Enfants exposés aux violences conjugales : aspects ...
19 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Enfants exposés aux violences conjugales : aspects ...

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
19 pages
Français

Description

  • exposé - matière potentielle : aux violences conjugales
  • exposé
Enfants exposés aux violences conjugales : aspects médicopsychologiques Commission Enfance & Familles 20/01/2011 APORS
  • maltraitance infantile
  • facteurs de risque ¶
  • introduction dans le répertoire des comportements de l'enfant du comportement de soumission
  • femmes violentées
  • données épidémiologiques ●
  • vie des femmes
  • victime
  • victimes
  • violences
  • violence
  • comportements
  • comportement
  • enfant
  • enfants

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 66
Langue Français

Exrait

Enfants exposés aux violences conjugales :
aspects médicopsychologiques
Commission Enfance & Familles
20/01/2011
APORS
Plan
● Définitions
● Données épidémiologiques
● Psychopathologie
● L'expérience vécue
● Références actuelles
● Conséquences à long terme
● Conséquences et signes cliniques en fonction de
l'âge
● Facteurs de risque
Définition
1 l’enfant peut être témoin oculaire de la violence exercée envers sa mère.
2 l’enfant peut entendre des paroles ou des gestes violents alors qu’il se
trouve dans une pièce voisine.
3 il peut devoir vivre avec les conséquences de la violence sans qu’il ait
vu ou entendu la scène de violence, par exemple lorsqu’il constate que
sa mère est blessée, qu’elle pleure, qu’elle lui raconte ce qui est arrivé et dit
vouloir quitter la maison, ou encore par une visite des policiers
(Bourassa et Turcotte, 1998; Boutin, 1998; Hilton,
1992; Jaffe et al., 1990; Maillé, 1996; McGee, 1997; Wolfe, 1999).
4 l'enfant peut-être lui-même victime de maltraitance directe et physique
Données épidémiologiques
● Prévalence de la violence conjugale
●30% de femmes dans les pays développés
●10 à 69% dans le monde (OMS)
● 36 % des femmes victimes appellent la police
● Prévalence de l'exposition à la violence conjugale
●Au Canada, chiffres différents suivant le point de vue
●39 % pour les femmes violentées
●78 % pour les femmes violentées et hébergées
●11 à 23 % d'enfants dans la population générale

● Violence conjugale et maltraitance infantile
●25% des enfants recevraient des coups pendant les actes de violence conjugale
●Entre 20 et 25 % des enfants exposés sont aux-mêmes maltraités physiquement
●Entre 50 et 60% des enfants exposés ont subi des violences verbales ou psychologiques
●L'exposition à la violence conjugales constitue en soi une maltraitance émotionnelle
entraînant des conséquences sur le fonctionnement social et psychologique
● Exposition et maltraitance physique constituent des facteurs aggravants mutuels, Données épidémiologiques
Pathologies Population générale Enfants exposés
Troubles mentaux 4% 21%
Troubles psychologiques 2% 16%
sévères
Accidents de tous types 1 2
Anxiété des garçons 6% 12%
Anxiété des filles 5% 14%
Agressivité des garçons 25% 43%
Agressivité des filles 17% 27%
L'expérience vécue
● Le secret
● Le conflit de loyauté
● La crainte et la terreur
● La domination et l'agressivité
Références actuelles
● Notion d'attachement
● Konrad Lorenz, John Bolwby, Marie Ainsworth, Marie Main : description de
la notion d'attachement comme besoin primaire au même niveau que les
besoins physiologiques, essentiel au bon développement de l'enfant en
particulier dans l'établissement des premières relations. 4 Types
● Sécure : le bébé manifeste, par des signes, qu’il ressent le départ de son
parent au moment de la séparation et l’accueille chaleureusement quand il
le retrouve mais ne focalise pas son attention sur lui et retourne jouer
● Insécure-évitant : Le bébé ne montre pas de signe de ressenti par rapport
au départ de son parent et quand le parent revient, l'enfant l’évite. Il focalise
son attention sur l’environnement et ce de manière persistante.
● Insécure-résistant : L’enfant est préoccupé par le parent pendant la
séparation, il n’arrive pas à se calmer quand le parent revient, son attention
est portée sur celui-ci.
● Désorganisé-désorienté qui se retrouve quand les parents sont effrayés ou
quand ils ont des comportement effrayants avec leur enfant. L'enfant se
retrouve alors dans une situation paradoxale, puisque ce qui doit être
sécurisant va causer la crainte
● Références actuelles
●Soumission à l'autorité
● expériences de Stanley Milgram sur l'acceptation de l'autorité
● la propension à obéir et même l'incapacité à désobéir peut venir de la
violence éducative et de l'introduction dans le répertoire des comportements
de l'enfant du comportement de soumission.
● Identification à l'agresseur : syndrome de Stockholm
● Comportement d'imitation : notion de neurones miroirs : observer un
comportement c'est déjà le réaliser potentiellement
● Capacité d'empathie et de compassion
● empathie = aptitude à se mettre à la place des autres qui permet de
reconnaître l'autre comme un semblable et de reconnaître ses émotions.
Cette aptitude, innée, est un pré requis aux comportements sociaux
Conséquences à long terme
• la violence et les menaces permettent d'obtenir ce que vous voulez
• une personne a deux choix - être l'agresseur ou la victime
• les victimes sont responsables de la violence
• lorsque les gens blessent d'autres personnes, ils ne sont
pas punis
• la colère ou l'abus d'alcool cause la violence
• les gens qui vous aiment peuvent également vous blesser
• la colère devrait être réprimée car la personne peut se déchaîner
• les relations malsaines et inégales sont normales et à prévoir
• les hommes sont en charge et peuvent contrôler la vie des
femmes
• les femmes n'ont pas le droit d'être traitée avec respect
Schémas relationnels induits par l'exposition aux violences conjugales
Conséquences à long terme
• Suicide
• Symptômes du Syndrome de Stress Post Traumatique
• Homicide
• Criminalité
• Mariage précoce
• Faibles habiletés parentales
• Reproduction de la violence conjugale et de la victimisation
Réactions possibles de l'enfant exposé