Concours Blanc

Concours Blanc

-

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
2010-2011 Tutorat UE4 – Biostatistiques – CCB 1 / 5 TUTORAT UE4 2010-2011 – Biostatistiques Concours Blanc Lorsque cela n'est pas précisé (explicitement ou implicitement), les tests sont réalisés à 5% en bilatéral QCM n°1 : Généralités sur les probabilités : a) Soit A et B, 2 événements indépendants : P(A∩B)=P(A) +P(B) - P(A) x P(B).
  • allèle du gène de la drépanocytose echantillon
  • intervalle de confiance de la moyenne de la population au risque
  • loi normale
  • gène pec
  • test de l'écart réduit
  • bilatéral qcm n°1
  • qcm n°5
  • moyenne
  • population
  • populations
  • échantillons
  • échantillon
  • echantillon

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 40
Langue Français
Signaler un problème
TUTORAT UE4 2010-2011 – Biostatistiques Concours Blanc Lorsque cela n’est pas précisé (explicitement ou implicitement), les tests sont réalisés à 5% en bilatéral QCM n°1 :Généralités sur les probabilités : a) SoitA et B, 2 événements indépendants : P(AB)=P(A) +P(B) - P(A) x P(B). b) Lenombre de façon de tirer p objets simultanément parmi n est égal à : n! / (n-p)!. c) SiP(A) = 0,4, P(B) = 0,25 et P(AB) = 0,01 alors les événements A et B sont dits indépendants. d) Lenombre de combinaisons de 13 cartes dans un jeu de 52 cartes est égal au nombre de façon de tirer 13 cartes dans le jeu en tenant compte de l'ordre divisé par le nombre de permutations dans une couleur (trèfle par exemple). e) Dansun arbre de probabilité, la probabilité qu'un chemin particulier se produise est égale à la somme de chaque probabilité des branches du chemin. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°2 :Une population est exposée à 50% à un facteur E, on s'intéresse à l'association de ce facteur sur l'incidence d'une maladie M. Parallèlement, on étudie un test T, mis au point pour détecter cette maladie. Données : Incidence de la maladie chez les exposés : 0,56 Chez les exposés, 60% on un test positif. P (M/) = 0,4. VPP=0,9. a) Lasensibilité du test est sa capacité à détecter tous les malades. b) Epeut être considéré comme un facteur protecteur de la maladie. c) Laprobabilité d'être malade parmi les exposés sachant que le test est positif est de 0,9. d) Laprobabilité que le test soit négatif sachant que l'on n'est pas malade est un critère d'efficacité du test. e) Sion augmente la proportion d'exposés, P(M/E) va augmenter. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°3 :Généralité sur les tests et les variables :a) Lorsde ces tests, on cherche à rejeter une hypothèse qu'on appelle hypothèse nulle. b) Lerejet de cette hypothèse nulle lorsqu'elle est vraie est appelé "manque de puissance" c) Pourune comparaison d'une moyenne observéeµ1à une moyenne théoriqueµ0, tαcorrespond à l'écart maximal (dans un espace mathématique particulier)que l'on peut tolérer entreµ0etµ1en prenant un risque deα% d'erreur en tenant compte de l’écart-type. d) Lorsde la comparaison de 2 moyennes observées venant respectivement des échantillons n1 et n2, il suffit que n1 ou n2 soit supérieur ou égal à 30 pour utiliser le test de l'écart réduit e) Lorsd'un test de Student apparié, on calcule la différence des valeurs entre 2 échantillons pour avoir un seul échantillon de différence avec sa propre moyenne et le comparer à la population référence dont la différence moyenneδ=0. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses.
