12 Arabe PM 6
14 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
14 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : des années de collège
  • mémoire - matière potentielle : l' élève
  • cours - matière potentielle : des premières années de l' apprentissage␣
  • expression écrite
  • exposé
  • cours - matière potentielle : arabe␣
  • cours - matière potentielle : écriture
Langues vivantes étrangères – Arabe 147Programmes de 6e ARABE Les langues vivantes étrangères font l'objet d'un texte commun qui les situe notamment dans les missions du collège et précise les compétences terminales attendues des élèves en fin de troisième. Sa lecture préalable par les professeurs est vivement recommandée.(Voir p. 113). PRÉSENTATION Les nouveaux programmes de langue arabe présentés ici comportent deux parties␣ : la première, fidèle au principe selon lequel il convient de ne définir les premiers niveaux qu'à partir d'une idée aussi claire que possible des compétences que l'on veut voir attestées en fin de cycle, porte sur l'ensemble du programme de langue
  • reformulation
  • occasion de documents
  • arabe littéral
  • connaissances culturelles
  • langue vivante
  • langues vivantes
  • compréhension
  • élèves
  • élève
  • elève
  • capacité
  • capacités
  • activité
  • activités
  • texte
  • textes

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 45
Langue Français

Extrait

ARABE
Les langues vivantes étrangères font l’objet d’un texte commun qui les situe
notamment dans les missions du collège et précise les compétences terminales
attendues des élèves en fin de troisième. Sa lecture préalable par les professeurs
est vivement recommandée.(Voir p. 113).
PRÉSENTATION
Les nouveaux programmes de langue arabe présentés ici comportent deux parties␣ : la première, fidèle au principe selon lequel il convient de ne définir
les premiers niveaux qu’à partir d’une idée aussi claire que possible des compétences que l’on veut voir attestées en fin de cycle, porte sur l’ensemble
du programme de langue arabe au collège. Il s’agit d’énoncer clairement la conception de la langue arabe et de son enseignement, qui est celle du
Service public.
Une deuxième partie est consacrée en propre à la classe de 6e␣ : il s’agit des orientations fonctionnelles et du programme grammatical.
I. ORIENTATIONS POUR L’ENSEMBLE DU COLLÈGE
1 - Nature et objectifs
1.1 - La langue enseignée
Dans les autres secteurs, en particulier dans le dialogue courant, lesLe monde arabe, dans sa diversité, dispose d’une langue officielle qui
Arabes utilisent des dialectes répandus sur des aires géographiquessert à la communication écrite, et dans certains cas, à la communica-
tion orale. Il s’agit de l’arabe littéral, qui est notamment utilisé en con- plus ou moins vastes. Ces variétés bien vivantes et intimement liées
entre elles, l’arabe littéral et les différentes formes d’arabe dialectal,texte international et aussi quand le locuteur parle devant un auditoire
coexistent non sans exercer mutuellement, à des degrés divers, deanonyme, c’est-à-dire dans les conférences, à la radio, à la télévision,
fécondes interférences.etc. Cette langue officielle est évidemment vivante dans son secteur
La compétence communicative d’un locuteur arabe scolarisé comported’utilisation, et elle évolue constamment, comme le fait toute langue
plusieurs composantes␣ :vivante.
Programmes de 6e Langues vivantes étrangères – Arabe 147• l’arabe littéral, dans ses états classique et moderne␣ ; dimension naturelle à la communication. De manière générale, il
indique le plus souvent possible les ressemblances et différences entre• l’arabe dialectal propre à l’aire géographique dont relève le locu-
l’arabe littéral et le dialecte choisi, lequel est vu sous l’angle de sesteur, ainsi que les autres dialectes arabes à la compréhension desquels
principales structures, phonologiques, morphologiques et syntaxiques,ce locuteur a accès à des degrés divers␣ ;
plutôt que sous celui des faits qui caractérisent spécialement ses
• le produit des interférences entre le littéral moderne et l’arabe dialec- formes étroitement régionales. Les élèves pourront être initiés à la
tal utilisé par ce locuteur, qui correspond à ce que l’on appelle l’arabe variété des dialectes les plus largement répandus au travers des
moyen. supports disponibles (chansons, films, production télévisuelle ou radio-
phonique). La compétence de l’assistant étranger est particulièrementCette situation – la pluriglossie de l’arabe – doit être considérée non
précieuse à cet égard.comme source de difficultés, mais comme ouvrant des possibilités
d’exploitation dans les classes. L’arabe littéral, grande langue de Quant à l’arabe littéral dans son état classique, il donne accès à
culture, de civilisation et de communication dans le monde d’aujour- l’énorme patrimoine culturel, littéraire, scientifique, etc., de la civilisa-
