boutique. Entre les textiles, les artsd’authenticité», nous explique
du MAC et de Pointe-à-Callière.de la table et les objets de décora-Cerise Mahuzier, gérante de la bou-
La carte «Trois jours» à 6a5$, quanttion, citons quelques curiosités,tique. On aime aussi la démarche
à elle, comprend l’accès libre auxcomme les poupées à l’effigie deresponsable: avec les chapeaux en
musées et le transport publicgrands peintres, les chocolats Michelfourrure recyclée d’Harricana ou les
i l l i m i t é p e n d a n t t r o i s j o u r s c o n s é c u -Rabagliati, faits par Le Comptoir, lessacs à main faits de bannières du tifs. La dernière carte est la cartesacs inspirés de la récente exposition
musée, «nous cherchons à créer un «Montréal Prestige», vendue 200$,Jean-Paul Gaultier signés Anémone
réflexe d’achat». Et si on craint de qui donne droit à deux entréesou encore les foulards en cravates
payer le prix fort, on se trompe: g r a t u i t e s p a r m u s é e p e n d a n t u n a nrecyclées de Glamour. On rend
«Nous achetons directement auprès et qui séduit autant le grand publichommage aux grands maîtres, avec
des créateurs.» Et le prix à payer amoureux des musées qu’unedes moulages et une vaste sélection
oscille donc entre 6$ et 60$ pour la c l i e n t è l e d ’ a f f a i r e s .de reproductions de tableaux, et on
plupart des articles. Et le 29 novem- pourra bientôt trouver toute une Pour plus de renseignements
bre, de 16h à 21h, on a un rabais de gamme de gravures originales de sur la Carte musée:
10% sur toute la marchandise. Marc-Aurèle Fortin, récemment www.museesmontreal.org.G8 LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011
Chez Claude-Lafitte
> Jean-Philippe Dallaire, Cadet Rousselle aux trois
chats, v. 1955, mixte média, 9 3/4 po X 13 1/2 po,
35 000 $Dans les
> Marc-Aurèle Fortin, Laurentides, aquarelle,
12 po X 16 po, 25 000 $
> Paterson Ewen, Paysage lunaire, v. 1962,
huile sur toile, 16 po X 16 po, 60 000 $
> Jean-Paul Riopelle, Nouvelle impression,
huile sur toile, 6 3/4 po X 8 3/4 po,
prix communiqué sur demande.galeries > Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, Nature morte
aux fleurs, 1895, huile sur toile, 21 1/2 po X 17 1/2
po, prix comm
Chez Jean-Pierre Valentin
> Shokichi Sato, Chimekiba, 2011,Une image pour toujours
bronze, haut. 9 1/2 po, 3100 $
> Pierre Lefebvre, Andrea, 2011, huile,
Noël. La quête du cadeau parfait. Le magasinage dans les boutiques et 7 1/2 po X 6 po, 1400 $
> Miyuki Tanobe, Le bon vent pour le cerf-volantmagasins bondés. La cohue, la frustration ou finalement l’achat impulsif?
aujourd’hui, 2011, Nihonga, 6 po X 8 po, 3450 $
Si tout ça n’est pas votre genre, pensez plutôt aux beaux espaces aérés, à > Guylaine Beauchemin, La piscine,
2011, techniques mixtes, 8 po X 6 po, 550 $l’accueil chaleureux et à l’embarras du choix. Les galeries d’art vous
> Stanislavv Germanov, Returning,attendent avec leurs petits formats. techniques mixtes, 14 po X 16 po, 1800 $
Chez BernardMARIE-HÉLÈNE ALARIE Galerie Jean-Pierre-Valentin
> Joseph-Richard Veilleux, Dessin obyssimien,1490, rue Sherbrooke Ouest
Journal intime de mémoire de rêve 3,oup de cœur assuré, qu’est-ce qu’on peut demander de 514-939-0500
10 cm X 15 cm, encre et acrylique, 265 $mieux? Offrir l’art, c’est offrir un peu de notre culture, un www.galerievalentin.com
peu de notre patrimoine et beaucoup de ce fameux effet > Denise d’Aragon, Les oiseaux, 44 cm X 58 cm,Galerie BernardC wow qui est tant recherché. huile sur papier parchemin, 3500 $3926, rue Saint-Denis
Depuis quelques années, durant la période des Fêtes, la galerie Jean- 514-277-0770 > Eva Lapka, Au bord de l’eau #9,Aquarelle,
Pierre-Valentin propose une exposition de groupe de très petits www.galeriebernard.ca 30 cm X 40 cm, 845 $
f o r m a t s . L a g a l e r i e d e m a n d e à s e s a r t i s t e s d e c r é e r s p é c i a l e m e n t
Galerie Claude-Lafitte > Joseph-Richard Veilleux, L’extasié de la chambrepour l’occasion des œuvres qui pour la plupart tiennent dans le
2160, rue Crescent bleue ou autoportrait nocturne, 35,5 cm X 25,4 cm,creux de la main. Sur le même thème, les galeries Bernard et Lafitte
514-842-1270 acrylique sur canevas, 490 $nous font elles aussi de fort belles propositions.