2010-2011 TutoratUE4 – Biostatistiques – CCB
1 / 5
QCM n°4 :Je cherche à savoir si les notes obtenues à l'internat à Montpellier sont représentatives de celles obtenues dans la population totale des étudiants passant le concours :a) Jevais chercher à comparer une moyenne observée à une moyenne théorique. b) Sachantque mon échantillon contient 150 étudiants, je réalise un test de l'écart réduit à n-1 ddl. c) Letobsdépend uniquement de la moyenne calculée, de la moyenne de la population et de l'écart-type. d) Sije veux comparer mon échantillon à un échantillon d'une autre ville réalisé pour une étude similaire, je ferais un test de l'écart réduit et utiliserais la même formule que précédemment. e) Sije rejette H0dans mes 2 études, cela veut dire que l'échantillon de Montpellier est représentatif de la population générale mais que l'échantillon de Montpelier n'est pas similaire à celui de l'autre ville. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°5 :On compare la taille du saut de 10 puces avant et après injection d’une substance sensée démultiplier leur force musculaire.a) Onutilise un test de Student classique. b) Ils’agit d’une comparaison entre une différence de moyenne observée et une différence de moyenne théorique. c) Ladifférence de moyenne théorique susnommée est considérée comme égale à 0. d) Onutilise donc un test de Student à N1+N2-2 ddl. e) Sion avait seulement comparé l’échantillon post injection avec la population générale, on aurait utilisé un test de l’écart réduit. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°6:Les résultats d’une colle de physique montrent que la variable X, note obtenue, suit une loi Normale dont on ignore les paramètres. Mais on est certain que P(X>13) = 0,0228 et P(X<2,5) = 0,0668. a)µ= 7 b)µ= 9 c)σ= 2 d)σ= 3 e) Lesdeux paramètres de cette loi Normale sont impossibles à calculer avec les données fournies f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°7:Le dosage de l’urée sanguine chez 8 patients a donné les résultats suivants (en g/L) : 0,25 – 0,28 – 0,27 – 0,32 – 0,33 – 0,30 – 0,34 – 0,31
a) estune estimation sans biais deµ. b) L’estimationde la variance de la population est S²=0,0311. c) Pourcalculer un intervalle de confiance sur la moyenne de la population, on doit supposer que l’échantillon suit une loi Normale. d) L’intervallede confiance de la moyenne de la population au risque de 5% est : [0,235 ; 0,365]. e) L’intervallede confiance de la moyenne de la population au risque de 5% est : [0,274 ; 0,326]. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses.
2010-2011 TutoratUE4 – Biostatistiques – CCB
2 / 5
QCM n°8:On étudie chez différents individus la taille d’un gène polymorphe, le gène Pec. On a démontré que la variable X, taille du gène Pec, suivait une loi Normale d’écart-type 15kb (Kilobase). De plus, on a calculé que P(X>121) = 0,0808. a) suitune loi Normale centrée réduite de moyenne µ et d’écart-typeσ. b)µ= 110 kb. c)µ= 120 kb. d) P(X=100)= 0. e) P(88<X < 115) = 0,6294. f)Toutes les réponses précédentes sont fausses. QCM n°9:. Soit la variable aléatoire X,Une maladie M a une prévalence de nombre de personnes atteintes par cette maladie. On considère le nombre de personnes malades dans une ville de 20000 habitants. a) Xsuit une loi Binomiale de paramètre n=20 000 et p=0,0001. b) Onpeut approximer cette loi Binomiale par une loi de Poisson. c) Sion peut approximer cette loi par une loi de poisson, alorsλ=20. d) aumillième près. e) aumillième près. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°10 :Geneviève de Fontenay a remarqué que certaines de ses miss ont un tour de taille « excessif ». On désire alors comparer le tour de taille de ces miss en fonction d’une répartition Nord/Sud. On a : effectif nord = 8 et effectif sud = 7. Les groupes sont les suivants : Nord 61cm 58cm 59cm 62cm 63cm 61cm 59cm 64cm Sud 60cm 58cm 57cm 59cm 61cm 60cm 62cm Le test sera réalisé en bilatéral. a) Onutilise un test de Wilcoxon-Mann-Whitney. b) L’hypothèsenulle HOest la suivante : la loi de distribution du groupe nord est différente de la loi de distribution du groupe sud. c) Onobserve Umin= 18. d) Onpeut rejeter HOau risque de 5%.e) Onpeut rejeter HOau risque de 2%. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°11 :Les études épidémiologiques : a) L’épidémiologiese divise en trois branches : descriptive, analytique, évaluative. b) Lesétudes épidémiologiques peuvent concerner des sujets sains et des sujets malades. c) L’épidémiologiedescriptive identifie les facteurs de risque. d) L’épidémiologieévaluative ne concerne que des sujets malades. e) Lesétudes épidémiologiques permettent le calcul d’indicateurs de santé ou d’indicateurs de risque. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses.
