L

L'Araucana : les différents types

Documents
7 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • exposé
L'Araucana : les différents types Exposé d'Andy Verelst (Belgique) lors de la réunion des juges européens à Hradec Králové (Tchéquie) en septembre 2011 Pour l'Araucana, il existe des différences entre les pays : - L'Araucana anglaise est une race à part, seulement reconnue en Grande- Bretagne et Danemark ; – En Allemagne, Suisse, Autriche et Luxembourg, on applique le standard pour l'Europe (EE) ; – Aux États-Unis, en France, Italie, Pays-Bas, Belgique..., on conserve le type original.
  • araucana
  • oreillards
  • froment froment bleu
  • froment coq sauvage
  • camail doré
  • doré saumoné
  • poule
  • dessin
  • dessins
  • standards
  • standard

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 72
Langue Français
Signaler un problème
L'Araucana : les différents types Exposé d'Andy Verelst (Belgique) lors de la réunion des juges européens à Hradec Králové (Tchéquie) en septembre 2011 Pour l'Araucana, il existe des différences entre les pays : - L'Araucana anglaise est une race à part, seulement reconnue en Grande-Bretagne et Danemark ; En Allemagne, Suisse, Autriche et Luxembourg, on applique le standard pour l'Europe (EE) ; Aux États-Unis, en France, Italie, Pays-Bas, Belgique..., on conserve le type original. Poule Araucana anglaise, avec queue et huppe. Issue d'un croisement Plus lourde Araucana est s non me de Collonca de Artez La Collonca de Artez est le résultat du croisement : Quetro x Collonca La Collonca est une volaille sans ueue ondant des oeufs verts La Quetro est une volaille à queue normale, mais avec des oreillards ; elle pond des œufs « normau ».
Un peu de génétique - Le èneRde ueue  absence ène autosomal dominant incom est un let. Ra el : Un ène autosomal est un ène situé sur un chromosome non sexuel. - Le gèneEt(Oreillards) est un gène autosomal dominant et létal. Rappel : Un gène létal est un gène qui provoque la mort du sujet, généralement dans l’oeuf. - Le gèneO(œufs verts) est un gène autosomal dominant. La théorie est « simple » mais dans la réalité, c’est plus complexe car il n'y a pas d'animaux homozygotes avec oreillards (le gène étant létal) et les animaux sans queue reproduisent plus difficilement.
Son développement aux Etats-Unis e Au début du XX siècle : importation des Araucana aux États-Unis d’Amérique. Le premier standard officiel a été reconnu en 1976.
Son développement en Europe Dans les années 1950-1960 : premières importations en Allemagne et aux Pays-Logo du clubBas. américain A l'origine, les caractéristiques d’élevage sont identiques à celles des États-Unis. Ensuite, il y a divergence : la plupart des pays conservent le type originel et l’Allemagne sélectionne un autre type. Aujourd’hui, il existe donc des différences dans le type à rechercher. Comment fait-on pour juger cette race lors de l'exposition européenne ? En Allemagne (ainsi qu’en Suisse, Luxembourg et Premier dessin en 1917 Autriche), le type a évolué à partir de 1980 mais pas dans l’ouest et le sud de l’Europe.
Dessin ancien de Van Gink
Premier dessin fédération allemande, vers 1942-1943
Dessin actuel du standard américain
Dessin du standard français A noter que les barbillons sont trop longs sur ce dessin
Dessin du standard allemand 1974
Les différences - Type originel : Ligne du dos incliné vers l’arrière, forme plus mince et plus élégante, dos légèrement plus long, selle légèrement moins large, toujours sans barbe, cou mince, plumage bien serré. - Type allemand (standard EE) : type plus court et compact, pratiquement horizontal, plus large à l’arrière, cou plus épais (crinière admise)
Dessin du standard néerlandais
Dessin allemand du “standard volailles en couleur” (Il y a une vingtaine d'années)
Dessin du standard italien
Dessin du standard allemand 2000
Le dessin ci-contre, les 5 dessins de la page précédente et les 3 dessins anciens montrent le type originel de l'Araucana qui est actuellement préconisé en Belgique, France, Italie, Pays-Bas, États-Unis... et en Allemagne jusque 1980 environ.