www.lafitte.com > Eduardo Roda, Dettagli Assestati 6,
acrylique sur toile, 36,5 cm X 51 cm, 1330 $LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011 G9
Contrairement aux deux dernières années,
2011 est un millésime heureux en ce qui
concerne les disques à thématique de
Noël. C’est aussi la dernière chance d’offrir Musique classique
ou d’acquérir notre suggestion-vedette de
l’an dernier, le coffret Sacred Music
d ’ H a r m o n i a M u n d i . Des trésors pour mélomane
CHRISTOPHE HUSS
acred Music (les chefs-d’œuvre de la musique la ville du compositeur. Et ça marche, comme en c o m p a c t e e t é l é g a n t e . L ’ é d i t e u r p u b l i e a u s s i c e t t e b r i q u e
sacrée) d’Harmonia Mundi est un élégant cube témoigne cette version pétillante et jubilatoire parue rassemblée dans un iPod classic. Nous n’avons pas eu
renfermant 29 CD ainsi qu’un cédérom con- chez Decca. Sur étiquette Channel Classics, la Société la chose entre les mains, mais il faut signaler que la
tenant les textes chantés. On rappellera qu’il Bach des Pays-Bas, dirigée par Jos van Veldhoven, nous compression est assez drastique: 128 kbps.S contient également, chose rare dans ce genre propose un original Magnificat, avec interpolation de
Cette année, ce sont les amateurs de documentsde compilations économiques, un livret conséquent, quatre pol yphonies pour chœur et basse contin ue,
h i s t o r i q u e s q u i s o n t l e p l u s g â t é s , a v e c t r o i s c o f f r e t smalheureusement écrit en très petits caractères. rehaussant le caractère méditatif et émerveillé de
pointus, mais précieux et très soignés. Il y a d’abord chez l ’ i n t e r p r é t a t i o n .Sacred Music ayant connu un beau succès l’an dernier,
Orfeo la réédition, à partir des bandes originales, d’unLes deux autres parutions majeures sont éditées àle distributeur canadien d’Harmonia Mundi a eu
e fameux Ring des Nibelungen, de Wagner: celui de l ’ e x c e l l e n t e i d é e d e g r a p p i l l e r l e s i n v e n d u s d e d i v e r s p a y s l ’ o c c a s i o n d u 2 5 0 anniversaire de la mort d’un éminent
Clemens Krauss, enregistré au Festival de Bayreuth enpour nous les proposer. Il y a 500 coffrets en stock, et collègue de Bach: Christoph Graupner, qu’on connaît ici
quand il n’y en aura plus, ce sera trop tard. Alors, si vous grâce aux travaux de redécouverte de Geneviève Soly. 1953 avec le gratin du chant wagnérien des années 50,
l’avez manqué, prêtez attention à ce parcours Évidemment, L’Oratorio de Noël, de Graupner, est une Windgassen, Hotter et Varnay en tête. Il n’a jamais
chronologique du répertoire sacré et laissez-vous guider écoute stimulante en compar aison de l’œuvre sonné si bien.
par Anonymus 4, Paul van Nevel, Philippe Herreweghe, éponyme de Bach. Il s’agit en fait d’une astucieuse
De la même époque (1953-1957), et toujours chez c o m p i l a t i o n d e c a n t a t e s s u r l e t h è m e d e N o ë l , c h o i s i e sRené Jacobs, William Christie et Kent Nagano.