d’hui, est enseigné prioritairement, mais les élèves ont d’autant plus tion arabe médiévale. Il pourra faire l’objet, au collège, d’une première
facilement accès à la communication orale, celle du dialogue familier sensibilisation en compréhension.
et quotidien, qu’ils ont été sensibilisés en classe aux principales
On notera enfin que la prise en compte minimale de l’arabe dialectal,
structures dialectales.
essentielle dans les établissements de France, devra être plus large-
ment étendue dans les établissements français en pays arabe. Il en iraLes horaires ne permettent pas d’envisager à part égale l’enseigne-
de même pour la sensibilisation en compréhension au littéral classique.ment du littéral et des dialectes. Privilégier l’étude de l’arabe littéral,
au risque d’étendre provisoirement son secteur naturel d’utilisation, et
par conséquent, ne pas faire toute sa place à la variété d’arabe corres- 1.2 - Les publics d’élèves
pondant au registre habituel de la communication quotidienne, est
Au collège, les jeunes gens choisissant l’arabe comme langue vivanteactuellement, dans le cadre scolaire, la démarche la plus réaliste. Mais
sont majoritairement d’origine arabe. Leur niveau de connaissances lin-la prise en compte – parallèlement à l’étude du littéral – de la dimen-
guistiques et de pratique de l’arabe est très variable à leur arrivée danssion dialectale présente l’avantage de ne pas masquer la complexité
le second degré. Certains parlent à la maison un arabe dialectal plusdu problème. Elle permet au professeur de faire prendre conscience
ou moins mêlé de français, d’autres parlent le français mais ont l’habi-aux élèves de la diversité des registres de la communication, et des
tude d’entendre leurs parents parler en arabe, d’autres ne connaissentvariétés de la langue arabe, ainsi que des limites des choix opérés.
que le français et ont une connaissance résiduelle de l’arabe, d’autres
Pour les élèves déjà peu ou prou locuteurs d’un dialecte arabe, cette
connaissent la langue berbère mais pas du tout l’arabe. D’autres enfin,
démarche cherche à consolider et développer une compétence latente
qui ont suivi en France des cours d’arabe à l’école élémentaire ou sont
et diffuse. Elle offrira des repères précieux pour construire la com-
arrivés récemment d’un pays arabe, possèdent des notions – voire,
pétence, nouvelle pour eux, du littéral. Le fait, d’autre part, de valo-
dans quelques cas, des connaissances solides – en arabe littéral.
riser une culture orale d’une grande richesse, parfois dégradée dans la
L’enseignant s’attachera à prendre en compte ces différents publics, etconscience qu’ils en ont, représentera pour ces derniers, un bénéfice
notamment les acquis antérieurs de tout ou partie de ses élèves.psychologique certain␣ : les connaissances acquises dans leur milieu
social se trouveront en fait, non pas rejetées, mais accueillies et mises
en valeur dans le cadre scolaire. 1.3 - La prise en compte des
En ce qui concerne les élèves pour lesquels cette langue est entière- acquis antérieurs
ment nouvelle, l’initiation au dialectal préparera l’appropriation
Ces acquis s’analysent comme suit␣ :ultérieure plus complète de la langue arabe, dans sa globalité et sa
richesse. • Connaissances en langue arabe, comme indiqué au paragraphe
précédent. L’enseignant se référera, notamment, à la circulaire sur lesLe professeur tire parti de ses connaissances dialectales et de celles
langues vivantes à l’école élémentaire.que possèdent ses élèves pour dynamiser la classe et introduire une
148 Langues vivantes étrangères – Arabe Programmes de 6e• Compétences méthodologiques␣ : il s’agit des habitudes de travail servir de cette langue pour agir dans la classe, etc.
acquises dans l’enseignement primaire tant en français qu’en initiation On veillera à créer, dans la classe, les situations qui sollicitent les con-
à une langue vivante autre que l’arabe. L’élève aura notamment com- naissances déjà présentes chez les élèves, tout particulièrement en ce
mencé à apprendre à parler de soi, à poser des questions, et à s’expri-
qui concerne l’arabe dialectal.
mer dans le cadre de la vie de classe dans une langue étrangère, à se
2 - Compétence de communication
et capacités langagières en arabe
Les contenus qui seront présentés dans les orientations fonctionnelles • arabe moyen (en précisant l’aire dialectale dont relèvent les réalisa-
et grammaticales (IIe partie) ne peuvent être mis en œuvre qu’au sein tions présentes dans le document sonore).
de capacités langagières en compréhension et expression de l’oral et Les capacités de compréhension orale acquises au collège incluront
de l’écrit (§ 2.1 à 2.4). Le schéma classique de ces quatre capacités également une participation à la vie de

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents