Le constuctivisme et Alexandre Rodchenko (1891-1956

-

Documents
9 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

  • exposé
Le constuctivisme et Alexandre Rodchenko (1891-1956) Le Constructivisme apparaît en Russie dans les années 1920 jusqu'en 1924. Il fait suite au Suprématisme dont l'artiste le plus représentatif est le « peintre métaphysicien » Malévitch (1979-1935). Alexandre Rodchenko devient l'une des figures les plus représentatives de l'avant-garde russe et incarne très vite « l'artiste ingénieur » du Constructivisme avec à ses côtés les artistes Tatline (1885-1953) et Popova (1889-1924).
  • reportage sur la construction du canal du belomorsk
  • œuvre photographique en œuvre graphique
  • exposition collective du constructivisme
  • construction du monde
  • ateliers d'enseignement et de travail
  • affiche publicitaire
  • affiches publicitaires
  • photographies
  • photographie
  • œuvre
  • arts
  • art
  • travail
  • travaux

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 3 964
Langue Français
Signaler un problème
Le constuctivisme et Alexandre Rodchenko (1891-1956)
Le Constructivisme apparaît en Russie dans les années 1920 jusqu'en 1924. Il fait suite au Suprématisme dont l'artiste le plus représentatif est le « peintre métaphysicien » Malévitch (1979-1935).
Alexandre Rodchenko devient l'une des figures les plus représentatives de l'avant-garde russe et incarne très vite « l'artiste ingénieur » du Constructivisme avec à ses côtés les artistes Tatline (1885-1953) et Popova (1889-1924).
Pendant cette courte période les artistes russes tentent de synthétiser les mouvements Expressionniste, C ubiste et Futuriste (Conf. Les exposés).
Pendant les premières années Rodchenko peint des compositions abstraites très inspirées des oeuvres de Malevitch.. Mais très vite cette recherche vers un art absolu « si insaisissable » (monochrome de couleurs primaires, noir sur noir...) lui semble « inutile » et contraire à l'air du temps, l'URSS est en pleine reconstruction.
Rodchenko finira par refuser catégoriquement l’idée d’oeuvre d’art unique, réservée à une élite bourgeoise (musées et mécènes) et souhaite sa diffusion la plus large possible : « Il faut travailler pour la vie et non point pour les palais les églises, les cimetières et les musées. Nous devons oeuvrer parmi les hommes, pour les hommes, et avec les hommes ». En 1921 il déclarera dans son manifeste (1) « A bas l'art, vive la technique »
L'artiste Vladimir Tatline, partage la même opinion : « L'œuvre doit participer à la vie et à la construction du Monde». Nous y voilà, le Constructivisme est né !
Rodchenko cherche à faire disparaître la frontière entre l'art et l’artisanat, tout comme Gaudi (1852-1926), ou les artistes du Bauhaus (2). Il dirige alors ses recherches vers un art utilitaire, basé sur les recherches esthétiques du Suprématisme, c'est à dire la construction géométrique de l'espace. L'art n'a d'intérêt et n'est considéré que pour les travaux de recherches permettant ensuite la production d'objets utilitaires . Ce sont les grands débuts du « design ».
Le mouvement « Constructiviste » est soutenu par la nouvelle URSS issue de la Révolution de 1917 : Des ateliers d'enseignement et de travail sont créés pour accueillir les artistes, artisans et ingénieurs etc... qui se mettent au travail pour la construction de l'URSS. (Histoire parallèle : En 1919, en Allemagne, l'école du « Bauhaus » ouvre ses portes. En 1933, les idées développées par cette école sont qualifiées de « bolchevisme culturel » et « d'art dégénéré »par les nazis qui ferment les ateliers).
(1)déclaration publique qui expose un programme ou rend compte d'une action (2) Bauhaus : célèbre école de design, d'art et d'architecture allemande.