Orfeo, l’intégrale des Sonates pour piano, de Beethoven,et réunies, sur le modèle de Bach, par le chef et musi-Disques thématiques par Friedrich Gulda, qui en révolutionnait alors l’inter-cologue belge Florian Heyerick. Le coffret de 2 CD est
Pour la première fois depuis des lustres, une grande prétation, avec une approche très objective, claire etpublié par Ricercar. Pour ceux qui auront été séduits,
vedette du chant international nous propose un album l’Allemand Hermann Max propose, chez CPO, un choix vive. Ce coffret fait double emploi avec la première
avec une âme et une vraie atmosphère. Carols & de cinq autres cantates. Le disque a pour titre Frohlocke, i n t é g r a l e d u p i a n i s t e a u t r i c h i e n , p u b l i é e p a r D e c c a . M a i s
C h r i s t m a s S o n g s, de Bryn Terfel, comprend les airs werte Christenheit. le coffret Decca est devenu indisponible, donc celui t r a d i t i o n n e l s e t u n « d i s q u e b o n u s » d e c h a n t s g a l l o i s ( l e Coffrets d’Orfeo est bienvenu.pays de Terfel) pour les Fêtes. Le ton populaire, tendre
Comme l’an dernier avec son Guide des instrumentset chaleureux rend très crédible la démarche musicale Enfin, après l’opéra et la sonate, la musique orchestrale, Les 7 merveilles des Fêtes 2011anciens, l’éditeur belge Ricercar nous revient avec undu nouveau Wotan du Met. Les «joies» du voice over lui avec, pour les amateurs de l’école française de direction,
dictionnaire visuel et sonore, cette fois sur le thème de > Sacred Music. Harmonia Mundifont chanter White Christmas avec Bing Crosby. Ce n’est la publication de dix concerts de la saison 1958-1959
«Réforme et Contre-Réforme». Plus de 10 heures de 29 CD HMX 2908304.33pas le meilleur moment. de Pierre Monteux et de l’Orchestre symphonique de
musiques sacrées extraites du catalogue Ricercar sont > Bach. Oratorio de Noël. DeccaAu Québec, c’est l’album de Noël annoncé d’Angèle Boston. Les œuvres sont un reflet assez traditionnel dudocumentées par un très bel ouvrage en quatre langues, 2 CD 478 2271Dubeau qui attirera sans doute l’attention. La violoniste répertoire de Monteux (Tchaïkovski, Beethoven, Strauss,quarante pages étant allouées à chacune. C’estet son ensemble La Pietà nous offrent un tour du monde > Graupner. Oratorio de Noël. RicercarBrahms). On s’amusera aussi à comparer Leonid Kogan v r a i m e n t l e « b e a u c o f f r e t » d e l ’ a n n é e .musical, de la Scandinavie au Mexique, en passant par 2 CD RIC 307et Isaac Stern dans le concerto de Brahms.On rappellera que l’année Chopin nous a valu une bellel’Italie, la France, l’Allemagne et le Canada, avec un Huron
> Réforme et Contre-Réforme.intégrale multipianistes dans un coffret édité parCarol Interlude de la compositrice Kelly-Marie Murphy. Lectures et vidéos
Livre et 8 CD. Ricercar RIC 101Deutsche Grammophon et que l’année Mahler nous aLa fin de l’année 2011 nous vaut aussi une sacrée Nous n’avons pas vu passer de lectures transcendantesapporté deux coffrets de qualité équivalente de l’inté- > Bach. L’intégrale. Haensslerembellie sur le marché des œuvres sacrées composées ou de beaux livres. En vidéo, l’objet-chic de l’année estgrale de ses œuvres: l’un chez DG, l’autre chez EMI. Les 172 CD 4010276023708-1pour Noël. Nous nous concentrerons sur quatre la réunion en coffret (DVD et Blu-ray) de la TétralogieFêtes sont peut-être aussi l’occasion de se faire offrir le p a r u t i o n s m e t t a n t e n v e d e t t e d e u x c o m p o s i t e u r s : J e a n - > Wagner. Der Ring des Nibelungen. Bayreuth
de Wagner revue par la folle invention de La Fura dels c o f f r e t 50 ans du Festspielhaus de Salzbourg, paru chezSébastien Bach (1685-1750) et Christoph Graupner 1953. Orfeo
Baus à Valence. C’est un incontournable pour qui compteDG et présenté dans nos colonnes il y a deux mois.(1683-1760). De Leipzig nous arrive l’une des parutions 13 CD C 809113R.