2010-2011 TutoratUE4 – Biostatistiques – CCB
3 / 5
QCM n°12 :Concernant les biais dans les études épidémiologiques :a) Cesont des erreurs aléatoires. b) Onne peut pas limiter ces biais. c) Ilexiste seulement deux types de biais : de sélection, d’information. d) Lebiais d’information résulte d’erreurs de mesure sur l’exposition ou sur la maladie. e) Pourêtre facteur de confusion sur la relation entre l’exposition E et une maladie M, un facteur X doit satisfaire trois conditions : être un facteur de risque pour M, être associé à E, être une conséquence de E. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°13 :Concernant les essais thérapeutiques : a) Ledouble aveugle est indispensable lorsque le traitement de référence est un placebo. b) LeNombre de Sujets Nécessaires à inclure dans l’étude varie dans le sens inverse du risqueα, de la puissanceβ, de la variabilitéset de la différenceDque l’on souhaite mettre en évidence. c) Dansune analyse en intention de traiter, les patients qui présentent des écarts au protocole sont exclus de l’analyse. d) Lecritère de jugement principal doit impérativement être objectif. e) Lavariabilitéσet la différence attenduesont estimées à partir d’études antérieures. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°14 :Généralités :a) Quelquesoit la taille de l’échantillon, un tirage au sort sans remise ne peut être assimilé à un test indépendant. b) L’âgeet la couleur des yeux sont des valeurs qualitatives ordinales. c) Lavariable « poids du patient » classée sous la forme : maigre, normal, surpoids et obèse est une variable qualitative nominale. d) Calculerla médiane d’une population permet de moins tenir compte des valeurs extrêmes. e) Calculerla variance permet de tenir compte des valeurs extrêmes. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°15:Une étude est menée sur l’ensemble des maisons de retraite de Montpellier. Nous voulons savoir si le vaccin de la grippe A protège contre la grippe saisonnière. Nous avons inclus 300 pensionnaires n’ayant été vaccinés que pour la grippe A et 185 ayant refusé d’être vaccinés. Voici le résultat de l’étude :  accinéNon VaccinéTOTAL Grippe 4543 88 bsence de Grippe255 142 397 TOTAL 300185 485 a) Nouspouvons utiliser le test de l’écart réduit. b) Lacorrection de Yates est nécessaire. c) Letobsest de 2.23 avec le test de l’écart réduit. d) Levaccin contre la grippe A a un effet protecteur pour la grippe saisonnière àa= 0,02. e) Ilest possible de démontrer un effet protecteur du vaccin de la grippe A contre la grippe saisonnière àa= 0,01 f) Toutesles réponses précédentes sont fausses.
2010-2011 TutoratUE4 – Biostatistiques – CCB
4 / 5
QCM n°16 :Une deuxième étude est menée en parallèle. Nous suivons une population de 400 personnes sur deux ans. La première année 200 personnes attrapent la grippe saisonnière. La deuxième année tous les patients sont vaccinés contre la grippe A. Cette même deuxième année 26 personnes ayant déjà contracté la grippe l’année précédente l’attrapent de nouveau. 31 personnes n’ayant pas attrapé la grippe la première année contractent la maladie. a) Ledegré de signification du test vaut p = 0,5. b) Ilfaut proposer une correction de continuité. c) Tobs= 9,987 avec le chi-deux. d) Nouspouvons rejeter H0 au seuila= 0,05. e) Nouspouvons rejeter H0 au seuila= 0,001. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses. QCM n°17 :Nous voulons savoir si le fait d’avoir la drépanocytose a un effet sur les formes graves de paludisme (neuropaludisme). Soit trois échantillons :A : 50 personnes homozygotes pour la drépanocytose B : 50 personnes hétérozygotes pour la drépanocytose C : 70 personnes ne présentant pas d’allèle du gène de la drépanocytose Echantillon Neuropaludismebsence de NeuropaludismeTOTAL  743 50 B 941 50 C 2941 70  45125 170 a) L’hypothèseclinique est : le caractère homozygote ou hétérozygote à la drépanocytose n’a aucun facteur prédictif sur la possibilité ou non de faire un neuropaludisme. b) Nouspouvons utiliser le test de l’écart réduit. c) Noussommes obligés d’utiliser la correction de Yates. d) Tobs= 13,90. e) Ilest possible de conclure au seuila= 0,05. f) Toutesles réponses précédentes sont fausses.
2010-2011 TutoratUE4 – Biostatistiques – CCB
5 / 5