En revanche, les 2 dessins ci-dessous (standard allemand 2000 et surtout standard EE actuel) montrent l'évolution
Dessin du standard EE (allemand) actuel
Les images ci-contre montrent des Araucanas du type originel, de plusieurs variétés, élevés et exposés dans différents pays
Les 2 images, en haut de la page, montrent le type actuel EE (allemand)
L'image ci-contre représente un type intermédiaire ?
La tête La « crête à pois irrégulière », pas trop décollée de la tête. Défauts : souvent trop haute, très irrégulière, sans éperon terminal. Barbillons : peu développés. Généralement, pas de problème. Oreillons : rouges, admis avec un peu de blanc. Souvent, cependant, ils sont presque blancs mais recouverts par la barbe.
Les oreillards- Standard allemand (EE) : pas obligatoire. Seul un petit pourcentage des animaux en possède. - Etats-Unis, Belgique, France, Pays-Bas : si les oreillards sont absents, les sujets sont éliminés. En Belgique, on trouve des expositions avec 100 Araucana possédant des oreillards. Il a été dit que la barbe et les favoris sont nécessaires pour soutenir les oreillards, c’est inexact. En Belgique, s’il n’y a qu’un seul oreillard, le sujet est également éliminé. La direction et la taille des oreillards sont des points moins importants mais ils doivent être le plus symétriques possible.
La barbe - Standard allemand (EE) : barbe et favoris prononcés. Auparavant cravate autorisée, maintenant barbe leine, mais as de barbe de “ca ucin”. - France et Pays-Bas : favoris autorisés, mais sans cravate. En France, une forte barbe est un défaut rave. - États-Unis : Sans barbe - Belgique : Le but est d’arriver à des sujets sans barbe (Les sujets avec une petite barbe reçoivent au maximum un prédicat de 95 points).
Les 3 “têtes” de l'Araucana : - en haut, à gauche, avec oreillards - en haut, à droite, avec barbe et oreillards - ci-contre, avec barbe et sans oreillards
La couleur des tarses En majorité, ils sont « vert saule ». Plus foncé chez les variétés foncées et plus clair chez les variétés claires. Chez la variété noire, ils sont noirs à noirâtres mais avec des semelles jaunes Chez la coucou fauve, des traces foncées sont admises Chez le blanc : jaune verdâtre à vert saule. Tarses bleus ou blancs : sujets éliminés.
Pour aller plus loin - Absence de vertèbres caudales (si présentes = sujet éliminé) - Arrière bien arrondi - Pas trop lourd ! Coq : 2-2,5 kg, poule : 1,6 à 2 kg. Beaucoup d'animaux sont beaucoup plus lourds. Naines : de 750 à 850 g. - Hauteur ; de hauteur moyenne seulement. - Plumage : serré. Plus souple admis chez la variété bleue. Différentes variétésFroment Froment bleu Doré saumoné Doré saumoné bleu Sauvage Sauvage bleu Argenté saumoné Noire, blanche, bleue, coucou Noir à camail doré et bleu à camail doré (croisements ?)
Remar ues sur les variétés Dans le standard allemand (EE) : « Le dessin et la pureté des couleurs du plumage sont de moindre importance ». A ce propos, on doit demander une évolution. Un problème : les coqs froment, doré saumoné et sauva e sont très semblables et de nombreux croisements ont été réalisés entre ces variétés. Il faut être intransigean ! (Sans exagération)
Conclusion Dans les standards des États-Unis, France, Belgique, Italie, Pays-Bas... l'Araucana est caractérisée par : poitrine proéminente, tenue redressée, oreillards, sans queue ; c'est le type original ; Dans le standard EE (allemand); l'Araucana est plus compacte, plus courte, plus horizontale et possède une barbe ; les oreillards n'étant pas obligatoire. Que fait-on pour juger dans les expositions internationales, en particulier lors des expositions EE ? Il faudra essayer de trouver une solution au sein de la commission européenne des standards volailles, probablement en mars 2012.
Quelques variétés
Coq noir
Poule blanche
Poule coucou
Poule doré saumoné
Poule froment
Couple de bleus
Coq sauvage bleu
Coq doré saumoné bleu