suivre au cinéma le Ring de Lepage au Met. En matièrePour les amateurs de gros cadeaux, Haenssler ressortBach les plus réjouissantes de l’année: L’Oratorio de > Wagner. Der Ring des Nibelungen.d’inventivité et d’utilisation de la technologie pourNoël, par l’Orchestre du Gewandhaus et Riccardo son intégrale Bach avec un prix divisé par dix: 190 La Fura dels Baus. CMajor
raconter une histoire, les Espagnols sont les plus émi-Chailly. Le chef italien est en train de piloter une d o l l a r s — s o i t u n p e u p l u s d ’ u n d o l l a r p a r d i s q u e , a u l i e u DVD et Blu-ray
v é r i t a b l e r e c o n q u ê t e d e B a c h p a r l ’ o r c h e s t r e - v e d e t t e d e de 1900 $ il y a dix ans. La présentation est plus nents concurrents de l’équipe québécoise d’Ex Machina.G10 LE DEVOIR, LES SAMEDI 26 ET DIMANCHE 27 NOVEMBRE 2011
Qui a dit que, un jour au Québec, le temps des Fêtes se serait fait
chaud? Pourtant, plus d’un et plus d’une profitent de ces jours de
relâche pour offrir et s’offrir un moment rare: des instants de détente.Détente
Bienvenue dans le monde des spas.
ANNE-LAURE JEANSONEt les Fêtes sont à l’eau !
assage aux sons de la harpe, bains ses portes il y a un an. Le Bota Bota a redonné heure et demie de Montréal, à Bromont, en
nordiques, cérémonie maya, vie à un ancien traversier datant de 1951. Les Estrie, il a été conçu il y a six ans dans une
c l i n i q u e a y u r v é d i q u e o u r i t u e l réserve naturelle de 400 acres, comprenant letransformations ont été pensées par l’équipeMabénaquis: rien n’est trop exo- Sid Lee Architecture. Ses architectes, Jean lac Gale.
tique pour accéder à une sensation de bien- P e l l a n e t M a r t i n L e b l a n c , o n t a u s s i d e s s i n é l e Le Balnéa, qui appartient à la même famille
être. Pour attirer et fidéliser leur clientèle, les Spa Balnéa. Le navire, long de 55 mètres, est que le Bota Bota, occupe 80 acres de terrain;
spas rivalisent d’originalité et, chaque année, amarré dans la portion est du parc des Écluses. les 320 acres restants sont destinés à des fins
développent de nouveaux produits. de conservation. Tout autour du lac, 22 km deLe 9 décembre, il fêtera son premier anniver-
sentiers serpentent la colline. «Notre forfaitLe premier circuit d’eau à l’intérieur a ouvert saire et sa réouverture après quelques travaux
ses portes il y a trois ans dans le Vieux-Mon- Bootcamp comprend un entraînement d’unemineurs. La chanteuse Élisapie Isaac donnera
heure dans les bois avec un entraîneur certifié,tréal. «Ce fut tout un défi parce que, au un concert pour l’occasion. Du 4 au 8 décem-
en plus d’un massage et d’un repas. En hiver, onQuébec, les gens ont l’expérience des bains à bre, le spa ouvrira ses portes. «Il y a beaucoup
chausse les raquettes», indique la responsablel’extérieur», déclare la coordonnatrice marke - de personnes qui n’ont pas encore eu la possibil-
du marketing, Roxanne Mercier.ting du Scandinave–Les Bains Vieux-Montréal, ité de venir, même si nous sommes accessibles
Émilie Mazet. en transport en commun», indique la directrice Grotte, plage, salle de cinéma, aquarium,
du marketing, Brigitte McNeil. restaurant: le Balnéa est tellement vaste qu’onSitué dans la bâtisse d’une ancienne manufac-
peut facilement y passer la journée. À l’occa-ture qui avait brûlé dans les années 1960, le spa Le spa peut accueillir 250 passagers en même
sion, le spa s’associe avec de grands chefs poura gardé des éléments d’origine, comme les murs temps. «C’est surprenant comme le bateau est
proposer des repas gastronomiques. Desde pierre, sur lesquels on peut observer des vaste. Au milieu des grands navires et des silos, on
navettes depuis Montréal et Longueuil sonttraces de clous et les piliers de béton. D’une belle ne dirait pas ça», remarque Mme McNeil. Sa
maintenant mises à la disposition des usagersfacture, les matériaux minéraux (céramique, superficie totale est de 26 700 pieds carrés,
du spa trois jours par semaine, moyennantardoise) se mêlent à la chaleur du bois d’ipé du dont 16 000 pieds carrés à l’extérieur. Les vues
réservation.Brésil qui recouvre tous les plafonds. sur le centre-ville, le Vieux-Port, Habitat 67 et le
Bien qu’il soit situé à l’Île-des-Sœurs, à 15silo nº5 sont imprenables. Sa cuisine estSa clientèle est jeune et branchée. L’expérience
m i n u t e s d u c e n t r e - v i l l e d e M o n t r é a l , l e S t r ò mélaborée par Éric Gonzalez, chef étoilé Michelin.des bains d’une durée de deux à trois heures est
Spa nordique se trouve lui aussi au bord d’unparfaite pour faire une pause dans la vie trépi- Le bateau est avant-gardiste en matière
lac. Il comprend deux saunas vitrés et un baindante de Montréal. À moins qu’on aime le bruit d ’ é n e r g i e . S a s i t u a t i o n s u r l e fl e u v e l u i p e r m e t
vapeur en plein air. Un quai sur l’eau et desde chutes d’eau, l’espace est relativement d’utiliser des thermopompes géothermiques
plateformes de massage sur pilotis sont isolésbruyant. Sauf dans la salle zéro stress, qui qui récupèrent la chaleur de l’eau du Saint-
depuis peu pour être utilisés en hiver. «Les gensressemble à un cocon dans lequel on oublie tout. Laurent pour chauffer ses bassins, ses espaces
vivent une expérience différente», déclare laintérieurs, en plus de les climatiser en été.En plus d’un grand bain bouillonnant, on peut copropriétaire des lieux, Anne Joyal.Ensuite, le spa est doté d’un système detester le bain turc et le sauna à l’odeur de pin.
Comme plusieurs spas, le Stròm a développé t r a i t e m e n t b a c t é r i o l o g i q u e p a r r a y o n n e m e n tÀ chaque cycle chaud-froid-repos, il peut être
un massage signature du même nom. «C’estbon d’augmenter la chaleur. On peut donc ultraviolet. «On n’utilise presque pas de chlore»,
un massage de détente qui combine plusieursprécise Mme McNeil. commencer par le jacuzzi à 39°C, puis le ham-
techniques. On utilise un coquillage chaudmam à 42°C et le sauna entre 80°C et 90°C. Déjà plusieurs fois primé, le Bota Bota est
p e n d a n t l e m a s s a g e p o u r d é l o g e r l e s t e n s i o n s »,D’une superficie totale de 12 000 pieds carrés, finaliste aux Grands Prix du tourisme canadien précise Mme Joyal.
le Scandinave–Les Bains Vieux-Montréal peut dans les catégories «Nouvelle entreprise de
Sa clientèle provient à 25 % de l’Île-des-accueillir jusqu’à 60 personnes dans ses instal- l’année» et «Entreprise de l’année».
Sœurs, mais aussi du Grand Montréal, de lalations et salles de massage. Au bord d’un lac Rive-Sud, plus quelques touristes. «On est le
Sur l’eau Pour se rendre au Spa Balnéa, une escapade en seul spa extérieur, en bordure d’un lac, aussi
Non loin de là, un spa sur un bateau a ouvert dehors de Montréal s’impose. Situé à une proche du Vieux-Montréal.»
PHOTOS: MARTIN LAPORTE